Forum RPG futuriste se déroulant dans la ville de Paris.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Il est temps que le canard fasse son nid ! [libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Théobald

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 17/12/2011
Localisation : Tu ne veux pas le savoir...

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 40 ans... en apparence
Relations:

MessageSujet: Il est temps que le canard fasse son nid ! [libre]   Sam 21 Avr - 14:05

« Roxanne, un verre s’il te plais, la fin de le journée vas être longue. »

Le barman s’exécuta de suite, quand le patron lui-même demandait on s’exécutait. Théobald avait toujours trouvé que Roxanne était un brave type, il faisait son boulot bien et avec dévouement, que ce soit son travail au bar de l’hôtel ou celui pour le réseau. Assez curieux pour demander les raisons d’un acte, mais pas assez pour en demander les justifications. Juste assez vieux pour ne plus être touché par le poussé d’hormone de minet de la vingtaine, sans pour autant radoté comme un vieux quarante-cinq tour rayé.
Non, franchement, s’était un mec bien, comme on en faisait avant. Dans un monde de plus en plus superficiel les gens non obsédé par leur petit nombril et leur apparence ça ne courrait plus les rues.

« Voilà monsieur »

Fiat le quinquagénaire en déposant un ver de vin rouge devant Théobald. L’homme eu une sorte de sourire. Ce n’était pourtant pas vraiment son genre d’habitude, surtout quand il était au boulot. Le barman connaissait bien son patron et l’avait servi en conséquence : du vin, donc pas trop alcoolisé pour bien attaqué cette après-midi, sûrement une bouteille qui venait de ses exploitations, histoire de flatter à la fois ses papilles et son égo.
Il déléguait presque tout de ses domaines, à des personnes de confiances, des personnes de sa famille, mais finalement s’était toujours lui qui était le dernier mot pour les décisions importantes. Ses productions, s’était une partie de sa fierté, il avait assez trimé sang et eau pour les avoirs que diantre !

Profitant de son verre, Théobald se remémora sa matinée. Il était arrivé à l’Hôtel sur les coups de neuf heures et il était tout de suite aller parler aux réceptionnistes, deux charmantes donzelles d’une vingtaine d’années aussi belles qu’aimable. Il les avait salués se délectant du décolleté de la brunette qui avait visiblement omis de boutonner un bouton de trop. D’ailleurs en lui parlant il s’était tromper de prénom, Mélissa au lieu de Madison, finalement s’était du pareil au même. Bien entendu la jeune fille l’avais repris passablement vexée, ce à quoi il ne remédia pas. Il fallait dire que cette jeune gourgandine était de cette génération bercée par la modernité et l’individualisme, elle n’avait pas un mauvais fond, mais Théobald ne comptais s’aplatir en excuses devant une petite Barbie, aussi agréable à regarde soit-elle.
Ne tenant absolument pas compte de l’amour propre bafoué de la dite Madison, il alla directement s’entretenir avec le gérant de l’hôtel, l’hybride palmipède revenait seulement d’un séjour de trois semaines en Champagne, il voulait s’informer des éventuel problèmes qu’on avait pu rencontrer en son absence. A part une disparition d’oreiller, sûrement emporté par un client, dont Théobald se foutait, tout allait bien selon le rapport. Une fois l’entretien fini il alla fait une peu le tour des employés, rien ne valait des ragots de couloirs pour voir ce qui clochait dans une entreprise.
Si on oubliait un mal de dos récurrent chez une femme de ménage, rien à signaler, du moins pour l’hôtel lui-même.
A la cave Thomas l’œnologue lui avait fait part de quelques ouïe dire sur la communauté des hybrides, et non humains en général, de Paris. Il verrait cela plus tard, il avait d’autre chat à fouetter pour aujourd’hui.
Enfin Théobald s’était posé au bar pour un verre…

Il y resta un moment à tailler le bout de gras avec Roxanne, se distraire un peu avant d’attaquer les choses sérieuses ça ne faisait pas de mal.
Il était sur le coup des treize-heures trente quand Thoril quitta son fief.

Il réapparu aux environs d’un endroit qui ne lui était pas si familier que cela, le cité de l’air et de l’espaces. Il sorti vite des sentiers battus pour utiliser une entré que seule un certain type de visiteurs pouvait emprunter. Ce n’était pas parce que Théobald s’était fait petite depuis son arrivée à Paris qu’il faisait le mort, il se tenait au courant de ce qui bougeait parmi le population hybride, il mettait un doigt d’honneur à être informer de tout, pas étonnant donc qu’il soit dans les banque de donnée du nouveau QG. Avoir réunis les différents lieux de rencontre des différentes familles d’hybrides était une bonne chose selon lui. Si il fallait faire face aux chasseurs et aux préjuger humain, il fallait être unis, et cela passait par une meilleur communication. C’était dans cette optique qu’il s’était rendu dans ce havre de paix commun.

A son grand regret, il n’y avait toujours pas de réception, comment informer efficacement les gens si il n’y avait pas un endroit pour réunir toute les informations !
Ah mais où ceux qui avait créé cette endroit avaient-il la tête ?!

Pour avoir déjà fréquenté le lieu Théobald savait que quelque part il y avait des bureaux dédiés pour chaque ancien.
Il erra quelque minutes, sans croisé personne avant de trouver ce qu’il cherchait : un bureau où la porte était annoté « Arven Thoril – l’aigle rouge ».
Arven et son envie de détruire l’humanité, il ne l’avait jamais soutenu dans ce projet. Il n’avait confiance en l’humain, car un humain était toujours un chasseur potentiel, mais tous les humain n’était pas des vendu à ce que les fanatique prenait pour une Dieu. Et puis il faisait une bonne main d’œuvre, enfin surtout une main d’œuvre nombreuse.
Le dirigeant du réseau Hyllis poussa la porte avec un très bref soupir.

S’était un bureau tout ce qu’il y avait de plus vide.

A l’extérieur, des bruits de pas approchaient. Vu l’endroit où il se trouvait Théobald n’en était pas le moins du monde inquiète. Il ne pouvait s’agir que d’un hybride, et même, il était parfaitement capable de se défendre seul en cas de pépin.
Un type d’une trentaine d’année déboula dans le bureau avec un air ennuyé.

« On peut vous aider ?

Non, je voudrais voir un ancien. »

Devant de ton bourru utiliser, l’employer tiqua, et entrepris de mieux détailler le grossier personnage, il eut une mimique un peu étrange qui avait quelque chose de peureux. Pour sa défense on ne pouvait pas dire que son interlocuteur avait franchement l’air engageant, carré, barbu, mal peigné, clope au bec.

« Il est interdit de fumer ici Monsieur. »

Ah s’était vraie, cette manie de toute mettre non-fumeur. La discourt qui risquait de s’engager allait fatalement finir sur une conversation de sourd. Il était temps…

« Je suis Théobald Thoril, cousin directe d’Arven Thoril, nouvel ancien des aérien. Ce bureau est donc le mien, j’y fume si cela me chante ! »

Le verbe était haut, l’intonation sans appel.
La distinction même selon Théobald, autrement dire, l’art de poser ses couilles sur la table…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 19/10/2008

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso:
Relations:

MessageSujet: Re: Il est temps que le canard fasse son nid ! [libre]   Sam 28 Avr - 13:32

{L’intervention de ce PNJ sert à aider à l’integration de Théobald, mais tout autres joueurs peut participer.)


NOM : Gordot
PRENOM : Théophile
RACE : Hybride moineau
POUVOIRS : Indétectable / Vol
AUTRES INFOS A SAVOIR : Il est ingénieur informaticien dans la vraie vie, et travail à la surveillance du Q-G


Théophile était vraiment ennuyé. Non sérieusement, ça n’avait pas était une très bonne semaine, mais cela n’allait pas en s’arrangeant. Et voilà que débarquait ce barbu qui prétendait être le cousin de Arven !

Il n’avait pas l’air commode en plus…

-Heu … C’est qu’on n’a pas eu d’information nous…

Glissa-t-il mal à l’aise. Il évitait de le regarder dans les yeux, mais voilà … Fallait bien lui faire comprendre qu’il pouvait dire ce qu’il voulait, le Q-G n’était pas un moulin. Le cousin de Arven … Oui certes, il était roux aussi… Mais la preuve n’était pas suffisante.

-Ecoutez … Il est clair que c’est à un ancien qu’il faut référer, mais, je ne suis pas sûr qu’ils soient libres. Ils ont leur vie et leur travail aussi … En leur absence, c’est nous qui devons nous occuper du QG et des éventuels « problèmes ».

C’était une mesure que l’on avait rapidement prise, en vue de la double vie que vivaient les anciens, ils avaient bien été contraints de déléguer un peu de leur autorité durant leur absence.
Quoi que dans ces moments là, Théo aurait bien préféré ne pas avoir à devoir s’occuper du bonhomme ! Il prit son courage à deux mains et continua :

-Il semblerait que vous deviez d’abord passer par moi pour vos questions et recommandations.

Il essaya de se composer un air plus sûr de lui.

-Soyez sûr que je saurez transmettre le message à la bonne personne.

Tentative de sourire, pour alléger l’atmosphère.

_________________
Personne et tout le monde à la fois
J'ai mille visages,
Et autant de personnalités
Qui suis-je ?
A toi de le décider !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Il est temps que le canard fasse son nid ! [libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hybrid Parisiorum - ou quand le mythe devient réalité... :: Hors Jeu :: Archives-
Sauter vers: