Forum RPG futuriste se déroulant dans la ville de Paris.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Help me please ! [Ulrich]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Tiphanie Daussure

avatar

Messages : 133
Date d'inscription : 20/05/2011
Localisation : Quelque part, vous êtes trop curieux.

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 25 ans
Relations:

MessageSujet: Help me please ! [Ulrich]   Dim 17 Juil 2011 - 4:00

Cette espèce de d’enfoiré, m’avais laissé dans la merdre.
Mon coéquipier, avait bifurqué a un croisement me laissant seule poursuivie par deux gros bras, des hybrides si j’en croyais leur pensées. Si j’en croyais aussi leur pensée ils allaient essayer de me coincer dans une ruelle à gauche… fumier !
J’avais réussis à glisser dans la ruelle d’a côté mais s’était un cul-de-sac. A croire que le destin s’acharnait contre moi, il voulait vraiment que je sois dans la merde ! Mais qu’est ce que je lui avais fait ?!
Servir Dieu n’était pas une cause assez noble pour avoir un peu son approbation de temps en temps ? Quel ingrat !

Me retournant, je finissais donc nez à nez avec les deux armoires a glace qui m’avait poursuivie. Dans un geste instinctif je les avais balayé avec ma télékinésie, mais tout ce que ça avait réussi à faire était les pousser les quelques mètres et en déséquilibrer un peu un ce qui fait qu’il était tombé. Rien de plus… Toutes ses heures d’entraînement pour ça s’était bien la peine ! De quoi être démotiver.
S’était dans se moment là ou l’appuie de mon frère me manquait, nous avions la fâcheuse tendance de partir en chasse tout les deux, avec ses ondes de chocs il arrivait a sonner les éventuelle trouble fête qui essayaient de s’en prendre a nous. Mais la me morpion purulent qui était là pour me protéger de ces éventuel pépins avait joué perso et avait préféré se sauver pour éventuellement protéger sa peau. Enflure !
Un peu plus énervé que quelques instants plus tôt les deux hybrides étaient à nouveau sur moi, me défendent un peu comme je pouvais touchant les zones sensibles. Cela m’était revenu en me remémorant les pensées de Luna, comme quoi faire irruption dans une tête aussi dévastée que la sienne pouvait quand même apprendre quelque petite choses.
A force de persévérance et surtout grâce a la télékinésie j’avais réussi a me frayer un chemin entre les deux molosses qui commençaient doucement mais sûrement a ce changer en déplorable chimère mi-homme mi bête.
Quel était vraiment leur part bestiale je l’ignorais mais il y avait un truc avec des ailes, donc un aérien, et un truc très poilu, surement un ours vu le gabarit… S’était bien ma veine !
Dans un geste un peu désespéré j’avais soulevé des tessons de verre bien tranchants que j’avais jeté sur eux grâce a mon pouvoir mais l’arien les avaient dévié, la crevure avait le dont de contrôler l’air.
Ce {$£%µ@§ ?!#} de destin voulait vraiment ma mort là !

J’avais bien essayé de fuir mais je m’étais retrouver jeter contre un mur avant même d’avoir pu faire dix pas. Mon épaule me faisait sérieusement mal, peu être un os qui s’était légèrement fendu ou simplement le traumatisme des tissus. En tout cas le temps que je reprenne le dessus sur cette douleur, ils étaient trop proche de moi. Je ne pouvais pas fuir, tout ce que je pouvais faire s’était les repousser grâce a la télékinésie et prier pour que quelqu’un vienne m’aider !

Dans un dernier espoir je laissais mon pouvoir de télépathie s’exprimer a son maximum, tans pis qi j’avais ma justifier après, mourir comme ça s’était trop bête. J’espérais simplement qu’un chasseur allait entendre mon appel et venir a mon secours.


° BESOIN D’AIDE ! Seule face a deux hybrides. Bloquées dans les ruelles à l’Est du Louvre ! °

La réaction du côté de mes bourreaux ne se fit pas attendre…

« La garce ! Elle appel de l’aide ! Assomme là dépêche ! »

Le temps qu’il se chamaille sur qui donnait et qui recevait les ordres, j’avais réussi a me relever et a faire encore quelques mètre avant que le terrestre me saute dessus bien décider a faire taire mes pensée.
Puis une vive douleur a la tête, cette animal sauvage avait réussi a me toucher mais il faudrait plus pour me mettre KO. Dans un mouvement toujours aussi vain mais cette fois plus faible j’avais réussi a l’envoyer contre le mur le plus proche mais il avait a peine émis un grognement de douleur avant de fondre nouveau sur moi. Par un curieux miracle j’avais réussi a esquiver son deuxième coup, peu être finalement avait-je taper plus fort que je ne l’avais perçu… Mais après le troisième plus rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alessandro Padolli

avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 18/06/2011

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 47 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Help me please ! [Ulrich]   Dim 17 Juil 2011 - 5:45

Jamais auparavant l’américain avait été lâché seul en terrain inconnu. En général, il restait dans les alentours de Florence qu’il connaissait comme sa poche, ou était envoyé avec Alessandro, qui, lui, avait de bonnes connaissances concernant les environnements dans lesquels ils évoluaient. Alors Ulrich était sorti. Il voulait s’imprégner de la ville avant d’aller se présenter aux chasseurs de Paris. De toute façon, pour localiser l’endroit, il devait bien sortir.

Le chasseur ne passa pas totalement inaperçu au milieu de la foule. Quand bien même ses armes n’étaient pas visibles, il en restait assez imposant, et ses vêtements moulants malgré lui contribuaient à laisser voir ses muscles un peu trop bien. Mais il se refusait à prendre la taille au-dessus, détestant flotter dans ses vêtements.

° BESOIN D’AIDE ! Seule face a deux hybrides. Bloquées dans les ruelles à l’Est du Louvre ! °

Ulrich se figea, et regarda tout autour de lui. Personne ne semblait avoir dit ça… L’américain regarda droit devant lui, contemplant la Pyramide du Louvre. Il définit l’Est, soupira, et se lança précipitamment à la recherche de celle qui avait parlé dans sa tête, serrant les dents sur le bâtonnet de ce qui avait été sa glace. Bordel, à peine arrivé, il devait passer à l’action. Des vacances lui feraient le plus grand bien, mais comme disait le Père Vincenzo, « le mal ne prend pas de vacances ». Et c’était du beau foutage de gueule ! Combien d’hybrides prenaient des vacances ? Mais il restait vrai que tous ne le faisaient pas, et de toute façon, l’ex taulard s’était engagé à faire ce que Vincenzo lui demanderait.

Un bruit attira son attention, et il le suivit. Il tomba alors sur deux armoires à glace, aussi imposantes que lui voire plus, qui se penchaient sur celle qu’Ulrich identifiait comme la personne qui avait parlé dans sa tête.
Malheureusement, son arrivée n’était pas passée inaperçue, du moins pour l’hybride aérien, qui esquiva l’onde de choc du chasseur tandis que son ami se le prenait de plein fouet pour aller s’échouer un peu plus loin. L’aérien le chargea, et Ulrich eut tout juste le temps de sortir son couteau, pour donner un coup avec le manche dans le visage de son adversaire. La dure semelle des bottes d’Ulrich rencontra ensuite violemment l’abdomen du démon qui se plia en deux tandis qu’Ulrich se décalait sur le côté, avant d’abattre de toutes ses forces le couteau dont la lame transperça la nuque de l’hybride.
Sans prendre le temps de dégager son couteau, l’américain posa son regard sur l’hybride terrestre qui revenait par ici, et lui fit sentir une douleur aiguë qui le fit tomber à genoux. Sans le perdre du regard, Ulrich dégagea son couteau, et dégaina son deagold pour le braquer sur l’hybride soumis. L’exécution fut retentissante, ce qui força le chasseur d’Italie à prendre la jeune femme encore inconsciente dans ses bras pour l’amener plus à l’écart, et tenter de la réanimer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tiphanie Daussure

avatar

Messages : 133
Date d'inscription : 20/05/2011
Localisation : Quelque part, vous êtes trop curieux.

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 25 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Help me please ! [Ulrich]   Dim 17 Juil 2011 - 13:30

Je ne percevais rien de ce qui s’était passé la seule chose qui arriva a mon esprit était l’impression d’être portée…danger… DANGER MERDE ! Il fallait se réveiller et vite !
Ouvrant les yeux d’un cou la douleur a la tête s’étant réveiller, je n’attendis même pas que ma vue revienne a la normal et envoyait un poing dans la figure de le chose floue qui me portait et a force de me débattre finie a terre…
Tombant sur l’épaule qui me faisait souffrir, je du retenir un gémissement de douleur, mais j’imagine que mon expression voulait tout dire.


J’aurais pas du faire ça…

J’avais sûrement pas l’aire conne là au sol à essayer de me relever et me ramasser au moins trois fois avant de réussir à rester a peu près stable sur mes pieds. Mauvaise idée, j’avais vite cherché le mur le plus proche pour m’adosser a lui et glisser jusqu'à me retrouver assise.

Finalement mes yeux finirent par se poser sur l’homme que j’avais frappé, il ne ressemblait pas au hybride qui me poursuivaient. Etait-ce quelqu’un qui était venu simplement m’aider ?
En tout cas il avait une drôle d’allure avec ses fringues de play boy ses cheveux blanc et sa carrure.


Désoler si je vous ai fait mal.

Je bougeais péniblement mon épaule, pas de douleur suraiguë, l’os ne devait pas être fêlé, j’allais juste avoir un magnifique bleu. Passant une main dans mes cheveux pour vérifier qu’il n’y avait pas de sang, signe d’une blessure à la tête j’en profitais pour les défaire un instant, le temps de les rattacher de manière un peu lâche.

Vous êtes qui au juste ?

La question pouvait sembler très stupide, mais vu que je ne l’avais pas vu arriver...
En attendant qu’il réponde j’essayais de canaliser à nouveau mon pouvoir de télépathie entendre les pensée des gens n’allait pas arranger mon mal de tête….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alessandro Padolli

avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 18/06/2011

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 47 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Help me please ! [Ulrich]   Dim 17 Juil 2011 - 18:23

Un poing comme surgi de nulle part vint violemment rencontrer la mâchoire de l’américain, ce qui le fit légèrement dévier de sa trajectoire avant qu’il ne s’arrête pour secouer la tête afin de retrouver des idées claires. Il observa la jeune femme se débattre dans ses bras, et finit par la laisser tomber, se demandant si tout parisien accueillait l’aide des étrangers de la même manière.

Son épaule la faisait souffrir, c’était évident. Mais elle avait ce qu’on appelait de la dignité, et se retint de se plaindre. Les vaines tentatives pour se relever de la jeune femme arrachèrent un sourire à l’américain qui s’adossa au mur et sortit une barre glacée qu’il mangea en la regardant. Il eut du mal à comprendre pourquoi tant d’efforts dans le but de rester debout, si c’était pour se laisser glisser après contre un mur. M’enfin, peu importait.

Désoler si je vous ai fait mal.

Un fin sourire étira les lèvres du chasseur d’Italie.

Ne vous en faîtes pas, j’ai connu bien pire.

Si seulement elle savait… Comparé à ce qu’il avait déjà vécu, son coup aurait pu être une caresse s’il s’y était attendu. Ulrich finit sa barre glacée en la regardant attacher ses cheveux, jetant un coup d’œil d’où ils venaient pour vérifier qu’ils n’avaient pas été suivis. Apparemment, ce n’était pas le cas. Tant mieux.

Vous êtes qui au juste ?

Quelqu’un qui a été troublé d’entendre une voix appeler de l’aide dans sa tête. Quelqu’un qui a dû se farcir les deux montagnes qui vous menaçaient. Mais vous pouvez simplement m’appeler Ulrich.

Il avait gardé son sourire, de telle manière qu’il était dur de savoir s’il se moquait d’elle ou non.

Et vous ? C’est quoi votre petit nom ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tiphanie Daussure

avatar

Messages : 133
Date d'inscription : 20/05/2011
Localisation : Quelque part, vous êtes trop curieux.

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 25 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Help me please ! [Ulrich]   Dim 17 Juil 2011 - 20:01

Il se la jouait gentiment, ça aurait presque pu m’arracher un sourire si je n’étais pas en train d’essayer de canaliser les pensées qui m’arrivaient. Tout ce qui me venait de sa tête n’était pas vraiment négatif, ça montrait juste que son orgueil était un peu plus gonflé que la moyenne.

Ulrich… Un nom, qui sonnait bien allemand, pourtant son accent étranger n’évoquait pas vraiment un pays de l’Est.


Et vous ? C’est quoi votre petit nom ?

Ah bien voir sa tête il devait être plus proche de la trentaine que je ne l’étais. Ma grande curiosité était de savoir ce qui faisait qu’il était venu à mon aide.

Tiphanie…

Je ne percevais plus rien des deux armoires a glace qui m’avaient poursuivi, plus rien du tout… Même quand on dormait ou était inconscient le cerveau continuait de fonctionner donc de fournir un pensée.

Vous les avez tuer ?

Demandais-je un peu alarmer, comment j’allais justifier ça moi ?! « oui alors écouter un mec a l’allure de play boy de pacotille a débarque de je sais pas où il a buter les deux gens qui me poursuivaient je ne sais pas comment… et en faite du coup le mission est total foiré »… Non franchement ça le faisait pas.

Et vous êtes quoi ? Parce que pour vous farcir deux mecs comme ça, même avec votre gabarit faut avoir quelque chose de particulier !

Je contrôlais plus vraiment là, en temps normal même énervée j’aurais gardé le contrôle sur mes pouvoirs, mais là avec le cou sur la tête.
Un morceau de verre se souleva et passa a un petit centimètre a peine du visage de celui qui en m’aidant m’avait encore plus mis dans la merde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alessandro Padolli

avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 18/06/2011

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 47 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Help me please ! [Ulrich]   Dim 17 Juil 2011 - 21:17

Tiphanie… C’était joli comme nom. Aussi joli que celle qui le portait d’ailleurs, mais ça ce n’était pas une chose qu’il dirait.

Vous les avez tuer ?

*Non, ne me remerciez pas, votre sourire est une récompense largement suffisante pour moi.*

Ulrich soupira. Jamais, il n’avait pu dire ça. Déjà parce qu’en général, personne n’avait de quoi le remercier, vu qu’il faisait dans l’élimination et non la protection, et quand de temps en temps il leur arrivait de venir en aide à des personnes, soit ces personnes se retournaient contre eux, soit c’était Alessandro qui leur servait la phrase. Mais dans le fond, Ulrich n’était pas vraiment jaloux. Il avait beau leur servir de beaux mots, il n’en profitait jamais, comme s’il croyait vraiment ce qu’il disait… Même après plus de dix ans à travailler ensemble, Ulrich ne savait pas s’il était du genre à en profiter ou non.

Et vous êtes quoi ? Parce que pour vous farcir deux mecs comme ça, même avec votre gabarit faut avoir quelque chose de particulier !

Vive les femmes et leur manie de ne pas laisser les hommes en placer une seule. Ulrich retint un nouveau soupir, haussa les sourcils, et dévisagea Tiphanie.

Vous voulez quoi ? Vérifier que je ne mens pas ? Parce que vous avez au moins deux manières de parvenir à une conclusion sans mon aide : vous pouvez regarder dans ma tête, ou analyser la situation.

Ulrich s’était détaché du mur, et avait approché la jeune femme, plongeant son regard dans le sien et essayant d’ouvrir au maximum son esprit.

Vous avez été attaquée par deux hybrides. Ils avaient certes l’air plus bêtes que la moyenne, mais les hybrides n’attaquent généralement pas les humains sous leur forme ni-humaine, mi-animale. Si vous aviez été vous-même hybride, vous auriez certainement pris la même forme pour vous défendre, et cela m’étonnerait que vous soyez vampire. Ensuite, si c’est moi que l’on prend en compte, sachant ce que vous êtes, je n’aurais pas combattu mes semblables si j’avais été hybride. Je ne m’en serais sûrement pas mêlé si j’avais été vampire, et, comme vous l’avez si joliment dit, il faut avoir quelque chose de particulier pour tenir tête en combat face à de telles armoires à glace.

Il retourna le pendentif de la jeune femme, et tapota la croix.

Il me semble évident que nous sommes dans le même camp…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tiphanie Daussure

avatar

Messages : 133
Date d'inscription : 20/05/2011
Localisation : Quelque part, vous êtes trop curieux.

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 25 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Help me please ! [Ulrich]   Lun 18 Juil 2011 - 23:11

° Bas les pattes ! °

La baffe parti tout seule, dans le même camps ou pas je ne supportais pas ceux qui se permettais ce genre de familiarités, surtout sur un objet qui avait une aussi grande valeur sentimentale que ce collier. Pour être exacte ce que je ne supportais pas s'était le fait que quelqu'un qui n'en connaissait pas le valeur ose le toucher.

Je vous suis reconnaissante de m'avoir sauver, mais beaucoup moins de m'avoir mis plus dans la merde que je ne l'étais déjà... ma mission n'était pas de les tuer. Je devais juste me renseigner sur leur chef, les pertes inutiles n'étaient pas vraiment envisageables. Mon fumier coéquipier a fait une boulette et trahis notre nature a tout les deux, et en plus il m'as abandonner.
Je ne sais pas comment je vais tourner tout ça pour le justifier.

Au faite, merci, moi aussi j'aime bien mon prénom.


Je m'étais relever, plus ou moins maître de moi même et de mes pouvoirs. Enfin ma télépathie faisait un peu ce qu'elle voulait, mais ça avait toujours été mon pouvoir le plus capricieux.
Je m'étais aventuré de faire quelques pas, je n'avais pas rencontré a nouveau le sol, s'était que ça devait aller, pourtant je préférais attendre un peu avant de repartir, déjà parce que j'avais tout de même été frapper assez fort a la tête, et ensuite parce que j'arrivais pas a me rappeler précisément par où il fallait passer.
Appeler Nathaël ne serait peu être pas une mauvaise idée en soit... si je savais encore ou était mon portable.
Rien que le poids de la pince dans les cheveux tiraient dessus et intensifiait mon mal de crâne, qu'une seule solution, les lâcher, je détestais ça s'était anti-pratique, mais je n’avais encore réussi a ma motiver a le couper donc il fallait faire avec.


Vous pouvez aussi garder votre cynisme, j'ai un maître en la matière toute la journée sur le dos.

J'avais retrouver mon téléphone un peu plus loin visiblement il avait glisser de ma poche, en passant j'avais au un petit aperçu des cadavres, au moins il avait fait du travail net.
Vites fait taper un message avant de la ranger a sa place habituelle.


Pourquoi on vous a jamais vu a l'hôtel Lambert si nous sommes dans le même camps ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alessandro Padolli

avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 18/06/2011

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 47 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Help me please ! [Ulrich]   Mar 19 Juil 2011 - 1:07

Une nouvelle fois, Ulrich reçu un coup. Une baffe, cette fois. Décidément, les français et l’accueil, ça semblait faire 4, au moins. L’américain se frotta la joue, tandis qu’elle lui déballait ses remerciements. Enfin, ce qui commençait par des remerciements. C’était un peu fort, ce qu’elle disait là !

Écoutez, Tiphanie… La prochaine fois vous prendrez le temps de préciser qu’il ne faut pas les tuer, ou alors vous ne demanderez tout simplement pas de l’aide. Je commence vraiment à me demander perché je suis venu vous aider. Tout ce que je reçois en échange, c’est des coups et des… des…

Autant, il n’avait pas remarqué le petit mot en italien qui s’était glissé dans ses paroles, autant il ne trouvait pas comment lui dire qu’elle ne se montrait pas assez reconnaissante qu’il lui ait sauvé la vie, et qu’au lieu de ça elle portait sur lui la faute de sa mission ratée. Pourtant, il ne lui en voulait pas vraiment. C’était juste de l’incompréhension qui l’avait mené à tenir ce discours.
Il l’observa en silence faire quelques pas, puis défaire ses cheveux pour une raison qui lui était inconnue. Très jolie chevelure, d’ailleurs, à ses yeux. C’était à se demander pourquoi elle les attachait…

Vous pouvez aussi garder votre cynisme, j'ai un maître en la matière toute la journée sur le dos.

Cette phrase-là, par contre, Ulrich eut du mal à la comprendre…

*Whatever…*

La chasseresse pianota sur son téléphone pendant un petit moment. À croire que ces français n’avaient vraiment aucune éducation…

Pourquoi on vous a jamais vu a l'hôtel Lambert si nous sommes dans le même camps ?

Ulrich se laissa aller à un léger sourire.

Parce que c’est la première fois que je mets les pieds à Paris… Et je dois dire que, pour un premier contact avec une française, vous avez une manière bien particulière d’accueillir les étrangers… Il faudra que je pense à faire pareil avec les français que je croiserai quand je retournerai en Italie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tiphanie Daussure

avatar

Messages : 133
Date d'inscription : 20/05/2011
Localisation : Quelque part, vous êtes trop curieux.

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 25 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Help me please ! [Ulrich]   Mar 19 Juil 2011 - 2:28

D’un coup tous s’était à nouveau troubler, mais j’avais fait comme si de rien n’était… Ce n’était pas mon premier coup et sûrement pas le dernier !
Je ne comptais pas me laisser abattre pour si peut.


Vous avez touchez a un objet qui avait une immense valeur sentimentale sans y être autoriser et sans même en demander la permission. Vous semblez trouver que j’ai une éducation déplorable, mais la vôtre ne semble guère mieux.

Mais si il ne faut que cela pour vous faire plaisir, je vous présente mes excuses, et renouvelle mes remerciement quand à vote inter…


La le monde se mettait à tourner s’était mauvais. Rapidement, j’identifiais une mèche de cheveux imbiber de sang, il fallu pas longtemps pour remonter jusqu'à une blessure a la base du crâne que je n’avais pas senti tout a l’heure.

Je ne pu même pas voir ma main ou quelque goutte de liquide rouge avaient teinté la peau.


° Oh merde …°

A peine les mots était passé dans mon esprit que je m’effondrais lourdement par terre. Visiblement je n’avais été la seule à avoir frappé plus fort qu’il n’y paraissait tout à l’heure.

_______________________________ -oOo- __________________________________


Nathaël Daussure avait pour réputation d’être un jeune homme plutôt charmant en apparence, mais surtout un grand frère très protecteur.
Quand son portable vibra se jour là, il se trouvait au Quartier général des chasseurs en train de parler avec celui qui avait été son mentor, pure visite de courtoisie, et puis parler avec les aînés était toujours enrichissant.
Après s’être poliment excuser il avait vite fait regardé de qui venait le message : Tiphanie… sans vraiment réfléchir il l’avait ouvert pansant qu’elle allait simplement lui demander quelque chose de banal.

« Vien me chercher s’il te plait. Suis a l’Est du Louvre dans ruelle a pris sérieux coup a la tête mission mal tourner, t’expliquerais sur place »

On ne pouvait pas vraiment dire que s’était un message banal et encore moins un message plaisant. En moins de deux il avait pris congé et avait pris la direction indiqué sur son téléphone. Dans quelle situation elle s’était encore mise ?! Décidément quand ils n’étaient pas tout les deux il y avait beaucoup plus de chance pour ça tourne mal.

Le jeune homme avait parcouru les petite rue se trouvant a l’Est du célèbre musée plus vite qu’il ne l’avait jamais fait. Il était finalement tombé sur deux cadavres… S’était çà les missions mal tourner, des pertes non prévue ?
Il n’eu pas le temps de pousser plus loin sa réflexion, qu'il vit une brunette qui avait la même taille, la même corpulence que sa sœur inanimée dans les bras d'un homme qu'il ne connaissait pas.

Merde Theo…

Dans un geste instinctif il s’était rendu près de sa cadette. Elle respirait encore, cette simple nouvelle avait suffit a Nathaël à reprendre son souffle, elle était « simplement » inconsciente.

C'est ma soeur, laissez.

il ne comptait pas laisser sa petite protégée dans les bras d'un inconnu, il en avait profiter pour la faire passer des bras de l'étranger a l'allure bizarre au siens. Identifiant vite d'où venait le problème, elle avait un plaie a la tête. Il sorti laborieusement un mouchoir en tissu de sa poche pour appuyer doucement sur le blessure histoire d'aider a arrêter qu'elle perde du sang.

Vous ne devriez pas traîner là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alessandro Padolli

avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 18/06/2011

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 47 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Help me please ! [Ulrich]   Mar 19 Juil 2011 - 5:16

Ulrich ne prêta que peu d’attention au discours de Tiphanie. Très rapidement, son regard se posa sur une mèche qui s’était teinte en rouge d’elle-même. Le chasseur guetta la réaction de la jeune femme. Peut-être n’était-ce rien. Après tout, ça lui était déjà arrivé à lui aussi. Mais il se tenait prêt, au cas où.
Et il avait bien fait. Rapidement, la voix de la chasseresse défaillit, et elle chercha l’origine du saignement. Ça ne sentait vraiment pas bon… Et Ulrich détestait avoir raison à ce sujet-là… Alors, à peine les jambes de Tiphanie la lâchaient-elle qu’Ulrich s’était précipité pour la rattraper.
Le chasseur posa un genou à terre, la tenant contre lui en regardant la plaie, quand un jeune homme s’était approché en lui disant qu’il était son frère. L’inconnu voulut la prendre dans ses bras, et Ulrich l’y aida. Après tout, si c’était son frère…

Ulrich regarda d’où était venu le jeune homme et reposa son regard sur lui quand celui-ci lui dit :

Vous ne devriez pas traîner là.

Pourquoi ? C’est une propriété privée ? Ou alors il y a plus dangereux que les deux armoires à glace plus loin ? Quoique, à moins qu’ils ne soient vraiment plus dangereux, ça ne devrait pas poser de problème… Ce n’est pas comme si les deux là-bas m’avaient donné du fil à retordre…

Le chasseur se tut un instant, posant son regard sur Tiphanie.

Je vous aurais bien demandé si elle est toujours aussi désagréable qu’elle l’a été, et pourquoi et l’est, mais je vois que vous n’êtes pas non-plus du genre à être reconnaissant… Alors je dirais que c’est de famille…

Ulrich soupira, prêt à esquiver un coup, au cas où ce jeune homme soit à l’image de sa sœur…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tiphanie Daussure

avatar

Messages : 133
Date d'inscription : 20/05/2011
Localisation : Quelque part, vous êtes trop curieux.

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 25 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Help me please ! [Ulrich]   Mar 19 Juil 2011 - 21:25

Nathaël regarda l'inconnu d'un air un peu dubitatif quand il parla des deux hybrides qui ne lui avaient pas donner tant de fil à retordre que cela. Il était vraie qu'il ne s'était pas demander ce qu'il faisait là. Il avait penser, peu être a tord, qu'il était arriver après la bataille. Pourtant a bien y penser, les blessures sur les cadavres ne correspondaient pas au mode opératoire de sa soeur, les blessures externes s'était pas vraiment son truc, elle était plutôt du genre coup du lapin ou poison mortel, au pire arme blanche, et vraiment si il n'y avait rien d'autre là elle prenait une arme a feu...
Tiphanie n'avait pas pris d'arme en ce préparant tout a l'heure elle savait qu'elle et son équipier allaient être fouiller en arrivant sur les lieux de la mission rien ne servaient d'attiré les soupçon inutilement, pourtant, les hybrides mort un pue plus loin portaient des traces de coups de couteau. Ce pourrait-t'il que... ?

Si vous lui avez parlé comme vous venez de le faire, ce n'est pas vraiment étonnant qu'elle ai été désagréable. On ne peux pas dire que vous soyez très chaleureux de part vos mots.
Mais bon, Theo a toujours été un peu farouche, être désagréable est une sorte de moyen de se protéger, personne n'a envie d'aller vers quelqu'un d'un peu brut, avec une éducation qui semble rigide et bourrée de préjugés. C'est sa manière de tenir les personne étrangère a l'écart de sa vie...
Enfin, je ne vous ai rien dis.


Le chasseur accorda un léger sourire entendu a son homologue de la gente masculine.

C'est vous qui les avez tué n'est-ce pas ?
Merci... Pour elle aussi, c'est très cliché de dire ça, mais Theo est vraiment ma seule vraie famille et je ne tien pas a la perdre.


Tiphanie était toujours aussi inconsciente dans les bras de son frère, la blessure a la tête avaient au moins arrêter de saigner s'étais déjà ça. Sa respiration tranquille ne présageait rien de mauvais elle avaient peut être simplement perdu un peu trop de sang d'un coup.
Nathaël pris quelques instant pour détailler celui qui avaient sûrement tiré sa soeur d'un mauvais pas. Il semblaient avoir le même âge approximativement, mais pas du tout la même carrure.

Au faite, vous êtes ?
Je m'appel Nathaël, désoler je vous aurais bien serré al mains, mais je crois qu'elle a eu assez de bleu pour aujourd'hui.


Essayer de détendre un peu l'ambiance pour en apprendre un peu plus sur cet étranger, s'était le plan. Mais est-ce que ça allait marcher ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alessandro Padolli

avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 18/06/2011

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 47 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Help me please ! [Ulrich]   Mer 20 Juil 2011 - 1:40

Si vous lui avez parlé comme vous venez de le faire, ce n'est pas vraiment étonnant qu'elle ai été désagréable. On ne peux pas dire que vous soyez très chaleureux de part vos mots.
Mais bon, Theo a toujours été un peu farouche, être désagréable est une sorte de moyen de se protéger, personne n'a envie d'aller vers quelqu'un d'un peu brut, avec une éducation qui semble rigide et bourrée de préjugés. C'est sa manière de tenir les personne étrangère a l'écart de sa vie...
Enfin, je ne vous ai rien dis.


Finalement, ce jeune homme n’avait pas l’air si désagréable. Ulrich observa… Theo ? d’un regard nouveau. La révélation de son frère était bonne à savoir. Il prendrait ça en compte s’ils se revoyaient.

C'est vous qui les avez tué n'est-ce pas ?
Merci... Pour elle aussi, c'est très cliché de dire ça, mais Theo est vraiment ma seule vraie famille et je ne tien pas a la perdre.


Le regard de l’américain passa de la sœur au frère.

Ce n’est pas grand-chose, vous savez. À vrai dire, c’était aussi beaucoup pour sauver ma peau. Quand je suis arrivé, ils m’ont foncé dessus.

Détourner un peu la vérité pour se donner un air moins désintéressé qu’il ne l’était vraiment, ça faisait partie du caractère d’Ulrich. Tout ça n’avait pour but que de faire déceler qu’il était « quelqu’un de bien » en laissant entendre le contraire. À ses yeux, cela ne ferait que conforter quiconque décèlerait cette « gentillesse » qu’elle est bien réelle, et non laissée croire.

Au faite, vous êtes ?
Je m'appel Nathaël, désoler je vous aurais bien serré al mains, mais je crois qu'elle a eu assez de bleu pour aujourd'hui.


Le chasseur ne put retenir un ricanement.

Ulrich. Ulrich Carter.
Peut-être devrions-nous aller autre part, maintenant. Ne serait-ce que pour désinfecter ses plaies. Vous savez où aller ? Si vous voulez, je n’habite pas très loin. Vous pouvez passer le temps qu’elle se remette…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tiphanie Daussure

avatar

Messages : 133
Date d'inscription : 20/05/2011
Localisation : Quelque part, vous êtes trop curieux.

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 25 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Help me please ! [Ulrich]   Mer 20 Juil 2011 - 16:01

Ça ne sera pa le peine, mon appartement n’est pas très loin.

En prononçant ses mots Nathaël était passé retourner dans les rues plus fréquentables, faisant bien attention de couvrir aux yeux du monde les blessures que pouvait avoir sa sœur.

Ils arrivèrent dans ce qui n’était pas vraiment un appartement, pour aller dans le petit foutoir douillet du jeune chasseur il fallait passer par la boutique qu’il gérait avec l’aide de sa cadette. Il y régnait un joyeux bordel organiser ou les livres a la couverture de cuire côtoyaient les petites statuettes en ivoire ou objets plus récent ayant une forte prédominance religieuse.
Pour ouvrir la porte de son antre Nathaël déposa délicatement Tiphanie qui était toujours inconsciente, sur un vieux canapé décrépi qui traînait dans l’arrière boutique. Il la repris ensuite dans ses bras pour l’amener dans sa chambre et la poser sur son lit tant pis pour les taches de sang…

Vous pouvez la surveiller, le temps que je passe un coup de fil ?

Il n’attendit pas vraiment la réponse, passant à nouveau dans l’arrière boutique. Il ne craignait pas trop qu’Ulrich soit dans le « mauvais » camps, si s’était bien lui qui était venu au secoure de Tiphanie il n’avait pas vraiment de raison de s’en faire, et si ce n’était pas le cas… Il s’en voudrait toute sa vie, mais il ne pouvait pas la laisser comme ça. Nathaël s’était isoler pour appeler un amis de sa grand-mère un médecin a la retraite pour savoir si s’était vraiment utile d’amener sa sœur a l’hôpital ou si il y avait plus de peur que de mal.

________________________________ - oOo - ________________________________


Tout ce que j’avais pu sentir s’était qu’on avait bouger d’endroit, en même temps passer d’un allée un peu douteuse, a une pièce qui semblait close et qui avait une odeur quelque peu familière.
J’ouvrais doucement les yeux, puis le refermais aussitôt, la lumière agressait mes yeux a me donnait de violente douleur a la tête. Ouvrant un œil puis l’autre j’avais réussi à recouvrir plus ou moins la vue, c’était tout flou. Il fallu quelques minutes avant que les forme ai un bord assez net pour être reconnaissable, et que je puisse suffisamment bien évaluer les distance pour me d’asseoir.
J’étais sur un lit, s’était déjà ça… dans une pièce claire… ça aussi information importante. Une fois que le décor eu arrêté de bouger, je pu comprendre que j’étais dans le chambre de Nathaël. Poussant un soupire de soulagement je passais une main sur mon visage.
Il y avait une autre pensée que le mienne dans cette chambre, n’étais-je pas seule ?

Essayant de bouger le moins douloureusement possible je me retournais pour voir… Ulrich ?!
Il était encore là ?
J’avoue que ça m’étonnait vraiment, j’aurais pensé qu’il serait parti dès que mon frère se serait ramené, mais si il voulait rester, soit.


J’avoue que ça m’étonne que vous soyez encore là.

Chassant un peu laborieusement les mèche de devant mes yeux pour mieux le voir, j’avais poser mes yeux sur lui. Attendant de voir sa réaction. Je visais sur le fait qu’il allait être aussi désagréable que tout a l’heure, mais peut-être allait-il me surprendre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alessandro Padolli

avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 18/06/2011

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 47 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Help me please ! [Ulrich]   Mer 20 Juil 2011 - 17:56

Le jeune homme semblait vouloir aller chez lui. Dans le doute, vu qu’il ne m’avait pas dit de le suivre, mais qu’il ne me disait plus non-plus de m’en aller, je le suivis. Durant tout le trajet, je tournais autour de lui, obstruant comme je pouvais la vue de la chasseresse inconsciente aux passants, leur adressant des regards leur conseillant de passer leur chemin. Et ce manège dura jusqu’à ce que nous arrivions chez lui. Apparemment, il était bibliothécaire… Je n’avais jamais compris ces personnes qui avaient le temps de faire autre chose à côté. La chasse m’avait toujours pris tout mon temps, c’était peut-être ce qui faisait de moi un des meilleurs.

Vous pouvez la surveiller, le temps que je passe un coup de fil ?

On ne pouvait pas dire qu’il m’ait laissé le temps de répondre. Le regardant s’en aller, je m’étais adossé au mur, veillant sur la jeune femme, en profitant pour la détailler. Allongée paisiblement, j’en arrivais à la trouver belle… innocemment. Après tout, après une dizaine d’années d’abstinence, ce n’était pas le joli visage d’une femme plus fragile qu’elle ne le laissait paraître qui allait me faire flancher…

Tiphanie ouvrit très rapidement les yeux, mais ça ne m’échappa pas, et me tira un petit sourire. Grâce à Dieu elle allait bien, et ça me réjouissait. Je restais silencieux, l’observant émerger en silence, puis s’asseoir. Je me demandais si je devais appeler Nathaël, mais finalement je renonçais à cette idée. Soit elle l’appellerait, soit il arriverait bien assez tôt.
Tiphanie me remarquait enfin, et je décelais une légère surprise dans son regard.


J’avoue que ça m’étonne que vous soyez encore là.

Je m’approchais d’elle, et m’accroupissais en la dévisageant. Elle semblait aller mieux, et cela me fit sourire. Étrangement, les mots de Nathaël à son sujet me forçaient à plus m’inquiéter pour elle.

On peut dire que votre frère ne m’a pas laissé le choix. Sa question n’en était pas vraiment une, puisqu’il n’a pas attendu que je réponde pour sortir.

Je me relevais, et lui tournait à moitié le dos pour retourner m’adosser au mur. Profitant qu’elle ne me voit pas pour fermer les yeux, j’essayais de me convaincre d’arrêter de la tenir elle aussi à distance…

Et puis, même s’il m’avait laissé le temps de répondre, je crois que j’aurais accepté de veiller sur vous…

Hé là ! Pas trop, non-plus ! Ça peut faussement s’interpréter cette phrase-là !

Le temps qu’il passe un coup de fil, bien entendu…

Je ne me sentais plus vraiment à mon aise… Mais j’avais déjà surmonté pire. Allez, il fallait que je me reprenne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tiphanie Daussure

avatar

Messages : 133
Date d'inscription : 20/05/2011
Localisation : Quelque part, vous êtes trop curieux.

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 25 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Help me please ! [Ulrich]   Jeu 21 Juil 2011 - 1:28

Nathaël était parti passer un coup de fil, sûrement au vieux radoteur à moitié atteins d’Alzheimer qui lui servait de médecin en cas de pépin. C’était peu être un amis de je ne savait plus qui mais si la retraite avait été instauré c’était bien pour quelque chose et j’avais peur que ce vieux fous ne dise a mon frère de ma laisser coucher une semaine a rien a faire a part le chouchouté… sans façon !
Je ne supportais pas de rester inactive trop longtemps.

En plus j’allais bien… A part que je n’avais pas compris pourquoi Ulrich avait eu besoin de reprendre sa dernière phrase alors que quelque chose me disait qu’une fois un peu mieux remise ça allait me sauter au yeux.


Pas la peine de vous sentir gêner, je suis encore assez sonner pour ne pas comprendre les doubles sens, les insinuations douteuse et autre qui pourraient se trouver dans vos phrases… là d’ailleurs j’ai pas compris pourquoi vous vous êtes repris.

Un tel élan de franchise, ça ne me ressemblait pas, le coup à la tête était plus grave que je ne le pensais. Ou alors j’étais plus folle que je ne voulais bien l’admettre, voir peu être un joyeux mélange des deux, qui savait.
Je ne faisais que le regarder, sans aucune once de jugement quel qu’il soit dans mes pensée. Pour une fois ressembler a soit n’était pas si mauvais. Mais je ne pouvais me permettre d’exposer une nature plus clame et plus ouverte, sous peine de voir trop de personne approcher et poser des questions auxquelles je ne répondrais jamais.


Alors comme ça vous êtes étranger… Italien, mais vous penser anglais. Pas très logique.

Les étranger avaient tendance a penser dans leur langue natale, la toute première qu’il avaient entendue avant même que leur mémoire ne se mette a fonctionner. Il n’était pas vraiment Italien, il était d’un paye anglophone comme indiquait son nom…

J’aurais bien essayé de bouger du lit, mais je sentais encore un peu, fébrile dirons nous, pour ne pas dire le mot qui fâchait, c'est-à-dire faible.


Et encore désoler pour le deux coup… et si j’osais je dirais merci pour tout, mais vu le vacarme qu’il y a dans ma tête je ne sais pas si ça sonne très sincère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alessandro Padolli

avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 18/06/2011

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 47 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Help me please ! [Ulrich]   Jeu 21 Juil 2011 - 2:10

Pas la peine de vous sentir gêner, je suis encore assez sonner pour ne pas comprendre les doubles sens, les insinuations douteuse et autre qui pourraient se trouver dans vos phrases… là d’ailleurs j’ai pas compris pourquoi vous vous êtes repris.

Insinuations douteuses, c’était un bien grand mot. Peut-être aurais-je dû lui expliquer, afin qu’elle ne se fasse pas de fausses idées à mon sujet. Mais… je doutais que ce soit la meilleure des choses à faire.

Ce n’est rien… rien d’important. Ne vous en faîtes pas à ce sujet, c’est inutile.

Le regard qu’elle m’adressait me plaisait. Il semblait que ce coup sur sa tête l’avait changée, et dans le bon sens. Je regrettais de moins en moins de les avoir suivis.

Alors comme ça vous êtes étranger… Italien, mais vous penser anglais. Pas très logique.

Bien vu. Je n’ai même pas passé la moitié de ma vie en Italie. Je suis né américain.

J’avais répondu avec le sourire, jusqu’à ce que des images de mon passé me reviennent. La rue de la fin de mon adolescence, la drogue, les armes, les crimes. Les mauvaises langues pourraient dire que ma vie actuelle n’était pas bien différente de celle d’avant, et ils n’auraient pas entièrement tort. Mais c’était ce petit tort qui faisait toute la différence. J’avais un but et une cause à défendre à présent.
Les images continuaient de défiler dans ma tête. Le trou, la luxure, ma fugue…
Je fermais brusquement les yeux, baissant tout aussi brusquement la tête pour chasser l’horrible et douloureuse image du presque quotidien de mon enfance quand mon père buvait. Je m’étais appuyé au mur, mes jambes imperceptiblement tremblantes. Par pitié, qu’elle n’ait pas vu ces images…

Je me repris enfin, m’écartant du mur et rouvrant les yeux pour la regarder, me tenant plus droit que je ne l’avais jamais été. Tout ça, c’était du passé. Ces moments d’angoisse, mes larmes de gosse, ma douleur… tout ça s’était envolé depuis une vingtaine d’années, et ne devait plus m’empêcher d’avancer.
Le salaud qui m’avait fait ça était en enfer à présent.


Et encore désoler pour le deux coup… et si j’osais je dirais merci pour tout, mais vu le vacarme qu’il y a dans ma tête je ne sais pas si ça sonne très sincère.

J’esquissais un sourire, et, sans savoir pourquoi, allais m’asseoir sur le lit, tourné vers elle, la dévisageant.

Ce n’est rien. Pour les deux coups, j’ai connu bien pire. Quant à vos remerciements, votre frère me les a déjà adressés, joints aux siens. Plus, ça serait trop.

Une forte envie de replacer une des mèches devant le visage de Tiphanie derrière son oreille m’avait prise, mais je réussissais plus-ou-moins à la contrôler. Ce n’était pas alors qu’elle venait de s’excuser de m’avoir frappé que je devais lui donner une autre raison de le faire.

L’important, c’est que vous alliez bien. Et très franchement, j’ai horreur des femmes qui vous sautent au coup en vous disant que vous êtes leur héros. Je préfère de loin les femmes comme vous…

Hé, là ! J’allais vraiment trop loin. Je ferais mieux de me taire avant d’en dire trop… enfin, plus que ce que j’avais déjà dit…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tiphanie Daussure

avatar

Messages : 133
Date d'inscription : 20/05/2011
Localisation : Quelque part, vous êtes trop curieux.

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 25 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Help me please ! [Ulrich]   Jeu 21 Juil 2011 - 16:46

J'avais vu chaque image qui lui étaient revenu de son passer, chaque petit moment qui était remonter dans son esprit était apparu dans le mien.
Que faire devant tant de souvenir tristes, de dégoûts ?

Comme un lointain éco a mon propre passer, qui lui au moins ne s'était pas fait toute seule, j'avais toujours eu mon frère sur qui compter. Se voiler la face ne servait a rien Nathaël était ma bouée de secourt quand quelque chose allait mal. Je m'était toujours demander comment il faisait pour me supporter en plus de supporter notre génitrice et nos grand parents. j'avais déjà dis merde a tout ce beau monde une paire de fois...

Ulrich était là face sur le lit, et j'avais l'impression qu'il me regardait. En faite ce n'était vraiment qu'une impression, je regardais complètement ailleurs, gérant comme je pouvais tout ce qui venait de la tête de l'homme en face de moi.


Nathaël crois toujours qu'il a besoin d'éclairé les lanternes des autres sur mon comportement. Il a un petit côté je-sais-tout qui a le dont de m'exaspéré... Il a du bien vous expliquer mon comportement en détail je paris.

Il était vraie que parfois mon frère se croyait permis de raconter a tout le monde ce qui se passait dans mon petit crâne mais jamais ça ne lui venait de penser que je voulais que personne ne m'approche. Moins "d'amis" a géré, s'était moins de traître potentiels. Il n'y avait que les personne en qui j'avais aveuglément confiance qui avait le droit de rester dans mon entourage proche. autant dire qu'il n'y avait presque personne et je ne m'en plaignais pas, j'avais pris l'habitude de ma petite solitude, elle avait quelque chose de réconfortant.

J'ai... j'ai vu vos souvenirs tout a l'heure... Ce n'était pas volontaire, je ne maîtrise pas grand chose la tout de suite de mes pouvoirs...

Qu'est ce qui avait bien pu me prendre de dire ça ?! Comment continuer la dessus ?

Enfin bref, je suis désolée, d'avoir vu quelque chose d'aussi ... privé. Je m'en serait bien passer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alessandro Padolli

avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 18/06/2011

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 47 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Help me please ! [Ulrich]   Jeu 21 Juil 2011 - 17:56

Elle évitait mon regard, comme si je lui faisais peur, ou pour une raison toute autre…

Nathaël crois toujours qu'il a besoin d'éclairé les lanternes des autres sur mon comportement. Il a un petit côté je-sais-tout qui a le dont de m'exaspéré... Il a du bien vous expliquer mon comportement en détail je paris.

J’esquissais un sourire. Tout dépendait de la notion du détail, en fait. Je savais uniquement pourquoi elle était aussi froide.

Je l’en remercie. Ça a changé ma vision de vous. S’il ne l’avait pas fait, je vous aurais sûrement laissée avec lui, et j’aurais passé mon chemin.

Et ça aurait été bête. Tiphanie m’était très sympathique, et j’appréciais sa compagnie, aussi peu chaleureuse fut-elle. Moi-même je n’avais jamais eu à me protéger de cette manière, mais j’imaginais très bien ce que ça faisait.

J'ai... j'ai vu vos souvenirs tout a l'heure... Ce n'était pas volontaire, je ne maîtrise pas grand chose la tout de suite de mes pouvoirs...

Mon visage se décomposait. Elle l’avait vu… En même temps, comme aurait-il pu en être autrement ? Venant d’une télépathe, il fallait s’y attendre… J’essayais de sourire, mais le résultat n’était pas bien concluant.

Enfin bref, je suis désolée, d'avoir vu quelque chose d'aussi ... privé. Je m'en serait bien passer.

C’est moi qui suis désolé que vous l’ayez vu. Vous êtes la première à découvrir ces secrets de mon passé, ça n’aurait pas dû arriver…

Je me hasardais à laisser glisser ma main jusqu’à la sienne, l’expression désolée ne quittant pas mon visage. Je prenais délicatement sa main, sans aucune arrière-pensée. Je n’avais pas vraiment idée de ce que je faisais. Peut-être pour lui offrir un soutien après ces dures images qu’elle avait vu à cause de moi, à moins que ce ne soit moi que cherchais son soutien.
Toujours est-il que j’avais sa main dans la mienne, et que ça me plaisait.


Comme ça, on est quitte… d’une certaine manière…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tiphanie Daussure

avatar

Messages : 133
Date d'inscription : 20/05/2011
Localisation : Quelque part, vous êtes trop curieux.

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 25 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Help me please ! [Ulrich]   Jeu 21 Juil 2011 - 18:42

Ma première réaction aurait été de retiré ma main de la sienne. Mais je ne pouvais pas faire ça, entendre ses pensée m'en avait dissuader. Si s'était bien un soutient qu'il cherchait, même si le mien n'était pas bien important je n'allais pas refuser le peu que je pouvais faire.

Figée, ne sachant pas trop quoi faire, ni quoi dire je regardais cette mains dans la mienne, je voulais qu'elle me lâche ça me mettais terriblement mal a l'aise.


Bas... les pattes...

Le numéro du frère protecteur, ça faisait un moment que je ne l'avais pas entendu celui là, mais il m'arrangeait bien sur le coup. Pourtant dans des circonstances plus habituelles, je l'aurais volontiers envoyer paître, mon cher frérot chéri.
Profitant discrètement du passage de Nathaël pour retiré ma main, je portais une attentions toute particulière a mon protecteur de toujours.


Vu que tu t'es réveiller vite, ça devrait aller, enfin je veux pas te voir sortir de là pendant au moins trois jours. Et ne me dis pas que tu n'as rien ici, tu laisse toujours des truc traîner, j'ai presque un tiroirs remplie de fringues a toi dans ma commode.

J'avouerais volontiers que je me serais bien passer de cette brillante révélation, mais bon... Ce qui m'ennuyais le plus c'était que j'allais devoir resté là trois jours, et qu'il allait veiller a ce que je ne sorte pas de cet appartement lui même.
J'allais me répété, mais l’inactivité ça me rendait chèvre!


Tu comprend pas, c'est des kit de premiers secourt je te l'ai déjà dis! T'étais pas le seul a avoir une vie sociale il fut un temps, et je quittais plus tard que toi, entreposer des fringue là s'était plus pratique que rentré chez moi.

Il fallait bien essayer de se rattraper comme on pouvait, même si j'avais plus l'impression de m'enfoncer là, mais tant pis.

Theo, tu bouge pas! Je reviens, je t'ai a l'oeil fait attention!

Je ne peux même pas me lever où tu voudrais que j'aille ?

Tout ce qu'il réussi a faire s'était sourire en se retenant de rire. Puis disparu a nouveau, il devait aller faire un thé ou un café quelque chose du genre. Il aimait donner cette impression d'être accueillant même avec le gens qu'il trouvait douteux.
La patience, quelle belle qualité...

Adressant un regard désoler, aussi bien pour tout a l'heure que pour ce qu'il venait d'entendre, a Ulrich je rabattais tout mes cheveux du même côté.


Bon... Si il reste aussi loquace, vous aller connaître toute ma vie avant que j'assimile le peux que j'ai vu tout a l'heure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alessandro Padolli

avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 18/06/2011

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 47 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Help me please ! [Ulrich]   Ven 22 Juil 2011 - 22:18

Bas... les pattes...

L’intervention de Nathaël me fit prendre conscience du malaise de Tiphanie, et je la laissais retirer sa main sans un mot, détournant légèrement le regard. Il fallait que je me reprenne. C’était elle la victime, la blessée. Ce n’était pas à moi de me sentir si faible.

Vu que tu t'es réveiller vite, ça devrait aller, enfin je veux pas te voir sortir de là pendant au moins trois jours. Et ne me dis pas que tu n'as rien ici, tu laisse toujours des truc traîner, j'ai presque un tiroirs remplie de fringues a toi dans ma commode.

J’essayais plutôt vainement de me retenir de sourire. Elle devait venir souvent pour qu’il y ait l’équivalent d’un tiroir. Je me prenais à envier leur relation. Malgré l’omniprésence d’Alessandro et du Père Vincenzo, je n’avais jamais eu une telle complicité avec qui que ce soit.

Tu comprend pas, c'est des kit de premiers secourt je te l'ai déjà dis! T'étais pas le seul a avoir une vie sociale il fut un temps, et je quittais plus tard que toi, entreposer des fringue là s'était plus pratique que rentré chez moi.

Ma maîtrise de la langue n’étant pas parfaite, j’avais un peu de mal à comprendre… encore une fois. Mais de toute façon, il s’agissait d’une discussion entre frère et sœur, et je n’avais normalement pas à y assister.

Theo, tu bouge pas! Je reviens, je t'ai a l'oeil fait attention!

Je ne peux même pas me lever où tu voudrais que j'aille ?

À l’image de Nathaël, je souris. L’attention du frère à l’égard de sa sœur était presque ridicule.
Je perdis mon sourire face au regard que m’adressait Tiphanie en rabattant ses cheveux. Pourquoi cet air désolé ? Elle n’avait rien à se reprocher, rien ne m’avait réellement troublé…


Bon... Si il reste aussi loquace, vous aller connaître toute ma vie avant que j'assimile le peux que j'ai vu tout a l'heure.

Loquace… pourquoi tant de mots dans la langue française ? Ne pouvait-elle pas penser aux étrangers comme moi, et n’avoir que des mots simples ? Je faisais abstraction de cette partie de la phrase pour me concentrer sur le reste, et déduire, à tort ou non, qu’elle mentionnait l’incroyable flot de paroles que son frère pouvait débiter en un coup, sans aucune pudeur. Je retrouvais mon sourire.

Ça ne me gêne pas, vous savez. Au contraire. J’ai très envie de vous connaître, et vu que d’après ce que j’ai compris, ce n’est pas vous qui vous ouvrirez à moi, je suis très heureux d’avoir une alternative pour en savoir plus sur vous.

Peut-être qu’elle le prendrait mal, mais à quoi bon lui mentir si elle pouvait entendre mes pensées ? Ma plus grande envie du moment était d’apprendre à la connaître.
Et de savoir autre chose…


Pourquoi Nathaël vous appelle-t-il Theo ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tiphanie Daussure

avatar

Messages : 133
Date d'inscription : 20/05/2011
Localisation : Quelque part, vous êtes trop curieux.

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 25 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Help me please ! [Ulrich]   Lun 1 Aoû 2011 - 16:14

Tout revenais plus ou moins a la normale, mes pouvoirs revenaient doucement a la normale les pensée d'Ulrich était moins présente dans mon esprit, mais je perçu tout de même son envie, il enviait ma relation avec Nathaël. je ne voyais pas pourquoi, j'avais toujours vécu ça avec lui, depuis que notre génitrice nous avait abandonner chez nos grand-parents, nous veillons mutuellement l'un sur l'autre. Il n'y avait que lui qui savait vraiment ce par quoi nous étions passer et qui pouvait comprendre.

Ça ne me gêne pas, vous savez. Au contraire. J’ai très envie de vous connaître, et vu que d’après ce que j’ai compris, ce n’est pas vous qui vous ouvrirez à moi, je suis très heureux d’avoir une alternative pour en savoir plus sur vous.

Là je ne comprenais, vraiment, mais vraiment pas... Pourquoi s'intéresser a moi?!
Je n'avais rien demander, je n'avais pas été agréable avec lui, en toute logique il devrais juste s'en aller en faisant semblant de s'inquiété, s'était ce qu'aurait fait n'importe qui. Encore qu'on me trouve physiquement attirante je comprenais, s'était un message des hormones, mais qu'on s'intéresse a moi sans arrière pensée ça me dépassait réellement.
Je le regardais avec un expression de profonde incompréhension. En temps normal j'aurais fait plus attention, mais au point ou j'en était qu'il sache ce qu'il y avait dans ma tête était le cadet de mes soucis.


Pourquoi Nathaël vous appelle-t-il Theo ?

La question me parue beaucoup plus logique, ça je comprenais pourquoi ça devais le gêner, ce n'était pas très féminin comme surnom et pas très évidents au vu de mon prénom.

C'est parce que le prénom Tiphanie vient du grec Theophania. Donc, Theophanie, Theo...
Je ne l'aime pas vraiment ce surnom, mais c'est affectif je n'ai pas grand chose a dire enfin je préfère ça a Tiph au moins Theo ça a un peu plus d'allure.


Je ne l'avais pas regarder en lui expliquant, j'avais décrocher mon collier et je le faisait tourner entre mes doigts. En faite j'essayais de me concentrer pour comprendre son intérêt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alessandro Padolli

avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 18/06/2011

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 47 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Help me please ! [Ulrich]   Mar 2 Aoû 2011 - 3:18

L’expression de surprise de Tiphanie m’étonnait. C’était comme si ma question avait abattu sa dernière défense. Plus de froideur, de recul comme avant. Elle ne cachait pas son incompréhension. Décidément, j’étais aussi perdu qu’elle. Alors que je commençais à la cerner, elle m’échappait a nouveau…
J’essayais de changer l’ambiance en lui posant la question qui me trottait dans l’esprit.


C'est parce que le prénom Tiphanie vient du grec Theophania. Donc, Theophanie, Theo...
Je ne l'aime pas vraiment ce surnom, mais c'est affectif je n'ai pas grand chose a dire enfin je préfère ça a Tiph au moins Theo ça a un peu plus d'allure.


Theo… Recherché comme surnom. Au moins, son frère allait chercher les surnoms aux racines, pas comme Alessandro. Rico… je ne m’y étais, et ne m’y ferai jamais. Et pourtant, chaque jour que Dieu faisait, lui seul savait combien de fois j’y avais le droit. Matin, midi, soir, par dizaines, et ce depuis une décennie maintenant… Finalement, quitter le pays avait aussi du bon. J’espérais juste ne pas venir a regretter ce surnom. Ce serait la preuve que j’aurais été éprouvé par toutes ces années de chasse.

Tiphanie, ou Theo, même si je ne devais pas encore être assez proche pour prétendre lui donner un surnom, ne me regardait plus. Son jeu avec son collier laissait voir son stress. Apparemment, la dernière question ne l’avait pas privée de l’incompréhension qu’elle avait laissé paraitre un peu plus tôt. Et très franchement, je séchais pour relancer la conversation…
Peut-être que le mieux était de parler de ce qui la troublait…


Je sais ce que c’est que de se renfermer, de ne faire confiance a personne, vous savez… Encore aujourd’hui, il n’y a que deux personnes en qui j’ai confiance, et encore, pas a propos de tout. Je ne vous demande pas de me faire confiance. A vrai dire, je ne vous fais pas vraiment confiance non-plus… Mais je pensais que l’on pouvait essayer de sympathiser…

RI-DI-CULE ! Je me faisais honte. J’étais là, a deux doigts du ouin-ouin, presque a supplier qu’elle veuille bien que nous faisions connaissance… Bon, d’accord, j’exagère un peu, mais sur le vraiment je me sentais vraiment mal de me comporter de la sorte…

La vérité, c’est que je ne sais même pas vraiment ce qui me pousse a vouloir en savoir plus sur vous… Mais on peut fixer que je viens juste d’arriver a Paris, que j’ai besoin d’un guide, et… hmm… que vous me devez bien ca…

Je n’étais pas sur de bien toucher en disant ca, mais « qui ne tente rien n’a rien ». J’osais esquisser un sourire mal assuré, dans l’espoir de faire passer cette dernière phrase plus facilement.
Ca n’allait pas du tout, il fallait que je prenne l’air… ca en devenait grave…


Est-ce que… on peut se tutoyer ? Ce sera plus simple, pour mes déclinaisons, et un peu plus… convivial.

Je ne savais ni si ce que je venais de dire était compréhensible, ni même si convivial était le mot que je recherchais. Mais il fallait bien que j’ose faire des erreurs pour apprendre d’elles…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tiphanie Daussure

avatar

Messages : 133
Date d'inscription : 20/05/2011
Localisation : Quelque part, vous êtes trop curieux.

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 25 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Help me please ! [Ulrich]   Mar 2 Aoû 2011 - 11:05

Toute cette histoire allait beaucoup trop loin. Trop de souvenir personnel d'un coup, trop de confidences, trop d'incompréhension, trop de tout!

Vous ne savez pas, vous avez le culot de croire que parce que vous avez souffert dans votre jeunesse vous savez, mais vous être un ignorant. Chaque personne est différente, et chaque personne vis différemment ses moments difficiles.
Peu importe ce qui vus pousse vers moi, que ce soit parce que vous croyez que vous et moi nous somme pareil, que se soit parce que vous voulez un guide, ou pour une autre raison, de toute façon elle est mauvaise.
Si vous voulez vraiment un guide, je vous présenterais a des chasseurs bien plus expérimentés, et là nous serons quitte. Mais pour le moment je crois qu'il est tant pour vous de partir, nous avons assez abuser de votre gentillesse mon frère et moi.


Il ne fallait pas exagérer, on entrait pas dans ma vie comme ça avec l'intention de toute chambouler en même pas une journée! Et puis quoi encore!
En plus cet intérêt était mauvais, j'avais l'impression que ça pouvait dégénéré a tout moment en pseudo-sentiments.
En parlant j'avais repris un peu de contenant, ce ton était plus sec, plus froid, il y avait des chance pour que cela n'est pas l'effet voulu, maudit soit cette pipelette de Nathaël, mais tant pis je ne pouvais pas me permettre de le laisser aller plus loin. Faire connaissance n'était pas envisageable, trop risquer.
Dans une geste mal-assuré je m'étais lever, après un pas rater qui me valu de me rattraper sur le bord du lit j'avais ouvert la porte un peu laborieusement.


Encore merci, et au plaisir de se croiser a nouveau.

Le seul mots de cette phrase que j'avais penser était "merci", tout le reste n'était qu'une formule de politesse. Je comptais l'éviter comme la peste, je ne voulais pas prendre le risque d'entretenir cette stupide attention qu'il me portait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alessandro Padolli

avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 18/06/2011

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 47 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Help me please ! [Ulrich]   Mar 2 Aoû 2011 - 13:57

Vous ne savez pas, vous avez le culot de croire que parce que vous avez souffert dans votre jeunesse vous savez, mais vous être un ignorant. Chaque personne est différente, et chaque personne vis différemment ses moments difficiles.
Peu importe ce qui vus pousse vers moi, que ce soit parce que vous croyez que vous et moi nous somme pareil, que se soit parce que vous voulez un guide, ou pour une autre raison, de toute façon elle est mauvaise.
Si vous voulez vraiment un guide, je vous présenterais a des chasseurs bien plus expérimentés, et là nous serons quitte. Mais pour le moment je crois qu'il est tant pour vous de partir, nous avons assez abuser de votre gentillesse mon frère et moi.


Vous vous trompez. Je ne prétends pas que nous sommes pareils, ni que nous ayons vécu de la même façon notre solitude. Mais le fait est que moi aussi, j’ai vécu cette solitude. Moi aussi, je me suis renfermé, je n’ai pas accepté qu’on me tende la main… de toute façon, personne ne l’a fait. Voilà la différence entre nous : vous avez votre frère, il ne vous a pas laissé tomber. Nous aurions vraiment été pareils si vous aussi, vous aviez goûté à la vraie solitude, si vous aviez touché le fond du fond.
Je ne veux pas être présenté à des chasseurs plus expérimentés, c’est inutile. Ce n’est pas de l’expérience dont on a besoin pour se repérer dans une ville.


Je la regardais se lever, sans esquisser un geste en la voyant trébucher. Ce ne serait qu’une raison de plus pour elle de me repousser. Toujours assit je l’observais peiner a ouvrir la porte.

Encore merci, et au plaisir de se croiser a nouveau.

Si elle croyait qu’elle se débarrasserait comme ca de moi… Je me levais, approchais de la porte, mais m’arrêtais devant elle.

Se défiler n’est pas une solution, Tiphanie. Et vous ne devriez pas vous lever. J’aimerais que vous retourniez vous allonger. Votre frère vous a dit de ne pas bouger, et il m’a demandé de veiller sur vous. Je prends ce qu’on me demande de faire au sérieux, et je n’aimerais ni qu’il me reproche de ne pas vous avoir empêchée, ni devoir vous remettre au lit moi-même.

D’un geste lent mais sûr, je renfermais la porte, prêt à rattraper Tiphanie si elle perdait l’équilibre. Mon ton comme mon regard ne laissait pas d’alternative possible a ce que je venais de dire, mais je décidais de tempérer le tout d’un petit :

S’il-vous-plait…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tiphanie Daussure

avatar

Messages : 133
Date d'inscription : 20/05/2011
Localisation : Quelque part, vous êtes trop curieux.

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 25 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Help me please ! [Ulrich]   Mar 2 Aoû 2011 - 14:18

Se défiler n’est pas une solution, Tiphanie. Et vous ne devriez pas vous lever. J’aimerais que vous retourniez vous allonger. Votre frère vous a dit de ne pas bouger, et il m’a demandé de veiller sur vous. Je prends ce qu’on me demande de faire au sérieux, et je n’aimerais ni qu’il me reproche de ne pas vous avoir empêchée, ni devoir vous remettre au lit moi-même.

Il refermais la porte, on mais puis quoi encore!
Sans même esquisser un seule mouvement j'avais brusquement pousser cette dernière a l'en faire claquer contre le mur.


Sortez.

Il croyais pouvoir me faire change d'avis, en faisant jouer la corde sensible avec mon frère, mais s'était raté, on me l'avais faire trop souvent pour que cela ai encore un effet. Je ne me défilais pas, je me protégeait s'était le seule et unique façon de garder l'équilibre de ma vie. Un jour j'allais finir par couper la langue de Nathaël pour essayer de m'excuser auprès de n'importe qui.
Doucement mais sûrement j'avais commencer a appliquer une force sur Ulrich pour le pousser hors de cette chambre et peu importe ce qu'il aillait en dire, et ce que mon frère pourrait en penser. D'ailleurs il n'était pas là il devait être retourner dans la boutique pour passer quelques coup de fils.

Je le regardais sévèrement, je n'aimais pas cette situation je n'aimais pas qu'il en sache temps alors qu'il ne me connaissait depuis même pas trois heure. Qu'il essaye de me toucher pour aller me reposer dans se lit, il allait avoir une très mauvaise surprise.
Le genre de surprise qui faisait très mal, je n'avais peu être pas l'air, comme ça blesser, mais j'étais plus dangereuse qu'il ne pouvait le penser.


... S'il vous plais.

Je ne sais pas exactement dans quel but j'avais ajouter ses mots. Un peu par ironie, beaucoup par automatisme, dur d'oublier une éducation, même en colère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Help me please ! [Ulrich]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Help me please ! [Ulrich]
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Hans-Ulrich Rudel
» bon anniversaire Ulrich
» [Alors...Jouons!] Il est né !!!! - 3 & 4 oct. 2009
» Arrivée du Sous secrétaire Apostolique de Bordeaux
» La bataille de la Mer de Corail

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hybrid Parisiorum - ou quand le mythe devient réalité... :: Le Jeu : Paris :: Paris Centre-
Sauter vers: