Forum RPG futuriste se déroulant dans la ville de Paris.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Deux parties d'une vie qui se rencontrent, ça donne quoi ? [Dared et Neva]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ephylie Buron

avatar

Messages : 535
Date d'inscription : 04/07/2010
Age : 26
Localisation : n'importe où.

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: joker ?
Relations:

MessageSujet: Deux parties d'une vie qui se rencontrent, ça donne quoi ? [Dared et Neva]   Dim 17 Juil - 15:26

Au bureau, donc encore en train de faire de la paperasse… que s’était saoulant tout ses petits papiers à remplir !
En plus ses saleté de chaussure a talon me faisait un mal de chien, le chaussure neuve s’était toujours un calvaire, j’avais fini pied nue sur la moquette, puis pied nue les pied sur le bureau a moitié affalée sur ma chaise des papelards dans les mains et un air dubitatif devant le formulaires.


Nevaaaaaaaaaaaaa…. Si je te verse 50% en plus de ton salaire, tu fais TOUT les papiers à ma place ?

Pour aujourd’hui uniquement. Mais les 50% c’est sur la durée.

Vas chier t’es trop cher comme secrétaire. Je t’ai déjà payé six mois a te plaquer j’ai plus d’argent à jeter par les fenêtres !

Alors bosse. J’ai mon tas aussi à faire. Et j’pars ce soir à la pêche.

C’est un peu ton boulot, je ne vais pas te faire faire du relationnel, tu veux castrer tout ce qui est masculin et qui te passe a porté. Ça fait un peu mauvais genre…

Je suis capable d’attendre qu’ils aient finit de m’contenter quand même. J’ai fait des progrès.

Je ne veux pas connaitre les détaille de ta vie … intime … on peut dire ça comme ça. J’ai peur que tu réussisses à me choquer et pourtant je ne suis pas du genre prude.

Il faudrait que tu me payes très très cher pour les avoir de toute façon.

Payer pour avoir des infos que je pourrais avoir en faisant un peu de charme à tes voisins. Tu me prends pour une folle ?!

T’as oublié que j’avais insonorisé ma chambre.

Bah écoute, les vieilles biques c’est très douer pour guetter les allé venu dans un immeuble. En tout cas dans le mien elle est très active, son dos lui fait ptètre mal mais ses yeux eux vont parfaitement bien.

Qui te dit que je les ramène chez moi ?

Neva me gratifia d’un de ses rares sourires réellement moqueur appuyé par un sourcil levé. J’allais volontiers ajouter quelque chose mais une tête blonde fit son apparition dans la pièce m’arrachant un sourire en coin.
Me relevant pour aller m’asseoir de l’autre côté sur mon bureau, je regardais l’objet de mon attention avec un pointe d’envie et de tendresse.


Dared mon très cher qu’est ce qui t’amène ?

Attendant qu’il arrive a ma hauteur pour lui prendre la main et déposer un baiser sur ses lèvres.

[hrp: vu que Neva a elle même taper les réponses a mes déclarations je pense qu'on peut dire qu'elle les a approuvée ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vesper Koreva

avatar

Messages : 139
Date d'inscription : 26/10/2010

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 98 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Deux parties d'une vie qui se rencontrent, ça donne quoi ? [Dared et Neva]   Dim 17 Juil - 16:59

D’une démarche décontractée, fumant sa cigarette sans sortir les mains de ses poches, Dared allait vers un endroit qu’il ne connaissait que de nom et d’emplacement. Ephylie lui avait vaguement parlé de son travail, mais le vampire avait insisté pour savoir où elle travaillait, et elle avait craché le morceau.
Dans les faits, il ne faisait que marcher. Mais son attitude et son air le faisaient remarquer par ceux qui croisaient son chemin, et qu’il ne regardait même pas. Il avait le cœur léger, et prenait tout son temps pour aller voir la seule personne qui avait une quelconque importance à ses yeux. Après tout, pourquoi se presser alors qu’ils avaient l’éternité devant eux ?

Les commentaires sur lui le faisaient sourire à son passage. Certains hommes trouvaient qu’il en faisait trop, certaines femmes qu’il était craquant. Tout ça parce qu’il était bien plus décontracté que tous réunis. Son dos n’était pas courbé par le poids de la vie, ses épaules étaient détendues, son sourire était présent et bien visible. Il était à part, et ça se ressentait.

Dared arriva enfin au lieu de travail de sa belle, et entra simplement. Il fit rapidement courir son regard sur la pièce, pour tomber sur celle qu’il identifia comme « Neva », puis sur Ephylie vers qui il alla alors qu’elle s’asseyait sur le bureau.

Dared mon très cher qu’est ce qui t’amène ?

Dared serra sa main en répondant à son baiser, tout en se demandant quoi répondre.

J’ai besoin d’une raison pour venir te voir ? Alors… hmm… tiens, c’est une bonne question, mine de rien…

Le vampire leva les yeux, plissant l’un d’entre eux pour trouver une raison, puis reposa son regard avec un faux air désolé.

Si tu veux, je retourne d’où je viens, je trouve une raison, et je reviens à ce moment-là. Ça te va ?

Il avait ponctué sa phrase d’un léger sourire moqueur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Breton Neva
Ladybrid ~ Indic
avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 19/10/2010
Localisation : Là où tu ne voudrais pas que je sois

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 25 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Deux parties d'une vie qui se rencontrent, ça donne quoi ? [Dared et Neva]   Lun 18 Juil - 22:37

Une page à remplir, puis une autre. Tout en me disputant amicalement avec Phyl. Bref, après-midi d'un ennui sans aucun doute mortel sans la présence de mon amie et patronne. Une fois n'était pas coutume, le sujet avait dérivé sur mes amants. Cela changeait de moi l'emmerdant avec les siens. Les rayons de soleil me donnaient plus envie de partir de suite que reste là, à plancher sur de la paperasse.

Un homme blond entra dans notre bureau. Enfin de l'animation. Et une occasion de se barrer de suite ? A voir. Il fonça de suite vers Ephylie. Vu son air, elle le connaissait, et bien.


" Dared mon très cher qu’est ce qui t’amène ? "

Qu'il passe devant moi en me jetant à peine un regard, je m'en contrefichais. Qu'il l'embrasse par contre me confirmait ce que je supposais : il était le dernier amant en date de Phyl. Très playboy, en général ce n'était pourtant pas son genre. Jeune aussi. Mais il est vrai que depuis son retour à Paris, elle avait changé.

" J’ai besoin d’une raison pour venir te voir ? Alors… hmm… tiens, c’est une bonne question, mine de rien… Si tu veux, je retourne d’où je viens, je trouve une raison, et je reviens à ce moment-là. Ça te va ? "

Définitivement playboy, sûr de lui. Intéressant à savoir. Ainsi elle changeait même de type de mec. D'ailleurs, cela m'inspira une pique que je m'empressai de lâcher :

" En fait c'est moi qui n'ai même pas besoin de bouger pour connaître qui tu ramènes chez toi. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ephylie Buron

avatar

Messages : 535
Date d'inscription : 04/07/2010
Age : 26
Localisation : n'importe où.

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: joker ?
Relations:

MessageSujet: Re: Deux parties d'une vie qui se rencontrent, ça donne quoi ? [Dared et Neva]   Mar 19 Juil - 0:49

Au diable les papiers, de toute façon j'en avait déjà fait beaucoup trop pour aujourd'hui...

Si tu veux, je retourne d’où je viens, je trouve une raison, et je reviens à ce moment-là. Ça te va ?

Oh, ça serait bête de repartir maintenant, te retaper tout le chemin trois fois en tout, ça serait pas mieux de rester là ?

j'avais faire légèrement remonter mon pied le long de sa jambe, toujours sans chaussure. D'ailleurs savais-je ou je les avais envoyer? Bonne question a laquelle j'allais plancher assez rapidement en faite, même si pour le moment s'était le cadet de mes soucis.
Visiblement Neva n'avait pas l'intention de finir notre discutions d'il y a quelques instants a peine.


En fait c'est moi qui n'ai même pas besoin de bouger pour connaître qui tu ramènes chez toi.

Tout ce que je trouvais a faire était de tirer la langue a Neva, très mature comme réaction je le confesse, surtout pour une femme allant sur ses soixante-sept ans.

Je ramène chez moi qui me plaira, c'est moi la plus âgée de nous deux... Mais soit.
Dared, je te présente Neva, ma sauvage et cynique associée. Neva je te présente Dared, je ne sais pas si "homme de ma vie" lui convient comme titre mais je pense que ça s'en approche.


Allait-elle deviner qu'il ne fallait pas se fier au apparence avec mon bien aimé blondinet. En attendant je n'avais toujours pas lâcher sa mains, entre-croisant mes doigts dans les siens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vesper Koreva

avatar

Messages : 139
Date d'inscription : 26/10/2010

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 98 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Deux parties d'une vie qui se rencontrent, ça donne quoi ? [Dared et Neva]   Mar 19 Juil - 2:26

Oh, ça serait bête de repartir maintenant, te retaper tout le chemin trois fois en tout, ça serait pas mieux de rester là ?

Tu oublies que je serais capable de refaire le chemin trois fois avant que tu n’aies le temps de le dire…

Dared sourit. Il n’était sûrement pas capable de le faire, mais qu’importait. Son expression trahissait son bien-être à la sensation du pied de sa belle le long de sa jambe. Expression qu’il fit rapidement disparaître.

En fait c'est moi qui n'ai même pas besoin de bouger pour connaître qui tu ramènes chez toi.

Dared ne comprit pas vraiment de quoi elle parlait, et se contenta de hausser un sourcil à son attention, sans remarquer le geste de sa belle.

Je ramène chez moi qui me plaira, c'est moi la plus âgée de nous deux... Mais soit.
Dared, je te présente Neva, ma sauvage et cynique associée.


Alors il avait vu juste. C’était plutôt agréable de pouvoir mettre un visage sur un nom. Et étrangement, cette Neva était exactement comme il l’imaginait. Un fin sourire se forma à ses lèvres.

Neva je te présente Dared, je ne sais pas si "homme de ma vie" lui convient comme titre mais je pense que ça s'en approche.

C’était ce qui était « prévu ». Enfin, à partir du moment où ils s’étaient dit qu’ils s’aimaient, où il avait dit qu’il ne partirait plus, et où ils se voyaient chaque jour, on pouvait dire que c’était le cas. Mais malgré tout, la sensation procurée par ces mots dans la bouche d’Ephylie était assez agréable, et cet « aveu » le rendait joyeux. Il caressa tendrement la main qu’il tenait du pouce, le vampire embrassa une nouvelle fois sa belle, tendrement, et avec amour.

Sinon, vous travaillez sur quoi ? Je dérange ? Ou je peux aider ?

Vraiment, l’amour ne lui réussissait pas. Mais quelque chose lui disait que ça valait le coup…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Breton Neva
Ladybrid ~ Indic
avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 19/10/2010
Localisation : Là où tu ne voudrais pas que je sois

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 25 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Deux parties d'une vie qui se rencontrent, ça donne quoi ? [Dared et Neva]   Mer 20 Juil - 2:33

Phyl me tira la langue pour toute réponse. Très... Comment c'était déjà ? A oui. Mature. Surtout de la part d'une bimbo de 66 balais. Elle se reprit néanmoins. Enfin autant que le pouvait la femme gagate de son nouveau "mec" que j'avais en face de moi, assise derrière son bureau en train de faire du pied au playboy à ses côtés.

" Je ramène chez moi qui me plaira, c'est moi la plus âgée de nous deux... Mais soit. Dared, je te présente Neva, ma sauvage et cynique associée. Neva je te présente Dared, je ne sais pas si "homme de ma vie" lui convient comme titre mais je pense que ça s'en approche. "

Homme de sa vie ? Jamais encore elle n'avait dit de tels mots devant moi. Ephylie me surprenait pour le coup. Je la savais romantique sur les bords, mais là... Elle en était au stade où elle fonçait sur mamie pour la jeter dans les orties. Son blondinet en profita pour l'embrasser alors que je les regardai en silence. Franchement, à part pour son physique - auquel cas elle ne l'aurait pas présenté ainsi -, qu'est-ce qu'il avait ? Tout ce que je voyais était un playboy raide dingue de ma patronne qui pétait apparemment les plombs. Il se redressa, et tenta une approche.

" Sinon, vous travaillez sur quoi ? Je dérange ? Ou je peux aider ? "

Alors là, le blondinet faisait fort. Je pensais pourtant que Phyl les préférait un peu moins serviables. Peu m'importait, il m'offrait une occasion en or. Mare de la paperasse. Traîner dans des rues glauques, squatter un bar miteux jusqu'à point d'heure en sirotant un whisky glacé, ça c'était une vrai journée d'été. Pas remplir des feuilles pour x raisons. J'avais pas séché l'école dès la primaire pour rien moi ! Je m'empressai de répondre d'un ton détaché :

" Tu arrives à point. J'allai partir et laisser toute ma paperasse à Phyl. Occupes-toi en, elle ne sera pas surchargée en mon absence comme ça. "

Je me levai et allai prendre mon éternel manteau rouge. Ladybird. Il fallait que je parte vite et échapper à tout cet amour ayant envahit la pièce. J'allais sûrement devoir les supporter en train de roucouler. Tentative d'homicide pour cause d'irritabilité due à une attitude déplacée sur lieu de travail n'était malheureusement pas un motif valable pour cette chienne de loi. Mieux valait que je me barre. Impossible de travailler avec un inconnu de toute façon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ephylie Buron

avatar

Messages : 535
Date d'inscription : 04/07/2010
Age : 26
Localisation : n'importe où.

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: joker ?
Relations:

MessageSujet: Re: Deux parties d'une vie qui se rencontrent, ça donne quoi ? [Dared et Neva]   Mer 20 Juil - 16:44

Je ne sais pas ce qui m'avait le plus exaspéré, cette élan de "mec parfait" que nous avait fait Dared, ou le fait que Neva allait en profiter ouvertement pour se tiré sans avoir fini son boulot...
L'envie d'en prendre un pour taper sur l'autre me traversa l'esprit, mais ce n'était pas vraiment une bonne le chose a faire, je me contentais juste de pince gentiment Dared.


Tu ne fera pas son boulot, je ne la paye pas a se saouler dans les bars...

Puis lançait le premier truc qui me venait sous la main à Neva, c'est a dire mon agrafeuse.

... Et toi tu ne finira pas torcher tout de suite, remet tes fesses derrière ce bureau et coches des petites case à t'en faire une entorse au poignet.

Pour ma part mon tas ne comprenait plus que quelques pages, les moins pressantes, mais très importante quand même. Pourtant la démotivation m'avait assailli ne me laissant que peu de chance de réussir a m'y remettre avant le lendemain.

Je jetais un coup d'oeil bien noir a mon associée, si elle avait fait ça c'est qu'elle voulait se tiré. Qu'avait-elle contre Dared? Son allure jeune? Son petit physique de blondinet machiavélique?
C'est vrai qu'il avait plus l'air d'un extra pour passer le temps que d'une histoire sérieusement, mais je lui avait quand même appris a ne pas juger aussi vite. Vraiment ces jeunes il fallait tout leur dire des centaines de fois avant que ça ne finisse par entré dans leur petite tête !


Tu voulais vraiment t'en aller très chère ? Pourquoi? La présence que quelqu'un qui ne remplira pas ton compte en banque t'incommode ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vesper Koreva

avatar

Messages : 139
Date d'inscription : 26/10/2010

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 98 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Deux parties d'une vie qui se rencontrent, ça donne quoi ? [Dared et Neva]   Mer 20 Juil - 18:42

Tu arrives à point. J'allai partir et laisser toute ma paperasse à Phyl. Occupes-toi en, elle ne sera pas surchargée en mon absence comme ça.

Je haussais un sourcil, quand Ephylie me pinça.

Tu ne fera pas son boulot, je ne la paye pas a se saouler dans les bars...

Se saouler dans les bars… ça me rappelait Vesper. Sauf que Vesper lui… se prenait pas des agrafeuses… lancées par Ephylie… Attendez, qu’est-ce qu’elle venait de faire ? Une agrafeuse ? Sérieusement ? Elles avaient l’air de s’amuser les deux collègues.

... Et toi tu ne finira pas torcher tout de suite, remet tes fesses derrière ce bureau et coches des petites case à t'en faire une entorse au poignet.

Et clairement, en plus ! Tellement que ça m’arracha un très léger rire. Dans ces moments-là, je ne regrettais pas de ne devoir faire que des petits boulots. Cocher des cases dans un bureau, c’était la mort assurée. J’arrivais à en plaindre Neva. Il était clair que ce genre de travail donnait envie de se saouler dans un bar.

Tu voulais vraiment t'en aller très chère ? Pourquoi? La présence que quelqu'un qui ne remplira pas ton compte en banque t'incommode ?

La sensation d’être de trop était tenante. Je n’avais aucune idée du travail qu’elles avaient à faire, mais ça paraissait important, et je l’avais dérangé. L’envie de s’éloigner un moment pour les laisser s’expliquer se fit sentir. Je prenais la main d’Ephylie, et la dirigeais à nouveau vers sa chaise, me plaçant derrière. Je lui mettais ma cigarette entre les lèvres, l’allumant en passant mon doigt dessus, et lui faisais un petit massage.

Vous allez toutes les deux finir vos petits papiers, pendant que moi je vais me chercher un truc à manger et que je ramène à boire. Faudrait pas non-plus que je dérange l’arrivée de sous.

Je déposais un baiser dans le cou de ma belle, avant de me diriger vers la sortie en passant par le bureau de Neva pour y déposer une cigarette. J’en sortis une dernière, l’envoyais en l’air et l’allumant d’un petit trait de feu, la rattrapant avec la bouche quand elle retombait. Ça pouvait certes me faire passer pour un frimeur, mais c’était toujours plus amusant que de l’allumer simplement. Tirant sur ma cigarette, je plongeais une main dans une de mes poches, faisant signe de l’autre en fille tout en restant de dos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Breton Neva
Ladybrid ~ Indic
avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 19/10/2010
Localisation : Là où tu ne voudrais pas que je sois

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 25 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Deux parties d'une vie qui se rencontrent, ça donne quoi ? [Dared et Neva]   Sam 13 Aoû - 20:08

J’enfilai mon éternel manteau rouge, celui qui me valait –en plus de ma forme animale– le surnom de Ladybird et m’approchai de la sacro-sainte sortie. La paperasse avait toujours été un calvaire, ces derniers temps encore plus. Phyl ne faisait plus de rab, et du coup ça retombait sur ma pomme. Pour le même salaire bien entendu. Et là, elle voulait en plus que je bosse alors qu’elle prenait du bon temps avec un minet ? Merci bien, j’en avais ma claque. D’ailleurs, elle aussi apparemment. Elle tua avec panache l’élan du playboy…

« Tu ne fera pas son boulot, je ne la paye pas a se saouler dans les bars... »

… et lança une agrafeuse dans ma direction tout en râlant. J’étais trop au taquet pour ne pas l’éviter, et l’antique machine de métal s’écrasa en un bruit sonore contre le mur. Mur mitoyen avec l’appart d’à côté. Je présentai la plainte des voisins avec un sourire satisfait. Les chieurs pouvaient râler pour moins que ça.

« ... Et toi tu ne finira pas torcher tout de suite, remet tes fesses derrière ce bureau et coches des petites case à t'en faire une entorse au poignet. Tu voulais vraiment t'en aller très chère ? Pourquoi? La présence que quelqu'un qui ne remplira pas ton compte en banque t'incommode ? »

Et la voilà partie dans son trip. De toute évidence, elle y tenait à son minet. Pour mon malheur. Trop d’amour dans la pièce. Trop de papiers. Elle pourrait investir dans des ordis, merde ! La plupart de ces saloperies de documents administratifs se géraient tout seuls avec des logiciels, et elle, elle gardait les vieilles méthodes ! Elle avait beau ne pas vieillir, l’âge se faisait quand même parfois sentir. Je la foudroyai du regard. Qu’elle me juge, ok. Elle m’avait tiré de la merde dans laquelle je nageai. Qu’elle le face d’une telle façon, non. Je lui aurai bien lavé la bouche au savon pour enlever tout ce miel qui en dégoulinait. Du franc, du direct, pas d’hypocrisie ni de sarcasme ! Si elle attaquait, qu’elle attaque et pose directement son problème !

Son playboy du sentir l’électricité dans l’air, il ramena Phyl derrière son bureau et la massa. Je profitai de ce moment pour retourner à mon bureau et prendre mon sac. Au zef les consignes, j’étais payée pour des infos, pas des papiers. Je jetai ce que je pensai être un dernier coup d’œil pour la journée à ma patronne et son minet, quand je le vis allumer une cigarette à Phyl du bout du doigt. Je fronçai légèrement les sourcils, et le regardait déposer une autre clope sur mon bureau. C’est qu’il voulait vraiment faire le parfait copain ?


« Vous allez toutes les deux finir vos petits papiers, pendant que moi je vais me chercher un truc à manger et que je ramène à boire. Faudrait pas non-plus que je dérange l’arrivée de sous. »

Sur ce, il s’alluma lui-même une cigarette de façon tout à fait… révélatrice quant à ses pouvoirs. Je n’avais jamais entendu parler de maîtrise des flammes chez mes frères hybrides. Phyl ne supportait les Chasseurs, et de toute façon, depuis ses embrouilles avec Xander et ses chiens, elle faisait partie de leur liste noire. Moi aussi, mais je m’en contrefichai. Bref, pas un Chasseur et leurs pouvoirs de tarés. Restait vampire. Ca expliquerai pas mal de trucs. Dont le pourquoi du comment elle avait qualifié ce type d’ « homme de sa vie », alors qu’un humain normal de son acabit n’aurait été qu’un amuse gueule. Sur ce, il partit.

Seules, moi habillée, nous nous toisâmes. Je consenti enfin à répondre à ses questions.


« Je suis payée pour des infos, par pour le secrétariat. Encore moins pour les relations publiques. Engage une cruche, ça rameutera les clients. Ou demande à nouveau copain le hacker de te fournir des cracks des logiciels de paperasse. On est plus aux années 20 là. »

Je pointai du doigt le micro-ordinateur trônant sur nos bureaux. Modèle Mac, années 2020. Parmi les derniers des générations micro. L’arrivée des nano-ordinateurs date d’il y a trente ans, une dizaine d’années suffirent à ce qu’ils supplantent la troisième génération des ordinateurs.

« Quant à ton minet, je m’en contrefiche. Qu’il ne vienne pas roucouler avec toi devant moi, c’est tout ce que je demande. »

Une semi-vérité. Je m’en carrai complètement de son vampire, vrai. Mais je n’allai quand même pas lui dire que j’avais capté l’essentiel. Qu’elle continue à croire que je ne m’arrêtai qu’aux apparences, cela lui ferai les pieds. Pour une fois elle devrait se justifier.



[hrp : Petite précision au cas où : les ordinateurs actuels son t bel et bien des micro-ordinateurs. Il s’agit de la troisième génération, après les ordinateurs (années 40, ils prenaient une pièce entière) et les mini-ordinateurs (années 60, ils prenaient moins de place, plutôt comme une petite dizaine de bornes d’arcades mises les unes à côté des autres).]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ephylie Buron

avatar

Messages : 535
Date d'inscription : 04/07/2010
Age : 26
Localisation : n'importe où.

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: joker ?
Relations:

MessageSujet: Re: Deux parties d'une vie qui se rencontrent, ça donne quoi ? [Dared et Neva]   Sam 13 Aoû - 21:38

Le baiser de Dared dans mon cou me détendis, un peu, juste assez pour soupirer lourdement.
La cigarette dans la bouche, accoudée sur mon bureau, je regardais Neva d'un oeil encore plus noir que je ne l'avais jamais fait. Même quand elle avait débarquer chez moi alors que je l’hébergeais complètement torchée et avait gerber un peu partout, alors que j'avais ordonnée qu'elle reste parfaitement sobre.

Dared était sorti et ce a cause de la mauvaise humeur de Mademoiselle Breton, ça commençait a bien faire sa sociopathie. Qu'elle casse les couille de n'importe qui s'était son problème, mais si elle n'était pas capable de faire une petit effort quand quelqu'un passait au bureau, ça devenait le mien.


Je suis payée pour des infos, par pour le secrétariat. Encore moins pour les relations publiques. Engage une cruche, ça rameutera les clients. Ou demande à nouveau copain le hacker de te fournir des cracks des logiciels de paperasse. On est plus aux années 20 là.

Tu te moque de moi, sur ta fiche de paye c'est marquée que tu est détective, tu es officiellement mon associée! Ce qui implique paperasse et relation publique, on était d'accord, les info étaient ta principale activité mais tu devais m'aider!
J'ai le droit de vivre merde!
Depuis que je t'ai trouver dans ce rade, c'est la première année ou je faisait des semaines ou je dormais tout les jours. Si je te paye autant c'est pas pour que tu fasse des caprices et que t'envoie chier les gens.
Tu veux faire uniquement l'indic, soit, je vais te payer comme les autres, au lance pierre. En fontion de l'info de de son importance je te payerais plus ou moins. En contre parti, t'aura plus de papier et de relationnel a faire, et moi j'aurais plus de fric pour me racheter un pc. Mais le tien tu te le payera toute seule, je suis pas fournisseur de matériel de bureau.


J'étais sérieuse, elle voulais faire sa maline, et bien elle allait être traiter comme tout les autres. Je travaillais a peine plus avec elle qu'avec les autres. Elle voulais faire la grande, elle allait être traité comme tel.

Quant à ton minet, je m’en contrefiche. Qu’il ne vienne pas roucouler avec toi devant moi, c’est tout ce que je demande.

Magifique démonstration de maturité, ça méritait des applaudissements... Faire l'innocente et en plus me provoque s'était magistral. Elle n'avait pas dis "minet" eu hasard, a la manière don Dared avait allumer sa cigarette il n'y avait pas vraiment de doute possible pour qui connaissait un peu les pouvoirs de différente race et qui me connaissait un peu, ce qui était son cas. Elle me prenais donc pour une idiote.

Tu te sert peu être des homme comme sex toy, mais pas moi, pas cette fois.
Vas distiller tout ton beau mépris plus loin, tu me donne mal au crâne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vesper Koreva

avatar

Messages : 139
Date d'inscription : 26/10/2010

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 98 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Deux parties d'une vie qui se rencontrent, ça donne quoi ? [Dared et Neva]   Mar 16 Aoû - 15:30

Je ne sais pas quelle mouche me piqua à la sortie, mais elle me mena à me dissimuler au regard des deux femmes, en restant à portée de voix, fumant discrètement.

Je suis payée pour des infos, par pour le secrétariat. Encore moins pour les relations publiques. Engage une cruche, ça rameutera les clients. Ou demande à nouveau copain le hacker de te fournir des cracks des logiciels de paperasse. On est plus aux années 20 là.

Tu te moque de moi, sur ta fiche de paye c'est marquée que tu est détective, tu es officiellement mon associée! Ce qui implique paperasse et relation publique, on était d'accord, les info étaient ta principale activité mais tu devais m'aider!
J'ai le droit de vivre merde!
Depuis que je t'ai trouver dans ce rade, c'est la première année ou je faisait des semaines ou je dormais tout les jours. Si je te paye autant c'est pas pour que tu fasse des caprices et que t'envoie chier les gens.
Tu veux faire uniquement l'indic, soit, je vais te payer comme les autres, au lance pierre. En fontion de l'info de de son importance je te payerais plus ou moins. En contre parti, t'aura plus de papier et de relationnel a faire, et moi j'aurais plus de fric pour me racheter un pc. Mais le tien tu te le payera toute seule, je suis pas fournisseur de matériel de bureau.


Est-ce qu’on pouvait appeler ça une banale dispute ? J’avais l’habitude de causer des problèmes, mais maintenant que ça impliquait Ephylie, je me sentais mal.
Je notais tout de même certaines informations, comme la présence d’un hacker dans l’entourage d’Ephylie, et le fait qu’elle ait trouvé Neva dans un rade. Mademoiselle Breton, portée sur la bouteille ? J’en venais à me demander si ils s’étaient rencontrés avec Vesper…


Quant à ton minet, je m’en contrefiche. Qu’il ne vienne pas roucouler avec toi devant moi, c’est tout ce que je demande.

Tu te sert peu être des homme comme sex toy, mais pas moi, pas cette fois.

J’en restais bouche bée. Ce n’était pas vraiment de la surprise, mais l’entendre le dire ça avait quelque chose de… plaisant.

Vas distiller tout ton beau mépris plus loin, tu me donne mal au crâne.

Les bras croisés, j’hésitais. Devais-je partir, ou rester. Je décidais de me décaler de la porte, afin d’être invisible à un œil inattentif passant trop vite la porte. Si Neva me remarquait et voulait me parler, elle pouvait. Si ce n’était pas le cas, elle pourrait passer son chemin sans problème.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Breton Neva
Ladybrid ~ Indic
avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 19/10/2010
Localisation : Là où tu ne voudrais pas que je sois

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 25 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Deux parties d'une vie qui se rencontrent, ça donne quoi ? [Dared et Neva]   Jeu 18 Aoû - 20:56

Bien entendu, il n'en fallut pas plus de ma part pour que Phyl pète un cable. Et un sacré. Elle devait en avoir sérieusement sa claque pour me sortir ça. Je réfléchis un court instant, alors que je lui sortais une autre phrase blessante. Attaquer pour ne surtout pas montrer qu'on était déstabilisé. Cette leçon, je l'avais apprise dès mon enfance. Pour échapper aux moqueries, au mépris et à la pitié, aboyer plus fort constituait un moyen efficace. C'était une loi universelle. La preuve, Ephylie adoptait elle aussi cette méthode.

" Tu te sert peu être des homme comme sex toy, mais pas moi, pas cette fois.
Vas distiller tout ton beau mépris plus loin, tu me donne mal au crâne.

- Vos désirs sont des ordres, patronne. "

J'insistai bien sur mon dernier mot. Ce serait la dernière fois qu'elle l'entendrait. Je ne me souvenais pas non plus l'avoir déjà dit, mais ça, j'en étais moins sûre. Disons que le nombre de passage rendu noirs dans ma mémoire sous l'effet de l'alcool était particulièrement grand pour mon âge. Je me dirigeais d'un pas vif et coléreux vers la sortie. J'avais pris ma décision. En finir avec la paperasse et me barrer d'ici ? C'est tout ce que je demandais pour l'instant.

" Tu peux déchirer ce putain contrat. Je ferais peut-être moi aussi des semaines avec des nuits complètes maintenant. Et t'auras enfin ce putain d'ordi, et tu pourras même engager une putain de blondasse de secrétaire. Mais oublie les prix que j'te faisais pour que les infos passent dans le salaire en plus du reste. J'ai un réseau à entretenir. "

Si elle ne savait de quoi je parlai, j'aurai été bien étonnée. Elle se doutait bien que toutes mes infos étaient un peu trop fiable pour venir du boulot d'une seule personne. La qualité se payait, et je recoupai ce que j'apprenais des clochards de Paris en leur payant à chacun un repas ou un verre. Une partie de mon salaire y passait. Mais bon. Comme ça, j'allais enfin pouvoir vraiment me consacrer à d'autres clients. Et j'avais une idée. Mais plus tard. Je claquai la porte, faisant mine d'être réellement énervée. Je l'étais, bien sûr. Cependant, le coup de gueule de Phyl passait avant. J'analysai la situation.

J'allais partir comme une fusée quand je remarquai le minet d'Ephylie. Il nous avait écouté. Moins parfait que ce qu'il laissait paraître. Je serais bien partie sans mot dire, mais quelque chose me retint. Une rumeur. Des cadavres exsangues et carbonisés, retrouvés dans Paris. Et comme par hasard, Phyl sortait avec un vampire maniant le feu. Cela ne voulait rien dire, mais elle ne l'avait pas choisit parce qu'il prétendait être le parfait petit-ami. Alors je m'approchai.


" Que tu écoutes aux portes, j'veux bien. Comme je l'ai dit, j'en ai rien à carré de toi. Mais juste une chose, minet. Je la retrouve aussi cuite qu'une merguez, c'est ta peau que j'aurai. Pigé ? "

Qu'il fasse l'innocent, je m'en foutais. Mon ex-patronne désormais pouvait bien entendre ce que je disais, je m'en tamponnai aussi. Mais même si nous venions de casser cinq années de collaboration, ça ne voulait pas dire adieu à notre amitié. Enfin, je l'espérai. De toute façon, une dette reste une dette, et mon esprit clanique me dictait cette conduite. Toujours protéger les autres. Je devais trop à ce trait de caractère chez d'autres pour ne pas l'appliquer. Le réseau Hyllis par exemple... Je commençais à faire demi-tour, cette fois dans la ferme intention de me barrer d'ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vesper Koreva

avatar

Messages : 139
Date d'inscription : 26/10/2010

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 98 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Deux parties d'une vie qui se rencontrent, ça donne quoi ? [Dared et Neva]   Sam 20 Aoû - 17:04

Tu peux déchirer ce putain contrat. Je ferais peut-être moi aussi des semaines avec des nuits complètes maintenant. Et t'auras enfin ce putain d'ordi, et tu pourras même engager une putain de blondasse de secrétaire. Mais oublie les prix que j'te faisais pour que les infos passent dans le salaire en plus du reste. J'ai un réseau à entretenir.

Je me désintéressais peu à peu de la conversation. Tant qu’elles n’en venaient pas aux mains, je n’avais pas ma place dans la pièce, d’autant que je n’étais pas censé être encore là. Je m’éloignais lentement de la porte, quand je l’entendis claquer. Adossé au mur, je regardais Neva en silence, apparemment furieuse.
Elle sembla finalement me remarquer, et s’approcha apparemment sans bonnes pensées à mon égard.


Que tu écoutes aux portes, j'veux bien. Comme je l'ai dit, j'en ai rien à carré de toi. Mais juste une chose, minet. Je la retrouve aussi cuite qu'une merguez, c'est ta peau que j'aurai. Pigé ?

Elle est bien la seule personne que mes flammes ne blesseront jamais. Mais ce n’est pas ton cas, rappelle-t’en la prochaine fois que tu voudras me parler sur ce ton, « minette ».

Mon ton était froid, mais j’étais calme et ne la regardais pas, comme si elle ne le méritait pas. Mon regard ne se leva sur elle que lorsqu’elle fit demi-tour. Je voulais voir jusqu’où elle pouvait aller, tester sa réactivité. Qu’elle soit prête à tuer quiconque ferait du mal à Ephylie, elle était bonne à prendre pour que ma vision du Midnight ne se réalise pas. Restait à savoir si elle en était vraiment capable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Breton Neva
Ladybrid ~ Indic
avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 19/10/2010
Localisation : Là où tu ne voudrais pas que je sois

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 25 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Deux parties d'une vie qui se rencontrent, ça donne quoi ? [Dared et Neva]   Sam 20 Aoû - 21:16

Je ne m'attendais pas à une quelconque réponse de sa part. J'avais déjà fais quelques pas dans le couloir. Et pourtant, il ne pu s'empêcher de faire son beau, me faisant perdre sur l'instant mon sang froid.

" Elle est bien la seule personne que mes flammes ne blesseront jamais. Mais ce n’est pas ton cas, rappelle-t’en la prochaine fois que tu voudras me parler sur ce ton, « minette ». "

Je me retournais vivement, les yeux exorbités de rage. Ce type me prenait pour une conne. En même temps, je m'étais saisie de ma paire de ciseaux. Depuis ma rencontre avec cette chasseresse - très conne elle par contre, elle avait attaqué une politicarde en plein jour - je gardais mes lourds ciseaux de couturière à portée de main : dans la manche de mon manteau. Je portai désormais une sorte de bracelet de force à l'avant-bras gauche dissimulant plus ou moins l'objet. Je pouvais ainsi le faire glisser à volonté pour m'en saisir rapidement. Bref.

Aussitôt les lames d'acier touchaient le bout de mes doigt, je pris une des deux pointes entre deux doigts et lançai les ciseaux en direction du vampire. Ils se plantèrent dans le mur de plâtre, entaillant l'antique papier peint. Quelques cheveux du minet furent coupées, mais je ne les avais pas planté assez près pour toucher autre chose. Je m'approchais d'un pas furibond, et le dardai d'un regard de glace.


" C'est parce que tu es avec Phyl que rien ne t'arrives pour l'instant. Prend ma menace au sérieux, je ne plaisante jamais. "

Et en arrachant les lames du mur, je fis réellement demi tour cette fois et me barrait. Une fois dans la rue, je soupirai. Pas le temps pour les regrets, encore moins pour éclater la face de ce couillon. J'avais du pain sur la planche.

[HRP : Terminé pour moi. Amusez-vous bien les tourtereaux Wink ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vesper Koreva

avatar

Messages : 139
Date d'inscription : 26/10/2010

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 98 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Deux parties d'une vie qui se rencontrent, ça donne quoi ? [Dared et Neva]   Sam 20 Aoû - 21:49

J’avais fait mouche. Neva semblait furieuse, à en croire son regard. Allait-elle tenter de me tuer ? Essayer de me frapper ? Me gifler ? Elle ne semblait en tout cas pas partie pour faire usage uniquement de mots.
Rapidement, je remarquais les ciseaux semblant sortir de son avant-bras, et avant même de faire un geste pour esquiver, je m’arrêtais. Elle ne m’aurait pas comme ça. Sans même cligner des yeux, je sentais passer les ciseaux et se planter à côté de mon oreille. Ni son pas, ni son regard ne m’impressionnaient. Je tirais simplement sur ma cigarette, ce qui m’empêchait de lui offrir un sourire provocateur. Et ce ne serait sûrement pas une bonne idée de continuer de la provoquer aujourd’hui.


C'est parce que tu es avec Phyl que rien ne t'arrives pour l'instant. Prend ma menace au sérieux, je ne plaisante jamais.

* Et moi je plaisante sans cesse, mais mes menaces aussi sont à prendre au sérieux. *

C’était là ce que mon regard disait pour moi. Si j’ouvrais la bouche, ça irait trop loin, et Neva devrait en faire les frais. Et si Ephylie et elle étaient amies, ça pourrait retomber sur moi. Alors, je laissais couler, la regardant s’éloigner en terminant tranquillement ma cigarette.
Je plaignais le compagnon de celle-là.

Une fois le mégot écrasé sous mon pied, je rentrais à nouveau dans l’office, et allais m’appuyer sur le bureau de ma belle, veillant à ne pas me poser sur quoi que ce soit, afin de ne pas non-plus la gêner.


Je crois bien que Neva ne m’apprécie pas.

Il n’y avait ni joie ni peine dans mon ton, simplement de la constatation, alors que je laissais mes doigts glisser le long de la joue de la vampire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ephylie Buron

avatar

Messages : 535
Date d'inscription : 04/07/2010
Age : 26
Localisation : n'importe où.

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: joker ?
Relations:

MessageSujet: Re: Deux parties d'une vie qui se rencontrent, ça donne quoi ? [Dared et Neva]   Lun 22 Aoû - 0:29

Neva pouvait aboyer autant qu'elle voulait, mais s'était un peu l'hôpital qui se foutait de la charité. Heureusement que Neva était Neva sinon je l'aurais déjà pousser depuis un moment a la démission, et n'importe qui savait que j'en était parfaitement capable, ma mauvaise foie et mon caractère de chien pousser un peu volontairement aurait pousser n'importe quelle bonne volonté a bout.
Qu'elle se les mette ou elle voulais ses prix, de toute façon lui payer des infos au compte-goutte ça allait me coûter moins cher que lui verser un salaire.
Cela me cassait un peu, voir même beaucoup d'avouer qu'a cette heure s'était ma meilleurs indic, même si Sayle n'était pas bien loin derrière. Mais s'était surtout parce que je le privilégiais elle. Elle n'était pas la seule a avoir un réseau d'informateur, j'en avais un bien conséquent aussi...

Il y eu un échange de voix dans le couloir, Neva menaçait Dared, elle le soupçonnait d'être le tueur en série a qui on attribuait plusieurs corps de calciner et vider de leur sang. Elle était trop perspicace de temps en temps. Je savais que Dared avait du sang sur les mains, je ne savais pas exactement lequel mais finalement peu importait. Ce n'était pas ça qui comptait...

je n'avais pas fait attention au reste de leur conversation, tout ce que j'avais entendu s'était les bruit des ciseau se fichant dans le mur. S'était du Neva tout cracher ça. Son sale caractère était pire que le mien, au moins avec moi on ne risquait pas de finir émasculer au moindre mot de travers. Quoi qu'avec certaine personne je n'étais pas prête a parié la dessus.

Dared était rentré a nouveau, j'étais accouder sur mon bureau l'air un poil las, mais surtout pensive. Qu'est-ce que j'allais bien pouvoir faire?
Déjà j'allais accepter la proposition de Sayle, un craque de l'informatique qui en plus faisait les papier s'était toujours bon a prendre!
Ensuite je pouvais de nouveau dire a dieux a mes sept nuit de sommeil... je venais a peine de renouer avec elles, s'était vraiment pas juste !


Je crois bien que Neva ne m’apprécie pas.

Sa main sur ma joue et sa voie me sortirent de ma réflexion. Je la prenais doucement dans la mienne et le serrais délicatement.

Elle n'aime personne de toute façon, c'est une sauvage, surtout avec les hommes, le femmes j'ai l'impression que c'est un peu moins pire...

Je me levais pour faire le tour du bureau sans lâcher sa main, et aller doucement l'embrasser.

Je suis désolée. Que t'ai du assister a ça et du fait que je vais de nouveau devoir bosser plus. Je pourrais moins être avec toi du coup... logique.

J'esquissait un sourire, pour masquer le fait que j'était réellement dégoûter par le tournure de la situation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vesper Koreva

avatar

Messages : 139
Date d'inscription : 26/10/2010

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 98 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Deux parties d'une vie qui se rencontrent, ça donne quoi ? [Dared et Neva]   Lun 22 Aoû - 1:18

Elle n'aime personne de toute façon, c'est une sauvage, surtout avec les hommes, le femmes j'ai l'impression que c'est un peu moins pire...

Je l’observais en silence me rejoindre, et fidèle à moi-même, ne me contentais pas d’innocentes caresses quand elle venait m’embrasser. Cette femme était une œuvre d’art à mes yeux, et je ne me lassais pas de la redécouvrir.

Je suis désolée. Que t'ai du assister a ça et du fait que je vais de nouveau devoir bosser plus. Je pourrais moins être avec toi du coup... logique.

Elle sourit, mais je me doutais bien que son sourire n’était qu’une façade.

N’y penses plus…

Je l’acculais au bureau, et, balayant tout ce qu’il y avait derrière elle en faisant attention à ne rien renverser, la faisais s’allonger en me penchant au-dessus d’elle. J’admettais sans réel problème être quelqu’un d’hypersexuel, mais Ephylie Buron était bien la seule pour laquelle je ne parvenais jamais longtemps à contenir mon désir.
Est-ce que c’était ça, l’amour ? Ressentir un désir permanent pour une seule femme, au point d’en ignorer toutes les autres ?

Non, il y avait autre chose, et je le savais. Ce quelque chose au fond qui me rendait profondément heureux quand j’étais avec elle, et me consumait pendant ses trop longues absences. Alors peut-être, sûrement même que la perfection de ses courbes, le goût de sa peau, et le fait qu’elle ne me repousse jamais m’attirait encore plus vers elle, mais je savais que ce n’était pas tout. Ephylie avait rapidement gagné plus d’importance dans ma vie que n’importe qui ou quoi d’autre, et des personnes avec ses qualités physiques, j’en avais rencontré quelques-unes.

Aussi incompatibles qu’ils avaient été pendant ces décennies depuis l’acquisition de ma personnalité propre, mon nom et « amoureux » devaient maintenant aller de pair.

Mais ce n’était pas vraiment ce qui m’importait le plus sur le moment, maintenant que je dévorais avidement son cou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ephylie Buron

avatar

Messages : 535
Date d'inscription : 04/07/2010
Age : 26
Localisation : n'importe où.

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: joker ?
Relations:

MessageSujet: Re: Deux parties d'une vie qui se rencontrent, ça donne quoi ? [Dared et Neva]   Lun 22 Aoû - 17:11

N’y penses plus…

Sans réelle surprise j'avais fini allonger sur le bureau Dared en train de me dévoré le cou de baiser avec une exquise application.

Laissant mes main se balader sous sa chemise je réprimais un un léger soupire d'aise.
Qu'il vienne toujours me chercher ce n'étais pas une problème, le sexe était le meilleur défouloir que j'avais jamais essayer, le plus plaisant surtout...

Malgré ce qu'il m'avait dis j'avais peur qu'il n'y ai que cela. Je veux dire que j'avais un nombre surement trop important de fois pris des miment dans un bar pour un petite relation purement physique juste pour s'amuser. Mais là s'était différent, en tout cas pour moi ça l'était.
Je savais que ce n'était pas la fin du monde si ça s'arrêtais là, au fond me moi je savais que ça pouvait se surmonter, pourtant quand il m'arrivait d'y penser j'avais l'impression que si il partait ça allait être comme tomber au fond d'un gouffre.
j'allais bien me garder de le lui dire. Ou du moins j'allais attendre un long moment avant de le lui dire.


~ oOo ~


Le souffle court, un léger sourire au lèvres, j'observais les yeux Dared. Leur couleur dorée était magnifique, et avait surtout le dont de me faire perdre mes moyens.
Je sentais mes canine un peu longue, mes yeux devaient avoir des reflet émeraude plus prononcer qu'as leur habitudes.
Déposant avec une tendresse teintée d'amour mes lèvres sur celle de Dared, je fermais les yeux, laissant ma main caresser son cou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vesper Koreva

avatar

Messages : 139
Date d'inscription : 26/10/2010

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 98 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Deux parties d'une vie qui se rencontrent, ça donne quoi ? [Dared et Neva]   Lun 22 Aoû - 18:35

Mes doigts glissant sur sa peau nue, je regardais Ephylie. Ses yeux étaient plus étranges que d’habitude, et ses canines plus allongées. Son regard était magnifique, j’en avais presque des frissons le long de la colonne vertébrale.
Elle était tout simplement magnifique.

Elle vint m’embrasser, je sentais sa main caresser mon cou, et pourtant je me sentais… mal, je crois. Quelque chose me troublait, me hantait. Comme une chose se débattant au plus profond de moi-même. Ce n’était pas Vesper, c’était véritablement en moi, et pas en nous.
C’est ce quelque chose qui me fit rompre le baiser, et me redresser pour passer les mains dans les cheveux en soupirant. J’avais beau être dos à elle, je croyais voir Ephylie. J’imaginais une expression de surprise sur ses traits, peut-être d’inquiétude. J’avais envie de lui parler, de lui dire.
Il fallait qu’elle sache.


Neva m’a démasqué. J’ai tué tous ces gens.

Ephylie savait que je tuais, elle m’avait vu à l’œuvre. Mais ce n’étaient que des chasseurs, elle ne savait pas pour les autres.

Je ne t’ai pas menti en te disant que j’étais une chimère, Ephylie. Je ne devrais pas être, je ne devrais pas exister. Et bien plus que ça, tu n’as pas idée d’à quel point « chimère » me correspond.

Je me levais, et faisais les cent pas sans oser la regarder.

Comme elle, je suis un monstre. Je ne suis pas né, je suis apparu. Je vampirise un corps qui n’est pas le mien, je le hante et le fais commettre des choses horribles. Je tue des gens, j’abuse d’eux, ce que tu as vu de moi n’est absolument rien face aux atrocités que j’ai faites.

Et je ne regrette même pas, Ephylie. Je suis une entité maléfique. Je suis le Mal. Tu es forcément au courant de ce qu’il s’est passé ces dernières années dans le Bois de Boulogne. Ces cadavres exsangues, calcinés, tout ça c’est moi, et moi seul.


Je la regardais à présent, sans joie ni peine. Mon expression n’était que celle de celui qui admet, du coupable.
Je revenais vers elle, croisais mes doigts avec la siens en baissant la tête, et laissais passer un moment avant de finir mon discours.


Mais toi…

Mon regard se relevait vers elle, où mon regard on ne peut plus doré se plongeait dans le sien d’émeraude.

Avec toi, j’ai l’impression d’être différent. J’ai l’impression de ressentir, d’avoir le droit d’être heureux, et vraiment heureux. Tu n’offres pas simplement du plaisir au fantôme que je suis. Tu m’offres tellement plus. Avec toi, je découvre ce qu’est l’amour et le bonheur. Je me sens vivre enfin.
Tu as trouvé un cœur que je ne croyais pas exister, et tu te l’es approprié. À jamais…

Et si tu disparaissais avec, je ne crois pas que je pourrais m’en relever…


Le son de ma voix avait faiblit au fur et à mesure, pour ne plus être qu’un chuchotement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ephylie Buron

avatar

Messages : 535
Date d'inscription : 04/07/2010
Age : 26
Localisation : n'importe où.

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: joker ?
Relations:

MessageSujet: Re: Deux parties d'une vie qui se rencontrent, ça donne quoi ? [Dared et Neva]   Mar 23 Aoû - 5:13

Je l'écoutais attentivement, ne ratant pas une miette de ses aveux.
Si j'avais voulu avec tout ce qu'il venait de me dire 'j'aurais pu le dénoncer cent fois. Le faire plonger, le faire enfermer pour le reste de son éternité dans une prisons de haute sécurité. Si j'avais voulu...
Si j'avais été une citoyenne modèles c'est ce que j'aurais fait... Mais je n'était pas vraiment de ce genre là, et surtout je ne VOULAIS pas.

Dared... Je suis détective privée... Mon travail est de trouver des information, de recouper des évènements, les fait pourra aboutir a quelque chose. Je me doutais bien que tu pouvais avoir un lien avec tout cela. Et pourtant je n'ai rien dit, je n'ai rien fait je suis encore là.

Tu peux faire tout les chose horrible que tu veux, ça ne changera rien. Tu peux ne pas en éprouver de la culpabilité non plus ça ne changera encore rien.
Tu pourrait même être le diable en personne que je m'en ficherais complètement!
C'est toi, et uniquement toi, même si tu crois ne pas avoir a existé, que je veux à mes côté.

Si pour t'empêcher d'avoir des ennuis je dois faire disparaître des preuves, demande, je le ferais. Je garderais le silence jusqu'a ma mort, qui j'espère arrivera dans longtemps.


Délicatement je serrais ses mains dans les miennes, j'osais même un petit sourire découvrant involontairement une canine. Posant mon front dur le sien avec douceur je continuais.

Tu a le droit de vivre autant que moi ou que n'importe qui, tu ressens, tu éprouve tu es bien vivant.... Alors pourquoi tu n'aurais pas le droit d'en profité?
Si Vesper voulait vraiment vivre il ne t'aurait pas laisser son corps.

Et surtout n'oublie pas une dernière chose... peu importe tout le reste. Tout ce qui compte c'est que je ne compte pas t'abandonner avant que ton coeur n'ai cesser de battre, simplement parce que je t'aime.


J'attendais un quelconque réaction, espérant qu'il n'allais pas se braquer ou se sauver. Parfois trop d’honnêté n'était pas bon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vesper Koreva

avatar

Messages : 139
Date d'inscription : 26/10/2010

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 98 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Deux parties d'une vie qui se rencontrent, ça donne quoi ? [Dared et Neva]   Mar 23 Aoû - 5:51

Folie ? Inconscience ? Je cherchais quelque chose tenant la route pouvant définir la conduite d’Ephylie. Je venais de lui dire que j’étais un monstre, elle s’en moquait. Elle allait même jusqu’à me dire qu’elle accepterait que je sois le diable lui-même et resterait avec moi. Mieux, elle voulait que je sois avec elle…
Que répondre à ça ? J’essayais de contrôler mes expressions de visage, de contrôler ma surprise. Je n’avais pas pensé qu’elle me fuirait, mais j’aurais pensé à un geste de recul, ou de dégoût de sa part. Mais c’était sans repenser à la sortie du Midnight, un peu avant que nous nous déclarions notre flamme. Elle m’avait vu tuer, mais n’avait non-seulement pas été effrayée, mais elle avait poussé le vice jusqu’à mêler par mon intermédiaire ses mains au sang versé.

Elle proposait même à me couvrir, à vouloir faire disparaître des preuves. Et alors que ses mains serraient les miennes et que je regardais avec un sourire la canine dépassant de sa bouche, je réalisais à quel point « Il n’y a aucune justice », « La vie est injuste » et tous les dictons de ce genre étaient vrais. Moi, démon à l’apparence humaine, fléau dans le Bois de Boulogne, moi sans âme et sans cœur qui devrais brûler mille fois en enfer, j’avais trouvé la plus magnifique des femmes qui soit, et habitais maintenant avec elle.
De son paradis, le chasseur brun devait me maudire encore et toujours de lui avoir piqué cette perle sous le nez, même si elle m’avait dit penser à moi entre notre première rencontre et le soir où j’avais tué ce chasseur et ses acolytes.

Alors que son front venait se coller au mien, elle continuait dans sa folie ou son inconscience, en ne disant pas des choses uniquement vraies. Je sentais au contraire que Vesper n’avait jamais autant eu envie de vivre en un demi-siècle. Mais je n’allais pas la tracasser avec ça, et puis l’important était qu’il m’ait laissé le corps.

Sa dernière déclaration acheva de me convaincre. Elle n’était pas inconsciente, elle savait bien maintenant qui j’étais. Mais elle était folle, et ça ne me faisait pas peur, puisque je n’étais qu’un concentré de folie mauvaise.


Je t’aime aus…

La fin s’était perdue contre les lèvres de ma… moitié ? Oui, d’après moi l’appeler comme ça était envisageable. Après tout, elle venait de me compléter alors que je ne me savais même pas incomplet.

Je restais encore quelques minutes comme ça, à l’embrasser et la caresser, avant de me redresser, et récupérer nos vêtements, donnant les siens à Ephylie.


Je peux t’aider, alors ? Sérieusement, ce coup-ci. Vu que Neva est partie, j’aimerais pouvoir profiter un peu de toi ce soir, ce qui sera compliqué si tu termines à pas d’heures.

J’embrassais encore Ephylie, m’étant habillé pendant que je parlais, et attendais qu'elle me dise ce que je pouvais faire pour l’aider.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ephylie Buron

avatar

Messages : 535
Date d'inscription : 04/07/2010
Age : 26
Localisation : n'importe où.

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: joker ?
Relations:

MessageSujet: Re: Deux parties d'une vie qui se rencontrent, ça donne quoi ? [Dared et Neva]   Mer 24 Aoû - 16:18

Je t’aime aus…

La fin de sa phrase se perdit dans un énième et délicieux baiser. Un petit moment de tendresse plus tard, Dared allait récupéré les vêtements qui traînaient sur le sol du bureau.
S'était dans ses moment là que je regrettais mon ancienne garde robe... Cette robe était très jolie, mais j'avais eu un mal fou a me contorsionner pour remonter la fermeture qui bien sur était dans le dos.
Les styliste mettaient-ils vraiment leur fringue ou se contait-il de les dessiner en riant comme des sadique a l'idée que quelqu'un se casse un jour une vertèbre a essayer de les mettres ?
Finalement peu importait....


Je peux t’aider, alors ? Sérieusement, ce coup-ci. Vu que Neva est partie, j’aimerais pouvoir profiter un peu de toi ce soir, ce qui sera compliqué si tu termines à pas d’heures.

M'aider... Le geste était fort louable, mais je n'avais plus vraiment envie de travailler. Je jetais un regarde circulaire a la pièce, au bureau, au papier qui traînaient dessus et j'eu un long soupire. J'allais devoir reprendre comme avant. C'était un métier que j'adorais, mais plus de dix ans de petite nuit a force ça usait et sans Neva... Quel plaie!

J'ai déjà trop travailler pour aujourd'hui...

Délicatement j'avais pris sa main, et m'était diriger vers la porte d'entrée, laissant tout en plan. Trop blasée pour rangée.
Demain allait âtre un autre jour, un jours plus long...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Deux parties d'une vie qui se rencontrent, ça donne quoi ? [Dared et Neva]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Deux parties d'une vie qui se rencontrent, ça donne quoi ? [Dared et Neva]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [The Last Of Us] Survivant + en deux parties
» Deux vilaines ensemble, ça donne quoi ? [Pv Daïlha][X] (Terminé)
» Comment couper un fichier .rar en plusieurs parties ???
» Un deux trois, trois p'tits chats ! (Pour le plaisir, la vidéo d'Adibou)
» Demande d'Accés aux différentes parties du Château.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hybrid Parisiorum - ou quand le mythe devient réalité... :: Le Jeu : Paris :: Habitations :: Appartement de Ephylie Buron-
Sauter vers: