Forum RPG futuriste se déroulant dans la ville de Paris.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 On a tous cette musique en nous... [Angie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Melwin Lusignan

avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 10/06/2011
Localisation : Mustore

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 17 ans
Relations:

MessageSujet: On a tous cette musique en nous... [Angie]   Jeu 30 Juin - 14:58

La cloche électronique de l’entrée sonna quand un jeune à la coiffure improbable entra. Melwin prenait toujours autant de plaisir à voir la mine surprise des gens devant sa dégaine, à la fois atterrés et intimidés.

« Melwin ! Mon batteur préféré ! Comment tu vas petit, de quoi t’as besoin ? »

L’attitude du tenant de ce magasin avait le don de faire sourire le petit rebelle. Il n’avait pas changé depuis tout ce temps. Il était resté la même perche aux cheveux châtains, avec son gentil sourire et son éternelle chemise blanche. A croire qu’il ne se changeait jamais.

- Salut Thierry. Quand t’auras fini de me resservir chaque fois la même phrase toute faite, je te répondrai.

Le concerné rit sous l’œil étonné des clients. La première fois que l’anguille était entré dans ce magasin, c’était plus de deux ans auparavant, peu après son entrée en pension. Le directeur lui avait expliqué que beaucoup de salles étaient libres le soir, et qu’il pouvait combler les heures en restant avec les pensionnaires, en étudiant, en regardant la télévision, enfin tout sauf en jouant à des jeux vidéos qui d’après lui nuiraient à son année scolaire. Melwin avait retenu de peu un rire quand le directeur lui avait dit qu’il pouvait étudier après les cours, lui qui n’étudiait même pas pendant… Et puis, les pensionnaires regardant toujours TF1, Melwin ne se sentait pas de se mêler à eux pour visionner la chaîne de son père adoptif, celui qui l’avait mis en pension. Alors, l’anguille s’était tournée vers la musique.

Mustore, traduisez par là la contraction de Music et de Store, était le magasin spécialisé dans les instruments de musique le plus proche de la pension. Thierry, le seul teneur de cette petite mine d’or, était passionné de musique, et vendait même des instruments que Melwin, après deux ans de passion sans limite pour la musique, ne connaissait pas encore. D’après ses dires, Thierry s’était recyclé en vendeur après la dissolution de son groupe suite à la mort d’un des membres, qui avait été impliqué dans un carambolage. Toujours était-il que c’était quelqu’un de bien sympathique, même si un peu lourd sur les bords, qui faisait des ristournes à ses habitués, encore plus à ceux qui, comme Melwin, avaient l’habitude de jouer avec lui.

« Alors mon grand. Dis-moi tout. Ton père a accepté l’idée de la batterie à la maison ? J’ai reçu un superbe modèle ce matin, il te plair… »

Un geste de son client le plus « sympathique », et Thierry s’était tut.

- Tu parles, il m’a gueulé dessus parce que je tapais sur des casseroles… Enfin bon, mes baguettes commencent à vieillir, t’as quoi comme nouveautés de ce côté-là ?

Thierry rit en donnant à l’anguille une tape sur l’épaule. Un simple « Je vais te chercher ça », et il disparut. Melwin ne se faisait pas de soucis quant à la qualité de ce que son vieil ami lui apporterait. Il avait beau être un poil énervant sur les bords, personne ne connaissait mieux le petit rebelle que le grand fou.

Le temps que son ami revienne, Melwin passa derrière la caisse, là où Thierry entreposait ses disques qu’il passait en fond sonore. Chaque fois qu’il venait, la pile s’allongeait… mais rien d’intéressant pour l’anguille. En relevant la tête, son regard se posa sur une cliente, apparemment un peu plus âgée que lui, mais il doutait que ce fut de beaucoup.

« Et voilàààà ! »

Melwin détourna immédiatement le regard pour faire face à Thierry. A tous les coups, si cet abruti le voyait regarder cette fille, il s’empresserait d’aller la voir pour le lui dire.

« Je te les offre… »

L’anguille posa son regard sur les magnifiques baguettes, tendant la main vers elle sans penser au coup foireux qui arrivait.

« … Si ! tu m’accorde un petit live devant ce petit monde ! »

Melwin soupira. Ces baguettes ne devaient pas être données…

- Bon, si tu veux…

Thierry en aurait bondit au plafond s’il en était capable. Il lui donna simplement les baguettes, et se précipita dans l’arrière boutique, tira le rideau qui cachait un coin, et y dévoila une batterie. Machinalement, Melwin s’installa derrière tandis que Thierry allait chercher sa guitare.

*Faîtes qu’il n’en fasse pas trop…*

« Mesdames et messieurs, j’ai l’honneur de vous présenter le meilleur batteur du tout Paris, Melwin ! »

*Trop tard…*

L’adolescent baissa la tête, et donna le rythme. Il n’avait même pas besoin de demander, Thierry lui demandait toujours de jouer la même chanson, celle qui avait fait son succès des années auparavant. Déjà, les habitués étaient devant la mini scène, tandis que les clients plus occasionnels se laissaient entraîner.

*Faîtes que ça s’arrête vite…*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angeline Rossi
Strip-teaseuse
avatar

Messages : 136
Date d'inscription : 28/06/2011
Age : 26

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 23 ans depuis 20 ans.
Relations:

MessageSujet: Re: On a tous cette musique en nous... [Angie]   Jeu 30 Juin - 16:07

Environ une heure plus tôt...

- Excusez-moi ?

- Ouep, qu'est-ce que j'peux faire pour vous ma p'tite dame ? avait demandé le vendeur en relevant la tête.

Angeline lui avait tout de suite montré l'état d'un vieux violon, dont l'une des cordes s'était brisée. Elle voulait savoir s'il avait de quoi la changer. Après une bonne dizaine de minutes à étudier l'instrument dans tous les sens, il lui avait déclaré qu'il n'avait rien d'assez vintage pour remplacer la corde, et que, vu qu'il n'avait encore jamais vu de violon si vieux, il préférait ne pas y toucher de toute façon. Elle avait simplement soupiré, affichant une moue de déception. Il lui avait ensuite proposé de lui faire un bon prix sur un nouveau violon d'occasion, mais elle avait refusé catégoriquement.
Et alors qu'elle s'apprêtait à partir, en le remerciant tout de même d'un sourire plus par politesse que par sincérité, il avait dit :

- Mais, allez donc faire un saut chez Mustore, ils pourront p'tèt faire quelque chose pour vous là-bas !

Après lui avoir indiqué l'adresse, et mentionnant que, si elle changeait d'avis et qu'elle voulait un nouveau violon elle n'avait qu'à repasser, Angie s'en était allée, en quête du fameux magasin.

C'est comme ça qu'elle s'était retrouvée à passer les portes, qui tintèrent brièvement à son passage. Il y avait pas mal de monde, et celui qui semblait être le vendeur discutait avec un jeune homme à la chevelure de neige. Tenant fermement l'étui contenant le vieil instrument, elle s'était mise à la recherche du rayon des cordes, même s'il aurait été plus simple de demander directement.

Elle n'avait pas vu les yeux du garçon se poser sur elle, elle était trop absorbée par ses réflexions intérieures. Et puis, à bien y regarder, elle semblait comme anxieuse. C'est qu'elle y tenait à ce violon ! C'est tout ce qui lui restait de son père. C'est pour ça qu'il était abimé, et en mauvais état, parce qu'il avait traversé de nombreuses années depuis qu'il lui en avait fait cadeau. L'étui ne paraissait pas plus neuf, les lettres imprimées étaient usées, et la fin du " i " d'Alessandro Rossi était effacée.
Peu de chance pour que ce nom évoque un quelconque souvenir à l'un d'entre eux. Déjà, son père avait été connu en Italie, son pays d'origine, et en plus, il faisait partie des grands virtuoses d'il y a au moins cinquante ans. Se maudissant d'avoir fait sauter la corde en voulant jouer, il était donc plus qu'impératif qu'elle trouve une solution.

Et, finalement, le propriétaire du magasin venait de présenter le jeune homme aux cheveux blancs sous le nom de Melwin. Puis, ensemble, ils commencèrent à jouer. Angeline releva la tête pour observer ce qu'il se passait plus précisément. Un sourire étira ses lèvres. Ce Melwin en question semblait avoir de la pèche à revendre. Il jouait sur la batterie avec une énergie endiablée. Comment on appelle ça déjà ? Ah oui, la passion.
Elle resta un peu plus en arrière de la foule, mais bénéficiait ainsi d'une totale visibilité sur chacun de ses gestes. Puis après quelques minutes, et sous des tonnerres d'applaudissements, le morceau prit fin. Angie se prit elle aussi à applaudir, le visage étiré par un sourire radieux. La foule se dissipa peu à peu, retournant à leurs occupations et investigations dans le magasin.

Elle, elle avança vers eux, étui à la main, et laissa sonner son petit accent italien :

- Ca, c'est ce qu'on appelle des musiciens ! félicita-t-elle en posant son regard d'émeraude d'abord sur le propriétaire, puis sur Melwin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melwin Lusignan

avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 10/06/2011
Localisation : Mustore

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 17 ans
Relations:

MessageSujet: Re: On a tous cette musique en nous... [Angie]   Jeu 30 Juin - 17:18

Comme d’habitude, Thierry en faisait trop. Comme d’habitude, Melwin en était blasé. Comme d’habitude, il se concentrait sur ce qu’il jouait pour ne pas y faire attention. Et comme d’habitude, ils cartonnaient. Les baguettes étaient un délice au contact de la main, et semblaient se diriger d’elles-mêmes. C’était ce qu’il aimait dans la batterie, c’était pour ça qu’il avait choisi cet instrument. Il ressortait toute sa rage, toute sa haine, toute sa tristesse. Tous ces sentiments qu’il gardait profondément en lui. Rester trop longtemps sans jouer, c’était risquer d’éclater. Il ne jouait pas uniquement pour le plaisir de jouer. Il jouait pour se sentir vivant. Il se moquait de la joie de Thierry à redevenir quelques minutes une rock star. Il se moquait des applaudissements. Il n’avait pas besoin de tout ça, lui qui jouait presque toujours à l’écart des autres. Il avait juste besoin de jouer.
Et c’était ça qui, comme le disait Thierry, faisait de lui un des meilleurs.

Reprenant lentement conscience de ce qui l’entourait, réintégrant la réalité, il sourit d’abord à Thierry. Non, il ne se moquait pas de sa joie. Il aimait lui donner la sensation de retrouver ses vingt ans. Il aimait le voir tout sourire devant son public. Le garçon aux cheveux mal colorés laissa traîner son regard sur ledit public, et il la revit. Elle était là-bas, un peu en retrait, mais il ne voyait qu’elle. Il détaillait chaque trait de son visage, se perdait avec délice dans l’émeraude de ses yeux, laisser glisser son esprit sur ses cheveux d’une couleur qu’il n’arrivait pas à définir. Il ne se sentait plus sur scène, accessible aux yeux de tous. Il avait l’impression d’être dans l’ombre, dans son ombre. Comme si elle n’était qu’une image, peut-être retouchée par informatique. Comme si elle ne pouvait pas le voir.

Une main sur son épaule le rappela à la réalité. Il leva les yeux sur Thierry, presque les larmes aux yeux, qui le remerciait chaleureusement. Un fin sourire, parfaitement sincère, se dessina sur ses lèvres. L’anguille posa sa main sur celle de Thierry, en se relevant, et se sentit tiré malgré lui vers son partenaire musical. Avant qu’il n’ait le temps de réagir, celui qu’il considérait presque comme un oncle l’avait serré contre lui, mettant de côté ce qu’il savait de l’embarras qu’avait le jeune homme vis-à-vis de ce genre d’attention. Froid et renfermé qu’il était, Melwin avait du mal à apprécier ces débordements d’émotion, même venant de proches. Mais il ne voulait pas stopper brutalement les ardeurs de son vieil ami, alors il se contentait de le laisser faire, sans participer à cette étreinte plus ou moins virile afin de lui signifier de finir au plus vite.

Thierry calmé, il remercia ses clients d’avoir assisté au mini concert, et alla ranger sa guitare pendant que Melwin s’occupait de la batterie.

« Ca, c'est ce qu'on appelle des musiciens ! »

A peine Melwin eut-il le temps de se retourner que Thierry, célibataire à presque cinquante ans, avait déjà réagi à la voix féminine. Sauf que s’il la draguait elle, ça n’irait plus entre eux, ce que Melwin lui signala d’un léger coup de coude.

« Vous savez, j’ai l’habitude ! J’étais le leader d’un groupe dans ma jeunesse, voyez-vous. Et sans me vanter, j’étais bien le meilleur. Mais… »

En soupirant, Melwin se désintéressa de l’histoire de l’ancienne rock star pour retourner à sa batterie. Thierry dût le ressentir, car il s’arrêta presque sur le champ, tira l’anguille par le bras pour le ramener à la conversation, et sourit à la jeune femme.

« Mais lui, lui c’est un véritable musicien. Tout jeune, et il est déjà aussi doué que la majorité des batteurs que je connais. Inutile de vous dire qu’à trente ans, il aura le monde à ses pieds. Moi c’est Thierry, bienvenue dans mon magasin. Et lui c’est Melwin. »

Pour la première fois devant une inconnue, Melwin sentait une gêne. D’habitude, il aurait déjà servi des remarques, mais là, il ne trouvait pas quoi dire.

« Bon ! Ben Melwin, je te laisse t’occuper de la cliente, vu que tu connais cet endroit presque aussi bien que moi, m’hahaha ! Mademoiselle, vous êtes entre de bonnes mains. »

Et Thierry disparut, heureusement pour lui. Melwin lui ferait payer de le laisser seul avec elle, même s’il lui était reconnaissant au fond. Baissant les yeux sur l’étui qu’elle tenait, Melwin demanda :

- Vous venez pour ça ? C’est un violon ?

L’anguille ne pouvait pas se vanter de connaître le rayon dédié à cet instrument par cœur, mais au moins il savait où il était. Ce serait déjà ça…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angeline Rossi
Strip-teaseuse
avatar

Messages : 136
Date d'inscription : 28/06/2011
Age : 26

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 23 ans depuis 20 ans.
Relations:

MessageSujet: Re: On a tous cette musique en nous... [Angie]   Ven 1 Juil - 16:49

Angie ne put s'empêcher d'esquisser un sourire amusé par l'attitude de l'ancien leader. On sentait presque que cette époque lui manquait un peu, mais qu'il avait dû bien en profiter et passer de très bons moments. Puis lorsqu'il rattrapa le jeune homme, son sourire s'accentua.

‹‹ [...] Moi c'est Thierry, bienvenue dans mon magasin. Et lui, c'est Melwin. ››

- Angeline. dit-elle simplement.

C'était la moindre des choses, selon elle, même s'il n'était pas habituel de faire des présentations entre vendeur/client.
Puis le dit Thierry disparut, et la laissa entre les mains du jeune batteur, qui dès lors, adopta l'attitude du vendeur par procuration.

‹‹ Vous venez pour ça ? C'est un violon ? ››

Angie déposa l'étui sur le comptoir, et l'ouvrit, pour en sortir le vieux violon. Le tenant appuyé contre son bras, elle montra la corde qui avait sauté.

- J'ai eu le malheur de casser une corde. Vue l'ancienneté, on m'a dit qu'ici vous pourriez peut-être faire quelque chose. C'est un stradivarius des années 1990. Et, il me faudrait une corde de sol.

Elle repensa immédiatement à ce que lui avait dit le vendeur précédent, et reprit donc :

- S'il-vous-plaît, ne me demandez pas si je ne préfèrerais pas en acquérir un nouveau, je tiens beaucoup à celui-ci, et il est hors de question que je m'en sépare.

Elle esquissa un petit sourire gêné en déposant son regard dans celui de Melwin. Elle s'était peut-être avancée trop vite, mais au moins, c'était dit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melwin Lusignan

avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 10/06/2011
Localisation : Mustore

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 17 ans
Relations:

MessageSujet: Re: On a tous cette musique en nous... [Angie]   Ven 1 Juil - 20:43

Angeline. Ça lui allait plutôt bien. Melwin la regardait lui présenter un violon visiblement assez ancien, auquel il manquait une corde. Melwin cacha son ignorance quant au modèle, n’entendant pas « stradivarius » tous les jours. Néanmoins, il ne cacha pas son étonnement en entendant l’année. 1990, c’était pas tout jeune…
Alors que Melwin tentait de se rappeler où il pouvait trouver des cordes de violon, Angeline, en le vouvoyant, le mit en garde sur le fait qu’elle ne voulait catégoriquement pas le changer. Il posa des yeux ronds sur elle, les cligna quelques fois, et ne put retenir un rire, qu’il calma bien vite.

- Excusez-moi, Angeline. C’est sorti tout seul. Rassurez-vous, je ne vous demanderais jamais ça. Thierry me ferait simplement la peau.

Il l’invita à regarder autour d’elle. Çà et là, on pouvait trouver toutes sortes de pièces indispensables ou non aux instruments, anciennes ou neuves, dispersés autour des instruments de toutes pièces. Il lui présenta aussi un catalogue qui permettait de commander un instrument avec des pièces choisies par le client, qui serait monté dans l’arrière boutique.

- Thierry, c’est le mélange entre le vendeur et l’archéologue. Pour lui, remplacer un instrument, c’est sur demande du client, client qui tombera de haut dans son estime s’il suffit juste d’un changement minime, ou si tout espoir est perdu. Tenez, prenez sa guitare. Son père l’avait reçue étant jeune, et il n’a jamais daigné en toucher une autre. Il l’a réparée un nombre incalculable de fois, et je suis presque sûr qu’il arrêtera complètement la musique le jour où il ne pourra plus rien pour elle.

Melwin, après avoir reposé le catalogue dont il y avait plusieurs exemplaires dans l’ensemble du magasin, revint vers Angeline, en lui souriant.

- Et puis, un violon de 1990, ça doit avoir une grande valeur, qu’elle soit matérielle ou sentimentale. Alors je me permettrais jamais, conclut-il. Venez, les cordes pour violons sont par là.

En la guidant vers le rayon adéquat, Melwin ressentait une sensation étrange. Celle de ne pas avoir le droit à l’erreur, de devoir paraître le mieux possible. Il laissa son regard longer le rayon, pour sourire en tombant sur ce qu’elle cherchait.

- Normalement, vous devriez trouver votre bonheur ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angeline Rossi
Strip-teaseuse
avatar

Messages : 136
Date d'inscription : 28/06/2011
Age : 26

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 23 ans depuis 20 ans.
Relations:

MessageSujet: Re: On a tous cette musique en nous... [Angie]   Ven 8 Juil - 13:31

Angie leva deux sourcils à la fois surpris et amusés lorsque Melwin s'esclaffa. Elle ne s'en sentit pas gênée, cela avait plutôt attisé sa curiosité. Curiosité que le jeune homme s'empressa de nourrir.

‹‹ Excusez-moi, Angeline. C'est sorti tout seul. Rassurez-vous, je ne vous demanderais jamais ça. Thierry me ferait simplement la peau. ››

Elle esquissa un sourire amusé, tandis qu'il lui racontait l'histoire de Thierry et de la guitare de son père dont il avait hérité. Elle jeta en même temps un coup d'oeil au catalogue qu'il lui présenta, tout en continuant de l'écouter, et passa une main tendre sur son violon. Au moins le propriétaire et elle semblaient partager la même morale, hors de question de laisser tomber un instrument. Cela lui fit également songer que le jour où il rendrait vraiment l'âme, elle aurait un sérieux problème. Elle qui, si aucun problème ne se déclarait, était vouée à vivre éternellement, comment ferait-elle ? Elle chassa ces pensées de sa tête, et se reconcentra sur Melwin.

‹‹ Et puis, un violon de 1990, ça doit avoir une grande valeur, qu'elle soit matérielle ou sentimentale. Alors je me permettrais jamais. Venez, les cordes pour violon sont par là. ››

Elle lui adressa un regard reconnaissant, et le suivit.

‹‹ Normalement, vous devriez trouver votre bonheur ici. ››

Effectivement, vu le nombre de cordes présentes, elle aurait peut-être une chance de trouver celle qu'il lui fallait. Angie laissa son regard aller en long et en large sur le rayon, puis, apercevant ce qui semblait ressembler à des cordes de sol, elle avança de quelques pas, et s'arrêta devant. On les distinguait le plus souvent par leur taille et leur couleur argentée.

- Alors... Pour une tension de cordes égale à vingt-sept, en sachant les cordes de mi et de la ont une équivalence de...

Elle s'était mise à réfléchir, à voix haute au début, puis avait tu le reste comme pour se concentrer davantage. Et cela se voyait sur son visage, les paupières closes, et les sourcils légèrement froncés, elle calculait mentalement le poids idéal de la corde qu'il lui fallait pour que l'instrument résiste encore au frottement des cordes.

- Hm...

Elle rouvrit les yeux, regarda les cordes d'un peu plus près, puis en prit une. Elle passa ses doigts dessus, la tira un peu, et esquissa un sourire satisfait.

- Je pense que celle-là devrait faire l'affaire. annonça-t-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melwin Lusignan

avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 10/06/2011
Localisation : Mustore

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 17 ans
Relations:

MessageSujet: Re: On a tous cette musique en nous... [Angie]   Dim 10 Juil - 17:21

Melwin resta là à le regarder choisir. Ce n’était pas dans son habitude de servir les clients, encore moins de rester avec eux, mais ça ne le dérangeait pas avec elle. Peut-être Thierry avait-il senti qu’elle avait quelque chose qui plaisait au rebelle. Le propriétaire de Mustore avait ce petit truc qui faisait qu’il cernait très facilement l’anguille, un peu trop facilement, même. Par ses goûts et par son attitude, il connaissait presque tout de lui, certaines choses même que ni Adel, ni Maximus ne savait.
En fait, il avait forcément senti qu’il y avait quelque chose chez elle, ça ne pouvait être que ça. Généralement, il ne demandait pas d’aide à Melwin.
L’aquatique resta silencieux, tantôt observant ce qu’elle faisait, tantôt regardant vers l’endroit où avait disparu Thierry. Pour ce qui était des cordes, Melwin n’était pas un connaisseur. Alors quand Angeline avait commencé sa réflexion, réflexion qu’elle n’acheva même pas, d’ailleurs, ou bien qu’il n’entendit pas, il suivit des yeux, pour essayer de comprendre. Puis il posa son regard sur ses traits, appréciant leur finesse. Pouvait-elle vraiment être réelle ? Elle semblait tout droit sortie d’un rêve, un rêve de perfection.
Il mit un moment à réaliser qu’elle avait rouvert les yeux, et il s’empressa de détourner le regard.

Je pense que celle-là devrait faire l'affaire.

Melwin hocha silencieusement la tête, en souriant.

Vous avez besoin d’autre chose ? Ou cette corde est suffisante ?

Loin de lui l’envie de la faire consommer, même si c’était le gagne-pain de Thierry. Il ne se voyait simplement pas lui faire signe d’aller en caisse si elle avait besoin ou voulait autre chose. Et puis, au fond, qu’elle passe en caisse signifiait qu’elle s’en aille. Et Melwin avait envie de passer plus de temps avec elle…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angeline Rossi
Strip-teaseuse
avatar

Messages : 136
Date d'inscription : 28/06/2011
Age : 26

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 23 ans depuis 20 ans.
Relations:

MessageSujet: Re: On a tous cette musique en nous... [Angie]   Ven 15 Juil - 17:37

Elle se redressa, puis tourna son visage vers Melwin, sans que cet éternel sourire fin ne la quitte.

‹‹ Vous avez besoin d'autre chose ? Ou cette corde est suffisante ? ››

Elle réfléchit un instant. Eventuellement, tant qu'elle était là, autant envisager de prendre tout de suite ce dont elle avait besoin. Mais, à bien y songer, elle n'avait besoin de rien d'autre. Hm, hm, hm... Non, de rien.

- Hm, c'est tout ce qu'il me fallait, merci.

Elle avança vers lui, s'arrêta, et reprit :

- Par contre, pourrais-je vous demander de m'aider à changer cette corde, si cela ne vous embête pas ? Ca me permettrait de la tendre correctement.


[ Hors-jeu : Navrée pour ce post très court. ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melwin Lusignan

avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 10/06/2011
Localisation : Mustore

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 17 ans
Relations:

MessageSujet: Re: On a tous cette musique en nous... [Angie]   Sam 16 Juil - 22:06

Hm, c'est tout ce qu'il me fallait, merci. Par contre, pourrais-je vous demander de m'aider à changer cette corde, si cela ne vous embête pas ? Ca me permettrait de la tendre correctement.

Melwin afficha une brève expression de surprise quand elle s’avança vers lui, mais se reprit bien vite et lui répondit avec un sourire.

Oh ! Euh… Bien sûr… Que voulez-vous que je fasse ?

Son sourire franc se changea en sourire gêné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angeline Rossi
Strip-teaseuse
avatar

Messages : 136
Date d'inscription : 28/06/2011
Age : 26

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 23 ans depuis 20 ans.
Relations:

MessageSujet: Re: On a tous cette musique en nous... [Angie]   Dim 17 Juil - 23:05

‹‹ Oh ! Euh... Bien sûr... Que voulez-vous que je fasse ? ››

Elle retourna au comptoir, suivi de Melwin. Là, elle ôta les deux bouts de corde cassée qui étaient restés coincés, puis, tendant la nouvelle corde, elle dit :

- Il faudrait que vous la teniez bien tendue de part et d'autre du violon, comme ça, s'il-vous-plaît.

Elle attendit qu'il s'exécute, puis, grâce à son aide, elle enclencha rapidement la corde neuve.

- Super ! Merci beaucoup.

Plaçant par la suite le violon en position de musicien, elle fit glisser l'archet sur les cordes pour en vérifier la résonnance.

- C'est parfait. conclut-elle d'un sourire à l'attention de Melwin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melwin Lusignan

avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 10/06/2011
Localisation : Mustore

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 17 ans
Relations:

MessageSujet: Re: On a tous cette musique en nous... [Angie]   Lun 18 Juil - 0:16

Il faudrait que vous la teniez bien tendue de part et d'autre du violon, comme ça, s'il-vous-plaît.

Melwin s’exécuta, et la regarda poser la corde avec un fin sourire.

Super ! Merci beaucoup.

Quand elle fit glisser l’archet sur les cordes, Melwin ne voyait plus qu’elle. C’était beau, très beau… un peu trop. L’anguille se sentait si loin de son monde alors qu’elle était juste là, devant lui. Et, inexplicablement, ça lui faisait comme un poids sur le cœur.

C'est parfait.

Cette voix l’enchantait, et ce sourire le transportait. À tel point qu’il ne se rendit compte de la présence de Thierry que quand ce dernier posa une main sur son épaule. Melwin eut du mal à décrocher de la vue de la cliente, mais il finit par se tourner vers Thierry.

« Merci Melwin, je vais l’encaisser maintenant. »

À contrecœur, l’anguille hocha la tête, laissant Thierry faire son travail. Plongeant les mains dans les poches, il fit un petit tour, avant d’aller à la porte du magasin. Il fallait au moins qu’il lui dise au revoir…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angeline Rossi
Strip-teaseuse
avatar

Messages : 136
Date d'inscription : 28/06/2011
Age : 26

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 23 ans depuis 20 ans.
Relations:

MessageSujet: Re: On a tous cette musique en nous... [Angie]   Mer 20 Juil - 15:36

‹‹ Merci Melwin, je vais l'encaisser maintenant. ››

Et comme annoncé, et après avoir remballé le violon dans son étuis, Angie sortit sa carte bleue, toujours italienne puisqu'elle n'était pas encore officiellement une citoyenne française, et régla les frais. Elle remercia Thierry, puis se dirigea vers la sortie, où Melwin était lui aussi.

- Merci encore pour votre aide, Melwin. A une prochaine fois peut-être. dit-elle en souriant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melwin Lusignan

avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 10/06/2011
Localisation : Mustore

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 17 ans
Relations:

MessageSujet: Re: On a tous cette musique en nous... [Angie]   Mer 20 Juil - 16:22

Melwin regarda silencieusement Angeline marcher jusqu’à lui, ou plutôt jusqu’à la sortie. Sa démarche, sa voix, son sourire… ils semblaient irréels, comme venus de très loin… voire de trop loin.

Merci encore pour votre aide, Melwin. A une prochaine fois peut-être.

L’anguille ne put pas répondre, il se contenta de hocher la tête en esquissant un sourire. Et quand la jeune femme sortit, il se sentit mal, très mal. Mal au point d’en baisser la tête, et de craindre que ses jambes ne le lâchent. À travers la vitrine, il la regarda s’éloigner. Pourquoi, qu’est-ce qu’elle avait qui le faisait se sentir de la sorte ?

« Melwin ! Tu peux venir m’aider à ranger un peu l’arrière-boutique, maintenant qu’il n’y a plus de clients ? »

Après un dernier regard pour Angeline, Melwin se dirigea vers l’arrière-boutique où était déjà Thierry.

À une prochaine fois, j’espère…

[RP fini]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: On a tous cette musique en nous... [Angie]   

Revenir en haut Aller en bas
 
On a tous cette musique en nous... [Angie]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jeu : Dans quel(s) film(s) entend-t-on cette musique ?
» Mais qu'est-ce que c'est que cette musique ?! : Réinitialiser terrain
» De la grande musique pour nous les gnomes
» Helsi
» Le nom de cette musique, vous connaissez? (aide)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hybrid Parisiorum - ou quand le mythe devient réalité... :: Le Jeu : Paris :: Paris Nord-
Sauter vers: