Forum RPG futuriste se déroulant dans la ville de Paris.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 A la quête d'un expert - [PV - Breton Neva]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Adhemar Mikalus
Hybride panthère noire | Antiquaire | Blackat's
avatar

Messages : 121
Date d'inscription : 01/09/2011
Age : 46
Localisation : Dans le Paris chic en général

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 30 ans
Relations:

MessageSujet: A la quête d'un expert - [PV - Breton Neva]   Jeu 15 Sep - 9:02

Voilà deux jours qu'Adhémar avait reçu la confirmation de la vente d'un codex japonais du 14e siècle traitant sous l'aspect d'un mythe, de l'histoire d'un hybride humain-tigre révélant une initiation d'un sage par cette créature. N'ayant aucune certitude sur ce qu'il pourrait tirer de cette histoire, il fallait quoi qu'il arrive que ce livre devient sa propriété. Toutefois, l'art et la littérature asiatique n'étant malheureusement pas son champ d'activités habituelles, Adhémar se voyait dans l'obligation de contacter un expert dans ce domaine et s'orienta aussitôt vers une ancienne camarade d'université.

Arrivant à Drouot-Richelieu, Adhémar se dirigea directement vers le bureau de son amie devenue commissaire-priseur qui l'accueilli avec un grand sourire avant d'entendre sa demande. Elle réfléchit un court moment jusqu'à ce que son visage s'illumine d'une inspiration divine la pousse à se lever en tempérant l'impatience d'Adhémar. Éreinté par son voyage à Vancouver, il décida de se laisser choir sur l'un des fauteuils très confortables du bureau abandonné temporairement par sa locataire. L'antiquaire laissa son regard se promener dans la pièce, laissant sa nature profonde refaire surface en comptabilisant le produit des ventes qu'il ferait avec les objets traînants là dans l'attente d'une vente qu'ils rejoindront.

Alors qu’Adhémar partait dans des rêveries de vacance, son amie revint dans le bureau, un sourire gigantesque ornait son visage preuve de la réussite de sa recherche et lui tendit un bristol avec des coordonnées complètes d’un dénommé Jehan Delmas, antiquaire spécialisé dans l’art asiatique, spécialisé sur le Japon… Relevant la tête, je la fixais l'interrogeant du regard sur la disponibilité de ce spécialiste…


La commissaire-priseuse = « C’est exactement l’expert qu’il te faut !... Il ne faut pas le juger sur son apparence, car le jeune âge que ce dernier affichait ne correspond en rien à l’expérience et l’expertise qu’il t’offrira… »

« Oui… Parfait, tu me sauves la mise, mais la vente doit se dérouler demain dans l’après-midi, est-ce qu’il pourra se libérer ? »

La commissaire-priseuse = « J’ai téléphoné pour vérifier et sa secrétaire a pu me confirmer qu’il devait se rendre à cette vente, donc aucun souci… Mais appelle-le pour voir s’il sera disponible pour ta petite affaire. »

Prenant congé de son amie, Adhémar sorti son portable en même temps que de l’immeuble, il composa le numéro de son mobile… Laissant sonner, la chance semblait avoir choisi mon parti, car je réussis à capter l’interlocuteur que j’espérais…

« Allo… Bonjour !... Mr Delmas ?... » … N’attendant pas la réponse, je poursuivis… « Oui… Voilà, je me permets de vous contacter sous la recommandation de Mme de Penthièvre qui m’a garanti que vous pourriez solutionner mon petit problème...
Il concerne la vente d’art japonais qui doit se dérouler demain et pour lequel j’aurais deux requêtes à formuler…
»

Espérant un rendez-vous pour discuter de mon offre dans un environnement plus adéquate, j’allais directement au but !…


Dernière édition par Adhemar Mikalus le Lun 3 Oct - 5:24, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Breton Neva
Ladybrid ~ Indic
avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 19/10/2010
Localisation : Là où tu ne voudrais pas que je sois

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 25 ans
Relations:

MessageSujet: Re: A la quête d'un expert - [PV - Breton Neva]   Ven 23 Sep - 17:10

La porte d'entrée - si je pouvais appeler ça comme ça vu que le magasin sur laquelle elle débouchait appartenait à Jehan - de l'appartement se referma doucement. Toujours appuyée contre le mur du salon, à la limite de la zone réservée à la cuisine américaine, je me demandai comment tuer le temps en attendant mon petit déjeuné. Sympa de sa part n'empêche. Malgré les surprises de la nuit, je continuais à me laisser surprendre par ce type. Cela me changeai des mes habituels coups d'un soir. Je décollai mon corps du mur, et commençai à arpenter une nouvelle fois le salon, dériver vers la cuisine puis vers le couloir, désœuvrée, sans but aucun. Je finis par repérer mon manteau dans un coin habilement dissimulé des regards par un arbuste. Dommage, le rouge attirait l'attention, même recouvert de vert, au contraire de ses manteaux sombres ou de couleurs neutres. Je m'en détournai.

Je ne savais combien de temps le propriétaire des lieux allait mettre à la boulangerie, alors quitte à attendre, autant en apprendre un peu plus sur lui. La façon dont il m'avait mise à terre hier soir n'était pas commune. Il avait l'habitude de se battre, et pas qu'en combats réglementés. Cela ne voulait dire qu'une chose : il avait un passé intéressant. Je réfléchit un instant. Où pourrait-il mettre une quelconque information personnelle et signifiante ? Mes yeux orages parcoururent une nouvelle fois le salon, s'arrêtant sur de nombreux bibelots. Rien d'autre que des objets rappelant son métier. Leur provenance serait intéressante peut-être ? Là, mes années de délinquance pêchèrent une nouvelle fois. Je n'arrivais pas à donner une localisation exacte. Rien que les continents, et encore je n'étais pas certaines pour quelques objets.

Exaspérée, j'allais retourner dans la chambre, autre endroit où je pouvais être certaine de mener une investigation correcte quand le téléphone sonna pour la deuxième fois de la matinée. Je n'avais pas répondu la première fois, étant dans mon bain. Mais là, je pouvais très bien le faire... Et puis merde, je voulais en savoir plus, et bien j'en saurai plus. Au culot, je décrochai :


« Allo… Bonjour !... Mr Delmas ?... Oui… Voilà, je me permets de vous contacter sous la recommandation de Mme de Penthièvre qui m’a garanti que vous pourriez solutionner mon petit problème... Il concerne la vente d’art japonais qui doit se dérouler demain et pour lequel j’aurais deux requêtes à formuler… Pourrions-nous nous rencontrer cet après-midi ? »

Et chier. Un appel pour le boulot, d'un type qui ne connaissait apparemment pas Jehan lui non plus. Il ne pouvait pas avoir de proches pot-de-colle histoire de me faciliter la tâche ? Bon, j'avais décrocher, autant prendre le message. Mes années de boulot de détective m'avaient au moins appris ça.

« Il n'est pas là pour le moment. Je vais prendre le message si vous voulez. Mr ? »



[hrp : j'm'incruste dans le rp, avec bien entendu l'accord des deux joueurs concernés.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adhemar Mikalus
Hybride panthère noire | Antiquaire | Blackat's
avatar

Messages : 121
Date d'inscription : 01/09/2011
Age : 46
Localisation : Dans le Paris chic en général

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 30 ans
Relations:

MessageSujet: Re: A la quête d'un expert - [PV - Breton Neva]   Sam 24 Sep - 19:05

« Il n'est pas là pour le moment. Je vais prendre le message si vous voulez. Mr ? »

** Et m**** !... Astrid m’avait pourtant assuré qu’il s’agissait de sa ligne privée !... **

Adhémar avait prévu plusieurs options, mais pas celle de se retrouver face à la secrétaire de cet expert, alors qu’il avait tout fait pour éviter les intermédiaires !… Il lui fallait contourner la jeune femme qu’il avait au bout du fil, afin de minimiser le nombre de personnes qui interviendraient dans cette affaire. La première urgence était de découvrir avec qui Adhémar conversait, car le manque de temps ne devait pas pour autant rendre les actions de l’antiquaire irréfléchies. La voix féminine inconnue d’Adhémar semblait plus encline à interroger qu’à répondre aux questions, que ce dernier avait posé. Peu enthousiaste à révéler son identité à une personne dont il ignorait tout, la méfiance naturelle d’Adhémar le poussa à retourner la question à la source.

« Un client potentiel de M. Delmas, votre patron je suppose !... Il est curieux que quelqu’un d’autre à M. Delmas répond sur cette ligne privée, j’avoue préférer avoir affaire directement… … Mais d’ailleurs qui êtes-vous ?... »

L’antiquaire s’inquiétait sans-doute excessivement, mais il avait grandi dans l’absence de questionnement et dans une ambiance de suspicion où toutes questions posées par des inconnus sur les particularités de la famille ouvraient la voie de la révélation du secret. Le mystère sur la nature véritable des membres de la famille avaient été préservés depuis de nombreuses générations, Adhémar se refusait l’opprobre de devenir le maillon faible par qui tous serait découvert. Dans le même temps, il ne pouvait pas échouer si près des réponses qu’il s’était posé, il fallait garder le contact tout en prenant soin de ne rien révéler.

Ce cher M. Mikalus eut alors une idée qui palliait tous les dangers qui lui venaient à l’esprit. Il possédait plusieurs portables non géo-localisés et sans relation avec lui, en communiquant par ce biais, il s’évitait ainsi que n’importe qui d’autres connaissent son intérêt pour un ouvrage si particulier. Sa famille l’avait averti du danger que représentaient les livres traitants des hybrides, car les chasseurs se seraient aussitôt intéressés aux acheteurs. Mais Adhémar se devait également de n’afficher aucune gêne en poursuivant la discussion sans indiquer son attrait pour le contenu du manuscrit à son interlocutrice, ou même à ce M. Delmas. Naviguant sur une corde oscillante, sans que cela puisse durer très longtemps, mais suffisamment pour déceler un quelconque danger sous-jacent…


« Je sollicite l’expertise et les connaissances en vieux japonais en vue d’une potentielle acquisition très prochainement… Vous comprendrez dès lors l’urgence de rentrer en contact avec M. Delmas aujourd’hui… ainsi que mes réticences à transmettre des informations à un éventuel concurrent… »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Breton Neva
Ladybrid ~ Indic
avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 19/10/2010
Localisation : Là où tu ne voudrais pas que je sois

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 25 ans
Relations:

MessageSujet: Re: A la quête d'un expert - [PV - Breton Neva]   Lun 26 Sep - 19:30

« Un client potentiel de M. Delmas, votre patron je suppose !... Il est curieux que quelqu’un d’autre à M. Delmas répond sur cette ligne privée, j’avoue préférer avoir affaire directement… … Mais d’ailleurs qui êtes-vous ?...
- Son plan cul. »

En plus de ne pas connaître cet enfoiré de Jehan, je tombai sur un emmerdeur parano. Me prendre pour la secrétaire d'un antiquaire ? J'avais une voix de pouffiasse siliconée ? Je me massai les tempes. Point positif de mon mouvement d'humeur, outre de chasser la méprise, c'était qu'il avait coupé le sifflet à l'autre. Point négatif, mieux valait pour moi de ne pas faire capoter une affaire parce que je m'étais montrée un peu trop fouineuse. A mon grand désespoir, impossible d'appuyer sur le bouton coupant le téléphone sans risquer de me faire lyncher quand l'autre rentrerait. J'optai pour la meilleur méthode au monde pour me sortir de cette {*%@#ù§!} de situation de {*$#%$} : le mensonge. Et heureusement pour moi, je mentais comme une arracheuse de dent.

« Bon sans blague, ça vous a pas effleuré l'esprit qu'il n'habite pas seul ? Il est sorti faire une course et il revient. Je prend le message et il vous rappellera quant il sera de retour.
- Je sollicite l’expertise et les connaissances en vieux japonais en vue d’une potentielle acquisition très prochainement… Vous comprendrez dès lors l’urgence de rentrer en contact avec M. Delmas aujourd’hui… ainsi que mes réticences à transmettre des informations à un éventuel concurrent… »

Vraiment le type parfait ce gars. Coincé et parano. Bref, il valait mieux garder mes impressions pour moi. Et puis il venait de m'en apprendre plus sur Jehan sans qu'il le veuille. Je reteins un soupir, roulait les yeux et répondit une nouvelle fois.

« Il sera prévenu et vous recontactera. Pour ma part peu m'importe votre future acquisition, soyez rassuré. J'aurai besoin d'un nom par contre, qu'il sache qui rappeler. »

En fait, non. Là, c'était uniquement par jeu. Ce "client" semblait si gêné à l'idée que je sache quoi que ce soit de plus sur lui qu'il me donnait bien évidemment l'envie de savoir qui il était, tout sur son passé et son présent, histoire de lui faire la peur de sa vie en lui déballant sa biographie complète. Assez tordue comme idée... J'y repenserai après.



[hrp : bon ok, j'ai pas pu m'en empêcher pour la première réplique. Si ça gêne, je modifie x) ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adhemar Mikalus
Hybride panthère noire | Antiquaire | Blackat's
avatar

Messages : 121
Date d'inscription : 01/09/2011
Age : 46
Localisation : Dans le Paris chic en général

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 30 ans
Relations:

MessageSujet: Re: A la quête d'un expert - [PV - Breton Neva]   Lun 3 Oct - 5:05

« - Son plan cul. »

** Huuuum !... Intéressant !... Je me demande à quelle agence de placement ce cher M. Delmas a bien pu faire appel pour recruter sa secrétaire… Il faudra vraiment que je lui demande !... Quoi qu’avec une telle vulgarité dans son parler d’accueil, je doute qu’elle soit réellement sa secrétaire. **

« Bon sans blague, ça ne vous a pas effleuré l'esprit qu'il n'habite pas seul ? Il est sorti faire une course et il revient. Je prends le message et il vous rappellera quand il sera de retour. »

** Elle évite toujours soigneusement de se présenter !... Je suis peut-être parano, mais dans le monde des antiquités et des ventes d’arts, un tel comportement ne peut être considéré comme un contact sérieux et professionnel… **

Un mal-être s’installait durablement dans cette conversation, où les habituelles signes de reconnaissances de cet univers fermé des ventes d’œuvres d’arts afin d’en empêcher l’accès à ces gens aux commerces délictueux. Sans avoir la maîtrise du savoir indispensable pour identifier la vérité sur l’origine du codex, Adhémar demeurait tributaire des compétences d’un expert dont il ignorerait également tout. Cependant, la conduite de cette jeune femme n’offrait aucune certitude sur la justesse de confier l’avenir de ses recherches à un expert à l’entourage douteux.

« Il sera prévenu et vous recontactera. Pour ma part peu m'importe votre future acquisition, soyez rassuré. J'aurai besoin d'un nom par contre, qu'il sache qui rappeler. »

« Peu vous importe mon but, donc !... … Je m’étonne dès lors que vous vous intéressiez à mon identité… … Bien qu’un ‘‘plan cul’’ ne soit pas vraiment le fruit d’une relation de confiance, je n’ai pas vraiment le choix vu la proximité du jour de la vente. Disons que M. Mikalus a essayé de contacter votre compagnon et comme celui-ci a reçu mes coordonnées par Mme de Penthièvres, il ne devrait donc avoir aucune difficulté à me joindre… »

** Cette femme pourrait bien être une de ses chasseuses dont mon père m’a parlé et dont il faut se prémunir !… Bloque ton esprit, car en général, ce sont des télépathes... **

« Ceci étant dit mademoiselle, je vous souhaite mes plus sincères salutations, ainsi que de nouvelles joutes nocturnes avec M. Delmas… »

Avide d’éviter des risques non mesurés face à une totale inconnue, Adhémar ne put s’empêcher d’esquisser un début de sourire avant de raccrocher son téléphone…



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Breton Neva
Ladybrid ~ Indic
avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 19/10/2010
Localisation : Là où tu ne voudrais pas que je sois

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 25 ans
Relations:

MessageSujet: Re: A la quête d'un expert - [PV - Breton Neva]   Mar 18 Oct - 14:44

« Peu vous importe mon but, donc !... … Je m’étonne dès lors que vous vous intéressiez à mon identité… … Bien qu’un ‘‘plan cul’’ ne soit pas vraiment le fruit d’une relation de confiance, je n’ai pas vraiment le choix vu la proximité du jour de la vente. Disons que M. Mikalus a essayé de contacter votre compagnon et comme celui-ci a reçu mes coordonnées par Mme de Penthièvres, il ne devrait donc avoir aucune difficulté à me joindre…
- C’est noté, répondis-je, brève avant de répéter, il sera prévenu à son retour.
- Ceci étant dit mademoiselle, je vous souhaite mes plus sincères salutations, ainsi que de nouvelles joutes nocturnes avec M. Delmas…
- C’est ça, bonne journée. Et bonne acquisition, M.Mikalus. »

La fin de la conversation fut donnée sous un ton d’une ironie mordante, de sa part comme de la mienne. Bon au moins il savait se dérider ce type. Ou alors c’était ça façon de s’offusquer. Dans tous les cas, j’avais son nom, signe de victoire de mon petit jeu. Me renseigner sur lui pourrait s’avérer divertissant. Plus tard. D’abord activer la fonction enregistrement vocal contenu dans le téléphone pour que l’IA le transforme en note électronique. J’appuyai sur le bouton correspondant, et déclara :

« Un client veut que tu le contactes pour une expertise. Il a besoin de tes connaissances en japonais. Il veut acheter un truc rapidement apparemment mais il a l’air de vouloir connaître la marchandise avant. Tu le contacteras en demandant M.Mikalus à une Mme de Penthièvres, rapidement si possible. »

J’actionnai une nouvelle fois le mécanisme pour stopper l’enregistrement, et m’éloignai du téléphone. Selon le choix de Jehan quand il reviendra, il pourrait lire ce que j’ai dit sur n’importe quel écran relié à l’appareil, ou écouter directement le message. Procéder ainsi évitera qu’il n’oublie un truc en cours de route, de même pour moi. Bien, maintenant que j’avais raccroché, il ne me restait plus qu’à continuer de fouiller l’appartement sans me faire repérer : ce coup de fil ne m’avait rien appris si ce n’est qu’il semblait être assez sollicité pour son boulot. J’attrapai mon pantalon en passant près du canapé, et m’avançait vers la chambre, deuxième endroit où j’avais le plus de chance d’apprendre quelque chose sur lui. Au moins j’aurai une excuse s’il rentrait quand j’y serai : me rhabiller. Peut-être un peu bancal, mais mieux que rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The God Zilla
Admin radioactif
avatar

Messages : 798
Date d'inscription : 02/09/2010
Age : 26

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: La radioactivité conserve bien c'est tout ce que je peux dire
Relations:

MessageSujet: Re: A la quête d'un expert - [PV - Breton Neva]   Jeu 9 Fév - 10:46

UP !
Merci de préciser si ce sujet doit être considéré comme clos/Abandonné et donc être verrouillé.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adhemar Mikalus
Hybride panthère noire | Antiquaire | Blackat's
avatar

Messages : 121
Date d'inscription : 01/09/2011
Age : 46
Localisation : Dans le Paris chic en général

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 30 ans
Relations:

MessageSujet: Re: A la quête d'un expert - [PV - Breton Neva]   Jeu 9 Fév - 18:43

(HRP- Pour moi oui, mais je ne faisais qui passer en attendant une véritable rencontre avec cet expert, mais je passe à la suite sans avoir expertisé finalement... Merci
Il faut demander à l'intéressé s'il veux autre chose de toi !... Cool )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A la quête d'un expert - [PV - Breton Neva]   

Revenir en haut Aller en bas
 
A la quête d'un expert - [PV - Breton Neva]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Tuto] Créez une ville en mode Expert
» Mode Expert
» [Didacticiel] Obtenir le fameux trophée "Expert en création"
» Expert en tir balistique
» Expert du .batch dans la communauté ????

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hybrid Parisiorum - ou quand le mythe devient réalité... :: Le Jeu : Paris :: Paris Nord-
Sauter vers: