Forum RPG futuriste se déroulant dans la ville de Paris.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Listen to my heart, can you heart it sings...? [Nel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Robin Mauniet
Bubo Bubo | Half-Blood
avatar

Messages : 445
Date d'inscription : 14/10/2010
Age : 23

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 25 ans
Relations:

MessageSujet: Listen to my heart, can you heart it sings...? [Nel]   Mer 22 Juin - 17:49

*Bon sang, qu’est-ce que je fais ici ?*

À une dizaine de mètres de la maison, au point éclairé par aucune des lumières de la rue, dans son long manteau noir, Robin « faisait face à son destin ». Il avait essayé de se passer d’elle, prétextant que si elle l’avait laissé tomber c’était parce qu’elle avait assez joué avec lui. Il se la représentait comme ces filles qu’il avait en horreur, ces profiteuses… Mais rien n’y faisait. Il avait fini par demander à un détective tout ce qu’il trouverait sur elle, il avait tout lu, relu, et re-relu. Dans la poche de son manteau, il gardait la lettre. A force, il l’avait apprise par cœur. Il se la relisait mentalement, les yeux fermés, et mit un barrage à la larme qui avait pour idée de se frayer un chemin.

*Quel con…*

Sa vie entière était partie en fumée. Son père était mort, son seul amour l’avait quitté, il avait tué son grand-père qui avait lui-même tué sa mère. Malgré tout ça, il restait droit, gardait la face, du moins extérieurement. À l’intérieur, il était brisé.

Le hibou qui venait de prendre sa place décolla et fit le tour de la maison. Remarquant une lumière, il se posa sur le rebord de la fenêtre et observa à l’intérieur. Elle était là, toujours aussi belle malgré son changement de coiffure, divine adolescente, bien qu’elle fut son aînée. Il chercha son compagnon des yeux, et, ne l’entendant pas non-plus dans la maison, il tapota du bec dans la vitre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelïya Fox

avatar

Messages : 788
Date d'inscription : 08/03/2009
Age : 26
Localisation : Dans tes rêves beau gosse ...

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 18 ans physiquement
Relations:

MessageSujet: Re: Listen to my heart, can you heart it sings...? [Nel]   Jeu 23 Juin - 12:55

    Allongée à plat ventre Lïya lisait. Le livre était assez vieux, et sa couverture de cuire lui donnait presque une allure de grimoire.
    Il ne s’agissait pas de n’importe quel livre. Il avait été écrit par Dimitri, l’ainée vampire de sa nouvelle famille et il relatait certaine de ses expériences de sa longue existance. C’était lui-même qui lui avait prêté, et si la jeune femme avait d’abord hésité à le lire, elle s’était facilement laissé capturé par son écriture simple et philosophe qui savait aussi se monter drôle.
    Ce n’était rien de plus que des essais, et Lïya pouvait découvrir qu’il avait eut les mêmes questionnements qu’elle quand à sa nouvelle nature. Quelque part elle s’en sentait rassuré, et elle commençait à comprendre pourquoi il avait insisté pour qu’elle le lise. Ils étaient plus semblables qu’elle ne l’avait jamais imaginé, ils avaient partagé les mêmes doutes, été choqués par les mêmes injustices, déchiré par les mêmes constats…

    Elle avait toujours trouvé que Dimitri était le plus subtil, et elle ne s’était visiblement pas trompée. Aucun d’eux n’avaient posé de question quand, brusquement après 12 ans elle avait finit par les rejoindre. Evidemment, ils savaient qu’ils s’étaient passé quelque chose, mais aucun n’avaient l’indélicatesse de lui poser des questions. Même James. Il s’était contenté d’essayer de faire comme si tout était normal. Mais Dimitri avait peut être réussit à lire dans les silences de la jeune femme…

    Elle avait atteint le chapitre 17 quand un bruit la fit sursauter. Rentraient-ils ?
    Oui car tous travaillaient dans leur propre boite d’aéronautique ; qui n’employait visiblement que des vampires.Ils rentreraient plus tard d’après ce qu’ils lui avaient dit.
    Un coup d’œil à l’horloge lui indiqua qu’en effet, elle s’était laissé prise par la lecture du livre, mais il n’était pas assez tard pour les Hopkins soient de retour. Elle ferma le livre et s’étira. Son regard balaya la pièce, cherchant l’origine du bruit qui l’avait sortie de sa lecture.

    C’est alors que son regard croisa les yeux du hibou, et elle ne pu s’empêcher d’afficher sa surprise. Les hiboux n’étaient pas des animaux nocturnes ? Pourtant, il faisait encore jour… Et jamais elle n’avait imaginé qu’ils aient l’audace de se poser à une fenêtre si près d’une activité humaine.

    Un sourire étira doucement ses lèvres. Elle aurait quelque chose à raconter aux Hopkins ce soir. Puis sans se poser plus de question sur la présence étrange du volatil elle replongea dans sa lecture.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robin Mauniet
Bubo Bubo | Half-Blood
avatar

Messages : 445
Date d'inscription : 14/10/2010
Age : 23

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 25 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Listen to my heart, can you heart it sings...? [Nel]   Ven 24 Juin - 13:58

Nelïya ne faisait pas plus attention que ça au hibou perché devant sa fenêtre, il faudrait trouver autre chose.
Bubo s’envola et fit le tour du propriétaire. Personne à l’horizon, et une seule idée à son esprit pour attirer son attention. Le hibou se posa majestueusement devant la porte, reprit forme humaine, sonna, et reprit forme animale.

[Je sais vraiment pas quoi écrire...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelïya Fox

avatar

Messages : 788
Date d'inscription : 08/03/2009
Age : 26
Localisation : Dans tes rêves beau gosse ...

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 18 ans physiquement
Relations:

MessageSujet: Re: Listen to my heart, can you heart it sings...? [Nel]   Sam 25 Juin - 12:36

    On sonna. Et cette fois cela ne laissa pas Nelïya indifférente … Car il y avait quelque chose d'incohérent ; On avait sonné à la porte sans sonner au portail, hors on ne pouvait pas accéder à la porte sans passer le portail…

    Suspendu dans sa lecture la jeune femme tourna la tête vers la porte avec méfiance… James avait été très clair sur les dangers qu'ils encouraient comme vampire, et sur les précautions à prendre… Ouvrir à un inconnu qui avait apparemment passé le portail sans encombre ne faisait pas partie des mesures de sécurité…

    Certes, le portail avait peut être été mal fermé, et il s'agissait peut être d'un simple démarcheur, mais Lïya avait comme un mauvais pressentiment. Elle se redressa lentement … Inutile de jouer la carte du "il n'y a personne" car il y avait de la lumière dans la cuisine… Alors que devait-elle faire ? Ouvrir à l'inconnu armée d'un rouleau à pâtisserie ? Ou d'un couteau à viande ?

    Lentement elle s'avança et remarqua qu'il n'y avait aucune silhouette qui filtré par la vitre floutée de celle-ci… Ca sentait le pourrit…

    Son cœur loupa encore un ou deux battements puis elle décida de passer par la porte de la cuisine qui menait vers l'extérieur. En faisant le tour discrètement, elle pourrait voir qui, ou quoi, avait sonné…

    Lorsqu'elle se changea en louve pour plus de discrétion, elle ne remarqua même pas que le hibou n'était plus à la fenêtre.

    [forme de louve]

    Tapis dans l'herbe, les sens en éveil, elle rampa contre la maison. Elle ne discernait rien qui puise être un parfum d'humain… Avec souplesse elle se glissa derrière l'un des largues arbres de l'allée et remarqua qu'il n'y avait aucune silhouette d'homme à la porte… Tendant ses sens, elle remarqua quand même la présence d'une créature…
    Le hibou !

    D'accord… Il n'y avait qu'une fois qu'elle avait vu un hibou sonner à une porte, c'était dans Rox et Roucky. D'ailleurs, s'était plutôt une chouette ! Et à bien y réfléchir, était ce bien la chouette qui sonnait ? Bref, on s'en fiche elle reverrait ses classiques un autre jour !

    Ses yeux jaunes étaient posés sur le volatil. Soit il était totalement normal, soit c'était un hybride qui lui voulait elle ne savait trop quoi. Dans le premier cas, rien à craindre, dans le deuxième il fallait être sur ses gardes et savoir s'il lui voulait du mal…

    Bien elle savait ce qui lui restait à faire. On découvre toujours la vraie nature des choses face au danger…

    Bondissant hors de sa cachette, babines retroussées, tout crocs dehors, elle planta fermement ses pattes dans la terre et se propulsa de toute sa vitesse sur le volatil. En moins d'une seconde elle avait parcourut la distance qui les séparait et grondante comme un véritable chien de garde, elle ouvrit la gueule prête à le mordre…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robin Mauniet
Bubo Bubo | Half-Blood
avatar

Messages : 445
Date d'inscription : 14/10/2010
Age : 23

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 25 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Listen to my heart, can you heart it sings...? [Nel]   Sam 25 Juin - 13:44

Le hibou suivait tout ce qui se passait de ses sens aiguisés. Comme le premier soir, où il l’avait écouté s’en aller, il visualisait mentalement ce qu’il entendait. Une sorte de blanc, qu’il définissait comme un instant de réflexion, dont Bob usa lui aussi pour réfléchir. Si elle ouvrait, que ferait-il ? Est-ce qu’il se dévoilerait simplement ? Est-ce qu’il l’épaulerait en tant que hibou, comme un animal de compagnie ? Tant de questions qui témoignaient de l’impulsivité de sa présence, car il n’avait rien préparé.

En se concentrant, il arrivait à percevoir les battements de son cœur. Elle semblait être effrayée… Le hibou leva la tête et détailla plus précisément la maison. D’accord, elle n’était pas mal, mais elle ne valait pas la résidence dont il était devenu propriétaire aux alentours de Bourges…

Le rapace tourna brusquement la tête vers la cuisine. Quelque chose avait changé. Les pas n’en étaient plus. Très vite, il fit mine de ne rien avoir remarqué, et d’attendre. Ça avait quatre pattes, ça se déplaçait souplement, et c’était trop gros pour un chat. Un chien, ou quelque chose de dérivé ? Il jeta un rapide coup d’œil quand ça se cachait derrière un arbre, et n’en vit qu’une patte et une queue. Ce pelage… Un loup.

*Au moins, c’est mieux qu’une chauve-souris…*

Quoi qu’on en dise, les mythes populaires n’étaient pas la vérité. Il l’avait vue sortir de jour, elle ne se changeait pas en chauve-souris, elle buvait et mangeait normalement… Était-il une hybride terrestre, en fin de compte ? Non… Les terrestres aussi vieillissent…

*Elle a bougé !*

Un puissant battement d’ailes lui permit de surplomber la louve qui tentait de le mordre, et il eut à réfléchir en un quart de seconde.

*Loup manger hibou. Rester hibou pas bonne solution.*

Un deuxième battement d’ailes, et les plumes se rétractèrent, au même titre que les membranes des ailes. Le duvet disparu, recouvert par de sombres vêtements et un long manteau de cuir. Ses cheveux quittèrent leur couleur chamois pour leur blond naturel, seul son regard restait encore orange. Robin posa les pieds juste à côté de la louve, entourant son cou du bras pour l’empêcher de s’enfuir sans l’étrangler.

- Moi non-plus, je ne suis pas ce que tu crois, Nelïya.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelïya Fox

avatar

Messages : 788
Date d'inscription : 08/03/2009
Age : 26
Localisation : Dans tes rêves beau gosse ...

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 18 ans physiquement
Relations:

MessageSujet: Re: Listen to my heart, can you heart it sings...? [Nel]   Dim 26 Juin - 20:10

    Les effluves du hibou frappaient l'odorat fin de Nelïya sans qu'elle puise en savoir plus sur lui. Pourtant, une odeur était chargée d'information… C'était une véritable carte d'identité déclinée en hormones qui s'épanouissait en fonction de la créature. Mais dans ce parfum elle ne reconnu que très peu de ce qu'elle avait retenu de celui de Bobby. Voilà pourquoi l'idée qu'il puise s'agir de son ex petit ami sous ce plumage ne lui caressa même pas l'esprit.

    Le volatile avait été vif et lorsqu'elle arriva sur lui il avait déjà prit son envole. Etait ce donc un véritable oiseau qui partirait à tir d'ailes sous les assauts d'un prédateur ?
    Le harcelant toujours, la louve bondit, faisant claquer ses mâchoires à des demi-centimètres des ses plumes qu'elle voyait presque danser sous le vent qu'elle déplaçait par ses attaques. Vomissant des grondements de plus en plus féroces elle cherchait à le pousser à bout. Un vrai hibou partirait, un hybride reprendrait forme humaine, ou au moins hybride pour contrer ses attaques.

    Et enfin la vérité éclata. Derrière ses prunelles canines elle vit l'oiseau grandit, s'étirer … Une chevelure bonde. Des yeux d'azurs glacés. Une odeur si familière qui vint la cueillir…

    Il était là. Grand, beau. Son ténébreux.

    " Moi non-plus, je ne suis pas ce que tu crois, Nelïya."

    Avait-il sentit le sentiment d'urgence que Lïya avait ressentit ? Quoi qu'il en soit, il l'immobilisa. Comme pour la retenir de la fuite qu'elle avait été sur le point de prendre…

    Il ne devait pas être là. Entre ses côtes son cœur tambourinait de frayeur. Il savait. Il était venu. Pourquoi ?
    Avec sauvagerie elle se débattait. Griffant le sol, secouant son corps, grondant sans pour autant le mordre. Qu'il la lâche, qu'il la lâche !
    Et dans son esprit, des images tournaient avec violence… Des images d'une douceur douloureuse…

    Lui qui la tenait dans ses bras. Lui qui dormait et elle qui l'observait. L'eau ruisselante sur leurs corps serré l'un contre l'autre au court d'une douche commune. Son rire. Leurs rires. Ses lèvres. Leurs baisers.

    Non. Non elle ne voulait pas. Il fallait qu'elle oubli tout cela. Il n'y avait pu de "Nelïya". Elle avait chassé son passé…

    Dans un mouvement brutalement plus féroce elle se dégagea, et tituba presque surprise de sa nouvelle liberté, le souffle court et le cœur battant elle lui jeta regard éperdu et sous le choc la transformation inverse s'enclencha.

    Elle apparut sous son véritable visage de vampire, les pommettes amincis, les yeux fuselés, les mains griffues, les canines acérées, assise sur le sol elle devait lever les yeux pour croiser les siens.

    -Bo … Bobby … Mais… Qu'est ce que … Qu'est ce que tu fais là ?!

    Demanda-t-elle n'essayant même pas de jouer la carte du "vous devez me prendre pour quelqu'un d'autre", la voix tremblante d'emotion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robin Mauniet
Bubo Bubo | Half-Blood
avatar

Messages : 445
Date d'inscription : 14/10/2010
Age : 23

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 25 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Listen to my heart, can you heart it sings...? [Nel]   Mar 28 Juin - 16:25

Nelïya se débattait, et bien que cela lui faisait mal d’utiliser la force, Robin la retenait. Parce qu’elle ne devait pas s’échapper. Parce qu’il ne voulait pas qu’elle lui échappe encore une fois. Elle faisait tout pour sortir, tout pour qu’il la lâche. Tout, sauf essayer de le blesser.

*Nelïya, souviens-toi de nous.*

Bob serrait les dents, mettait sa tristesse de côté. La louve se débattait toujours, et lui tentait de l’apaiser. Oui, elle l’avait abandonné. Oui, elle était retournée voir son James. Mais il espérait que son absence de tentatives de morsures signifiait qu’elle ne l’avait pas entièrement oublié. Lui aussi voyait des images défiler, des images de tendresse passée, de bonheur qui lui échappait. Mes images auxquelles il voulait s’accrocher, qu’il ne voulait pas laisser effacées par l’usure du temps.
Mais Nelïya s’agitait toujours, et Bob se rendait compte de la vanité de son geste. Il aimait sa liberté, et pourtant il l’entravait, la rendait prisonnière de son emprise. Profitant de la férocité de son mouvement, Robin relâcha l’étreinte pour lui permettre de se dégager.

Sous ses yeux, la louve reprenait des traits humains, ou presque. Des griffes, des canines, un regard presque effrayant qui dans lequel s’étaient plongés les yeux de glace de l’hybride.

« Bo … Bobby … Mais… Qu'est ce que … Qu'est ce que tu fais là ?! »

Le hibou ferma les yeux pour ne pas se rendre ridicule en affichant devant elle l’espoir que représentait pour lui l’émotion qu’il percevait dans la voix de la louve. Sous les yeux de Nelïya, ses sourcils devinrent des aigrettes, ses doigts, des serres, ses cheveux s’assombrirent, et il ouvrit sur elle ses yeux jaune orangés. Parce qu’il n’y avait plus de place pour le mensonge entre eux. Parce que le grand-duc n’était qu’un petit joueur de cithare, et qu’il ne voulait pas laisser sa belle au maharadja.

- Seasons may change, winter to spring. But I love you, until the end of times…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelïya Fox

avatar

Messages : 788
Date d'inscription : 08/03/2009
Age : 26
Localisation : Dans tes rêves beau gosse ...

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 18 ans physiquement
Relations:

MessageSujet: Re: Listen to my heart, can you heart it sings...? [Nel]   Jeu 30 Juin - 11:54

    “Seasons may change, winter to spring. But I love you, until the end of times…”

    Un sentiment d’alarme fit accélérer le rythme cardiaque de Lïya. Il était venu recherche « Nelïya »… Et il était surement le seul à pouvoir la faire revenir à la surface…
    Non… Elle n’était pas prête pour ça. Elle fuyait le monde extérieur en ce cachant dans cette villa à l’écart, et voilà que le monde extérieur venait à elle …
    Elle plaqua ses mains sur ses oreilles pour ne plus entendre. Il fallait qu’elle tienne bon.


    -ARRÊTE ! Aboya-t-elle d’une voix suraigüe, la respiration encore haché faisait soulever sa poitrine de façon saccadée.

    -Tu … Tu ne devrais pas être là ! Je ne sais pas comment ni pourquoi tu es venu mais tu n’as rien à trouver ici ! Nelïya est morte ! MORTE ! J’ai tout brûlé !

    Elle enchainait ses mots à une vitesse qui ne visait qu’à lui donner du courage et à ce convaincre elle-même de ce qu’elle disait. Puis elle leva ses yeux flamboyants vers lui avec plus d’assurance.

    -Il n’y a rien pour toi ici ! RIEN ! Va t-en !

    Le chassa-t-elle avec véhémence, refoulant le tumulte des souvenirs que sa présence animait chez elle, et les écorchures de son ancienne vie. Elle avait trop souffert. Elle avait fait fausse route… Elle n’était plus humaine, il était temps qu’elle cesse d’agir comme tel …
    Elle était immortelle et vampire ! Sa place était parmi les siens ! Elle se le répétait en boucle, dressant toutes ses barrières pour ne pas céder…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robin Mauniet
Bubo Bubo | Half-Blood
avatar

Messages : 445
Date d'inscription : 14/10/2010
Age : 23

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 25 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Listen to my heart, can you heart it sings...? [Nel]   Jeu 30 Juin - 12:36

« ARRÊTE ! Tu … Tu ne devrais pas être là ! Je ne sais pas comment ni pourquoi tu es venu mais tu n’as rien à trouver ici ! Nelïya est morte ! MORTE ! J’ai tout brûlé ! Il n’y a rien pour toi ici ! RIEN ! Va t-en ! »

Les yeux de hibou fixaient la jeune femme. Elle ne pouvait pas dire ça. Elle n’en avait pas le droit. Pas après ce qu’ils avaient vécu. Les serres plongèrent dans la poche du manteau pour en sortir la lettre qu’elle devrait reconnaître. Les serres redevenant doigts l’ouvrirent pour la lire encore.

- « Bobby,

Surement me reprochera la lâcheté de t'avoir contacté par une lettre au lieu de me déplacer en personne, mais je sais qu'il me suffirait de recroiser ton regard pour que la décision que j'ai prise s'envole et que je me jette de nouveau dans tes bras …
Te souviens-tu de ce que je t'ai dit la première fois ? Que je n'avais pas le droit d'aimer, que nos univers étaient trop dissemblables pour se conjuguer ?
Tu m'as simplement répondu que j'étais la seule personne qui puise donner un sens à ta vie ?
Comme j'aurais aimé que ces paroles suffisent à tout effacer ! Comme j'aurais aimé que nos jours s'écoulent ensembles… Comme j'aurais voulu que les heures en ta compagnie deviennent jours, et les jours des mois… Comme j'ai aimé t'aimer… Surement trouvera-tu cet aveu cruel en vue de la fin de cette lettre, et cela ne sera peut être pas plus mal. Je ne suis pas quelqu'un de bien. J'aurais aimé mériter l'amour que tu me portes, mais je sais que ce n'est pas le cas.

J'ai donc décidé d'accepter l'idée que tu donnes cet amour à une autre… malgré la répugnance que j'éprouve d'imaginer une autre femme à ton bras, je sais que je ne peux pas avoir l'égoïsme d'enchainer ton existence à la mienne.

Je ne suis pas celle que tu crois. Je ne l'ai jamais été. J'ai voulu de le faire comprendre, te le dire, mais encore aujourd'hui, par écrit je n'en ai pas la force.
Ce que je suis, je ne l'accepte pas moi-même… Mais je dois m'y contraindre, et en accuser les conséquences.

Je regrette de ne pas pouvoir t'en dire plus. Sache que je t'ai aimé… Ma souffrance ne réduira surement pas la tienne… Je le regrette. J'aurais aimé savoir te rendre heureux, comme tu m'as toi-même rendu heureuse.
Adieu mon ténébreux … »
le grand-duc releva les yeux vers elle.
Je refuse d’accepter ça.

Sous la yeux de la vampire, la lettre partit en confettis avec une lenteur extrême. A chaque morceau arraché, Robin posait le même regard sur la vampire.

*Regarde ce que je fais de ton adieu.*

A force, Robin la connaissait par cœur. Et c’est par cœur qu’il relut le tout dans sa tête, pour faire voler en éclats chacun de ses arguments.

- Tu dis que tu aurais voulu passer des mois en ma compagnie, mais tu t’enfuis aussi tôt… Je me fiche que tu sois quelqu’un de bien ou non, je me fiche de ce que tu es. J’aime qui tu es, et je ne te demande pas de le mériter, juste de l’accepter. Si je ne t’avais pas caché ma véritable nature, peut-être que tu m’aurais dévoilé la tienne. Je sais ce que tu es, ce qu’ils sont. Vampire. Tu vois, ça ne me fait pas peur. Parce qu’au fond, je sais que tu n’es pas quelqu’un de sanguinaire comme dans les histoires. Si tu l’étais, tu ne te serais pas souciée de me rendre heureux ou non. D’ailleurs, tu t’es trompé dans ta lettre. Parce que tu m’as rendu heureux. Parce que Nelïya Fox m’a rendu heureux…

Il s’était approché d’elle en parlant, et le regard qu’il lui adressait était à la fois dur et tendre.

- Si tu veux rester avec les vampires, « Lïya », fais-le. Je me moque de toi. Mais je ne repartirai pas sans elle, tu comprends ? Même si tes petits amis devaient venir, même si je devais attendre l’éternité, je repartirai avec Nelïya ou je ne repartirai pas. Je crois l’avoir déjà dit…
Sans elle, je ne suis rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelïya Fox

avatar

Messages : 788
Date d'inscription : 08/03/2009
Age : 26
Localisation : Dans tes rêves beau gosse ...

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 18 ans physiquement
Relations:

MessageSujet: Re: Listen to my heart, can you heart it sings...? [Nel]   Ven 1 Juil - 19:06

    Elle avait imaginé mille fois cette rencontre, et l'avait tout autant redouté … Son cœur savait. Il savait à quoi elle devait s'attendre… Alors pourquoi fut elle aussi secouée par ses paroles ? Entendre ses adieux de la bouche de Bobby l'ébranla. Il y a des coups physiques de l'on peu parer, les coups moraux restaient eux toujours imparables et sa forteresse interne vacilla.
    Chaque mot était comme une gifle qu'elle devait recevoir de plein fouet sans pouvoir réagir, ils étaient comme une nuée de corbeau venu lui picorer l'âme, bouts après bout. Chaire après chaire.

    Ne pas craquer. Ne pas craquer.

    Déchirant ses adieux, envoyant valser ses arguments, il planta ses prunelles dans les siennes, comme pour la défier… Et de sa taille et de sa prestance il l'a dominait. Il abattait une à une ses phrases comme si elles eussent été des cartes, obligeant Lïya à se coucher…

    Ne pas craquer. Ne pas craquer.

    Elle serra les dents. Elle s'était jurée de mettre fin à la mascarade qu'avait était sa vie… Pouvait-il la comprendre … Pouvait-il imaginer vivre dans sa peau ? Voyait-il son âme écorchée vive comme sous les assauts de l'acide ? Sentait-il la pourriture de son essence consumé par le temps ?

    Non il ne savait pas. Il ne savait rien.

    Il avait raison, elle n'était pas sanguinaire. Mais cela voulait-il dire qu'elle était pure ? Non. Pur elle ne l'avait jamais été. Elle avait essayé… Mes les tares qui s'étaient accrochées à elle l'en avait lâché, et avait finit par s'infiltrer et la prendre toute entière.
    Son seigneur l'avait abandonné depuis si longtemps et son âme s'était égarée dans les noirceurs de son propre être.
    Nelïya était morte. Morte depuis douze ans. Elle avait trainé son propre cadavre comme un boulet, refusant de voir qu'il était sans vie. Qu'il n'était plus qu'une épave…
    Il lui fallait s'en défaire à présent. Elle devait trancher ce cordon nécrosé qui la retenait à cette vie qu'elle avait abandonné depuis douze années.
    Aïlyta était morte. Zack était mort. Sa famille l'avait renié. Bobby était humain.
    Cette vie la devait disparaître. Elle devait oublier toutes les illusions dont elle était peinte…


    -Elle est morte ta belle Nelïya, Robin. Morte, enterrée, elle n'existe plus ! Elle n'aurait jamais du exister ! Je me fiche que tu n'ais pas peur de moi ! T'es qu'un humain ! Un pauvre humain qui ne peut rien pour moi… Mais si tu veux m'aimer. Aime-moi ! Blesse-toi à me regarder sans pouvoir me toucher ! Je suis hors de ta portée ! Tu n'as plus rien à m'offrir qu'on ne m'offre pas déjà ici ! De l'amour ? J'en ai ici. De l'argent ? Des centaines d'années d'économie sont à ma disposition ! De la liberté ? Je peux être ce que je veux ici sans la moindre peur !
    Alors tu vois ? Pourquoi je la ferais revenir ? Pour tes beaux yeux ? Pour ton amour ? J'en aie eut et je m'en contenterai pour le reste de mon éternité ! Je t'avais prévenu que vous n'aviez rien l'un pour l'autre ! Tu crois que l'amour est au dessus de tout ? C'est faux, c'est juste un prétexte que tu utilises pour oublier que tu es lâches et que tu ne peux pas oublier le passé et te contenter de ce qu'il t'a offert ! Si tu n'es rien sans elle ? Alors ne soit rien ! Elle ne reviendra pas pour t'offrir le bonheur après lequel tu cours, pour se condamner au malheur et à un cul de sac dans sa vie. Tu sais qui elle est ? Peut être … Mais Sais-tu ce qu'elle ressent ? T'es tu seulement une seule fois posé la question ? Tu crois la connaître ? Tu ne sais rien d'elle… RIEN. Pas plus que quelqu'un d'autre et que ce qu'elle t'a montré ! Tu es juste aveugle et assez stupide pour croire que tout est possible ! Elle est morte ! Et les morts ne reviennent pas !


    Cracha-t-elle, et alors que sa langue s'emballait, ses prunelles ocres devinrent rougeoyantes… Deux billes flamboyantes comme le sang. Deux perles venues droit des enfers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robin Mauniet
Bubo Bubo | Half-Blood
avatar

Messages : 445
Date d'inscription : 14/10/2010
Age : 23

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 25 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Listen to my heart, can you heart it sings...? [Nel]   Mar 5 Juil - 22:32

Il croyait avoir pris le dessus, il avait tort. Si chaque argument de la vampire était une balle, elle venait de vider sur lui des chargeurs entiers. À grands coups de « T’es qu’un humain », « Tu ne peux rien pour moi », elle le poignardait sans relâche de ses remarques si douloureuses car ô combien vraies. Et même quand il avait cru trouver un argument pour la contrer, elle en ressortait un nouveau. C’était vrai. Tout était vrai. Il était ridicule, il n’avait pas cherché à comprendre ce qui la tracassait tant. Il s’était contenté de poursuivre ses avances égoïstes sans se soucier des raisons du refus de celle qu’il disait aimer. Mais comment aurait-il pu savoir… ? Elle ne lui avait rien dit, il ne savait qu’elle était vampire que depuis quelques jours tout au plus.

Elle l’avait abattu, Robin tomba à genoux… mentalement. Parce que physiquement, il n’avait pas bougé. C’était devenu une statue, dont les yeux de glace fixaient impassiblement ceux de feu. Il ne pouvait pas se permettre de montrer un signe de faiblesse devant cette diablesse. Ce n’était pas Nelïya, il ne devait ni lui faire confiance, ni la ménager. Comme pour briser la véracité des dires de ce monstre aux yeux infernaux, son esprit s’était relevé, plus imposant que jamais. Ses yeux n’avaient plus seulement la couleur de la glace. Ils semblaient capables de geler quiconque oserait s’attirer ses foudres. Physiquement, le hibou était resté immobile, mais la prise de conscience lui donnait la sensation de surplomber la diablesse.

- Tu oses me dire ça, toi qui es morte il y a douze ans ?

Une simple question, toute bête. Mais un ton plus tranchant qu’une lame de rasoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelïya Fox

avatar

Messages : 788
Date d'inscription : 08/03/2009
Age : 26
Localisation : Dans tes rêves beau gosse ...

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 18 ans physiquement
Relations:

MessageSujet: Re: Listen to my heart, can you heart it sings...? [Nel]   Mer 6 Juil - 22:20

  • Elle aurait voulut le voir plier, tomber. Qu'il la déteste, qu'il soit faible. Qui lui donne une raison de plus de le rayer de sa vie.
    Elle aurait voulut qu'il se ratatine comme le pauvre humain qu'il était. La petite chose qu'il était par apport à elle. Mais voilà, il resta droit. Il resta digne. Il resta "Bobby".
    L'homme qu'elle avait aimé. L'homme qu'elle aimait. Justement pour ça, pour sa facilité à répondre, à lui exposer son avis.

    Elle n'avait jamais supporté les chiffes molles qui ployaient sous les ordres sans pouvoir s'imposer. Elle n'avait pas d'estime pour ces hommes là qui se faisaient mener par la "braguette", parce qu'ils étaient trop faibles et sans personnalités.

    Et étrangement elle fuyait aussi les hommes qui s'imposaient à elle. Peut être craignait elle que se soit elle qui finisse trop faible et sans personnalité.


    " Tu oses me dire ça, toi qui es morte il y a douze ans ?"

    Elle l'avait mérité celle là, mais ne s'y était pas préparé. Alors ses yeux faits de sang s'agrandirent, elle sera les poings et elle laissa passer un ange alors que sa poitrine se soulever encore par saccade due à l'émotion.

    -Oui. Je suis morte il y a douze ans. Répéta-t-elle avec calme comme si la colère avait brutalement disparue.

    -Je suis morte.

    Encore une fois. Comme pour se persuader. Elle se leva lentement, le regard un peu égaré.

    -Va-t-en. Ce fut la seule chose qu'elle fut capable d'articuler en pivotant et en claquant la porte.

    Elle avait mit une distance physique entre les deux puisqu'il avait abattu la distance morale. Elle marchait, les yeux dans le vague. Sa colère été retombée comme un soufflet.
    Elle se laissa tomber sur le divan s'allongea et pria pour que tout cesse. Et chose étrange. Elle fut écoutée… Brutalement tout cela lui semblait bien secondaire. Elle sentit à peine son corps se changer en celui d'une louve, et son instinct animal se substituer à son esprit humain.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robin Mauniet
Bubo Bubo | Half-Blood
avatar

Messages : 445
Date d'inscription : 14/10/2010
Age : 23

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 25 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Listen to my heart, can you heart it sings...? [Nel]   Jeu 7 Juil - 12:34

Un combat, c’était ce que leur conversation lui donnait l’impression d’être. Il avait pendant un moment dominé son adversaire, puis quand elle avait repris le dessus, il avait encaissé, jusqu’à pouvoir riposter à nouveau. Un coup dur et bien placé. Quelques mots seulement… Mais il l’avait vaincue, cette diablesse.
Là encore, le hibou n’avait pas bougé d’un centimètre. Maintenant qu’elle était vaincue, il pouvait se permettre de ne plus exercer de pression sur elle. Mais il ne montrerait pas de signe de faiblesse tant qu’elle ne se serait pas totalement pliée devant lui. Même sans sa défense, la forteresse en restait impressionnante.

« Oui. Je suis morte il y a douze ans. »

Il fit un gros effort pour ne pas céder devant ce calme nouveau. Il avait du mal à comprendre comment il avait réussi à rester aussi impassible, alors qu’à l’intérieur, il se débattait presque pour se précipiter et la prendre dans ses bras.

« Va-t-en. »

Non. C’était trop simple. Il n’était pas venu la briser psychologiquement pour ensuite l’abandonner là. Il était venu pour Nelïya, il voulait Nelïya…

Bob ouvrit la porte de la maison, et son regard se posa sur la louve. Il referma derrière lui, et fixa l’animal avec une lueur de compassion dans le regard.

*Toi aussi c’est comme ça que tu te caches quand tu veux échapper à quelque chose ?*

Il aurait pu le dire à voix haute, mais à quoi bon ? Elle ne le comprendrait pas. Sans réfléchir aux conséquences, Robin s’avança vers l’animal, et s’accroupit devant le canapé, caressant d’une main assurée la louve, même si ça devait signifier pour lui se faire mordre.

- Je sais que c’est de l’égoïsme de ma part de rester alors que tu veux que je parte… Mais il n’y a plus de secrets entre nous, maintenant. Je sais qui tu es, tu sais ce que je suis…

Une lueur orangée pointait derrière le bleu glace, comme un signe de la fonte de cette forteresse. Qu’est-ce qu’il pouvait aimer cette peste…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelïya Fox

avatar

Messages : 788
Date d'inscription : 08/03/2009
Age : 26
Localisation : Dans tes rêves beau gosse ...

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 18 ans physiquement
Relations:

MessageSujet: Re: Listen to my heart, can you heart it sings...? [Nel]   Jeu 7 Juil - 15:34

    Son esprit s'enfonçait toujours plus en elle. L'instinct prenait le dessus et elle le laissa bien volontiers s'éveiller.
    Sa vision du monde se confondit avec celle d'un loup. Et lorsqu'un bruit de pas se fit entendre, elle dressa les oreilles sur ses gardes, mais si fiant à son odorat elle reconnu un parfum qui n'éveiller aucun mauvais souvenir. Le bipède s'avança et elle étudiait toujours son odeur, ses yeux jaunes fixés lui.

    Les souvenirs qu'elle pouvait tirer de ce qui restait de sa conscience humaine la conforta dans l'idée qu'il n'y avait aucune menace. Ce bipède faisait partie de la meute.

    Il s'agenouilla et tendit la main vers lui. Elle eut un tressaillement. S'il le posait la main sur elle c'est qu'il voulait affermir sa dominance. C'était comme ça que les loups voyaient les choses. Poser une main sur un loup était un geste de dominant plus que qu'un geste effectif.

    Elle tendit la truffe vers sa main comme pour évaluer qu'elle était d'une qualité qui lui permettait de la toucher sans la souiller. Puis elle la laissa la toucher. Remuant légèrement la queue, acceptant sa position "d'alpha".

    " Je sais que c’est de l’égoïsme de ma part de rester alors que tu veux que je parte… Mais il n’y a plus de secrets entre nous, maintenant. Je sais qui tu es, tu sais ce que je suis… "

    Le langage humain lui arrivait de façon lointaine sans qu'elle en comprenne les mots et le sens. Mais elle sentait la caresse de sa voix et peut être un peu de tristesse.
    Tendant la tête vers son visage elle le poussa du bout du museau avant de lui léchera le visage. Pourquoi son maitre était triste ? Elle ferma les yeux et le laissa continuer à la caresser.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robin Mauniet
Bubo Bubo | Half-Blood
avatar

Messages : 445
Date d'inscription : 14/10/2010
Age : 23

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 25 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Listen to my heart, can you heart it sings...? [Nel]   Jeu 7 Juil - 20:09

Apparemment, Nelïya avait laissé la place à une vraie louve, qui semblait apprécier ses caresses, en remuant la queue. Elle avait perçu sa tristesse, et tentait de le réconforter, comme un chien réconforterait son maître. Sauf qu’il ne voulait pas d’un chien… Il la laissa lui lécher le visage, trouvant cette situation étrange, peut-être un peu embarrassante, mais n’en faisant pas vraiment cas. Robin la fixa, trouvant la situation étonnante. Quand il prenait sa forme hybride, il se sentait différent, et adoptait parfois une attitude de grand-duc, mais était toujours conscient de ses actes. Pourtant, Nelïya semblait cohabiter à la fois avec une diablesse, mais aussi avec une louve…
Lïya ne pouvait pas avoir raison. Nelïya ne pouvait pas mourir. Elle n’en avait pas le droit. Pas après tout ce qu’ils avaient vécus. Alors, les mains de Bob glissèrent pour aller se rejoindre autour du cou de la louve, afin de l’enlacer.

- Nelïya… Je sais que tu es quelque part là-dedans… J’ai besoin de te voir, s’il-te-plait…

S’il avait étouffé son sanglot, une larme avait quand même réussi à se frayer un chemin sur sa joue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelïya Fox

avatar

Messages : 788
Date d'inscription : 08/03/2009
Age : 26
Localisation : Dans tes rêves beau gosse ...

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 18 ans physiquement
Relations:

MessageSujet: Re: Listen to my heart, can you heart it sings...? [Nel]   Ven 8 Juil - 22:35

    Les animaux ont toujours été plus sensibles aux sentiments que les hommes. Elle sentait sa tristesse entre plainte de sa voix et le parfum de sa détresse.
    " Nelïya… Je sais que tu es quelque part là-dedans… J’ai besoin de te voir, s’il-te-plait… "

    Cet appel douloureux ne rappela pas Nelïya. Terré en elle, elle avait laissé cette louve prendre le dessus, la couvert, la protéger de la douleur de ce monde.
    Et Lorsque Bobby l'enserra, la bête se contenta de gémir comme pour compatir à sa douleur. Mais elle resta la bête, et Nelïya ne revient pas.


    Un crissement de pneu fit dresser les oreilles de la louve. Elle entendait presque leur voix.
    Et ses brides de souvenirs humains lui intimaient que ce bipède là n'était pas de la même meute que ceux qui arriva. Alors elle laissa filer un grognement pour le prévenir, les yeux fixés vers la porte…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robin Mauniet
Bubo Bubo | Half-Blood
avatar

Messages : 445
Date d'inscription : 14/10/2010
Age : 23

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 25 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Listen to my heart, can you heart it sings...? [Nel]   Sam 9 Juil - 19:55

Bob rouvrit les yeux en entendant le crissement de pneus. La louve l’avait entendu aussi. Il entendait les voix, et le grognement de Nelïya lui fit comprendre que c’étaient les vampires. Il était armé, mais il ne pourrait pas se défendre face au nombre. Il devait faire vite.
Les yeux du hibou se plantèrent dans ceux de la louve.

- Je reviendrai Nelïya. Je trouverai un moyen de te ramener, je te le promets.

Encore une promesse égoïste… Décidément…
Avec une larme, il embrassa la louve sur le front, lui offrit une dernière caresse, et se releva. Entamant sa transformation, il approcha de la fenêtre, et un hibou grand-duc passa par la fenêtre tout juste ouverte. L’oiseau nocturne s’envola jusqu’à un pin proche, brisa une branche de ses serres, et fit demi-tour. Repassant au-dessus de la maison, il lâcha cette branche, avec ses pommes et ses piquants, sur le petit groupe sur le chemin.
Lorsqu’elle leur tomba sur la tête, et que les vampires levèrent les yeux, le hibou poussa un cri, comme un avertissement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelïya Fox

avatar

Messages : 788
Date d'inscription : 08/03/2009
Age : 26
Localisation : Dans tes rêves beau gosse ...

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 18 ans physiquement
Relations:

MessageSujet: Re: Listen to my heart, can you heart it sings...? [Nel]   Lun 11 Juil - 11:24

    -ATTENTION !

    Salim attrapa Malicia par le poignet et l'attira contre lui alors qu'une branche venait de leur tomber dessus et que Edora s'était déjà prit un pomme sur le haut du crâne.

    -C'est quoi c'délir ? S'exclama Edora en se massant le crâne avec une moue énervée. Salim quand à lui s'assurait que Malicia n'avait rien. Quand à James, il avait levé les yeux au ciel et suivait le volatile d'un œil sombre. Un hibou terroriste alors que le ciel n'était pas encore assombrit par la nuit, voilà qui était peu courant et surtout … Suspect.

    Il fronça les sourcils et chercha le regard du plus vieux vampire du groupe Dimitri, qui semblait prendre la chose avec plus de "flegme" et se contenta d'une réplique amusée :

    -J'aurais bien dit que cet oiseau avait une dent contre nous… Si il en avait.

    Toujours la mine sombre et sérieuse, James claqua la porte de la voiture et ouvrit la marche. Quelque chose lui disait que Lïya serait lui en dire plus sur l'attitude de cet oiseau qui devait plutôt être un hybride.

    Il trouva la porte entrouverte. Rha ! Combien de fois lui avait-il dit qu'il ne fallait pas laisser une porte ouverte ?!


    -Lïya ?!

    Pas de réponse… Il fronça les sourcils et l'appela plus fort. Toujours rien. Le petit groupe venait de le rejoindre et il leur fit partager son inquiétude d'un regard.

    -Elle doit être dans sa chambre. Lança Salim avec calme, alors qu'il croquait dans une pomme, nullement inquiet.

    James se rendit dans la chambre de la jeune femme rien non plus. Et bientôt la villa Hopkins fut réveillée par des appels, mais il n'eut aucune réponse…


    Trois heures plus tard, à des kilomètres de là, une louve trottinait le long d'une route, la truffe au vent. Elle s'arrêta brusquement. Pointa les oreilles vers un bruit qu'elle semblait être la seule à entendre, et brusquement un lapin bondit de son terrier et elle le prit en chasse…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Listen to my heart, can you heart it sings...? [Nel]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Listen to my heart, can you heart it sings...? [Nel]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 2011 - Heart burn (tenue uniquement)
» Cadaver Heart
» Team : Heart of Rathalos (ouverte à tous)
» Arcana Heart / Arcana Heart Full (pcb)
» ► You can't break... my heart ! • Olivia Wilde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hybrid Parisiorum - ou quand le mythe devient réalité... :: Le Jeu : Paris :: Habitations-
Sauter vers: