Forum RPG futuriste se déroulant dans la ville de Paris.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Jehan Delmas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jehan Delmas
Wendigo Kensei
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 20/07/2011
Age : 37
Localisation : Rennes

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 271
Relations:

MessageSujet: Jehan Delmas   Dim 24 Juil - 1:02



Votre personnage

 
 



I . D . E . N . T . I . T . E



    NOM : De Elmas mais il se fait appeler Delmas

    PRÉNOM :Jehan

    SURNOM :

    AGE :271 ans

    ORIGINE :Renne, Bretagne, France

    RACE :Vampire

    POUVOIRS :Rapidité accrue et Soif de Pandore

    MÉTIER :Possède un magasin d'antiquité entre autre et pour le moment il y passe beaucoup de temps car il y installe une section sur l’Asie.


A . P . P . A . R . E . N . C . E


    HUMAINE:
    Taille: 1m71
    Poids: 74 (Ses abdominaux ne sont pas tablette de chocolat mais par contre son ventre aime bien le chocolat.)
    Peau: blanche (Monsieur n'est pas dorage au soleil.)
    Yeux: marrons
    Cheveux: châtain sombre avec une coupe courte mais qu'il a laissé dériver vers le mi long. Le fait que des mèches soient aux niveau de ses yeux l’énerve légèrement d'ailleurs.

    Apparence vestimentaire: Alors une chose est sur, lui et la couleur cela fait 3. Du noir, du blanc, du bleu marine mais oublié un bon rouge vif sur le champs. Sinon il est plutôt chemise et pantalon avec des basket de cuir souple en général. Seul cas de présence de couleur est l'été quand il porte des t-shirt avec des images de créature ou personnage mythique ou tiré de jeux vidéo d'héroic fantasy, cela lui rappel quand il portait les blason d'un noble ou d'un autre c'est comme une blague à ses yeux.

    Tics: En ce moment il se rase mais, il aime porter la barbe, la moustache, le bouc et cela fait que bien souvent il joue avec le fantôme de ses coupes; il se lissera donc une moustache absente ou passera le dos de sa main sur une barbe inexistante.
    Il a aussi l'habitude de donner plein de petits noms aux gens, une habitude prise il y a longtemps au contact de l'armée.

    TRANSFORMÉE: Ses yeux se recouvre d'une nappe de sang. Ses cheveux, Toute sa pilosité passe en un blanc de neige. Le sang se retire de sa peau pour lui donner un teint livide et ses ongles prenne une forme plus épaisse et pointu. Bien entendu eux aussi prennent une teinte blanche, un blanc laiteux. Jehan considère cette forme comme une apparence guerrière quand il se transforme ainsi ce n'est pas pour rire, pour lui il proclame qu'il va se battre et tuer.

    ANIMALE:

    ÉQUIPEMENT PARTICULIER : Beaucoup de choses, vraiment beaucoup.
    Jehan est un conservateur, dans son appartement une pièce est toute dévoué à ses souvenirs.
    Mais de façon plus pragmatique il a une voiture qu'il n'aime pas conduire contrairement à sa moto mais il fait attention car il a tendance a se laisser aller dessus. Il a une pièce de métal avec laquelle il joue de temps en temps comme on joue avec une pièce de monnaie entre ses doigts.
    Dans le même genre il a de petite bille de métal, souvenir de sa période hussard, dans un sachet qu'il va employer comme système anti-stress. Il a aussi un portable, des pièces d'identités...

    Enfin pour les armes, il a une canne de belle facture qu'il aura tendance à emporter avec lui pour les soirée un peu chic. Elle est de bois et de métal afin de servir d'arme contondante en cas de besoin.

    Si Jehan devait se battre sérieusement il possède un Daisho fait par Mirumoto Kakita en cadeau.
    L'ivoire et le bleu clair sont omniprésent que cela soit pour le pommeau, le saya et le tsuba du katana.
    Pour être plus précis le saya fait penser à un ciel clair d'hiver ou quelques flocons chuteraient paresseusement.
    Le tsuba quand à lui porte le héron comme emblème.
    Le pommeau possède la plus grande dominante de blanc.
    Regarder ce katana c'est voir un paysage d'hiver avec un héron pour seul compagnon alors que la neige recouvre votre corps.
    La lame ne possède pas la courbure parfaite quel aurait pu avoir car Jehan a conservé un goût pour les frappes d'estocs. De même un sillon est présent pour limiter les risques de lame bloqué dans le corps d'un ennemi.Malgré cela le sabre est parfaitement employable pour la technique Iaï.
    Tetsu Tsuru est le nom de ce chef d’œuvre.
    Le wakizashi est quand à lui différent.
    Le blanc est de nouveaux présent mais un rose clair et passé le cotoie avec des dégradé léger pour ces deux couleurs.
    La fleur de cerisier est sont symbole.
    Il est plus long que la normal car fait pour être employé suivant la technique du Niten.
    Il n'a pas encore de nom.
    Jehan le regarde avec méfiance, il sent comme une nostalgie morbide se dégager de l'arme.
    Ce qui n'a rien d’étonnant quand il pense au sens que possède la Sakura pour les japonais et aussi l'état d'esprit de son forgeron lorsqu'il créa ce daisho.

H . I . S . T . O . I . R . E



    SON HISTOIRE :

    Le corps s'écroule complètement, de tout son long sans retenue aucune.
    Normal quand on est mort.
    Un peu de sang coule d'une blessure au cou mais le cœur avait cessé de battre avant la chute alors il n'y aura pas de mare de sang à peine quelques goutes.
    Le meurtrier regarde le cadavre puis se dirige vers la table de la salle à manger.
    Il prend une feuille qui de toute apparence doit être une facture quelconque.
    La feuille est tournée face blanche et un crayon se pose sur elle.

    Je suis Jehan Delmas né le 23 Mars
    La pointe s'arrête, un moment de réflexion et la ligne écrite à l'instant est raturée.
    Le crayon va à la ligne.

    Je suis Jehan De Elmas né le 14 Mai 1770
    Au siècle des lumières et du règne de Louis XV.
    J'étais issu d'une famille de petite noblesse d'épée.
    Notre rang bien qu'infime interdisait officiellement à mon père d'avoir un travail.
    Mais tous savaient qu'il cultivait du pavot.

    Une nouvelle fois le crayon c'est arrêté et là encore il raye d'un trait sans équivoque la dernière phrase.

    Mon père était spadassin enfin duelliste pour les nobles de plus haut rang, un bon moyen de se faire offrir le gite et le couvert pour nous et pour eux de garder un fils en vie.
    J'appris donc l'escrime mais prioritairement à lire, écrire, compter...
    J'avais plus de goût pour les livres à cette époque que pour les armes.
    La révolution éclata.
    En 2024 mon père

    A peine le chiffe est écrit qu'il est barré.
    L'auteur sourit, cela devrait aller maintenant.

    Mon père sut voir le danger dès le début de la révolution.
    Nous devinrent la famille Delmas.
    Grâce à un petit pécule nous aurions pu être heureux et en paix mais la levée en masse en 1793 m'envoya à la guerre.
    Mon entrainement me sauva bien des fois et sachant convenablement monter à cheval ont m’employât plus d'une fois comme coursier pour des missives urgente.
    C'est l'or d'une de ces missions que ma vie une nouvelle fois bascula.
    Une embuscade m'obligea à me cacher dans une foret proche.
    J'avais été blessé donc par précaution j'avais détruit mon message.
    Mais je le lis afin de savoir pourquoi je mourais.
    C'était des informations capital dont le destinataire n'était autre que le Général Bonaparte.
    La fièvre vins à moi.
    La nuit aussi.
    Ainsi que quelqu'un.
    Je n’oublierais jamais cette image.
    Un homme avec un tricorne sur un cheval noir sur font de croissant de lune.
    Il me demanda si j'avais détruit le message et me complimenta sur ma réponse positive puis en m'examinant me confirma mon sort funeste à venir.
    Il me proposa de m'achever pour ne point trop souffrir.
    Je refusais et demandais qu'il m'accorde le droit de voir le général Napoléon qu'on vantait tant.Cela ne plut pas mais cela fut fait malgré tout.
    Je rencontrais pour la première fois cette homme que j'allais suivre pendant bien des années.
    En effet une fois en sa présence je lui donnais les informations sur la missive et m’apprêtais à mourir mais ce ne fut point le cas.
    L'homme qui m'avait amené était un vampire et après avoir parler au général me sauva.
    Mon éducation débuta et elle fut peu académique. Il faut dire que j'apprenais un peu sur le tas les caractéristiques de ma nouvelle nature.
    J'avais toujours été un homme avec de bon réflexe mais ma célérité se développa bien au delà des normes humaine.
    Je découvrit bien plus tard, alors que le général Bonaparte était devenu Napoléon 1er depuis quelques années, à faire parler le sang des gens.
    Don fort utile pour les interrogatoires entre autres choses.
    Le temps passa et je servis aussi longtemps qu'il me fut possible Napoléon.
    Lorsque tout fut finit pour lui je quittais la France avec un goût amer en moi.
    Je me rendais aux états unis.
    Non sans avoir prévu pour mon retour, en cachant différents trésor et en m'assurant la conservations sur le long terme de quelques terrain acheté en Bretagne et un tout petit coin de Paris.
    Ce fut une étrange période.
    En un sens une tentative de retraite.
    Je débarquais sur le continent et décidais de m'enfoncer dans l'ouest sauvage pour y être seul.
    Je n'aimais pas vraiment l'esprit pionnier.
    Ma retraite ne dura guère car des indiens tentèrent de me tuer.
    Lorsque je me battais j'avais pris l'habitude de prendre ma forme vampiresque.
    Celle ci eu un effet des plus impressionnant, mes agresseurs s'enfuir en hurlant un mot dans leur langue.
    Ce n'est que quelques semaine plus tard que je compris tout.
    Une sorte d'ours m'attaqua en fait il s’agissait d'une hybride ours.
    Le combat s'acheva sans mort car la curiosité lui fit renoncer à me tuer et moi même je ne voulais pas tuer quelqu'un qui retenait ses coups.
    Grâce à elle j'appris que mon apparence de vampire faisait étrangement penser au Wendigo.
    Grâce à elle je fut accepté dans sa tribu.
    Grâce à elle je rencontrait Shania sa fille.
    Shania n’était pas une hybride et elle m'aima.
    J’eus le droit de la transformer après 8 ans de vie communes.
    Ce fut fait mais le bonheur est éphémère.
    La guerre, les tuniques bleu...
    Shania développa ses pouvoirs qui était beaucoup plus véhément que les miens et parti en guerre contre les blancs.
    Je la suivit un temps mais sa croisade la dévora et nous dévora.
    Je quittais le continent.
    Je retournais en France et décidais de m'enfoncer dans une chose que j'avais complètement laissé de coté, le savoir.
    Je m'enfermais littéralement dans un petit coin de Bretagne et lut tout et rien.
    Les décennies passèrent.
    Encore une fois la guerre fut là.
    La première guerre mondial.
    Je n'y participais pas.
    Mais cette guerre me fit comprendre combien j'étais dépassé.
    C'est ainsi que j'accomplis ce qu'on appellerais aujourd'hui ma première mise à jour.
    En vidant un homme de son sang je pouvais lui voler tout les souvenirs de sa vie.
    Je découvrit aussi les effets secondaire d'un tel acte à rebours en réalisant que pendant plusieurs semaines j'avais vécu sa vie en me prenant pour lui.
    Les remords de ne pas avoir combattu m'assaillir, à moi seul je n'aurais pu changé la guerre mais j'aurais pu épargner...enfin c'est ainsi
    Je m'installais dans Paris un temps et fit fructifier mes petits achats du temps de l'Empire.
    Je développais ainsi un magasin d'antiquité qui fut assez réputé.
    Je vécut en paix et dans le savoir.
    Je vis venir la seconde guerre mondial et décidait d'agir, c'est ainsi que je me retrouvais à combattre Hitler et ses frère de Thulé.
    Après cette sombre période je concentrais mon avidité de savoir vers la psychologie et la compréhension de l'esprit humain.
    Je sentais qu'une nouvelle MAJ allait être nécessaire et ne comptais pas me faire submerger une nouvelles fois.
    C'est après celle ci que je rencontrais Ephylie Buron.
    Nous étions déjà à la fin du 20ème siècles.
    La technologie me posait de nombreux problèmes surtout vis à vis du travail et du fait de garder une identité reconnu par l'état.
    Car j'avais décidé d'étudier ; je rentrais en faculté pour me concentrer sur la génétique.
    C'est dans ma classe que je croisais pour la première fois celle qui allait en un sens devenir ma fille.
    Elle était jeune, elle était belle et avait quelque chose, une flamme qui la rendait brillante à mes yeux.
    Mais je fis très attention, l'observant de loin, ne devenant pas un ami intime mais juste assez proche pour avoir des renseignements.
    Mais un chose inattendu me força la main.
    Elle allait mourir, je renâclais, ronchonnais mais malgré toutes mes hésitations je cédais.
    J'allais la voir.
    Je lui fis don de mon sang, du pouvoir de la vie.
    Cela se passa bien.
    Elle repris ses études alors que moi je les arrêtais.
    Elle était ma première préoccupation dorénavant.
    Je répondais à ses très nombreuses questions mais gardait secret mon age véritable et mon passé.
    Elle semblait accepté sa transformation sans renier son humanité.
    Nous devinrent très proche, mais bien que parfois je ressentis une attirance jamais je ne franchis le pas car tout simplement cela aurait été une erreur.
    Mais ces quelques doutes avaient du être perçut car un soir je me retrouvais seul avec juste un merci sur un post it.
    Le temps du voyage était de retour et je partis pour le Japon.
    Le bushido me fascina et le kenjutsu tout comme le jiujutsu lié au principe du Tao furent un renouveau psychologique.
    J'atteins, la bas, la limite de ma célérité incroyable.
    Lors d'un combat contre des tueurs de démon, je vainquit mais le frottement de l'air failli m'achever en augmentant mes blessures.
    Au bout de 40 ans je me suis enfin décidé à revenir à Paris afin de voir ce qu'est devenu Ephylie.
    Je me suis installé dans un immeuble de mes possessions.
    Et je compte me faire passer pour un nouvel employer de mon magasin d'antiquité engagé afin de développer un secteur sur le japon.
    La modernité à cela de bon que l'on peut posséder quelque chose au nom d'une société écran, cela facilita grandement les choses vis a vis des difficulté du 20eme siècles.


    Jehan se lève, pli la feuille et la met en sa poche.
    Le mort vivait seul, avait une hygiène mauvaise, n'était pas apprécié, n'avait pas de travail.
    Donc avec un peu de nettoyage et un corps passant au moins 4 jours dans la baignoire devrait régler les problèmes d'enquête policière.


    OBJECTIFS :Découvrir ce qu'est devenu Ephylie et Paris.

C . A . R . A . C . T . E . R . E



    MENTALITÉ : Jehan est un homme d'une simple complexité. Il est née et vécut sa vie de mortel tout d'abord l'épée dans une main et un livre dans l'autre. C'est donc un homme emprunt d'un profond paradoxe. Il parle en homme de lettre mais peu déployer une violence qui choquera d'autant plus par sa soudaineté et son coté inattendu.
    Jehan ne se considère plus vraiment comme un humain, il vit depuis trop longtemps pour cela.
    Mais il essaye de conserver une part d'humanité en lui, sa plus grande crainte est de devenir un monstre. La philosophie et le fait d'essayer de rester proche des humains l'aide à définir des règles de conduite, des bornes. Bien entendu ses règles ne sont pas des idées farfelue de bon paladin.
    C'est un homme réaliste et le fait de tuer ne lui apparaît pas par exemple comme une mesure d'humanité valable. Par contre des principes et des idées tel que l'amitié, l'amour, la prudence, la justice, le courage, la tempérance, le dévouement font partis de ses critères.
    Mais parlons de lui à la nuit la nuit.
    Il est calme et compréhensif. Ce qui sont deux caractéristiques indispensable quand on est le papa d'Ephylie. C'est un homme qui lorsqu'il parle sait y mettre de l’émotion mais sa première force reste la raison et il adore décortiquer l'argumentaire de son adversaire pour lui retourner toute ces failles. Il est difficile de le surprendre car il a accepté depuis longtemps le fait que l'inattendu est quotidien. Jehan n'a aucune conviction profondément ancré en lui, le doute doit toujours être. Pour lui il est indispensable de douter pour pouvoir avancer. Il a aussi l’orgueil tatillon sur de surprenante chose pour les gens du 21eme siècle. Il pourra donc fortement s’énerver si on met sa parole en doute ou sur certain sujet tel que médire sur un ami. Attention car il ne faut pas oublié qu'il a vécut la plus grande parti de sa vie au temps ou pour ce genre de chose on mourrait en duel.
    De même par moment il sera pris d'une crise introspective et s'enfermera plusieurs jours seul chez lui à réfléchir sur sa vie ou autre.


    CE QU’IL AIME : Être vivant et pouvoir ainsi lire, bientôt revoir Ephylie même si il appréhende ;écouté de la musique, parler longuement de tout avec un ami comme un inconnu.

    CE QU’IL N’AIME PAS :Les Anglais, les anglicisme, l'esprit british. ( Attention à ses yeux un Écossais ou un Irlandais ne sont pas Anglais.)
    L'alcool, ce qui lui a posé bien des problèmes, en fait il n'aime pas l'amertume de la plupart des vins mais par exemple un bon petit cidre doux de bonne cuvé sera bu comme jus de pomme.
    Les gens qui mettes un atout excessivement en avant pour écraser les autres.
    L'idée d'avoir le bête espoir qu'Ephylie sera heureuse de le voir et que tout ira bien.

 






Votre pseudo habituel : J'en ai plusieurs mais le plus courant fut Raiden.

Votre date de naissance : 22 avril 1980

Comment avez-vous connu ce forum : Grâce à Ephylie Buron.

Que pensez-vous du forum, en quelques mots : Il est travaillé et bien géré de toute apparence. Mais c'est un peu tôt pour donner un avis assuré. On ne dit pas qu'un livre est bon sur sa couverture. ^^

Pourquoi avoir choisi ces pouvoirs :OK by Maya ! J'irais même dire qu'ils sont la topissitude incarné. [/list]

 


Dernière édition par Jehan Delmas le Mar 23 Aoû - 18:57, édité 4 fois (Raison : Modification de la présentation d'une partie de mon equipement et pour mieux respecter l'idée originel qu'avait Ephylie.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andori.jdrforum.com/
Maya
Admin ~ Maîtresse des fautes d'orthographe
avatar

Messages : 370
Date d'inscription : 22/03/2009
Age : 26
Localisation : Seine-et-Marne

MessageSujet: Re: Jehan Delmas   Dim 24 Juil - 14:57

Tout d'abord : Bienvenue à toi !

Sympathique contexte historique, bien que peut-être un peu trop poussé selon moi.
J'en appelle à l'avis de Gaby si elle passe par là, mais je pense pouvoir dire que ton personnage est trop âgé. Logiquement, tu ne devrais pas être plus vieux que les Anciens qui sont là depuis longtemps. J'opterai plutôt pour un âge compris entre 150 et 250 ans.

Plus l'âge est grand, plus fort est le personnage. Et les effigies du forum sont des personnages très importants, d'où leur grand âge.

Je me contenterai de cela pour le moment. Ainsi donc, il va te falloir encore attendre, car il me faut l'avis du big boss.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jehan Delmas
Wendigo Kensei
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 20/07/2011
Age : 37
Localisation : Rennes

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 271
Relations:

MessageSujet: Re: Jehan Delmas   Dim 24 Juil - 15:11

Je n'ai pas réussi à joindre Gabriel.
Mais God Zilla n'avait pas été gêné par l'age de mon personnage.
Je l'ai beaucoup embêté d'ailleurs avec mes questions plus que nombreuses.
Je suis quand même plus jeune que les anciens enfin ceux dont j'ai lu la fiche on leur 1000 ans, voir plus.
Après je ne suis pas à la seconde donc je discuterais avec Gabriel.
Bonne journée.


Maya me dit que Gabriel s'oppose à mon age donc le perso est a refaire.
Ne pas tenir compte de sa fiche.
Elle est complètement fausse du coup.
Je pense pouvoir faire le Jehan jeunot en 15 jours.


Dernière édition par Jehan Delmas le Dim 24 Juil - 15:23, édité 1 fois (Raison : Information via CB)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andori.jdrforum.com/
Staroxia Libris

avatar

Messages : 125
Date d'inscription : 24/12/2008
Localisation : Derrière toi, peut-être.

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 462 ans.
Relations:

MessageSujet: Re: Jehan Delmas   Mar 26 Juil - 1:40

Je vais m'en mêler pour l'histoire d'âge des Anciens ^^

Tout d'abord, bienvenue à toi, fiche intéressante.

Pour reprendre tes dires à propos du mille ans, seuls Isis et Raphaël peuvent se vanter d'avoir au moins mille ans. Arven, Maximus et Staroxia n'ont que maximalement 545 ans. Si je ne me trompe pas, Isis a cet âge avancé pour pouvoir faire coller son histoire de longue amitié avec Raphaël. Smile

Sinon, comme j'ai vu que tu remodèleras ta fiche, je te souhaite bonne chance. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The God Zilla
Admin radioactif
avatar

Messages : 798
Date d'inscription : 02/09/2010
Age : 26

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: La radioactivité conserve bien c'est tout ce que je peux dire
Relations:

MessageSujet: Re: Jehan Delmas   Sam 30 Juil - 22:56

Modifications accpetée. Validé. Bienvenue dans l'aventure !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jehan Delmas
Wendigo Kensei
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 20/07/2011
Age : 37
Localisation : Rennes

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 271
Relations:

MessageSujet: Re: Jehan Delmas   Dim 31 Juil - 12:22

flower
Bon maintenant au travail.
J'ai des RP à accomplir.
study
(Le livre cache un gros Very Happy de contentement.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andori.jdrforum.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jehan Delmas   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jehan Delmas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Marchands
» Photo des Tifo de l'OL
» [Baronnie] Andigny
» [Seigneurie de Montdoubleau] Souday
» [Appendice]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hybrid Parisiorum - ou quand le mythe devient réalité... :: Présentations :: Répartition :: Fiches validées :: Vampires-
Sauter vers: