Forum RPG futuriste se déroulant dans la ville de Paris.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 à visages masqués (Heise)

Aller en bas 
AuteurMessage
Alicia Mercier

avatar

Messages : 228
Date d'inscription : 19/03/2010
Age : 27
Localisation : Dans le brouillard

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 19 ans
Relations:

MessageSujet: à visages masqués (Heise)   Jeu 1 Sep 2011 - 2:31

03:12 du matin, c'est le court laps de temps totalement calme qui sépare l'instant où les derniers oiseaux de nuit rentrent chez eux de celui où les premiers lève-tôts vont au travail. C'était dans cette ambiance que la jeune Alicia Mercier traversait Paris pour rentrer chez elle. Elle sortait juste d'une séance de répétition intensive avec le groupe de métal dont elle faisait partie : Para Bellum. Leur premier concert dans une vraie salle devait avoir lieu dans deux jours, et ils venaient de répéter une nouvelle chanson (écrite par Alicia). La jeune batteuse était épuisée, ses bras criaient grâce. à cette heure-ci il n'y avait plus de transports en commun et si elle avait essayé de conduire sa voiture elle aurait fini dans un poteau. Quant à appeler un taxi...mieux valait oublier, toutes les économies des membres du groupe avaient été misées dans le lancement de ce dernier. Voilà pourquoi, malgré toutes ses difficultés pour garder les yeux ouverts, Alicia faisait à pied la distance qui la séparait de son appartement. Heureusement, la perspective de retrouver son lit douillet donnait du courage à l'hybride et l'aidait à ne pas tomber par terre. Les rues étaient désertes à cette heure-ci, c'était Silent Hill !
Tout aurait pu se passer très bien. Alicia aurait retrouvé son lit rapidement et aurait dormi de tout son saoûl avant le lendemain. Mais voilà : la loi de l'emmerdement maximum était en fonction à Paris. Alicia ne réagit pas tout de suite en voyant arriver dans sa direction les deux individus à l'allure peu recommandable. Mais quand ils l'empoignèrent pour l'attirer dans une ruelle déserte, elle comprit très vite ce qu'il se passait et commença à crier et se débattre, faisant preuve d'une énergie dont elle ne se serait jamais crue capable dans son état. Bien sûr, elle ne faisait pas le poids face à deux hommes baraqués. Elle pensa sortir le tazer offert par son père si attentionné, mais on lui arracha son sac avant qu'elle n'ait pu se saisir de l'arme. Elle se défendit comme une diablesse à grands coups de rangers, mais un violent coup de poing dans la figure lui fit voir 36 chandelles et la rendit un peu plus docile. Juste assez pour que le plus grand des deux voyous ouvre sa braguette et commence à relever la jupe d'Alicia.


Dernière édition par Alicia Mercier le Mar 27 Sep 2011 - 19:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandorawebcomic.blogspot.com/
Heise Varen

avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 13/02/2011

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 20 ans
Relations:

MessageSujet: Re: à visages masqués (Heise)   Mar 6 Sep 2011 - 21:16

Rien non plus aujourd'hui. Cela faisait bien une semaine que Heise cherchait sa cible, il avait fait de ce coin son nouveau terrain de chasse pour ça , étant la zone où la cible en question, un vampire, avait été aperçue le plus souvent. Et pourtant, rien, il ne l'avait pas encore repéré une seule fois, et n'avait donc pas encore eu l'occasion d'utiliser son pouvoir sur lui, il n'avait aucun moyen de savoir où il était pour le moment. Peut-être qu'il avait compris que les chasseurs l'avaient pris en chasse, peut-être qu'il faisait profil bas le temps qu'on l'oublie un peu, auxquels cas Heise aurait du mal à mener à bien sa mission.

Mais faut pas rêver hein, peu importe le temps que ça prendra, il finira par y arriver, il avait une réputation à tenir, et pas n'importe laquelle. Le Chien de l'Eglise, surnom que l'on donnait à David Glide, son ex-mentor à présent disparut, était celui d'un assassin parmi les chasseurs. Il n'était pas spécialement plus méchant que les autres chasseurs, ni plus gentil, il faisait juste les choses différemment, en finesse, mais la principal différence était qu'il s'occupait de cibles particulièrement difficile à abattre, le genre qui savait ce qu'ils faisaient. Bien sûr il n'était pas le seul, mais probablement le plus efficace face à ce genre d'ennemis.

Trois heures du matin, c'était mort pour aujourd'hui aussi sûrement, il commençait à perdre espoir mais il n'abandonnerait pas. Bref, il était temps de rentrer chez lui maintenant, il allait travailler en tant que technicien de surface pour quelques temps dans un centre commercial à partir de demain... euh de tout à l'heure. Bref, il arpentait les ruelles de Paris Est, son terrain de chasse qui le restera pendant un bon moment probablement, bien sûr en empruntant les ruelles les plus étroites et les plus sombres, comme à son habitude. A croire qu'il était vraiment une araignée, ou en tout cas qu'il pensait comme s'il en était une. Il préférait les endroits étroits et sombres... où il était plus facile de tisser sa toile et d'y attraper sa proie.


*Uh... C'est un cri que je viens d'entendre ? … Nan juste mon imagination.*

Non, cette fois il l'avait vraiment entendu, il en était sûr, il semblait se passait quelque chose pas loin, d'ailleurs il pouvait entendre des bruits de lutte, des cris qu'on essayait s’étouffait, jusqu'à ce que tout ceci se calme. Pousser par la curiosité, et son sens du devoir, Heise s'approcha d l'origine de toute cette agitation. Deux jeunes hommes, apparemment même pas dans la vingtaine, tenaient une demoiselle, tout aussi jeune qu'eux et tentaient de la... violer ?! Ni une, ni deux, Black Spider... non il s'agissait bien d'Heise, son expression de colère et ses yeux emplis de rage le prouvaient bien, il n'agissait pas en tant que chasseur mais en tant que lui-même. Bref il s'élança sur le plus grand avant de placer un bon coup de pied retourné qui projeta sa tête contre le mur. Le premier sonné, ça lui laissait assez de temps pour enchaîner avec le deuxième avec un coup dans les côtes avant de lui balancer un crochet du droit dans la mâchoire. Pas suffisant pour les mettre au tapis, certes, mais juste assez pour récupérer la victime. Il avait utilisé sa télékinésie sur les habits de la dite victime pour amortir sa chute, avant d'essayer de la porter maladroitement dans ses bras et l'éloigner des deux voyous.

Putain qu'est-ce que... Eh espèce de!

Visiblement il sera forcé de les achever, il n'avait pas assez de force dans les bras pour la porter et espérer en plus échapper à ses agresseurs. Il la fait donc s'asseoir contre un mur le temps qu'elle reprenne ses esprits, puis se retourna vers ses deux nouvelles cibles. Humains certes, il ne les tuera pas, mais il ne retiendra quand même pas ses coups. A nouveau sa télékinésie sur les habits du premier pour le ralentir et entraver ses mouvements, et pendant ce temps Heise fit un bond et envoya un coup de pied sauté mémorable qui laissera l'emprunte de sa semelle sur le visage de l'un des voyous. Cette fois, il était sur que ça suffirait. Pour le deuxième, il se contenta d'un coup de genoux dans les parties intimes, c'est méchant, sournois, pas très masculin mais très efficace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alicia Mercier

avatar

Messages : 228
Date d'inscription : 19/03/2010
Age : 27
Localisation : Dans le brouillard

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 19 ans
Relations:

MessageSujet: Re: à visages masqués (Heise)   Mar 6 Sep 2011 - 21:48

Et alors...Zorro est arrivéééé ! Nan ! Faut quand même pas déconner ! Mais Alicia fut tout de même bien heureuse lorsqu'elle fut arrachée aux griffes de ses agresseurs. On la soutint et on l'aida à s'asseoir contre un mur. C'était un jeune garçon, qui ne semblait pas plus âgé qu'Alicia. Sitôt qu'il se fut occupé de la gothique, il retourna se fritter contre les deux voyous. En retrouvant peu à peu ses esprits, Alicia regarda le combat. Ce n'était pas mal, dans le genre épique. Ça manquait peut-être un peu de classe, pour le coup dans les boules, mais le résultat y était. Voilà que le plus grand des deux était par terre avec le nez cassé et une empreinte de semelle sur le visage, et l'autre était à genoux, les mains collées sur son entrejambe, les yeux humides de larmes retenues. Voilà une affaire rondement menée.
Le garçon se retourna vers Alicia. Il était plutôt mignon, en plus d'être balèze. Ayant enfin digéré le coup qu'elle avait reçu en pleine figure, elle se releva et ramassa son sac avant de s'avancer pour remercier son sauveur. Mais c'est ce moment-là que choisit le voyou qui avait reçu le coup dans les bijoux de famille (et qui était plus endurant qu'il n'en avait l'air) pour se relever aussi et, sortant un couteau à cran d'arrêt, courir vers le jeune homme pour se venger. Sauf qu'Alicia aussi avait envie de se venger. Elle agit vite. Elle s'élança en fouillant dans son sac, sortit son tazer, le colla sur la gorge du type et envoya la sauce. Le violeur fut agité de spasmes, chantant comme Céline Dion, puis s'écroula par terre comme une poupée de son.

-Pfiou ! Merci pour le coup de main. Je te dois un verre.

Elle ne manqua pas l'occasion de donner un bon coup de ranger dans l'estomac de l'agresseur agressé. Puis elle tendit une main amicale à son sauveur descendu du ciel.

-Moi c'est Alicia, et toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandorawebcomic.blogspot.com/
Heise Varen

avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 13/02/2011

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 20 ans
Relations:

MessageSujet: Re: à visages masqués (Heise)   Mer 21 Sep 2011 - 22:13

Ouh... peut-être qu'il y avait été un peu fort ? Je veux dire, les bonbons, c'est hors limite dans les règles, du moins entre les mecs, je parie que c'est même interdit par les conventions de Genève... Bah, et puis c'est sa faute hein, au moins avec ça il réfléchira à deux fois avant de faire une chose pareille... et réfléchir avec le cerveau de préférence, hein... Ahlala ces voyous... Même à notre époque il y a encore de cs délinquants qui n'ont peur de presque rien, si ce n'est la Police, les gens plus forts qu'eux, des araignées... ah non ça c'est pas eux... quoique maintenant il en auront peut-être peur. Tiens en y pensant ils ont peur de tout.

Bref, il se retourna vers la victime, celle qu'il avait sauvé, qui semblait déjà aller mieux, d'ailleurs elle se relevait. Il n'avait pas vraiment eu le temps de la détailler plus tôt mais maintenant que les deux guignols étaient à terre, il pouvait enfin voir de qui il s'agissait. Une jeune fille plutôt charmante, de son âge plus ou moins, habillée tout en noir, cheveux noirs et... bah tout en noir. C'est ce style qu'on appelle « gothique ». Pas mal, il aimait le noir de toute façon. Elle ramassa son sac et fit un pas vers lui, certes encore un peu chancelant, probablement pour le remercier... Sauf qu'elle accéléra, et sortit de son sac... une récompense ? Mais non voyons ce n'était que mon dev-... un tazer... ah d'accord... Bien sûr, Heise n'eut pas le temps de réagir que l'arme pour le moins fulgurante vint se placer sur la gorge... du voyou qui venait de se relevait et tenait maintenant un couteau qui était apparemment destiné à s'enfoncer dans le dos du chasseur. Il ne put qu'admirer le son et lumière tandis qu'il essayait de comprendre ce qu'il se passait, pour aboutir à la conclusion que finalement, IL avait été sauvé sur ce coup-ci. Bon, cette fois il était bien, vraiment, à terre, genre Kaput, H.S, game over, try again... je m'égare.


Pfiou ! Merci pour le coup de main. Je te dois un verre.

Un verre.. d'alcool ? Il ne buvait pas, jamais, parce qu'il préférait avoir l'esprit clair à tout moment... Mais tout le monde sait que « non » est un mot inconnu dans le vocabulaire de ce cher Black Spider. Non sérieusement, refuser semblait être impossible pour ce jeune homme, peut-être avait-il peur de contrarier les gens s'il refusait leur proposition, il se contenta donc de cette phrase dite tout à fait fluidement et apparemment sans hésitation.. bon si un peu, parce qu'il était encore un peu surpris par le coup du tazer.

Uh... de rien... enfin je veux dire, merci, vous m'avez sauvé sur ce coup.

Et un coup de pied dans l'estomac, un ! Elle avait l'air rancunière la demoiselle, à noter qu'il faudra éviter de la contrarier. Elle tendit ensuite une main vers lui, et il eut presque un mouvement de recul, c'te mauviette, mais il se reprit quand elle se présenta amicalement.

Moi c'est Alicia, et toi ?

Heise... Enfin tu peux m'appeler comme tu veux, je comprend que mon nom soit parfois difficile à prononcer. Enchanté.

Il lui adressa un sourire timide en serrant la main tendue dans la sienne. Après ça il jeta un dernier regard aux victimiseurs victimisés, ramassa le couteau du tazé histoire qu'il ne lui vienne plus à l'esprit de l'utiliser à ce genre de fins, conclua qu'ils se débrouillaient très bien pour rentrer chez eux une fois réveillés, et se dirigea vers la rue principale, toujours en tenant la main de la jeune fille sans vraiment s'en rendre compte.

Ici c'est un peu plus éclairé au moins. Mh... Je vais vous ramener chez vous, on ne sait jamais ce qui peut encore arriver, et je me sentirais coupable de vous laisser seule à cette heure.

Puis il se rendit compte d'un truc. Peut-être qu'elle penserait qu'il est malintentionné ? Qu'il ne fait ça que pour en profiter après ? Peut-être même croyait-elle que Heise et ces deux voyous étaient ensembles ! Il fallait qu'il rectifie le tir immédiatement... même si en vérité ce n'était qu'un gros délire dans sa tête pure et innocente.

Enfin, euh... si vous voulez... après tout peut-etre que ce n'est pas dangereux... mais ça peut être aussi dangereux... enfin je...

Dumb-Heis en action. Ouep un surnom que des collègues de travail lui avaient donné quand il travaillait dans un chantier et qu'il faisait gaffe sur gaffe, surnom qu'il n'a jamais vraiment compris puisque l'anglais lui est aussi étranger que le chinois. Cela dit, surnom très bien choisi, notez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alicia Mercier

avatar

Messages : 228
Date d'inscription : 19/03/2010
Age : 27
Localisation : Dans le brouillard

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 19 ans
Relations:

MessageSujet: Re: à visages masqués (Heise)   Jeu 22 Sep 2011 - 15:52

-Uh... de rien... enfin je veux dire, merci, vous m'avez sauvé sur ce coup.

Il avait l'air un peu surpris. Est-ce que c'était le fait de s'être fait sauver les fesses par la fille qu'il venait de sauver ?

-Heise... Enfin tu peux m'appeler comme tu veux, je comprend que mon nom soit parfois difficile à prononcer. Enchanté.
-Heise. répéta Alicia, analysant le nom comme un œnologue goûtant un grand vin. Sympa, comme nom. C'est pas d'origine germanique ?

Il serra la main tendue par Alicia, et ramassa le couteau du violeur par mesure de sécurité, sans lâcher la main de la jeune gothique. Il était assez balèze pour savater deux voyous plus grands que lui, et pourtant face à une fille qui ne lui voulait aucun mal on le sentait plus timide, limite craintif. C'était mignon. Alicia avait tendance à être attendrie par ce genre de comportement chez les garçons.

-Ici c'est un peu plus éclairé au moins. Mh... Je vais vous ramener chez vous, on ne sait jamais ce qui peut encore arriver, et je me sentirais coupable de vous laisser seule à cette heure.

Il se rattrapa brusquement, comme pour corriger une bourde. Alicia ne comprit pas tout de suite ce qui le gênait.

-Enfin, euh... si vous voulez... après tout peut-être que ce n'est pas dangereux... mais ça peut être aussi dangereux... enfin je...

Il bafouillait, il hésitait, il s'emmêlait. C'était vraiment attendrissant, ne sachant comment s'adresser à la jeune fille. Alicia l'aurait bien mis sur une étagère dans sa chambre si c'était possible. En tout cas, elle avait de la chance que ce ne soit pas non plus le genre de mec qui, l'ayant tirée d'un mauvais pas, aurait jugé qu'elle lui appartenait et qu'elle lui devait une gâterie en récompense. C'est qu'il y avait tout de même de sacrés cas à Paris. Enfin, elle décida tout de même de le guider un peu.

-C'est bon. Je te dois un verre et je suis trop fatiguée pour refaire la tournée des bars. On n'a qu'à aller chez moi, ce n'est pas loin d'ici. Au fait, tu peux me tutoyer, tu sais, je ne vais pas te manger.

Elle le gratifia d'un sourire amical pour l'aider à reprendre confiance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandorawebcomic.blogspot.com/
Heise Varen

avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 13/02/2011

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 20 ans
Relations:

MessageSujet: Re: à visages masqués (Heise)   Ven 2 Déc 2011 - 2:02

Heise… C'est pas d'origine germanique ?

Bien prononcé. Encore que le plus difficile en allemand c’est bien l’orthographe des mots et des noms. D’ailleurs elle avait aussi compris que son nom était d’origine germanique semblerait-il. Pour ce qui est d’Alicia… Un prénom utilisé autant ici en France qu’en Allemagne, difficile à en déduire ses origines, mais de toute façon à quoi bon savoir d’où elle venait ? C’était probablement la première et dernière fois qu’ils se rencontraient, bientôt ils ne se verraient peut-être plus, aujourd’hui était juste une rencontre fortuite.

C'est bon. Je te dois un verre et je suis trop fatiguée pour refaire la tournée des bars. On n'a qu'à aller chez moi, ce n'est pas loin d'ici. Au fait, tu peux me tutoyer, tu sais, je ne vais pas te manger.

Elle lui devait un verre, parce qu’il l’avait sauvée des griffes de ces deux délinquants, et par la même occasion avait sauvé sa pureté… Il doutait vraiment avoir droit à quoi que ce soit en guise de récompense pour avoir sauvé la pureté d’une jeune fille quand il avait éliminé autant d’hybrides et de vampires innocents, mais après tout… pourquoi pas. Et puis il serait assez délicat de lui expliquer cela, en général les chasseurs sont assez mal vus, même chez les humains, et ça le ferait mal de lui dire maintenant que son sauveur n’était autre qu’un meurtrier assassin de non-humains.

En tout cas très bonne initiative de l’inviter chez elle… Non bande de pervers ce genre de pensées n’existait même pas dans son innocent esprit, même à 20 ans. Juste que, en effet, faire la tournée des bars ne le tentait guère, après une dure journée et une nuit à nouveau infructueuse, il était également très fatigué. Alors s’il était vraiment nécessaire qu’elle lui offre un verre, autant qu’elle l’invite dans un endroit calme et dans une atmosphère détendue… quoique être détendu était trop lui demander, surtout dans une situation où il se retrouvera seul avec une demoiselle.

Encore cette histoire de tutoiement. Pourquoi tout le monde veut se faire tutoyer ? Pour lui c’était un manque de respect à l’égard d’autrui, ce qui ne lui plaisait guère (notez quand même que ça ne le dérange pas qu’on lui manque de respect à lui) mais il ne pouvait pas simplement continuer à vouvoyez la personne ou elle serait déçue et cette idée lui plaisait encore moins. Comme c’est difficile d’avoir des relations avec les gens… Mais ne serait-ce que pour ce sourire qu’elle venait de lui adresser, ça valait peut-être le coup. Rare de voir les gens lui sourire après tout, dans un métier comme le sien. Il lui rendit la pareil à nouveau et lui fit signe de lui montrer le chemin vers chez elle.


Je ne peux pas refuser dans de ce cas. Je vous… je te suis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alicia Mercier

avatar

Messages : 228
Date d'inscription : 19/03/2010
Age : 27
Localisation : Dans le brouillard

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 19 ans
Relations:

MessageSujet: Re: à visages masqués (Heise)   Ven 2 Déc 2011 - 11:48

-Je ne peux pas refuser dans de ce cas. Je vous… je te suis.
-à la bonne heure ! Suis-moi.

Alicia reprit donc la direction de chez elle. Sur le coup, elle était moins fatiguée que quelques minutes auparavant, la montée d'adrénaline l'avait réveillée. Elle ne parla pas beaucoup sur le trajet, n'ayant pas de sujet de conversation en tête et sentant que Heise n'était pas du genre à aimer parler pour ne rien dire.
Il était vraiment mignon, comme garçon, mais très timide. Enfin, peut-être qu'une fois à la maison elle saurait le décoincer un peu. Non pas qu'elle pensait à ce à quoi vous pensez (bande de pervers !), elle n'était pas le genre de fille à vouloir s'envoyer en l'air juste pour une nuit. Non, elle espérait plutôt le faire parler, en apprendre un peu plus sur lui, pour peut-être le revoir par la suite. Après tout, il lui avait quand même sauvé la vie, ça aurait été dommage que l'histoire s'arrête là.
Après une marche pas si longue que ça, ils arrivèrent à l'immeuble d'Alicia. C'était une de ces vieilles bâtisses en briques du début XXème, boudées par les agents immobiliers à cause de leurs plomberies et isolations dépassées, mais qui n'étaient pas dénuées d'un certain charme, un vrai logement d'artiste, quoi ! Ils montèrent trois étages d'escaliers, puis la jeune gothique ouvrit la porte de son appartement.

-Voilà, c'est chez moi. Désolée pour le bordel.

Il régnait là un certain désordre, dû apparemment au manque de place. Des objets divers traînaient un peu partout, parce que leur propriétaire n'avait pas trouvé d'endroit pour les ranger. L'ambiance était assez bohème. Les murs étaient couverts de posters de différents groupes de métal de la fin du 20ème siècle à aujourd'hui, mais aussi de pas mal de dessins qu'avait réalisés Alicia quand elle était aux Beaux-Arts. Une batterie encombrait un coin du salon.
Alicia invita Heise à s'asseoir sur un canapé mou avec plein de coussins de toutes les couleurs, puis elle se dirigea vers la cuisine (où une ouverture taillée dans le mur permettait de passer des plats et de garder un oeil sur le salon).

-Je te sers quoi ? J'ai pas d'alcool, mais question sodas et jus de fruits j'ai à peu près tout ce qui se fait.

Elle était un peu gênée de ne pas avoir une bonne bière à lui offrir, mais elle ne recevait pas beaucoup de monde et ne buvait jamais de boissons alcoolisées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandorawebcomic.blogspot.com/
Heise Varen

avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 13/02/2011

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 20 ans
Relations:

MessageSujet: Re: à visages masqués (Heise)   Dim 18 Déc 2011 - 0:40

C'était... étrange pour lui, ou plutôt nouveau. Il était en train de suivre une presque-inconnue chez elle en pleine nuit, ou matin à voir, après l'avoir sauvée de deux voyous humains qui avaient des projets dont je ne pourrai vous faire part, à vous âmes sensibles... Non sérieusement, d'habitude à cette heure-ci il chassait, seul, et suivait des non-humains pour les éliminer ensuite. Avouons que ça changeait pas mal de ce qu'il avait l’habitude de vivre, c'était une expérience nouvelle... bien qu’intéressante.

Il s'était sentit mal à l'aise pendant tout le trajet, le silence lui pesait, et il avait beau se dire qu'il devait trouver un sujet de discussion, rien ne lu venait, et plus le silence se prolongeait, et moins il avait le courage d'ouvrir la bouche de peur de trahir son incapacité à dire quoique ce soit devant une demoiselle, ou devant n'importe qui ne constituant pas une de ses cibles à vrai dire. C'était sûrement pour ça qu'il avait toujours préféré éviter de prendre part au monde, parce qu'il n'arrivait jamais à agir comme une personne normale, il ne se sentait même plus humain, sans parler de certaines émotions qu'il avait l'impression de ne pas connaître... Est-ce qu'il appartenait vraiment à ce monde finalement ? Peut-être que ce monde n'est pas le sien finalement...

Il s'arrêta juste à temps pour ne pas heurter Alicia qui s'était brusquement arrêtée devant un vieux bâtiment, vieux mais tout de même assez charmant. Il entra après elle et la suivit dans les trois étages qu'elle montait par les escaliers, pour enfin entrer dans l'appartement de la jeune fille. C'était bien mieux que son petit studio de 15 m², pas à dire. Il trouvait même ça spacieux. C'est que chez lui, il pouvait être dans la chambre, le salon et la cuisine à la fois, et un pas de plus pour atteindre les toilettes et la douche, pratique mais pas toujours confortable, mais disons que c'était mieux que de dormir dehors. Autre chose qui changeai de chez lui, c'était l'ordre. Car oui, pour un homme, même si ça peut surprendre, il est incroyablement bien ordonné et ne laisse rien traîner chez lui. Par contre son appartement était plus chaleureux et accueillant que son studio, ne serait-ce que par la décoration, contrairement à son chez lui qui est tout à fait sobre. Et quelque chose de nouveau pour lui, les dessins et la batterie. L'art n'a jamais été quelque chose qui l'intéressait, mais il l'était d'un coup beaucoup plus en voyant tout cela.


Voilà, c'est chez moi. Désolée pour le bordel.
Je te sers quoi ? J'ai pas d'alcool, mais question sodas et jus de fruits j'ai à peu près tout ce qui se fait.


Heise s'assit sur le canapé que lui avait désigné la propriétaire de l'appartement, après quoi celle-ci se déplaça jusqu'à ce qui semblait être la cuisine, avec une grande ouverture, comme un bar en fait. Qu'elle n'aie pas d'alcool ne le dérangeait absolument pas, en fait ça l'arrangeait. Il avait beau être allemand, la bière c'était pas son truc, et puis il préférait rester sobre en toutes circonstances, on ne sait jamais... Pour ce qui est de ce qu'il buvait d'habitude... un des sodas qui se vendent dans les fast foods de la capitale. Généralement on lui en offrait une pendant les pauses quand il y travaillait, alors il avait finit pas s'y habituer.

Un Coca s'il vous... s'il te plait.

Vraiment le tutoiement il avait du mal... Pour se rattraper il fallait qu'il trouve quelque chose, n'importe quoi, mais au moins qu'il commence une conversation histoire de chasser un quelconque silence qui le rendrait mal à l'aise. La seule chose qu'il trouva fut donc de parler de ce qui attirait le plus son attention ici, à savoir la batterie.

Dis moi, tu joues de... enfin, tu en joues?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alicia Mercier

avatar

Messages : 228
Date d'inscription : 19/03/2010
Age : 27
Localisation : Dans le brouillard

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 19 ans
Relations:

MessageSujet: Re: à visages masqués (Heise)   Lun 19 Déc 2011 - 12:03

Alicia revint dans le salon et servit à Heise son coca, dans une bouteille en verre, ça coûtait cher mais c'était tellement meilleur que dans ses canettes ou des bouteilles en plastique. Puis elle s'assit avec son propre coca. Maintenant, elle ne savait pas trop de quoi parler. Autant éviter de tomber dans des banalités comme la météo, et aussi éviter de poser trop de questions sur la vie de Heise, elle avait peur de paraître trop entreprenante.

-Dis moi, tu joues de... enfin, tu en joues?

*Oh merci, Saint Heise, d'avoir trouvé un sujet de conversation !*

-Je veux, tiens ! Je suis batteuse dans un groupe. C'est encore tout nouveau, mais on est pas mauvais. Je revenais justement d'une répèt' quand...tu sais quoi.

Elle ne faisait pas partie de ces filles qui refusaient tout simplement de parler de leur agression par peur ou par honte. Non, en fait elle se sentait surtout un peu ridicule de s'être fait avoir aussi facilement. Enfin, vu que ça lui avait permis de faire connaissance avec Heise, le bilan n'était pas entièrement mauvais.

-Tu veux que je te montres ?

Et elle alla s'asseoir à la batterie. C'était sa première batterie, qu'elle s'était payée avec son argent de poches quelques années auparavant quand elle vivait encore chez son père. Elle n'avait pas un son aussi bon que la grosse batterie aux armes du groupe Para Bellum qu'elle utilisait pour les répétitions et les concerts, mais pour l'entraînement c'était tout à fait satisfaisant. Elle prit ses baguettes et les fit tournoyer un peu avec art avant de commencer à jouer. Elle donna un rythme qui bougeait bien, alternant les passages à vitesse moyenne avec des passages accélérés qui réclamaient une certaine science de l'instrument. Bien sûr, une batterie toute seule ça n'avait pas l'air de grand-chose, mais placée dans groupe d'autres instrument elle faisait toute la différence, et c'était surtout ça qu'aimait la jeune gothique dans cet instrument.
Et le plus beau c'était que grâce à sa maîtrise elle arrivait à se concentrer sur ce qu'elle jouait tout en faisant la conversation (pendant les concerts sérieux, toutefois, elle s'en abstenait tout de même pour être au meilleur de ses moyens).

-Alors ? T'en penses quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandorawebcomic.blogspot.com/
Heise Varen

avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 13/02/2011

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 20 ans
Relations:

MessageSujet: Re: à visages masqués (Heise)   Lun 19 Déc 2011 - 21:09

Du Coca en bouteille de verre, généralement les gens achètent des canettes ou des grandes bouteilles de 2 litres en plastique, ou des plus petites mais toujours en plastique. Les bouteilles en verre c'était plus rare, mais il fallait admettre que c'était bien meilleur ! Il se contenta d'un petit « merci » tout timide et attendit qu'elle entame sa propre boisson pour en faire de même. Malheureusement, il n'eut pas l'occasion de goûter à sa boisson, mais peu importe, il pouvait attendre, la patience c'est son truc.

Je veux, tiens ! Je suis batteuse dans un groupe. C'est encore tout nouveau, mais on est pas mauvais. Je revenais justement d'une répèt' quand...tu sais quoi.

Ça a du être une expérience assez traumatisante pour elle... Les rues de Paris ne sont sûre pour personne, humains, comme vampires et hybrides... et comme chasseurs aussi à vrai dire. En tout cas, il était content d'avoir pu sauver Alicia de ces deux voyous, s'il n'avait pas réussi à avancer dans sa mission il avait au moins réussi à accomplir une bonne chose cette nuit.

Tu veux que je te montres ?

Et elle n'attendit même pas sa réponse pour aller s'asseoir à sa batterie. Bah au moins elle ne se laissait pas abattre, c'était une bonne chose. En tout cas il avait hâte d'entendre ça, lui qui n'avait jamais été très... rock, voire même musique tout court. Les baguettes tournoient dans sa main, puis viennent percuter les caisses pour provoquer un son, et la combinaison des sons donnait quelque chose d'assez intéressant, surtout quand elle alternait les rythmes. Il aurait aimé entendre le résultat quand elle jouait en compagnie d'autres instruments. Un jour peut-être aurait-il l'occasion d'entendre son groupe jouer.

Alors ? T'en penses quoi ?

Il leva la tête vers elle et lui adressa son plus beau sourire, tout en étant sincère.

J'adore ! J'aimerai savoir jouer comme ça un jour.

Par contre il se demandait si ça n'allait pas déranger les voisins, faire autant de bruit à une heure aussi tardive... ? Bah, et puis peu importe, ils n'allaient pas l'empêcher de s'amuser si elle veut, elle avait besoin de décompresser après ce qu'il s’était passé cette nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alicia Mercier

avatar

Messages : 228
Date d'inscription : 19/03/2010
Age : 27
Localisation : Dans le brouillard

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 19 ans
Relations:

MessageSujet: Re: à visages masqués (Heise)   Lun 9 Jan 2012 - 12:02

(Oh merde ! Désolée ! J'avais pas vu que tu avais répondu.)

-J'adore ! J'aimerai savoir jouer comme ça un jour.
-Vraiment ? C'est cool, je pourrais t'apprendre si tu veux.

Elle finit son morceau, puis posa les baguettes et se leva.

-Vas-y, installe-toi.

Heise s'installa, et Alicia se mit derrière lui. Elle posa ses mains sur les siennes pour accompagner ses mouvements, un peu comme une marionnettiste.

-Comme ça...là...tu t'en sors comme un chef !

Ça dura dix petites minutes, jusqu'à ce que :
BOMBOMBOM
Des coups ébranlèrent le mur. Apparemment, leur séance de batterie nocturne avait fini par réveiller le voisin. Alicia regarda sa montre. Quatre heures et de mie du matin, pas étonnant qu'il soit énervé.

-Bon, on va peut-être arrêter. D'habitude c'est un voisin adorable, et j'aimerais mieux que ça dure.


Elle retourna s'asseoir. En effet, il était tard...ou tôt. Le jour n'allait pas tarder à se lever.

-Ben voilà...

Voilà quoi ? Elle n'allait pas mettre Heise dehors comme ça sans s'assurer de le revoir !

-Ça te dirais de venir à notre prochain concert ?


(J'ai pris la liberté de faire agir un peu ton personnage. S'il y a quoi que ce soit qui ne te conviens pas n'hésite pas à me le dire)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandorawebcomic.blogspot.com/
Heise Varen

avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 13/02/2011

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 20 ans
Relations:

MessageSujet: Re: à visages masqués (Heise)   Sam 17 Mar 2012 - 23:51

Apprendre à jouer d'un instrument ? Ça ne lui avait jamais traversé l'esprit avant. Il s'était toujours dit que ce genre de loisir n'était pas fait pour lui. Il devait se concentrer sur sa mission en tant que chasseur, et il ne devait en aucun cas se laisse distraire par un divertissement quelconque, musique compris dans ces divertissements. Mais après tout pourquoi pas, il a fini sa petite ronde nocturne et sa partie de chasse qui s'est avérée vaine, alors autant s'amuser maintenant. Il s'installa donc là où s'était assise quelques secondes plus tôt la jeune batteuse et pris les baguettes dans ses mains... et ne sachant absolument pas quoi faire après ça. Si ça avait l'air facile quand elle jouait, c'était complètement différent quand c'était à son tour de jouer.

Heureusement elle vint à la rescousse, passa derrière lui, se pencha légèrement et pris ses mains dans les siennes pour les guider. Ce n'était pas désagréable, ce soudain contact, en vérité c'était probablement la première fois qu'il se trouvait si proche d'une femme. Ses petites mains délicates, ses cheveux qui chatouillaient sa nuque et... sa poitrine pressée contre son dos. Il restait un homme finalement, mais un homme qui était capable de mettre de côté tout ça pour se concentrer et s'amuser tandis qu'il frappait les caisses une par une sous la direction et les encouragements d'Alicia. Il ne vit pas le temps passer jusqu'à ce qu'il entende trois « BOUM » successifs qui ne ressemblaient pas au son que fait une batterie. C'était en fait le voisin qui avait signalé son mécontentement en martelant le mur commun entre cet appartement et le sien. Heise s'arrêta immédiatement, comme Alicia d'ailleurs. Il valait mieux s'arrêter là avant qu'ils ne réveillent tout les voisins et que l'un d'eux finisse par appeler les forces de l'ordre.


Bon, on va peut-être arrêter. D'habitude c'est un voisin adorable, et j'aimerais mieux que ça dure.

Il lui adressa un petit sourire ainsi qu'un « merci... désolé » et la suivit pour s'asseoir à sa place. Un court silence s'en suivit pendant qu'il finissait sa boisson avant qu'elle ne le brise.

Ben voilà...

Heise compris cela comme un signal pour lui, il était temps qu'il se lève et qu'il s'en aille. Après quoi ? Il ne la reverrai probablement plus jamais. Et c'était peut-être mieux comme ça. Un chasseur comme lui ne pouvait avoir de véritable relation, amicale et autre, avec qui que ce soit. Trop risqué, et puis pouvait-il garder longtemps sa nature ? Rares sont les gens qui soutiennent les chasseurs. Si la plupart ont peur des non-humains, ils pensent aussi que les chasseurs ne sont pas meilleurs que leurs ennemis. Bref tout était pour le mieux s'il restait un solitaire. Il s'apprêtait d'ailleurs à se lever.

Ça te dirais de venir à notre prochain concert ?

Il se retourna vers elle à moitié surpris. Elle l’invitait à son concert, ce qui signifiait qu'elle voulait le revoir. Devait-il accepter ou refuser ? Et puis soyons fous, pourquoi s'inquiéter?

Si je ne travaille pas ce jour là, alors je serai là. Dis moi où et quand et je tâcherai d'y être.

Toujours son sourire rayonnant bien sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alicia Mercier

avatar

Messages : 228
Date d'inscription : 19/03/2010
Age : 27
Localisation : Dans le brouillard

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 19 ans
Relations:

MessageSujet: Re: à visages masqués (Heise)   Ven 23 Mar 2012 - 1:19

-Si je ne travaille pas ce jour là, alors je serai là. Dis moi où et quand et je tâcherai d'y être.

Alicia sourit. Elle prenait ça pour un oui. Elle se rendit à sa chambre. Là, elle farfouilla dans ses affaires, retournant les tiroirs de son bureau qui étaient rempli de bazar. Après avoir renversé quelques piles de cahiers et de matériel de dessin en tous genres, elle trouva une boîte métallique, de celles qui étaient utilisées au 20ème siècle pour les biscuits. Elle ouvrit la boîte en fer blanc et en sortit un ticket de papier cartonné, de 6 centimètres sur 15. Elle le tendis à Heise. C'était un ticket pour le prochain concert du groupe Para Bellum, affichant la date, l'heure et la salle où aurait lieu la représentation. En outre, le billet d'entrée était décoré du dessin d'une nymphe dénudée, baignée d'une lueur violette. Alicia rougit en se souvenant de la séance de photo où elle avait posé, avec sa peau pour seul vêtement. Il fallait une image alléchante pour la décoration des billets, et Keith avait eu l'idée de mettre une vraie photo d'Alicia nue...

-Voilà ton ticket. Normalement c'est 3 euros, mais t'es mon invité. Les membres du groupe ont le droit d'inviter chacun une personne, mais moi la seule personne que je voulais inviter ne peut pas venir. Tu viendras ?


La jeune hybride voulait inviter son vieux père pour qu'il puisse voir les progrès de sa fille. Mais le jour du concert, l'ex-commissaire Mercier serait dans une clinique de Marseille pour recevoir un nouveau pacemaker.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandorawebcomic.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: à visages masqués (Heise)   

Revenir en haut Aller en bas
 
à visages masqués (Heise)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hybrid Parisiorum - ou quand le mythe devient réalité... :: Le Jeu : Paris :: Paris Est-
Sauter vers: