Forum RPG futuriste se déroulant dans la ville de Paris.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une tache de plus sur ma figure [Ephylie]

Aller en bas 
AuteurMessage
Sélène Carmilla

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 16/01/2012
Age : 29
Localisation : Indre 36

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 30 ans d'apparance, 96 normalement
Relations:

MessageSujet: Une tache de plus sur ma figure [Ephylie]   Jeu 19 Jan 2012 - 17:01

Cela faisait un bon moi que j’étais arrivé, le garage avait ouvert une semaine après, le temps que j’aménage mon loft et que je fasse les dernière paperasses, le garage n’était pas trop mal situer, à la limite du 4ème et du 12ème arrondissement de Paris sur un carrefour, pas mal de monde passait devant, en même temps qu’elle rue n’est pas boucher à un moment de la journée.

J’avais eu peu de client, il y avait bien cette BMW mais, je ne pouvais pas faire grand-chose dessus sans les pièces. Je me mis donc sur la restauration de l’Excalibur, une belle voiture. En trifouillant dans le moteur, je me rappelai mes premières années où je courais dans le garage, je me faisais tout le temps engueuler « Sélène, va-t’en de là, tu vas salir ta jolie robe » que ça soit par mon père ou par ses apprentis, je n’en avais que faire, j’aimais ces odeurs d’essence et de mécanique. Ces souvenirs me firent couler une petite larme que j’essuyais rapidement d’un revers de manche, bien sûr je n’avais pas pensé qu’elle était sale et que j’aurais une belle trace de cambouis.

Je jurai en m’essuyant la figure avec un chiffon, j’avais vérifié qu’il était propre, une belle trace noir se transféra dessus. Je fini par sortir de sous la voiture pour aller finir de me débarbouiller avec de l’eau et du savon. Après avoir le visage propre, je me retournais vers l’Excalibur, je devais remettre la boite de vitesse avant de continuer.

Je la préparai et sorti un bras robotisé, le travail était grandement simplifier depuis que se matos était sorti, il suffisait d’accrocher la pièce au bout, de le mettre en place et de le commande vocalement par le biais d’une oreillette pour qu’il dirige la pièce où on le souhaite, des crics existait aussi avec ce principe, et ils nous évitaient de tout le temps ressortir pour aller monter ou descendre une pièce lourde.

Malheureusement pour moi, le type de voiture que je restaurais, avec un moteur d’une autre marque et peu de place autours font qu’il faut quand même se servir de ces muscles. Et cette boite de vitesse n’avait pas l’air d’avoir envie de se mettre en place.

- Saleté de boite de vitesse, tu vas te mettre en place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ephylie Buron

avatar

Messages : 535
Date d'inscription : 04/07/2010
Age : 26
Localisation : n'importe où.

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: joker ?
Relations:

MessageSujet: Re: Une tache de plus sur ma figure [Ephylie]   Mer 25 Jan 2012 - 19:59

Il fallait faire un choix et vite.
Ça devait faire bien dix minutes que ces mecs me filaient le train, et pas moyen de les larguer au coin d’une rue. J’ignorais, ce qu’il me voulait, j’ignorais pourquoi, j’avais seulement la certitude, à leur tête, qu’il ne me voulait pas que du bien.
L’un d’entre eu avait réussi un truc bizarre que je n’aurais jamais cru voir autre part que dans un rêve ou une hallucination à la rigueur. Il avait crée une boule lumineuse qu’il avait essayé de jeter sur moi… heureusement qu’il visait plus mal qu’un manchot aveugle, je n’étais pas sur d’être assez curieuse pour vouloir connaître l’effet de cette chose.

Becca avait déjà éclairci quelque point dans mon esprit, surtout sur le fait que certaine personne avait des dons, des capacités, comme pouvoir aller plus vite, être plus fort, changer de forme, se transformer en animaux… Cependant elle avait oublié de préciser que s’était aussi impressionnant, et surtout que j’avais eu des démêler avec ce genre de personne.
Si je ne pouvais plus faire un pas dans les rue sans tomber sur quelqu’un qui me reconnaissait, alors que ce n’était pas réciproque, et sans a voir des ennuies, ça allait devenir compliquer. Autant rester chez soit à ce compte là … enfin même si je ne savais plu ou était le chez moi d’avant...

Je devais m’arrêter, l’impression que mon cœur allait exploser sous l’effort se faisait de plus en plus présente.
Que des portes fermées, des habitations. S’arrêter comme ça dans le rue ce n’était pas une bonne idée, pas du tout, a mois que mon instinct de survie ai décider que finalement je souhaitais savoir l’effet de ses boule que lançait du type fous qui me suivait avec toute sa clique.
Visiblement non, s’était rassurant.

Je ne demandais que quelque chose d’ouvert un commerce, ou une autre connerie comme ça… Un garage !
La chance, l’aubaine, la providence ! N’importe quoi, je m’en foutais, mais quelque chose de positif avait mis ça sur ma route et je ne pouvais pas laisser passer cette chance.
Espérant qu’il n’y avait personne j’étais entré, de toute façon que le propriétaire soit là ou pas n’aurais rien changé, j’avais désespérément besoin de faire une pause.

A peine avais-je pose un pied dans l’atelier, a peine rabattue contre le mur qui a l’extérieur était la devanture.
On entendait déjà le groupe approcher.
Même arrêter mon cœur battait toujours comme si il allait me faire une embolie.
Un frisson, une sorte de picotement, parcouru tout mon corps, peu importe ce que s’était je n’avais pas vraiment le temps de m’occuper des facéties de mon métabolisme, surtout que ce n’était sûrement que le stresse, le peur qui faisait ça.
Tout ce qui se rapportait au faite que j’étais poursuivi pour un motif dont j’ignorais tous, par des détraqués dont j’ignorais tous ne devais pas aider mes fonction vitale a fonctionner correctement.

Ils étaient passé, toujours aussi en furie, mais il était passé, au loin je pouvais les entendre fulminer… Ce que ça pouvait être bête les hommes, surtout les hommes en colère.
Le picotement se manifesta a nouveau, ça ne devais être que le signale de fin du pic de stresse.

M’autorisant un soupire de soulagement, je m’étais laisser glisser contre le mur, mes jambes ne tenaient plus et mon cœur commençait seulement à se calmer.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sélène Carmilla

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 16/01/2012
Age : 29
Localisation : Indre 36

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 30 ans d'apparance, 96 normalement
Relations:

MessageSujet: Re: Une tache de plus sur ma figure [Ephylie]   Lun 30 Jan 2012 - 20:07

J’étais ressortie plusieurs fois, repositionner le bras, démonter des pièces qui pouvaient gêner. Cette boite commençait à m’énerver. J’eux envie de mettre de la musique pour me calmer, du violon, je montais à l’étage pour mettre le cd et boire un verre. La musique était forte, rapide, elle me calmait
Mon bleu était bon à laver et je n’avais pas fini ma journée, il durera bien un ou deux jours de plus, j’étais décoiffé mais, pas une tâche ne se trouvait sur mon visage.

- Exceptionnelle.

Dix minutes, je redescendis pour me mettre sous la voiture et essayé une dernière fois de mettre cette boite en place avant de sortir les gros moyens. Je m’allonge, prend la boite d’une main et une vis de l’autre, pousse, relâche, décale, force, repousse, relâche. Je pose la vis et passe mes mains autour de la boite, rien ne gêne. Elle ne veut décidément pas se mettre en place et je ne vois pas ce qui la bloque.

C’est alors que mon oreillette bipa, m’indiquant que quelqu’un venant de pénétrer dans le garage. Elle ne m’avait surement pas vue, c’est bizarre comment les gens ne pensent pas à regarder sous les voitures en entrant dans un garage.

En l’observant, de sous la voiture, je trouvais son comportement étrange. Personne n’entre dans un garage pour se cacher contre un mur, elle finit même par s’accroupir, bizarre. Je la trouvais choquée ou paniquée. Je décidais de me manifester avant de sortir de sous ma cachette.

- J’arrive tout de suite. Stanby.

Lorsque je sortis de sous la voiture, je vis une jeune fille, l’air épuiser, ses cheveux noir m’avais paru blanc il n’y a pas cinq minutes et ça peau beaucoup plus pale. Etrange, je n’ai jamais vue de telle changements, moi aussi je change quand je me transforme, mais pas autant, seul mes yeux, mes cheveux et ma posture change pas ma peau ni ma coloration.

Je rangeais les quelques outils que j’avais dans les poches pour lui laisser le temps de s’habituer à une nouvelle apparition, je gardais quand même un tournevis, moins pénétrant qu’un couteau mais efficace quand même. Vue son état, elle aurait pu se mettre sur ses garde et je n’avais pas envie de gérer une furie dans mon garage.

Je lui laissais le temps de s’habituer à moi, à l’environnement, qu’elle comprenne où elle est arrivée.
Je ne voulais absolument pas la brusquer, elle me paraissait frêle, mais elle avait de grandes chances d’être comme moi, quand on vient d’arriver il faut savoir se méfier de beaucoup de choses, et une fille à moitié tétaniser en faisait partie. Sonia m’avait appris les ficelles de la manipulation, se montrer faible pour que l’ennemie approche et finir en lui sautant à la gorge était la leçon que j’avais la mieux apprise et la plus souvent utilisée contre quelqu’un de plus puissant.

Je doutais qu’elle vienne acheter une voiture, encore moins en faire réparer une, souvent les premiers viennent à plusieurs et rentrent par le showroom, les derniers quant à eux viennent avec une voiture en panne. Elle, elle n’avait pas sa place ici et à son comportement, elle se cachait de quelqu’un ou quelque chose. Je lassai donc la musique tournée pour masquer une éventuelle conversation.

J’allais la rejoindre en prenant un chiffon pour m’essuyer les mains, cela pouvait servir à autre chose si elle se trouvait agressive, détourner son attention ou la ligoter après l’avoir sonnée.

- Bonjour, mademoiselle, puis-je vous aider, vous m’avez l’air perdu ?

Je gardais mes distances toutefois, suffisamment loin pour avoir le temps de réagir, mais assez proche pour instaurer de la confiance. Nous ne nous connaissions pas et elle n’avait rien d’une potentielle cliente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ephylie Buron

avatar

Messages : 535
Date d'inscription : 04/07/2010
Age : 26
Localisation : n'importe où.

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: joker ?
Relations:

MessageSujet: Re: Une tache de plus sur ma figure [Ephylie]   Mar 14 Fév 2012 - 1:43

Il y avait quelqu’un. Merde !

Perdu ? Elle se moquait de moi ?! J’avais sérieusement l’air perdu ?
L’endroit ou j’étais était le cadet de mes soucis, j’avais assez de liquide sur moi pour prendre un taxi pour n’importe ou dans la Capitale.
Son ton a moutier condescendent me vrillait les oreilles on aurait dis une mauvaise imitation de moi en train d’essayer d’amadouer quelqu’un. Savoir comment parler, ou poser les mains, quand les poser, quelle attitude avoir, ça venait tout seul, était-ce naturel ?
Ou comme beaucoup de choses était-ce un résidu de ce que j’avais été avant qui refaisait surface ?
A voir ce qui venait de m’arriver, j’étais encore moins certaine de vouloir retrouver qui elle était, celle que j’avais été un jour. Un jour avant qu’on efface tout.


« Perdue ? SI s’était mon seule, unique et vraie problème je vous assure que ça irait parfaitement !
Mais non il a fallut qu’une bande de fous furieux pouvant faire des trucs de malades inconnus, me cours après pour une raison aussi inconnue !
Mais si il s’était contenté d’être des fous furieux encore, je ne dirais pas… mais non… il fallait qu’ils sachent faire des trucs parfaitement improbables d’un point de vue biologique. Vous avez déjà vu un humain normal faire une espèce de saleté de boule lumineuse qu’on peut vous lancer dessus ?!
Bah moi non, et c’est flippant ! »


Complètement historique en apparence, mais en vrai a moitié calmée a moitié paniquer. Entendre au loin ces espèce de dingues renâcler de ne pas me trouver avait fait baisser un peu mon anxiété, mais pas assez pour reprendre complètement le contrôle. De toute façon je n’étais pas sur de vouloir le reprendre. Autant que cette personne crois que j’étais encore en train de péter complètement les plombs. Mener la danse pour pouvoir échapper encore plus vite si il y avait toujours danger, j’avais l’impression que s’était vital.

Pendant mon monologue, le picotement était revenu. Le stresse était encore bien là, il n’avait pas quitté mon corps le temps que le flot de mot était sorti de ma bouche. Le corps humain avait vraiment des réactions étranges.

Le temps de reprendre mon souffle après une telle sortie de mots, j’en profitais pour détailler un peu la silhouette qui était venu.
Femme, environ 30 ans physiquement peu être plus avec les technique de chirurgie esthétique on était sur de rien, même de son physique plutôt pas mal, si ça se trouve il était modeler à coup de bistouris.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sélène Carmilla

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 16/01/2012
Age : 29
Localisation : Indre 36

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 30 ans d'apparance, 96 normalement
Relations:

MessageSujet: Re: Une tache de plus sur ma figure [Ephylie]   Jeu 23 Fév 2012 - 19:01

Visiblement, je l’avais surprise, elle avait l’air étonnée voir même choquée.
Pendant qu’elle parlait, son corps changeait, je n’avais jamais vue un vampire changé à un tel point et les hybrides changent en une chose mi-humain, mi-animal. Ce n’était surement pas une chasseresse, ces racistes aiment trop la « création de Dieu » pour la modifier.

Je sortie le tournevis que j’avais dans la poche et le maintien comme un pic à glace. Elle n’avait pas l’air net, elle cachait quelque chose. Quelque chose de potentiellement nuisible pour moi.

-Qui êtes-vous, qu’avez-vous ramené chez moi ?

Elle continuait à parler, je ne retenais que quelques mots, « bande », « fous furieux », « humain », « boule lumineuse ». Pas des vampires, j’en connaissais suffisamment pour savoir que nous ne savons pas faire de boules lumineuses, reste hybrides et chasseurs.

Si c’était une vampire, elle devait être jeune, je connaissais certains pouvoirs, Sonia en avait et moi aussi, j’avais rencontré des Hybrides qui en avaient aussi. Une boule lumineuse ou un changement d’apparence ne me choque plus, elles me mettent en gardes.

Je compris pourquoi, elle était rentrée dans cet état, elle était poursuivie.
J’avais plusieurs options, m’énerver, la foutre dehors à grands coups de pompes pour m’avoir dérangée et limite engueulée ou rester calme et l’aider.

Je choisissais de l’aider, si c’était une vampire, la race en dépendait, si c’était une hybride, elle pourrait me servir plus tard. Mais je pencherais plutôt pour une vampire.

-Premièrement, je ne vous veux aucun mal, mais il va falloir vous calmer.
Deuxièmement, je veux bien vous planquer pendant qu’ils s’éloignent, mais ce n’est pas la meilleure cachette du garage.


Je prononçais cela en montrant la porte du garage ainsi que la grande vitrine qui sépare l’atelier du bureau. Je gardais quand même le tournevis en mains, mais ma posture était moins agressive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une tache de plus sur ma figure [Ephylie]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une tache de plus sur ma figure [Ephylie]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Du rouge.......ça tache!
» les lavis
» [RP] Massacre hydrique en roue libre
» Paranormal
» Pot d'Étain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hybrid Parisiorum - ou quand le mythe devient réalité... :: Le Jeu : Paris :: Habitations :: Garage/appart' de Sélène Carmilla :: Garage-
Sauter vers: