Forum RPG futuriste se déroulant dans la ville de Paris.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ad augusta per angusta

Aller en bas 
AuteurMessage
Alessandro Padolli

avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 18/06/2011

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 47 ans
Relations:

MessageSujet: Ad augusta per angusta   Dim 3 Juil 2011 - 18:25

Le bâton de son bâtonnet glacé dans la bouche, avec les mains dans les poches et son éternel air décontracté, Ulrich regardait le hangar fermé. Derrière lui, Alessandro restait en retrait, observant son ancien élève. Il devenait chaque jour plus sûr de lui, et plus fort. Néanmoins, le chasseur expérimenté ne pouvait s’empêcher de le taquiner.

« Alors, Rico ? Tu hésites ? »

Ulrich avait appris à ne pas faire attention aux piques de celui qui lui avait tout appris. Il était concentré sur ce pour quoi il était ici.

- Tu dis qu’ils sont combien là-dedans ?

« C’est parce que personne ne le sait vraiment qu’on est là tous les deux. Ils peuvent être cinq comme trente… »

Ulrich jaugea la lourde porte, puis se tourna vers son nouvel associé. Alessandro dévisagea son protégé, jugeant son air à la fois sûr de lui et blasé. Il était devenu redoutable, une fierté pour celui qui l’avait entraîné.

- Tu vas de l’autre côté, et tu vérifies qu’aucun d’entre eux ne s’enfuient.

Alessandro ne fut qu’à moitié étonné, son sourire le laissait savoir. Ce petit était trop sûr de lui… Mais d’un autre côté, il était dur de dire qu’il se surestimait. Après lui avoir dit de ne pas se mettre trop en danger, accompagnant ça d’une boutade, le vieux chasseur fit le tour.

Ulrich, de son côté, se présenta devant l’immense porte d’entrée du hangar. Tirant doucement dessus pour constater qu’il n’arriverait pas à l’ouvrir seul, il tapa quelques coups secs dessus, et se recula. La porte bougea légèrement, et une tête apparut. Sans faire les présentations, Ulrich la gratifia d’un joli trou entre les deux yeux, cadeau de son deagold fumant. Presque immédiatement, la porte de referma. Avec un soupir, Ulrich devina qu’une majorité était derrière pour la faire tenir. Naïfs. Ulrich rangea son arme, se concentra intensément, et une puissante onde de choc fit sauter la porte de ses gonds, renversant par la même occasion les quelques hybrides qui la tenaient. Sans attendre, Ulrich sauta pour retomber de tout son poids combiné à celui de ses armes sur la porte, et écraser les malheureux qui avaient pensé échapper à leur destin. Là, le chasseur tira simplement sa lame du fourreau dans son dos, et reprit son deagold, défiant les dizaines d’hybrides du regard.

De dehors, Alessandro entendait les coups de feu à répétition. Il connaissait le style de son élève, et ça ne l’étonnait pas que même dans la mêlée, Rico use de cette arme. C’est quand il n’entendit plus ce son agressif, et qu’il ne vit pas sortir Ulrich qu’il commença à douter. Il attendit quelques instants, et entendant toujours de l’agitation dans le hangar, il se jeta sur la porte de derrière, l’enfonçant d’un simple coup d’épaule, prêt à abattre quiconque ne serait pas son protégé dans le hangar. Et il le vit, agenouillé au milieu des cadavres, la lame plantée dans le sol, y empalant une tête. Il n’était vraiment pas en bon état, lacéré et sanguinolent de partout.

« Rico ? Ça va gamin ? »

L’homme aux cheveux blancs essuya la transpiration sur son front du bras qui tenait son couteau, et leva la tête vers lui, avec un petit sourire un peu gêné.

- La prochaine fois qu’on part pour ce genre d’escapades, rappelle-moi de vérifier que j’ai des munitions en rab…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Ad augusta per angusta
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hybrid Parisiorum - ou quand le mythe devient réalité... :: Hors Jeu :: Archives-
Sauter vers: