Forum RPG futuriste se déroulant dans la ville de Paris.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Et spiritus sancti. [ Xander ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Raven Jackson Whistler
Artiste possédée ~ Chasseresse indépendante
avatar

Messages : 253
Date d'inscription : 18/02/2009
Age : 27
Localisation : Partout et nulle part à la fois.

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 21 ans
Relations:

MessageSujet: Et spiritus sancti. [ Xander ]   Ven 2 Déc 2011 - 3:00

    La prison, un lieu dans lequel elle avait rarement mis les pieds. Elle aurait pu elle-même s'y retrouver plusieurs fois, mais bien heureusement elle avait toujours réussi à l'éviter.
    Celle qui se dressait devant elle avait une particularité de plus que les autres. Et elle ne parlait non pas du fait qu'elle soit équipée des dernières technologies, mais plutôt du fait qu'elle comptait en son sein un membre V.I.P. de la communauté des chasseurs en tant que détenu.
    Elle avait appris la nouvelle via un journal, et pourtant, elle avait refusé d'y croire. Ils l'avaient vraiment attrapé ? Ca semblait impossible... Pendant plusieurs semaines elle avait repoussé l'échéance, mais aujourd'hui, il fallait qu'elle sache, il fallait qu'elle revoit le visage de ce Père qui l'avait accueillie quelques années auparavant. Pourquoi provoquer volontairement la colère du Seigneur alors qu'elle avait déserté des rangs ? Peut-être parce qu'elle ressentait le besoin de le revoir. Et derrière ces murs, elle ne risquait pas de voir s'abattre ses foudres sur son visage de traîtresse.

    Après être passée par plusieurs trames de sécurité, et déclarée comme apte à pénétrer en ces lieux, elle avait demandé à voir Xander. Bien sûr, pour obtenir cette autorisation, il lui avait fallu échaffauder un plan bien pensé qu'elle avait commencé à appliquer quelques jours auparavant...

    J-5.
    Tout d'abord, il fallait qu'elle se renseigne sur l'identité des deux gardiens qui autorisaient l'accès à la cellule de Xander. Elle avait mis le temps d'une journée pour y parvenir, mais finalement, ces notions en piratage lui avait bien servi. Johnny Barch et Karl Horton.

    J-4.
    Ce soir-là, elle avait attendu qu'ils sortent de leur garde pour les suivre avec la plus grande discrétion. Ils avaient pris deux chemins différemment au bout de quinze minutes. Elle renouvellerait le lendemain.

    J-3.
    Cette fois-ci, ses deux " clients " s'étaient rendus dans un bar. Elle y était entrée elle aussi. Puisqu'ils étaient de repos demain, ils se laissèrent aller à prendre plusieurs verres d'alcool forts. Raven avait prévu cette option, et s'était changée pour se vêtir d'un jean taille basse et d'un décolleté qui la mettait parfaitement en valeur. En passant près de l'un, elle avait fait mine de trébucher pour renverser son verre sur Karl. Elle avait tenu à s'excuser en leur offrant un verre. La suite se déroula de la façon dont seule une femme a le secret et la ruse suffisante. Elle les avait dragué ouvertement, ils avaient eux aussi tenu à lui payer un verre, ils avaient rebu, etc... Jusqu'à ce qu'ils soient assez émêchés pour qu'ils ne remarquent pas le GHB qu'elle avait glissé dans leurs verres. Raven tenait assez bien l'alcool, mais elle s'était débrouillée pour ne pas boire tous les verres qu'on lui avait mis sous le nez, autrement cela risquait de contrarier ses plans.
    Plus tard, ils l'avaient suivie jusqu'à un hôtel, et une fois dans les vappes à cause de la drogue, elle avait mis la deuxième phase de son plan à exécution.

    J-2.
    Elle n'était pas restée à l'hôtel cette nuit-là, après avoir obtenu ce dont elle avait besoin, elle était partie en douce, mimant une scène d'hommes qui avaient beaucoup trop bu pour rentrer chez eux.
    Sur l'ordinateur d'Allen qui n'était pas là, et en veillant à ce que Cassandra ne voit rien, elle avait sauvegardé les photos qui risquaient de mettre les deux hommes dans le pétrin s'ils ne coopéraient pas. Un sourire malin sur les lèvres, elle les avait copiées sur plusieurs disques durs.


    J-J.
    Ils l'avaient vaguement reconnue.

    - Je voudrais voir le Père Alexander, j'ai besoin de lui parler.

    Ils avaient ri en spécifiant qu'il fallait plus qu'un besoin de ce genre pour accéder aux quartiers du chasseur emprisonné.

    - Et ça, c'est suffisant ? avait-elle rétorqué en leur montrant des photos indécentes de chacun d'eux semblant la martyriser elle-même. Vous savez, j'ai plusieurs copies de ces photos chez moi, et quand je dirai que vous m'avez forcée à faire des choses, photos à l'appui, qui croyez-vous qu'on croira ? Ce ne sera pas non plus difficile d'expliquer comment j'ai réussi à avoir ces clichés. En cachant des appareils photos à activation par détection de mouvement par exemple. Alors ?

    Johnny et Karl se regardèrent anxieux. Elle ajouta plusieurs propos qui finirent par les convaincre, en terminant par :

    - Je ne suis pas une alliée de votre prisonnier, mais j'ai vraiment besoin de le voir. Je ne tiens pas non plus à mettre fin à votre carrière messieurs, et dès que je l'aurai vu, j'effacerai toute trace de cette soirée.

    Dans un soupir de rage, ils la menèrent dans une partie isolée de la prison. Il ne fallut pas beaucoup de temps pour qu'ils convainquent l'homme au point de contrôle, à qui ils exmpliquèrent que Raven était un membre de la famille de Xander qui venait lui faire signer la demande de divorce de sa femme.

    - Vous avez quinze minutes, pas une de plus. Et soyez certaine que si vous revenez nous faire du chantage avec ces photos, nous trouverons de quoi vous inculper. déclara Johnny.

    - Debout là-dedans, vous avez de la visite ! lança Karl au détenu.

    - Je vous remercie, avait-elle simplement lâché en un sourire moqueur.

    Puis elle avait passé la porte blindée qui s'était aussitôt refermée derrière elle. Elle réprima un frisson à la vue de Xander derrière les barreaux, et s'avançant assez pour lui laisser voir son visage, elle dit :

    - Bonjour mon Père.



[ HRP : J'estime que la façon d'obtenir une entrevue avec Xander est suffisante, et je vois la cellule en deux parties, d'abord les petits mètres carrés avec les barreaux, puis comme un espèce de couloir devant avec une porte blindée. Tu me diras si tout ça te convient. ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xander
Prêtre -- Chef des chasseurs à la retraite
avatar

Messages : 244
Date d'inscription : 01/11/2008
Age : 30

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: La trentaine (en apparence...)
Relations:

MessageSujet: Re: Et spiritus sancti. [ Xander ]   Ven 2 Déc 2011 - 13:08

[ hrp : pas mal du tout la tactique pour l'approcher ^^
Autre précision, j'estime que ce sujet se passe avant celui entre Xander et Evan, car je pense qu'il avancera plus vite ^^ ]



Si la plupart des détenus de la prison saint Denis vivaient dans des dortoirs blindés, et tous dans le même quartier, Xander lui avait été placé dans un quartier isolé de la prison, dans une cellule solitaire. Il en existait plusieurs de ce type, à différents endroits de l'établissement, où l'on plaçait les prisonniers considérés comme véritablement dangereux.
Pourtant, Xander n'avait pas un physique spécialement développé, et il n'avait commis aucun crime... aucun dont on l'ait pu accuser officiellement en tout cas. Mais de nombreuses rumeurs circulaient sur son compte, sur son hypothétique implication dans le mouvement jugé "intégriste" des chasseurs. Et pour cause.
Ce qui n'arrangea pas son histoire, c'est que l'un des gardes personnels de Xander était justement un hybride, qui était donc très bien informé de son véritable statut. Ce garde s'en donnait à coeur joie pour le persécuter, poussant parfois les limites de la légalité.

La cellule de Xander était toute petite et très spartiate, il y avait à peine la place de se déplacer entre le lit, la cuvette des toilettes et la grille qui délimitait le petit espace où il vivait depuis presque quatre mois. Le lit et les toilettes constituaient les seuls meubles de la cellule. Aucune étagère, aucun bibelot, aucun livre, aucun loisir. La cellule ne comportait même pas de fenêtre, et l'éclairage au néon était très cru sur les murs parfaitement blancs.

Le chasseur était assis sur son lit, les mains sur ses cuisses paumes vers le ciel, les yeux fermés, en attitude de prière. Il exerçait son esprit à percevoir les pensées des autres personnes dans la prison, lorsque sa concentration fut brisée par le bruit caractéristique et désagréable de la porte blindée qui se déverrouille au bout du couloir, et par la voix, non moins désagréable, de son "cher" gardien qui lui annonça qu'il avait de la visite.

Allons bon. Qui pouvait bien avoir été autorisé à venir le voir ? Jusqu'à présent il n'avait reçu qu'une seule visite, et elle avait été plutôt surprenante. Il n'était pas autorisé, en temps normal, à recevoir des visites, il ne pouvait déjà quasiment pas côtoyer les autres détenus alors avoir des contacts avec des gens de l'extérieur... Il était en isolement total.
Il espéra bien sûr la visite d'un de ses partisans, peut-être même de Loreleï qui aurait pu obtenir des dérogations et lui apporter des nouvelles du monde extérieur.

La porte blindée se referma d'un claquement sec. Il se leva. Il songea à son corps rachitique car sous-alimenté, à son visage contusionné des coups portés par le gardien hybride, à son bouc si impeccablement soigné d'habitude et qui ne devait plus ressembler à grand chose. Il songea à cette espèce de tenue grise informe qui lui tenait lieu de vêtements. Il songea qu'il était loin de l'image que l'on se faisait habituellement de lui, de l'image qu'un envoyé de Dieu et chef d'une grande organisation se devait de donner et de tenir.
Il songea que cela n'avait pas grande importance. Il espérait simplement ne pas se retrouver face à un ennemi venu profiter de sa faiblesse.

Mais quand il vit le visage entouré de cheveux roses, et qu'il entendit cette voix qui ne lui avait pas parlé depuis longtemps, il ne put réprimer une expression de surprise. Ses yeux s'ouvrirent en grand, puis ses sourcils se froncèrent et il s'approcha de Raven, se plaçant juste derrière les barreaux, sans les tenir cependant, il trouvait cette posture trop pathétique.


J'ai reçu des visites plutôt incongrues, mais je ne m'attendais pas à celle-là...

La remarque sonnait presque comme un reproche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raven Jackson Whistler
Artiste possédée ~ Chasseresse indépendante
avatar

Messages : 253
Date d'inscription : 18/02/2009
Age : 27
Localisation : Partout et nulle part à la fois.

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 21 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Et spiritus sancti. [ Xander ]   Lun 5 Déc 2011 - 15:54

    ‹‹ J'ai reçu des visites plutôt incongrues, mais je ne m'attendais pas à celle-là... ››

    Certes, Raven devait être la dernière personne qu'il aurait pensé voir venir à sa rencontre alors qu'il était emprisonné. Et pourtant, à bien y réfléchir, ce n'était pas si hasardeux que ça. Pensait-il vraiment qu'elle ne croiserait plus jamais son chemin volontairement ? C'était faux. Elle avait failli se rendre à l'hôtel une fois, mais elle avait croisé Heise en chemin, et la tournure des évènements ne lui avait pas permis d'aller au bout de sa lancée. Et heureusement, car elle se serait certainement faite tuer. Ainsi, qu'elle vienne le voir en prison était doublement bénéfique pour elle. De un, elle pouvait avoir un entretien avec le Père, et de deux, elle était à l'abri de tout écart penchant vers la violence.

    - Je ne m'attendais pas non plus à vous voir un jour derrière les barreaux, et pourtant... répondit-elle sur le même ton que celui qu'il avait employé.

    Oui, c'était en soi une sorte de reproche. Comment lui, qu'elle avait vu si grand au point de le placer sur un piédestal, pouvait s'être fait coincer aussi maladroitement ? Pourquoi s'était-il laissé avoir par l'autorité ? Cela voulait-il dire qu'au final, même l'Ordre des Chasseurs et ce pourquoi ils se battaient pouvait être puni par l'éthique d'un pays ? La justice des hommes de Dieu n'était donc rien de plus qu'enfreindre les règles, et elle n'était pas la plus grande... Il lui avait menti...

    Elle releva son regard d'ambre et le posa sur lui.

    - Avez-vous eu des nouvelles d'Evan avant d'arriver ici ?

    Malgré le peu d'expression qu'elle s'efforçait d'afficher sur son visage, ses yeux semblaient trahir une once d'inquiétude au sujet du chasseur. Depuis la dernière fois qu'ils s'étaient vus, et vu l'état dans lequel ils s'étaient quittés, elle ne savait pas ce qu'il était devenu.



[ HRP : Ca me va, ça te laissera peut-être un truc à dire à Evan du coup xD. Ah, et j'estime que Raven a les cheveux roux-rouges, pas roses. CF avatar + ma fiche une fois qu'elle sera modifiée. ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xander
Prêtre -- Chef des chasseurs à la retraite
avatar

Messages : 244
Date d'inscription : 01/11/2008
Age : 30

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: La trentaine (en apparence...)
Relations:

MessageSujet: Re: Et spiritus sancti. [ Xander ]   Ven 23 Déc 2011 - 1:04

Les yeux et les lèvres du chasseur se plissèrent et son regard se fit plus dur lorsqu'elle lui reprocha de s'être fait emprisonner. Comment osait-elle, après tout ce temps, venir le voir ici pour le narguer et se moquer de lui ? Pouvait-elle seulement imaginer les sacrifices qu'il avait dû faire ?

Il leva les yeux vers la caméra de surveillance qui se trouvait en haut du mur derrière Raven. Si les gardiens n'étaient pas dans le couloir, c'est qu'ils devaient tout de même surveiller tout l'entretien. Il avait intérêt à faire attention à ses mots, et encore plus à ceux de Raven. La justice savait pertinemment qu'il avait sérieusement enfreint de nombreuses lois et elle n'attendait qu'une preuve pour pouvoir l'inculper.
Il se retint donc de tout commentaire concernant son arrestation et son incarcération.

Elle lui posa une question sur Evan. Pourquoi sur lui spécifiquement ? Que lui voulait-elle donc ? Si elle espérait pouvoir passer par lui pour avoir des informations sur le lieu où se trouvait Evan, elle pouvait toujours attendre. Xander n'avait absolument aucune confiance en cette femme.
Il lui répondit d'un ton calme mais très méprisant.


Pourquoi devrais-je discuter avec une hérétique ?

Il planta ses yeux dans ceux de Raven, et établit une connexion télépathique. Sa voix résonna dans l'esprit de la jeune femme, afin qu'il puisse l'avertir sans que les gardiens ne s'en rendent compte.

$ Fais extrêmement attention à ce que tu vas dire Raven. Si tu dis la moindre chose qui pourrait me causer des ennuis, je n'hésiterais pas à te détruire. Je suis peut-être derrière des barreaux, mais je suis loin d'être impuissant. $
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raven Jackson Whistler
Artiste possédée ~ Chasseresse indépendante
avatar

Messages : 253
Date d'inscription : 18/02/2009
Age : 27
Localisation : Partout et nulle part à la fois.

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 21 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Et spiritus sancti. [ Xander ]   Jeu 29 Déc 2011 - 17:43

    ‹‹ Pourquoi devrais-je discuter avec une hérétique ? ››

    Elle esquissa un sourire léger à sa question, qui était plus une remarque. Loin d'avoir l'envie de rire dans cette situation, l'esquisse arborait surtout une expression ironique à cause du terme " hérétique ".

    Elle écouta la mise en garde télépathique sans broncher, se contentant de soutenir son regard, sans une once d'expression dans les yeux ni sur le visage.

    - L'hérétique, n'est pas celui que le bûcher brûle, mais celui qui l'allume.

    Elle entama alors quelques pas au hasard dans le petit espace qui séparait la cellule de la porte blindée. Pour faire comme si elle réfléchissait à ce qu'elle allait dire, elle se mit même à observer le sol, tandis qu'elle élevait ses pensées volontairement pour qu'il puisse les entendre.

    $ Même en-dehors des rangs je ne me permettrai pas d'en douter. Mais la question de savoir si vous me détruirez ou non n'est pas ce qui m'importe. " Ici ", j'étais certaine de vous trouver. $

    Elle s'arrêta alors, reprenant une position fixe, le regard sur le Père.

    - Evan m'a aidée à me souvenir, $ et même si nous ne sommes plus dans le même camp $ je m'inquiète pour lui. J'aurais osé espérer que vous sachiez s'il va bien, $ s'il a survécu. $

    Et derrière cette inquiétude première, elle dissimulait autant qu'elle le pouvait la seconde chose qui lui faisait peur. Raphaël avait clairement dit qu'il serait suicidaire de lui parler de son problème d'invité spirituel. Mais malgré ses efforts, on pouvait lire une certaine angoisse autre que celle qu'elle avait évoqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xander
Prêtre -- Chef des chasseurs à la retraite
avatar

Messages : 244
Date d'inscription : 01/11/2008
Age : 30

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: La trentaine (en apparence...)
Relations:

MessageSujet: Re: Et spiritus sancti. [ Xander ]   Jeu 5 Jan 2012 - 0:30

Xander détacha son regard de celui de Raven. Il lui suffisait de l'avoir dans son champ de vision pour maintenir le lien télépathique, et il ne voulait pas attirer l'attention en la fixant en silence trop longtemps. De plus, il ne lui était pas spécialement agréable de contempler cette traîtresse.
Les réflexions sur le bûcher lui passèrent au-dessus de la tête. Il n'avait aucune envie de discuter théologie avec elle, elle qui l'avait renié, elle qui avait renié le Seigneur Lui-même.
Ne se défaisant pas de son rôle d'aigri rancunier, il répondit à voix haute, avec ironie :


Tu t'inquiètes pour lui ? Ce serait touchant, si je pouvais te croire.

Evan l'avait aidée à se souvenir... maintenant qu'il y repensait, c'est vrai qu'il était venu le voir pour lui dire qu'il avait retrouvé Raven. Mais l'entretien avait été court, il n'avait lors de leur première rencontre pas eu beaucoup d'éléments à transmettre au prêtre, et par la suite il avait été arrêté...
Une pensée lui vint à l'esprit : Evan aurait-il été incarcéré par la faute de Raven ? Cela n'aurait pas été étonnant, de la part de cette traîtresse... et cela expliquerait pourquoi elle s'inquiétait tant.


Aurais-tu des remords ?

La question restait suffisamment vague pour pouvoir concerner beaucoup de choses.
Le chasseur posa ses yeux quelques instants sur le visage de son ancienne brebis, et croisa son regard... il eut alors un étrange sentiment, comme s'il avait une sorte de brouillard dans l'esprit de la jeune femme, comme si elle s'efforçait fortement de ne pas avoir une pensée précise... comme si elle cherchait à tout prix à éviter de lui dire quelque chose.
Xander fronça les sourcils, puis fit résonner ces mots, très lentement, dans l'esprit de Raven :


$ Tu me caches quelque chose, vilaine fille... $
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raven Jackson Whistler
Artiste possédée ~ Chasseresse indépendante
avatar

Messages : 253
Date d'inscription : 18/02/2009
Age : 27
Localisation : Partout et nulle part à la fois.

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 21 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Et spiritus sancti. [ Xander ]   Jeu 5 Jan 2012 - 15:12

    - Quel intérêt aurais-je à venir ici pour parler d'Evan si je m'en fichais ?

    Mais elle comprenait qu'il ne la croit pas et qu'il la prenne ainsi de haut. Pourtant, elle était bel et bien inquiète pour Evan. Elle se repassa en mémoire les images de la dernière fois où elle l'avait vu. Ce même jour où elle avait commencé à se souvenir, où elle avait compris. Ce même jour où elle avait refusé de le suivre, parce que tout était encore trop flou dans son esprit. Ce jour où elle l'avait perdu une seconde fois.

    - La dernière fois que je l'ai vu il était dans un sale état. Je... Je ne savais pas que...

    ‹‹ Aurais-tu des remords ? ››

    Elle releva la tête, et prit sur elle pour ne pas se laisser submerger par la mélancolie que lui inspiraient ces derniers instants en sa compagnie. Arborant de son mieux un visage impassible.

    Des remords, elle en avait bien plus que la moyenne. Et le plus gros était d'avoir un jour perdu la mémoire. Parce qu'en perdant ses souvenirs de plusieurs années capitales de sa vie, elle avait perdu la foi. Chaque jour était depuis une nouvelle mise à l'épreuve. Elle en avait marre de tout ça. Si on l'avait laissée grandir avec la haine qu'elle avait éprouvé, la vie, sa vie aurait été bien plus facile. Bien sûr, dans ses malheurs il y avait eu quelques moments opportuns, mais elle doutait encore que ce soit suffisant. Malgré sa force de vivre, malgré les éléments bienfaiteurs qu'on mettait parfois sur sa route, cela ne suffisait pas à combler le gouffre. Il lui manquait quelque chose. Mais elle n'aurait pas su définir quoi.

    - Il m'est arrivé bien des choses que vous ignorez. Et même en connaissance de cause, je doute que vous puissiez comprendre. Alors forcément, j'ai des regrets. Mais qui peut se vanter de n'en avoir aucun ?

    Et puis, nouveau message télépathique. Nouvelle angoisse. Bien qu'elle fasse le maximum pour cacher une pensée particulière dans son esprit, cela ne suffisait pas à rester inaperçu. C'était le risque avec les télépathes, si on n'avait pas de gros contrôle sur soi, garder un secret était compliqué. Pourtant, il ignorait encore de quoi il s'agissait. Alors, il fallait qu'elle continue de penser à autre chose.

    $ Théoriquement, je suis votre ennemie, vous ne pensez donc pas que je vais croire pouvoir vous faire confiance, n'est-ce pas ? $
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xander
Prêtre -- Chef des chasseurs à la retraite
avatar

Messages : 244
Date d'inscription : 01/11/2008
Age : 30

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: La trentaine (en apparence...)
Relations:

MessageSujet: Re: Et spiritus sancti. [ Xander ]   Sam 14 Jan 2012 - 3:53

Concernant Evan, elle ne donna qu'une brève explication incomplète. Elle lui avoua qu'il était mal en point la dernière fois qu'elle l'avait vue, mais sans dire bien évidemment si elle y était pour quelque chose.
Ne souhaitant pas s'éterniser sur ce sujet, Xander se contenta de répondre d'un ton qui n'appelait plus aucune réponse :


A ma connaissance il est toujours en vie.

Il n'avait que faire de la relation entre les deux. De toute façon, d'après ses informations, Evan était aussi en prison, et Raven pourrait bien aller le voir si l'envie lui en prenait. Actuellement, ce n'étaient pas ses affaires.

Elle évoqua des regrets. Des choses qui lui étaient arrivées et sur lesquelles il ne savait rien. Elle omit un doute sur le fait qu'il puisse la comprendre. Il ne releva pas sa question rhétorique et répondit sèchement :


C'est bien là le problème. J'ignore beaucoup de choses sur toi.
Tu as subitement disparue, sans donner la moindre nouvelle durant de longs mois.
Je t'ai crue morte... Je me suis inquiété. J'ai prié pour ton âme.
C'est justement Evan qui m'a appris que tu étais encore là, bien vivante, toujours à Paris. Tu imagines mon... étonnement...


Le reste ne pouvait être dit à voix haute, il poursuivit donc dans son esprit.

$ Tu as déserté. Je ne sais pas pourquoi, et ne veut pas le savoir. Si tu avais des doutes, tu aurais dû m'en parler. Mais tu es partie, sans la moindre explication. $

Il marqua une pause, le temps de se concentrer à nouveau.
L'esprit de Raven était toujours volontairement brouillé, mais il ne lui faudrait pas longtemps pour découvrir ce qu'elle cachait. Si vraiment elle résistait trop, il pourrait toujours la forcer à s'expliquer. Mais il ne s'y attarda pas immédiatement, et conclut en premier lieu son petit discours.


$ Et tu oses me parler de confiance ? $

Si elle se considérait aujourd'hui comme son ennemie, c'était entièrement de sa faute à elle. Xander avait considéré Raven comme tous les autres chasseurs, comme si elle était sa propre fille. Il se montrait attentionné envers ses enfants, à leur écoute. Plus d'une fois il avait eu de longues conversations avec des chasseurs en proie au doute. Et c'était tout à fait normal. Il est difficile de conserver sa foi en tout instant. Mais le comportement de Raven était pour lui à la fois incompréhensible et impardonnable. Il n'avait vu aucun signe avant-coureur de sa trahison.
Oui, il se sentait trahi.


$ Fut un temps, on exécutait les déserteurs... $
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raven Jackson Whistler
Artiste possédée ~ Chasseresse indépendante
avatar

Messages : 253
Date d'inscription : 18/02/2009
Age : 27
Localisation : Partout et nulle part à la fois.

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 21 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Et spiritus sancti. [ Xander ]   Lun 16 Jan 2012 - 18:07

    Elle fut légèrement rassurée lorsqu'il répondit qu'il était toujours en vie. Le poids sur ses épaules sembla moins lui peser, et elle s'en sentit soulagée. Mais ce n'était pas suffisant pour lever complètement son angoisse. Elle ignorait totalement où trouver Evan. Elle ne savait même pas qu'il était en vie, alors comment aurait-elle pu songer qu'il ait attéri ici lui aussi ?

    Puis il accusa sa disparition. Selon lui, elle avait volontairement quitté les rangs, sans rien expliquer, sans rien de logique. Elle s'était envolée sans donner de nouvelles et de raisons apparentes. Tout cela sonnait comme une véritable trahison de la part de Raven envers les Chasseurs.
    Au fur et à mesure de ses mots, aussi bien prononcés que pensés, elle sentait comme une lame lui piquer les entrailles, et la colère se mêlait doucement à la douleur. Il ignorait jusqu'à la durée de sa disparition.

    - Deux ans, lâcha-t-elle sèchement. Vous n'avez pas eu de mes nouvelles pendant plus de deux ans ! Vous n'avez rien fait non plus pour en avoir.

    Ce n'était pas elle qui les avait trahis, c'étaient eux.

    - Encore aujourd'hui vous me placez comme responsable, mais la seule erreur que j'ai faite, c'est de pouvoir me souvenir $ en visualisant des bribes du passé par le contact ! $

    Il ne fallait pas qu'elle craque. Pas maintenant. Et pourtant, elle sentait les larmes lui chatouiller le bord des yeux, comme un aphone qui a besoin d'hurler pour se faire entendre.

    $ Vous n'avez rien fait ! Déjà à l'époque vous n'aviez pas cherché à comprendre. Vous m'avez abandonnée.. $

    Elle se retenait aussi fort qu'elle pouvait, le coeur au bord des lèvres. Il ne fallait pas qu'elle s'emporte davantage, car déjà Anubis jouissait de son état alarmé, il attendait patiemment la faille.

    - Pourquoi... Pourquoi vous n'avez pas cherché à me retrouver... murmura-t-elle d'une voix étouffée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xander
Prêtre -- Chef des chasseurs à la retraite
avatar

Messages : 244
Date d'inscription : 01/11/2008
Age : 30

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: La trentaine (en apparence...)
Relations:

MessageSujet: Re: Et spiritus sancti. [ Xander ]   Lun 16 Jan 2012 - 21:37

Elle lui répondit sur un ton très sec, et ses paroles dans son esprit hurlaient presque sa rage. Voilà qu'elle le tenait pour responsable de sa propre disparition ! Comment osait-elle lui affirmer ainsi que c'était de sa faute, qu'il n'avait rien fait pour la retrouver ?
Il voyait bien qu'elle était sur le point de pleurer, mais n'avait que faire de sa peine. Elle l'avait trahi, elle l'avait profondément blessé, et sa rancune était tenace.

Il lui répondit d'une voix sévère, grondante, que les chasseur lui connaissaient peu, lui qui se montrait toujours si doux et attentionné avec eux.


Comment oses-tu me parler sur ce ton ? Comment oses-tu me porter de telles accusations !
Tu crois que je n'ai rien fait ? Tu crois vraiment que je n'ai pas essayé ? Durant des semaines, j'ai recherché ta trace.
$ J'ai mobilisé mes hommes pour fouiller les lieux connus où tu aurais pu te faire tuer. $
Je lisais chaque jour les journaux en craignant de découvrir la description de ta dépouille.
$ J'ai interrogé plusieurs monstres pour savoir où te trouver. $
Comment aurais-je pu envisager que tu étais toujours vivante ?
$ Tu as disparu, sans aucun signe avant-coureur ! Tu ne t'es jamais confiée Raven ! Tu ne me faisais pas confiance, de toute évidence ! $


Il lui en voulait de ne pas avoir essayé de lui parler de ses problèmes. Il lui en voulait de ne pas avoir pensé qu'il aurait pu l'aider. Mais plus encore, il lui en voulait ne n'avoir pas repris contact avec lui lorsqu'elle avait été retrouvée.

Et quand tu as revu Evan, quand on a enfin su que tu étais toujours en vie, pourquoi n'es-tu pas venue me voir ? C'est toi qui m'a abandonné Raven !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raven Jackson Whistler
Artiste possédée ~ Chasseresse indépendante
avatar

Messages : 253
Date d'inscription : 18/02/2009
Age : 27
Localisation : Partout et nulle part à la fois.

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 21 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Et spiritus sancti. [ Xander ]   Dim 22 Jan 2012 - 6:50

    Le sermon qu'il lui lança eut don de lui faire rabaisser la tête entre les épaules. C'était un ton dont elle ne se souvenait pas. De là à savoir s'il l'avait déjà eu auparavant... Mais aussi imprévisible que cela puisse être, elle avait la mauvaise impression de se faire réprimander par un membre de sa famille, comme face à un père. Et s'ajouta l'agréable sensation de savoir qu'il avait bien lancé des recherches à sa disparition. Le rassurance ( oui ce mot existe ! ) du fait qu'il se soit inquiété. Puis la déception. Parce qu'il ne l'avait jamais retrouvée. C'est qu'il n'avait pas assez essayé...

    - Si ça avait été vous, mon Père, je n'aurais cessé de chercher jusqu'au jour où je vous aurais retrouvé, pensa-t-elle à voix haute dans un murmure presque inaudible.

    Car bien plus qu'un simple groupe qu'elle aurait pu rejoindre, Raven les avaient estimés, Evan et lui, comme une famille. Bien sûr qu'elle lui avait fait confiance, malgré sa difficulté à croire en l'être humain.

    $ Il n'était pas nécessaire que je me confie. Je ne pouvais pas savoir ce qui se tramait derrière mon dos. $

    Elle releva à la tête à sa dernière réplique. Pourquoi ? Là encore, elle doutait. Elle doutait qu'il puisse comprendre ce qu'il s'était passé dans sa tête.

    - J'étais perdue entre ce que j'étais et ce que je croyais être. Vous ne pouvez pas imaginer ce que c'est ! J'ai eu peur ! Parce qu'après ça il y a eu le soir où..

    Elle s'arrêta net. Dans sa lancée, elle avait failli lui révéler ce qu'elle s'efforçait de lui cacher mentalement. Elle esquissa un sourire en coin, signe d'abandon.

    - Laissez tomber..
    $ Je ne sais même plus pourquoi je suis venue vous voir. $


    En l'état actuel, c'est vrai qu'elle l'ignorait. Mais inconsciemment, c'était le besoin de se tourner vers lui, encore une fois apeurée, délaissée, qui l'avait poussé à venir. Comme la première fois.


[ HRP : Ca me fait vraiment bizarre de jouer cette facette de Raven, mais j'aime bien. xD * commentaire inutile OFF *]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xander
Prêtre -- Chef des chasseurs à la retraite
avatar

Messages : 244
Date d'inscription : 01/11/2008
Age : 30

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: La trentaine (en apparence...)
Relations:

MessageSujet: Re: Et spiritus sancti. [ Xander ]   Mer 25 Jan 2012 - 0:19

[ hrp : j'aime bien aussi, c'est assez inattendu ^^ ]


L'attitude corporelle de Raven montrait que le sermon avait en partie fonctionné. Elle se tenait comme une enfant qui a fait une grosse bêtise devant son père en colère. Elle lui reprocha tout de même d'avoir abandonné les recherches.
Qu'aurait-il dû faire ? S'il n'avait eu qu'elle dont il fallait s'occuper, il aurait pu la chercher plus longtemps. Mais il n'avait eu aucune piste malgré ses investigations, et il devait prendre soin et gérer toute son organisation. Il n'avait pas le temps de s'occuper d'une seule chasseuse perdue, qu'il croyait morte...


Le berger doit-il abandonner tout son troupeau pour partir à la recherche d'une seule brebis égarée ? Doit-il mettre en danger les quatre-vingt-dix-neuf autres pour retrouver sa protégée sans vie ?
$ Je te l'ai dit, je t'ai crue morte. Dans mon esprit, même si mes recherches avaient fini par être fructueuses, il aurait été trop tard pour que je puisse faire quoi que ce soit. $


Raven faisait preuve d'un certain égoïsme en lui reprochant son manque d'implication. Elle était tellement centrée sur sa propre expérience qu'elle ne pouvait pas comprendre ce que lui avait vécu. Sa déception de l'avoir perdue, son chagrin de n'avoir pu la retrouver, sa peine, immense, d'avoir échoué.

Elle commença à lui donner un semblant d'explication. Elle s'était perdue en elle-même. Elle avait eu peur. Peur de quoi ? De lui ? Avait-elle craint qu'il la reçoive mal, ou pire, qu'il l'exécute pour avoir déserté ? Ou avait-elle eu peur d'elle-même ?
Elle ne termina pas sa phrase. Il sentit que c'était important. Cette pensée qu'elle tentait de chasser revenait dans son esprit. Elle lui demanda de laisser tomber. C'était hors de question. Quelque chose la tracassait, l'obsédait même, et cela semblait être suffisamment grave pour qu'elle tente de lui cacher.
Il s'approcha le plus possible d'elle, seuls les barreaux les séparaient. Les sourcils légèrement froncés, la mine très sérieuse, il lui ordonna doucement :


Raven, regarde-moi...

Il attendit que les yeux de la jeune fille se plongent dans les siens, et ne lâcha plus son regard. Si la télépathie ne fonctionnait pas assez rapidement, il existait d'autres moyens. Elle n'apprécierait probablement pas par la suite apprendre qu'il l'avait manipulée, mais le temps pressait et il n'avait pas le choix. Il pouvait la forcer à dire la Vérité. *

Dis-moi ce qui te tracasse. Songe à ce qui s'est passé ce soir-là.


[ * Pouvoir de Vérité : être capable d'obliger une personne à répondre la vérité à TROIS questions précises, tant que les réponses ne mettent pas la personne en danger, et si vous fixez le sujet suffisamment longtemps dans les yeux. ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raven Jackson Whistler
Artiste possédée ~ Chasseresse indépendante
avatar

Messages : 253
Date d'inscription : 18/02/2009
Age : 27
Localisation : Partout et nulle part à la fois.

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 21 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Et spiritus sancti. [ Xander ]   Ven 3 Fév 2012 - 14:13

    Ses yeux fixèrent de nouveau le sol à la réplique du Père. Arborant de nouveau une attitude coupable, Raven semblait prendre conscience de ce qu'il voulait dire seulement maintenant. C'est vrai, il ne pouvait pas abandonner les autres, pas dans un monde comme celui-là.
    C'était comme en pleine guerre après tout, un soldat tombé au front ne pouvait entrevoir l'espoir d'être repêché par les siens que s'il y avait la possibilité d'un secours. Mais voilà, en terrain miné, on recule pour ne pas voir tomber plus de recrues. Et généralement on n'a pas le choix. Peut-être qu'abandonner un des siens était plus compliqué que d'être abandonné au fond...

    - Je comprends, je crois...

    A son injonction, elle releva son regard pour le poser dans le sien. L'emprise qu'il eut alors fut rapide. C'était comme si elle ne pouvait plus détacher ses yeux des siens.

    ‹‹ Dis-moi ce qui te tracasse. Songe à ce qui s'est passé ce soir-là... ››

    Non, elle ne pouvait pas... Elle ne pouvait pas mettre plus de mots sur ce qui lui était arrivé. Ca mettrait de nouveau sa vie en jeu. On lui avait dit de ne pas en parler. Et pourtant, elle avait une envie irrésistible de tout lui avouer, comme si les mots lui brûlaient la gorge et les lèvres. C'était comme cette sensation d'avoir un trop lourd secret à cacher, comme si le fait de le dévoiler lui enlèverait un poids énorme des épaules.

    - Je ne peux pas.. vous le dire... murmura-t-elle dans un soupir.

    Mais d'un autre côté, son démon aurait sûrement eu raison d'elle avant même que Xander n'ait pu la retrouver pour la détruire lui-même. Alors... Elle se repassa en mémoire toutes les images de ce soir-là, ouvrant son esprit à l'indiscrétion du Père.
    Au fur et à mesure que les images défilaient comme dans un film muet, elle se sentait oppressée. C'était comme si l'air manquait d'oxygène, sa respiration se fit plus saccadée, son souffle plus court. Elle avait l'impression de suffoquer. Elle avait commencé à trembler légèrement. Et la couleur de ses yeux s'était quelque peu assombrie.

    De nouveau, elle sentait les doigts glacés d'Anubis lui déchirer la chair intérieurement. Il était comme un cancer, il envahissait lentement son être pour mieux la détruire. Bien qu'elle se soit en quelque sorte habituée à sa présence, elle ne supportait toujours pas ses manifestations lorsqu'il commençait à se réveiller. Il fallait qu'elle respire, qu'elle se calme...


[HRP : J'hésite, j'hésite. Mais... Je vais attendre pour le reste. xD ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xander
Prêtre -- Chef des chasseurs à la retraite
avatar

Messages : 244
Date d'inscription : 01/11/2008
Age : 30

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: La trentaine (en apparence...)
Relations:

MessageSujet: Re: Et spiritus sancti. [ Xander ]   Ven 10 Fév 2012 - 22:33

Au début, il ne perçut que des pensées superficielles, mais fortes. Elle avait peur. Elle était désorientée. Elle s'efforçait de lutter contre son emprise, pensant qu'elle risquerait sa vie en lui dévoilant son secret. Elle lui murmura ce qu'elle avait en tête, à savoir qu'elle ne pouvait pas lui dire. Puis elle céda.
Xander vit alors des images, très précises, comme un flash-back... Raven, seule désespérée, songeant au suicide comme la seule issue possible. Puis sa rencontre avec un homme -mais pouvait-on appeler cela un homme ? Cette... chose qui parvenait à la manipuler, à lui faire croire qu'il pouvait l'aider si elle acceptait en retour de lui fournir un corps... Un esprit. Un démon. Xander le vit entrer en elle, avec horreur.

Le prêtre fit un bond en arrière, atterré par ce qu'il venait de voir. Comment était-ce possible ? Oh, bien sûr, il avait souvent entendu ce type de légende, d'esprits malfaisants qui possédaient les corps de personnes faibles et les forçaient à agir contre leur volonté. Mais jamais, au grand jamais, il n'aurait pensé que cela existait vraiment. Jamais il n'y avait été confronté. Et, bien évidemment, il n'avait aucune idée de la marche à suivre.

A présent il comprenait mieux la peur de Raven. Était-elle venue le voir en espérant qu'il pourrait l'aider ? Elle semblait pourtant craindre qu'il la tue s'il découvrait tout cela, ce qui était plutôt plausible après tout.
Dans un premier temps, le prêtre resta silencieux, ne pouvant détacher son regard de cette femme, et de la créature qui vivait à l'intérieur d'elle. Il en oubliait même l'endroit où il se trouvait, il oubliait qu'il lui fallait se montrer discret et impassible, comme si rien ne venait de se produire.
Un bruit de larsen le ramena soudainement à la réalité.


Plus que cinq minutes Holstein !

C'était la voix moqueuse et cruelle de son gardien, qu'il ne connaissait que trop bien. Elle était sortie d'un haut-parleur situé dans un coin du plafond, dans le couloir. Juste à côté de la caméra.
Cinq minutes... et il ne pouvait rien faire.
Se rapprochant à nouveau de Raven, il lui parla précipitamment, dans son esprit pour ne pas être entendu. Elle pouvait cependant sentir qu'il s'exprimait rapidement et sous le coup du stress.


$ Ecoute-moi Raven, écoute-moi bien ! Pour le moment je ne peux rien faire pour toi, rien ! Mais il faut absolument que tu reviennes à l'île saint Louis, est-ce que tu comprends ? Il faut que tu ailles expliquer ta situation à Loreleï, retiens bien ce nom, Loreleï. Elle trouvera une solution, un exorcisme, quelque chose... En attendant que je puisse sortir d'ici, il faut que tu m'obéisses, tu m'as bien compris ? $

Il jeta un regard à la caméra de surveillance braquée sur eux. S'il ne parlait pas à voix haute, cela allait paraître étrange, surtout après sa vive réaction. Il se contenta donc de dire :

Nous nous reverrons bientôt.

Ils n'avaient plus beaucoup de temps. Il n'aurait pas dû la brusquer ainsi, après ce qu'elle venait de lui révéler. Mais la situation était grave, et il fallait bien qu'il réagisse. Une élue de Dieu était possédée par un démon, c'était une lourde épreuve que le Seigneur lui envoyait, et il allait devoir la résoudre avec elle. Et pour cela, il fallait surtout pas qu'il la perde de vue.
Qu'il enrageait d'être coincé derrière ces barreaux, sans pouvoir rien faire ! Il n'avait plus que deux semaines à tenir, mais cela lui paraissait à présent une éternité.
Avant que Raven soit obligée de prendre congé, il ajouta, plus posément :


$ Je vais t'aider. Je veux t'aider. Tu n'y arriveras pas seule. Nous trouverons une solution pour te purifier. Mais il faut que tu comprennes que si tu refuses mon aide, si tu refuses de revenir auprès de moi... je n'aurais d'autre choix que de t'exterminer en même temps que le démon qui t'habite. $
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raven Jackson Whistler
Artiste possédée ~ Chasseresse indépendante
avatar

Messages : 253
Date d'inscription : 18/02/2009
Age : 27
Localisation : Partout et nulle part à la fois.

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 21 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Et spiritus sancti. [ Xander ]   Lun 27 Fév 2012 - 17:24

    La façon dont Xander indiqua les ordres à suivre eut le don d'insuffler une nouvelle angoisse à Raven. Visiblement, la situation l'inquiétait autant qu'elle l'était elle-même. Mais revenir à l'hôtel Lambert, auprès des chasseurs... Ce n'était pas possible. Pour plusieurs raisons évidemment, et la première, aussi évidente qu'incontournable :

    $ Je ne peux pas. Dès que je franchirai le seuil, je me ferai détruire sans preuve que j'ai l'autorisation de venir. $

    Il allait falloir partir.

    - Bien. Merci de m'avoir reçue, en quelque sorte.

    Elle recula de quelques pas.

    $ C'est pour quoi j'attendrai votre libération, mon Père. Une fois que vous serez réhabilité, je.. reviendrai. $

    Même pensés, ces mots avaient un poids étouffant dans sa gorge. Qu'elle retourne chez les chasseurs impliquaient tellement de choses. Elle avait clairement mentionné qu'elle reniait leur étique de destruction massive des hybrides. Elle ne pourrait plus agir pour leur compte, plus maintenant. Il semblait qu'encore une fois, Raven allait devoir faire face à une nouvelle impasse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xander
Prêtre -- Chef des chasseurs à la retraite
avatar

Messages : 244
Date d'inscription : 01/11/2008
Age : 30

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: La trentaine (en apparence...)
Relations:

MessageSujet: Re: Et spiritus sancti. [ Xander ]   Mer 14 Mar 2012 - 21:01

Elle n'avait malheureusement pas tort. Elle était une déserteuse, une renégate, et Loreleï ne la connaissait pas. En voyant arriver cette femme inconnue dans leur base, la dirigeante temporaire vérifierait dans les dossiers et trouvait un fichier au nom de Raven Jackson avec la mention "décédée" et elle ne prendrait sans doute pas le temps de comprendre, elle se contenterait de confirmer cette mention en exécutant cette morte un peu trop vivante...
Mais Raven lui dit qu'elle attendrait sa libération, et qu'alors elle reviendrait. Pouvait-il lui faire confiance ? Elle était partie une fois, et s'il est difficile de partir, ça l'est encore plus de revenir... Surtout à présent qu'elle avait avoué avoir un démon en elle.


J'espère que nous nous reverrons. Dans deux semaines je serai sorti. Tu sais où me trouver.

Ce seraient deux semaines particulièrement longues, et il prierait pour l'âme de la jeune femme. Le Seigneur lui envoyait une épreuve très difficile, et il ferait de son mieux pour la surmonter. Même si pour le moment, il n'avait aucune idée de comment faire... Ou plutôt, l'idée qui lui venait ne lui plaisait pas vraiment.

Il coupa le lien télépathique. Ils n'avaient pour le moment plus rien à se dire. Puis il fit signe à la caméra qu'il avait terminé, et retourna s'asseoir sur son lit de prison, où bien vite il retrouva son attitude de prière...



[ hrp : sujet fini, merci ! ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et spiritus sancti. [ Xander ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Et spiritus sancti. [ Xander ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Xander VS SCI !
» Si quelqu'un cherche le forum des spiritum-deos
» chambre secrète SPIRITU SANGUIS - RR forum 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hybrid Parisiorum - ou quand le mythe devient réalité... :: Le Jeu : Paris :: Paris Centre :: Prison saint Denis-
Sauter vers: