Forum RPG futuriste se déroulant dans la ville de Paris.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Morse le Phoque et l'Orque - acte 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Katheleen Hjetland
Hybride phoque - Assistante/Interprète à TF1
avatar

Messages : 258
Date d'inscription : 14/11/2010
Age : 26
Localisation : sûrement en train de me faire exploiter par mon Boss.

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 25 ans
Relations:

MessageSujet: Le Morse le Phoque et l'Orque - acte 2   Sam 4 Juin - 17:03

Belle journée, mais rude journée…
Une fois de M. Chevalerie avait quitté la salle de réunion, je n’avais pas perdu de temps.
J’avais profité que Marvin soit à moitié sonner pour aller directement chercher la sécurité et le mettre dans un taxi pour chez lui. Après j’étais remonté dans mon bureau, m’étais laisser tomber à mon bureau et j’avais pris quelques minutes pour faire le trie de tout ce qui venait de se passer.
Mon père était à Paris, je n’avais même plus la paix a laquelle jasperais en venant ici, et en plus il avait déjà côtoyé M. Chevalerie ... Comment ?
Je laissais tout cela quelque part dans ma mémoire, sans un réel espoir de trouver un jour une réponse, puis retournais à mon travail. Je mis plus de temps que prévu a finir ce que j’avais à faire et il était relativement tard quand j’étais sorti du bureau tel une ombre. Ça m’avait arrangé d’avoir encore fait des heures sup. Au moins je n’avais croisé presque personne en sortant, il était préférable de faire profil bas.

Après un rapide saut chez moi ou j’en avais profité pour me changer, enfiler simplement un jean un t-shirt, et regarder dans le miroir l’allure de ma joue. J’étais reparti aussi sec, j’avais quelques excuses à présenter à mon Boss.
J’avais raison quand j’avais dis que j’allais avoir un bleu, a l’endroit ou Marvin avait frappé la peau commençait déjà a viré au violet bleuté caractéristique d’un hématome. J’avais essayé de camouflé cela de ma manière la plus simple que je pouvais, j’avais simplement détaché mes cheveux mais ça ne pourrait tromper personne qui m’aurait regardé de près.

Il était presque 20h quand j’arrivais au pied de l’immeuble de Maximus. J’eu un sérieux doute au moment de sonner, mais de toute façon j’étais là alors rien ne servais de se dégonfler, a part prouver que j’avais des gènes en commun avec l’ivrogne qui était passé a la tour de TF cet après-midi. Ce n’était qu’un mauvais moment à passer, comme quand on enlève un pansement.
La porte d’ouvrit, et j’adressais un sourire gêner au propriétaire des lieux.


Bonsoir.
Je viens simplement vous présenter mes excuses pour l’incident de cette après-midi.


J’avais un peu de mal à le regarder, comme j’avais du ma à regarder toute les personnes qui m’avait vu me prendre un coup par mon géniteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maximus
Ancien aquatique - Hybride Orque

avatar

Messages : 518
Date d'inscription : 06/10/2010
Age : 26

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 111
Relations:

MessageSujet: Re: Le Morse le Phoque et l'Orque - acte 2   Sam 4 Juin - 19:27

la journée avait était très longue… Lorsque Maximilien rentra chez lui, il avait quelque chose sur la conscience… Pas une grosse chose. Non … C’était comme un caillou dans la sandale. Un tout petit gravillon qui mordait la chaire à chaque pas…

Il se revoyait encore perdre son contrôle … Il revoyait son poing se fracasser contre le visage de Marvin, et le sang sur ses manches.

Il avait fait tomber la veste, et dans sa salle de bain il observa son reflet… Il avait l’impression de se regarder comme un orphelin regarde son père biologique pour la première fois. Il reconnaissait cet angle que formait ce nez, le creux de ces joues, la courbure des paupières mais ce visage ne lui disait rien. Ce reflet était le sien et pourtant… Il ne se reconnaissait pas.

Il se passa la main dans les cheveux et laissa son front se poser contre la glace.


*Aller Max. Reprend toi merde ! Tu es allé trop loin, tu ne peux pas renoncer… C’était juste une petite bavure… Rien de plus. T’es fatigué, cette histoire te travail. Mais quand ça sera finit, tout ira mieux… Tout rentrera bientôt dans l’ordre…*

Il inspira profondément et fouilla dans son cœur pour y dénicher la blessure laissé par Octopus. Il n’eut aucun mal à la trouver, et elle raviva rapidement ses motivations, balayant ses doutes.
Ôtant sa cravate, il en profita aussi pour déboutonner les deux premiers boutons de sa chemise.
Il jeta un dernier coup d’œil dans le miroir… Ses cheveux avaient perdu leur impeccable tenu et lui balayaient le visage avec une anarchie contrôlée lui faisant perdre 5 ans d’un coup. Dieu qu’il se trouvait l’air d’être jeune et insouciant lorsqu’il retirait sa tenue de PDG…
« Comment un homme aussi séduisant peut il encore être encore célibataire à ton âge ? » lui aurait demandé sa défunte mère. Il esquissa un sourire, il imaginait tellement bien sa mère lui dire ça les sourcils froncés et les mains sur les hanches, l’air bougonne de n’avoir aucun petit enfant à gâter…
Puis comme à chaque fois qu’il pensait à sa mère, il sentit la nostalgie amère des années passée à ses côtés et il la renvoya dans un coin de sa tête.

19h55, il était dans le salon. Son grand salon d’homme célibataire. Trop bien rangé. Trop vide de photo de famille. Trop grand espace pour homme torturé. Seuls les aquariums remplit de poisson multicolores donnait un peu de gaité à l’endroit.

Il venait de commander un rizotto au traiteur de coin et il s’apprêtait à s’en faire une assiette quand on sonna. Etrange…Il s’avança vers la porte. Activant ses sens accrus pour essayer d’évaluer si il y avait un danger mais quelle ne fut pas sa surprise quand il reconnu le parfum de son visiteur.


*Katheleen ?*

Julie, son ancienne assistante mettait toujours une tonne de parfum. Elle avait toujours dégagé une odeur artificielle qui vous montait à la tête et vous assommait les narines. Mais Kath, non.
Kath elle aussi en portait. Mais s’était une touche plus discrète, idéalement dosée et qui s’harmonisait avec son parfum naturel. C'était un changement qu'il avait accueillit avec joie : plus de maux de tête lorsque son odorat fin rencontrerait les effluves de son assistante.

Il lui ouvrit la porte. Il s’apprêtait à lui demander pourquoi elle était venue mais elle lui coupa l’herbe sous le pied.
Elle baissait les yeux en s’excusant si bien qu’elle ne dût pas voir la surprise sur le visage de Maximilien.
S’excuser pour l’attitude de son père ? Elle ne venait pas lui en collé une pour lui avoir cassé le nez ? Un ange passa, puis Maximilien se décala.


-Entre. L’invita-t-il avec douceur. Elle le suivit. Il prit son manteau pour le poser sur le porte manteau et il l'a fit passer dans le salon. Il se sentait étrangement mal à l'aise. A cause de son cailloux dans la conscience ou à cause de la présence d'une femme dans son antre ? Qui pouvait le dire ... Et le silence qui planait commençait vraiment à être pesant. Elle évitait son regard. Lui évitait de braquer le sien sur elle.
Il avait peur qu'en y regardant de plus prés, il découvre une fine couche de maquillage habillement appliqué pour dissimuler un hématome...


- Je peux t'offrir à boire ? Tu es plutôt jus d'orange il me semble ? Mais j'ai du jus de pomme aussi...

Hors de question qu'il lui propose de l'alcool. Elle avait eut son quota de sensation forte... Quand au coup du jus d'orange, peut être la jeune femme serait surprise qu'il connaisse ses goûts, mais si il restait très professionnel avec elle, ça ne voulait pas dire qu'il ne lui portait pas un certain intérêt. Il avait remarqué qu'elle prenait toujours du jus d'orange au cours des "pots de départ" qu'ils faisait.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katheleen Hjetland
Hybride phoque - Assistante/Interprète à TF1
avatar

Messages : 258
Date d'inscription : 14/11/2010
Age : 26
Localisation : sûrement en train de me faire exploiter par mon Boss.

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 25 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Le Morse le Phoque et l'Orque - acte 2   Jeu 9 Juin - 0:35

Le temps sembla passer au ralenti après que la porte se soit ouverte. Je n’aurais jamais crue que la situation puisse être aussi gênante, si j’avais eu ne serais-ce qu’une idée que ce lourd silence allait s’installer j’aurais peut-être réfléchi a plusieurs fois avant de pointé le bout de mon nez devant cette porte.
J’allais repartir, trop mal a l’aise pour affronté ce regard que je redoutais. Mais mon Boss fini par se décaler pour m’invité a entré.
Un peu surprise je passais le seuil sans un mots, j’avais réussi a lui accorder un sourire un peu gêner au fruit d’une immense volonté.

Ce n’était pas seulement de la gêne qui faisait que je ne voulais pas le regarder. J’avais peur de voir de la pitié dans ses yeux. C’était ce que je redoutais de voir dans les yeux de tous ceux qui m’avait vu un jour me faire frapper par cet ivrogne qu’était mon géniteur.
Pour éviter de croiser la noire profondeur des yeux de mon ancien, et surtout par excès de curiosité j’examinais l’intérieur de son antre. S’était décoré avec goût mais ça ressemblait trop a un magasine de décoration il n’y avait rien de personnel dans ces lieux pas de photos… S’en était presque froid.
Seul élément qui avait quelque chose d’un peu particulier dans ce salon, un aquarium remplie de poisson tous plus beau les un que les autres. J’admirais les miracles aquatiques de Dame nature quand la voie de M.Chevalerie me sortie de mes pensées.


Je peux t'offrir à boire ? Tu es plutôt jus d'orange il me semble ? Mais j'ai du jus de pomme aussi...

Je tournais un peu brusquement la tête vers lui, je ne m’attendais pas vraiment à ce qu’il connaisse mes goût.
Je n’avais rien contre l’alcool, mais après avoir vu ses ravages et en avoir fait les frais aujourd’hui s’était très peu pour moi.


Non, non un jus d’orange ça sera parfait merci.

Je me rapprochais un peu de lui, toujours prudente. Je me méfiais de sa réaction après ce qu’il s’était passé tout à l’heure. J’avoue de que je ne l’aurais pas pensé capable de coller un pain a quelqu’un même en colère. Il s’emblait tellement plus calme et maître de lui-même en temps normal.

Comme je vous l’ai dis, je suis désolée que vous ailliez dû l’assisté à cela. Je ne savais pas que mon Mar… mon père était a Paris. Je croyais qu’il croupissait encore à Lerwick.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maximus
Ancien aquatique - Hybride Orque

avatar

Messages : 518
Date d'inscription : 06/10/2010
Age : 26

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 111
Relations:

MessageSujet: Re: Le Morse le Phoque et l'Orque - acte 2   Jeu 9 Juin - 21:49

Il l'avait guidé vers la cuisine qui s'ouvrait sur le salon par un bar. Pourquoi n'avait-il pas relevé tout de suite ses excuses ? Car en fait, il cherchait les siennes. Fallait bien le dire, il se sentait con. Comment allait-il lui expliquer son geste ? Il ne pouvait décemment pas lui expliquer qu'il avait régit de la sorte en repensant aux agresseurs d'Octopus.

Avouer cela s'était premièrement lui dévoiler qu'il avait aimé l'ancienne, et ensuite lui révéler l'une de ses plus grandes parties d'ombre. Non. Elle le prendrait pour un fou torturé s'il avouait ça.
Alors que faire ? Que dire sans passer pour un surprotecteur coléreux ? Elle était son assistante, et certes il était aussi son ancien, mais il avait agit comme un frère ou un amoureux inavoué ! Quel idiot !

Il devait prendre ses responsabilités… En versant le jus dans le verre de Katheleen il inspira.

Et elle rajouta une couche
.

" Comme je vous l’ai dis, je suis désolée que vous ailliez dû l’assisté à cela. Je ne savais pas que mon Mar… mon père était a Paris. Je croyais qu’il croupissait encore à Lerwick."

Il pivota vers elle et lui tendit le verre. Il captura l'émeraude de ses prunelles dans le charbon des siennes.

-Katheleen… Tu es la seule dans cette histoire qui n'a pas à s'excuser. A vrai dire, c'est à moi de m'excuser… J'ai rarement perdu autant mon sang froid, mais je n'ai jamais supporté qu'on lève la main sur une femme et cela est ma seule justification. J'ai agit à contrario de mes principes et sache que je ne suis pas ce genre d'homme.


Il marqua une pause puis reprit.


-Je ne te tiens pas pour responsable de ce qui c'est passé. Ton père n'avait pas à se trouver en état d'ivresse, et je n'avais pas à me mêler de façon aussi engagé de cette histoire. Je regrette d'en être arrivé là, et j'espère que tu accepteras mes plus sincères excuses pour ce que j'ai fait et les menaces que j'ai proférées à l'encontre de ton père. J'espère que je ne lui ai pas cassé le nez…

Voilà c'était fait. Le caillou dans sa conscience se fit plus petit et il en fut rassuré…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katheleen Hjetland
Hybride phoque - Assistante/Interprète à TF1
avatar

Messages : 258
Date d'inscription : 14/11/2010
Age : 26
Localisation : sûrement en train de me faire exploiter par mon Boss.

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 25 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Le Morse le Phoque et l'Orque - acte 2   Jeu 9 Juin - 22:58

Katheleen… Tu es la seule dans cette histoire qui n'a pas à s'excuser. A vrai dire, c'est à moi de m'excuser… J'ai rarement perdu autant mon sang froid, mais je n'ai jamais supporté qu'on lève la main sur une femme et cela est ma seule justification. J'ai agit à contrario de mes principes et sache que je ne suis pas ce genre d'homme.
Je ne te tiens pas pour responsable de ce qui c'est passé. Ton père n'avait pas à se trouver en état d'ivresse, et je n'avais pas à me mêler de façon aussi engagé de cette histoire. Je regrette d'en être arrivé là, et j'espère que tu accepteras mes plus sincères excuses pour ce que j'ai fait et les menaces que j'ai proférées à l'encontre de ton père. J'espère que je ne lui ai pas cassé le nez…


Avec un geste machinal et rabattais mes cheveux d'un côté découvrant la peau qui devenait bleuâtre. Il n'avait pas tout a fait raison s'était un peu de ma faute. J'aurais pu, et j'aurais du rester dans mon bureau et le faire tout de suite évacuer par le sécurité. Tout cela m'aurais évité tout ses "émotions"...
Tout ce qu'il avait pu dire m'avais remuer, et ça allait encore me travailler un moment.


Tout à l'heure, Marvin à dis qu'il n'avais pas imaginer que vous frappiez si fort, cela veux-t-il dire que vous l'aviez rencontré avant aujourd'hui ?

J'examinais la cuisine en attendant sa réponse, cherchant désespérément quelque chose de personnel la dedans. Mais rien, la seule chose qui se rapprochait de ce que je cherchais était des notes sur le frigo, des nom de lieux, des numéros de téléphones mais sinon, rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maximus
Ancien aquatique - Hybride Orque

avatar

Messages : 518
Date d'inscription : 06/10/2010
Age : 26

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 111
Relations:

MessageSujet: Re: Le Morse le Phoque et l'Orque - acte 2   Ven 10 Juin - 0:40

Il pouvait sentir qu'elle était gênée, mais qu'il se rassure son tour arriva bien vite.

" Cela veux-t-il dire que vous l'aviez rencontré avant aujourd'hui ? "

Bon sang qu'elle était perspicace ! C'est pour ça qu'il l'avait embauché, mais quand même ! Parfois, il aurait aimé qu'elle soit moins vive d'esprit.
Il haussa les sourcils.

-A vrai dire… J'avais pensé qu'il parlait du rassemblement…. Enfin si il était à Paris ce jour là et que tu tiens ton hybridité de lui… J'avoue que je n'ai pas vraiment comprit où il voulait en venir. Je n'ai pas le souvenir de l'avoir rencontré. Ton père, je pense que j'aurais fait le rapprochement si on s'était un jour parlé.

C'est fou comme mentir était devenu une deuxième nature avec lui. Il haussa les épaules comme si ça n'avait pas d'importance. Ca ne devait pas en avoir de toute façon. Il fallait qu'elle se sorte cette idée de la tête.

Il ne savait pas si elle connaissait les "fréquentations" de son père. Mais il valait mieux qu'elle n'en sache rien. Un grattement à la fenêtre lui permit d'esquiver toute autre question. Une voix mielleuse et impérieuse venait de se fracasser contre toutes ses défenses:


¤Ouvre au chat ! Il fait froid dehors, Ouvre au chat humain !¤

A sa fenêtre sur le rebord se tenait un chat noir qui miaulait. Du moins c'est ce que Katheleen pouvait entendre, car Max lui avait le droit de tout comprendre… Bon sang ce qu'il détestait ça ! Il allait vraiment falloir qu'il s'entraine à maitriser son pouvoir se communication avec les animaux.

Un chat. L'animal de tout bon célibataire me direz-vous. Sauf que ce n'était pas tout à fait le chat de Maximilien. A vrai dire le chat comme bon chat avait choisit de venir squatter chez Maximilien de temps en temps.

¤Ouvre, ouvre, ouvre, ouvre !!!¤

Maximilien l'aurait bien laissé dehors pour lui apprendre la politesse mais il aurait était incapable de garder sa concentration sur autre chose que les ordres du matou. Il lui ouvrit la fenêtre de mauvaise grâce et le minet bondit au sol se jetant dans les pieds du PDG pour se frotter contre ses jambes.

¤Tu as mit trop de temps à ouvrir au chat. Caresse le pour te faire pardonner humain. Caresse le chat je sais que tu en as envie. ¤

Cette fois Maximilien l'ignora totalement. Il était habitué à l'orgueil démesuré du matou et il était hors de question de se plier à ses désirs.

Il se concentra sur Katheleen.

-Je sais que je ne devrais pas poser la question, et que tu n'as surement pas envie d'en parler mais … ce n'est pas la première fois n'est ce pas ? Qu'il levait la main sur toi.

Le chat, qui continuait à se trémousser contre les jambes de Maximilien sembla alors remarquer qu'il y avait une autre personne dans la pièce.

¤ Finalement humain le chat ne veut pas se faire caresser par toi. Le chat préfère se faire caresser par l'humaine ¤

Miaulant ça le minet se désintéressa totalement de Maximilien pour aller se frotter contre les jambes de Katheleen

¤ Aller Humaine, caresse le chat. Caresse le chat qui est tout doux. Tu as le droit. Il t'autorise à le caresser. ¤


Le chat
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katheleen Hjetland
Hybride phoque - Assistante/Interprète à TF1
avatar

Messages : 258
Date d'inscription : 14/11/2010
Age : 26
Localisation : sûrement en train de me faire exploiter par mon Boss.

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 25 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Le Morse le Phoque et l'Orque - acte 2   Ven 10 Juin - 14:17

Le ton changea légèrement, il était gêner du fait que j’avais posé cette question. Je me serais presque attendu à ce qu’il me dise de me mêler de mes affaires, et uniquement des mes affaires.

A vrai dire… J'avais pensé qu'il parlait du rassemblement…. Enfin si il était à Paris ce jour là et que tu tiens ton hybridité de lui… J'avoue que je n'ai pas vraiment comprit où il voulait en venir. Je n'ai pas le souvenir de l'avoir rencontré. Ton père, je pense que j'aurais fait le rapprochement si on s'était un jour parlé.

Ça se tenait comme raisonnement, sauf que je n’avais jamais eu la moindre preuve qu’il pourrait être comme nous. Il y avait anguille sous roche, et ça me plaisait moyennement.

Je ne sais pas d’où cela me vient, il se pourrait que ce soit de lui, mais je n’ai jamais eu la moindre preuve qu’il pouvait être hybride.

J’allais ajouter quelque chose quand un miaulement interrompit le silence de la pièce, il y avait un chat à la fenêtre. Un chat gris sombre aux yeux verts. L’idée que M. Chevalerie avait un chat me fit sourire, après tout s’était LA bestiole de la célibataire endurcie. J’avoue que moi-même j’avais pensé à prendre un chat un jour, mais finalement je n’avais pas vraiment de place dans mon petit studio.
Le félin commençait à s’impatienter, il miaulait de plus en plus fort, et finalement Maximus craqua il ouvrit au petit animal, qui sauta d’un saut svelte sur le sol pour aller se frotter frénétiquement contre lui. Voila également pourquoi je ne voulais pas de chat, ils avaient l’arrogance de croire que nous n’avions rien de mieux a faire que nous occuper d’eux.


Je sais que je ne devrais pas poser la question, et que tu n'as surement pas envie d'en parler mais … ce n'est pas la première fois n'est ce pas ? Qu'il levait la main sur toi.

Je redoutais un peu cette question.
Le petit manège du chat ne dura pas longtemps, car il sembla réaliser que j’étais la. A peine ses yeux s’était posé sur moi que je m’étais retrouvé avec une boule de poile se frottant contre mes jambes.
Je l’attrapais délicatement pour lui gratouiller, le menton et l’arrière des oreilles. Mais il fallait que je réponde à sa question.


Quand on me pose la question, je réponds mais il est vrai que je n’en parlerais pas de mon plein gré. Mais en effet ce n’était pas la première fois, il à commencer frapper quand j’avais huit ans.

Cette fois je ne l’avais pas quitté du regard, en papouillant toujours le chat.

J’ai du mal à voir pourquoi cela vous intéressais. Ça ne m’affecte plus, j’ai appris a vivre avec ce passer et sa marque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maximus
Ancien aquatique - Hybride Orque

avatar

Messages : 518
Date d'inscription : 06/10/2010
Age : 26

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 111
Relations:

MessageSujet: Re: Le Morse le Phoque et l'Orque - acte 2   Sam 11 Juin - 0:45

Le chat se plaisait bien dans les bras de l'assisatante. Il ronronnait plus fort qu'un tracteur.

¤ Ho qu'elle a les mains douces ! Toutes douces ! Qui gratouillent bien ! Humain ! Le chat aime ta nouvelle femelle ¤

Heureusement pour Maximus il avait déjà finit son verre sinon soyez sûr qu'il se serait étouffé en entendant le chat s'adresser à lui à l'insu de Katheleen.

Il lui répondit par pensée :

*Ce n'est pas ma femelle crétin de chat !*

¤Vraiment ? Mais pourquoi inviter une femelle qui va manger ta nourriture et prendre ton espace si ce n'est pas pour t'accoupler ? C'est toi le crétin humain.¤

Maximilien s'apprêtait à lui répondre qu'il ne pouvait pas comprendre car il n'était qu'un chat, lorsque Katheleen planta son regard dans le sien pour lui répondre et dévier ses pensées vers un sujet on ne peut plus sérieux:

"Quand on me pose la question, je réponds mais il est vrai que je n’en parlerais pas de mon plein gré. Mais en effet ce n’était pas la première fois, il à commencer frapper quand j’avais huit ans. J’ai du mal à voir pourquoi cela vous intéressais. Ça ne m’affecte plus, j’ai appris a vivre avec ce passer et sa marque. J’ai du mal à voir pourquoi cela vous intéressais. Ça ne m’affecte plus, j’ai appris a vivre avec ce passer et sa marque."

Cette fois elle n'avait pas baissé les yeux. Elle le fixait avec intensité comme pour le défier. Attendait-elle de lui qui se rétracte, qu'il laisse le sujet se perdre ? Le mettait-elle au défi d'étaler une quelconque pitié envers elle ?

L'orque ne dévia pas son regard de celui de la jeune femme. Un sourire presque amer caressa ses lèvres. "Pourquoi cela vous intéresse", allez savoir pourquoi il se sentait légèrement blessé par cette "attaque"… Ainsi donc croyait-elle qu'il ne nourrissait aucun intérêt, aucune inquiétude pour elle ? Elle le prenait pour qui ? Un vicelard qui aimait à poser des questions douloureuses justes pour blesser les autres dont il n'avait rien à faire ?

Qu'il se réjouisse, ainsi donc il restait une énigme même pour elle.


-Ca ne t'affecte plus ? Ha je vois… Alors pourquoi ne m'as-tu pas regardé dans les yeux pour formuler tes excuses ?

Répondit-il avec un air dégagé dans lequel il masqua son orgueil froissé. Elle voulait jouer celle qui était forte, et il ne la blâmerait pas pour cela. Savoir affronter ses problèmes était les premières règles de survie. Mais affronter les choses et les ignorait sont deux choses différentes… Il ne la quittait pas des yeux. Elle ne jouerait pas ce jeu avec lui…

-Tu n'es pas le genre de femme qui se laisse protéger n'est ce pas Katheleen ?

Demanda-t-il en s'arrachant de son regard pour mettre son verre dans l'évier. Puis de nouveau il se tourna vers elle, un sourcil surélevé d'un air interrogateur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katheleen Hjetland
Hybride phoque - Assistante/Interprète à TF1
avatar

Messages : 258
Date d'inscription : 14/11/2010
Age : 26
Localisation : sûrement en train de me faire exploiter par mon Boss.

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 25 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Le Morse le Phoque et l'Orque - acte 2   Sam 11 Juin - 17:18

Savez-vous ce qui ce passe quand une foule voir un père battre sa fille devant son école ? ... Rien, strictement rien. Tout le monde se contente de détourner le regard et d’ignorer les pleur de la gamine qui n'a pas vraiment compris pourquoi elle s'en était pris une.
C'est encore un sujet qui est tabou dans la plupart des société. C'est même parfois presque compris. Cet effet était d'autant plus fort que les Shetland sont un archipel assez isolé.
On a toujours fermer les yeux sur ce qui se passait chez moi, personne ne voulais bouger ce n'était pas leur affaire... Alors oui je ne me laisse pas protéger tout simplement parce que je me suis toujours protéger seule et que personne n'a jamais essayer de veiller sur moi a part ma mère.

J'avais un ton neutre, limite détacher, continuant a papouiller le chat qui ronronnait doucement. Je ne savais pas si ce que je venais de dire était la plus pure et stricte vérité, mais elle l'avait été pour moi, c'est exactement ce qui s'était passer pendant mon enfance. Je ne les blâmais pas, personne ne voulaient se mesuré à mon père, et aucun de nos voisins n'aurais comis l'affront séparé ma mère de ses filles en appelant les services sociaux.
Triste vérité....

J'avais reposer le matou par terre après une dernière caresse.


Mais mes souvenirs d'enfance ne sont pas vraiment intéressants, je pourrait aussi vous raconté comment je suis officiellement "tomber d'un falaise" alors qu'officieusement mon père m'avais ouvert après m'avoir frapper.
Je ferais peu être mieux de partir.


En prononçant ces mots j'avais fait quelques pas vers l'entrée.
Nous avion suffisement parler de mon géniteur pour cette journée.


Dernière édition par Katheleen Hjetland le Dim 12 Juin - 0:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maximus
Ancien aquatique - Hybride Orque

avatar

Messages : 518
Date d'inscription : 06/10/2010
Age : 26

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 111
Relations:

MessageSujet: Re: Le Morse le Phoque et l'Orque - acte 2   Sam 11 Juin - 17:53

La franchise à la Katheleen. Maximilien n'avait pas détourné les yeux et n'avait rien laissé paraître. Il avait écouté avec calme le poison que son assistante avait à cracher même si le ton qu'elle avait prit n'avait rien d'agressif… Mais en vérité il n'avait pas besoin de l'être, les mots étaient des piques à eux seuls.

La jeune femme reposa le chat.


¤ Bha bravo humain, tu l'as froissé ! Et maintenant qui va faire des caresses au chat ? ¤

Maximus l'ignora. Devait-il se sentir mieux que les autres d'avoir agit en voyant Katheleen se faire frapper ? Il ne savait pas vraiment.

-Ce n'est pas parce que tu as dut affronter ça seule petite qu'il faut que tu dresses des barrières entre le monde et toi. Tu parles comme si tu étais la seule à pouvoir comprendre et gérer ta situation. Mais rien n'a changé aujourd'hui. Il lève la main et tu le laisse toujours faire. Tu ne te protège pas tu t'habitue. Ca te dérange que je "m'intéresse" à ces histoires ? Parce que tous le monde n'a jamais eut la franchise de soulever ton problème je dois faire de même ? Ecoutes toi ! Tu dédramatises comme si ça n'avait pas la moindre importance… Penseras-tu la même chose quand c'est ton corps sans vie qu'on retrouvera flotté dans la Seine ?

Il marqua un temps. Le chat venait de bondir sur le bar pour entamer sa toilette.

-Si tu ne veux pas en parler dis le moi très clairement, mais réfléchis à ce que je viens de te dire… Et saches que si ton père rôde de nouveau autour de la tour, je ferais appeler la police.

Il alla chercher le verre qu'elle avait finit et le rangea dans l'évier.

" Je ferais peu être mieux de partir."

-Comme tu veux. Je ne te chasse pas… Tu es venue à pied ? Si c'est le cas je te raccompagne.

De nouveau ce ton calme et ce regard posé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katheleen Hjetland
Hybride phoque - Assistante/Interprète à TF1
avatar

Messages : 258
Date d'inscription : 14/11/2010
Age : 26
Localisation : sûrement en train de me faire exploiter par mon Boss.

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 25 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Le Morse le Phoque et l'Orque - acte 2   Sam 11 Juin - 23:54

Que pouvait-il faire pour moi ? A part faire arrêter Marvin comme il l'avait menacer. Qu'il le fasse, il ne méritait que cela et bien pire de toute façon.

J'ai bien essayer de me défendre, mais ça n'as rien donner, ça a même été pire...
Il est souvent ivre violent, mais il est loin d'être stupide, il est même vicieux quand il veux vraiment se donner du mal.
Mais maintenant que je sais qu'il est en ville, je vais faire attention, on ne retrouvera pas mon corps sans vie dans le Seine.


Je ne te chasse pas… Tu es venue à pied ? Si c'est le cas je te raccompagne.

Pour une fois je n'avais pas protester, j'aurais très bien pu mentir et dire que je n'étais pas venue a pied, mais à quoi bon si ça lui faisait plaisir de jouer les gentlemans.

Vous avez un chat très affectueux, je préférerais nettement que le sale bête de ma voisine soit comme cela il m'as déjà griffer et mordu un nombre incalculable de fois.

Rien ne valais une petit remarque stupide pour essayer de détendre l’atmosphère. On aurait presque pu sentir la lourdeur de nos propos respectif dans l'air.
Les minutes qui suivirent eurent l'air de durer des heures, je me disais que pour une fois j'aurais peu être du aller contre mon instinct et rester chez moi bien au chaud sous ma couette à regarder un vieux film pourri dont le seul intéret était le comique involontaire des acteurs.


Pourquoi vous avez voulu savoir tout cela?

la question était sortie toute seule, elle n'avais même pas eu le temps de traverser mon esprit que mes lèvres l'avait articuler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maximus
Ancien aquatique - Hybride Orque

avatar

Messages : 518
Date d'inscription : 06/10/2010
Age : 26

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 111
Relations:

MessageSujet: Re: Le Morse le Phoque et l'Orque - acte 2   Lun 13 Juin - 0:21

[…] Mais maintenant que je sais qu'il est en ville, je vais faire attention, on ne retrouvera pas mon corps sans vie dans le Seine.

C'était surement ce que tout ces corps flottants s'étaient dit de leur vivant mais il se garda bien de faire la réflexion.

" Vous avez un chat très affectueux, je préférerais nettement que le sale bête de ma voisine soit comme cela il m'as déjà griffer et mordu un nombre incalculable de fois"

¤Elle parle du chat là ? Elle dit quoi ? Qu'il est Doux ? Beau ? Mignon ? Adorable ? Et ses yeuèx ? Elle aime ses yeux ?¤

Saleté de chat, il ne comprenait pas grand-chose à la langue humaine mais il savait toujours quand on parlait de lui !

*Elle te trouve … Pas trop mal.*

¤Pas trop mal ?! Mais elle n'a pas bien regardé le chat !¤

-Il vous aime bien aussi apparemment … Laissa filer Maximus avec un sourire devant l'attitude vexé du félin. Puis, pour éviter qu'elle ne se pose trop de question il rajouta :

-En temps normal il ne se laisse pas caresser aussi facilement.

¤Pas trop mal … Pas trop mal …¤

" Pourquoi vous avez voulu savoir tout cela?"

Il pivota vers elle. Il était surpris de cette question et dût se rappeler qu'il n'était pas le genre d'homme à se montrer "attentionné" ce qui expliquait l'attitude méfiante de Katheleen. Il se contenta d'un sourire en coin.

-Les gens ont besoin d'une raison pour s'intéresser à toi ?

Il aurait pu aussi bien lui dire "parce que je ne veux pas qu'il t'arrive du mal", mais c'était trop clair et Maximus n'était pas le genre à s'étaler sur ce qu'il pouvait ressentir.

La question étant rhétorique il n'attendit pas la réponse et fit volte face pour aller chercher sa veste dans son bureau (tu peux dire qu'elle trouve le "truc" pendant ce temps")

Il revint une minute plus tard, et ouvrit le passage. Il détestait conduire, mais il préférait s'y mettre plutôt que d'apprendre qu'elle avait été la cible des chasseurs pendant son retour …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katheleen Hjetland
Hybride phoque - Assistante/Interprète à TF1
avatar

Messages : 258
Date d'inscription : 14/11/2010
Age : 26
Localisation : sûrement en train de me faire exploiter par mon Boss.

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 25 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Le Morse le Phoque et l'Orque - acte 2   Mer 15 Juin - 18:44

Les gens ont besoin d'une raison pour s'intéresser à toi ?

Une raison ? Non... C'est juste que ce n'est pas très courant.
Maximus passa dans la pièce d'a côté, quelques instants, j'en profitais pour regardé les quelques éléments personnels. Il n'y avais rien de bien scandaleux, des nom, quelques numéros de téléphones. Une seule chose attira un pue plus attention, il y avait un papier avec nom et une heure entourée en rouge, comme si s'était très importants. Je regardais sans vraiment faire attention.

Il revint a peine un minutes plus tard. Je récupérais mon gilet et fit une dernière caresse au matou qui semblait vexé depuis peu, comme si j'avais dis quelque chose qui l'avais froisser.

J'avais toujours vu M.Chevalerie arrivé au bureau avec un chauffeur, j'avoue que cela m'étonnais un peu de le voir prendre ses clés de voitures.


[hrp: désoler là j'étais pas vraiment inspiré]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maximus
Ancien aquatique - Hybride Orque

avatar

Messages : 518
Date d'inscription : 06/10/2010
Age : 26

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 111
Relations:

MessageSujet: Re: Le Morse le Phoque et l'Orque - acte 2   Ven 17 Juin - 12:46

    Les deux descendirent les escaliers jusqu'au garage. On aurait pu penser que la plus belle voiture était celle de Maximilien, mais ce n'était pas tout à fait le cas. A vrai dire, il y avait une tonne de belle voiture dans ce garage…

    Maximus mena Katheleen vers la sienne qu'elle connaissait pour l'avoir vu tout les matins ou son patron arrivait au bureau. La seule différence : Aujourd'hui, c'était lui qui la conduirait.

    Il lui ouvrit la porte sans ce rendre compte qu'il s'agissait d'une manière très "old school" et qui faisait un poil trop gentleman. Puis il grimpa derrière le volant. Contrairement à ce qu'on pouvait penser ce n'était pas parce que Max conduisait peu qu'il conduisait mal. Au contraire, sa façon de faire était souple et agréable pour les passagers.

    -Je te pose où ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katheleen Hjetland
Hybride phoque - Assistante/Interprète à TF1
avatar

Messages : 258
Date d'inscription : 14/11/2010
Age : 26
Localisation : sûrement en train de me faire exploiter par mon Boss.

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 25 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Le Morse le Phoque et l'Orque - acte 2   Sam 18 Juin - 4:12

M.Chevalerie était parfaitement intégré dans cette époque, il ne semblait pas dénoter qu'une quelconque manière d'un trentenaire lambda, un parisien comme les autres... Pourtant certains petits détails de temps a autre trahissait son immortalité et par là son appartenance à d'autre meurs.
Sa manière si galante d'ouvrir les portes - surtout au femmes - en était une. Les bonnes manières avaient tendance a se perdre avec le temps, généralement s'était pas gens plus vieux qui avait le plus de manière. Si seulement cette vérité pouvaient s'appliquer aussi a ma voisine folle de son sale griffeur de chat !
Mais bref, ce soir était une parfaite illustration de son éducation de la vieille école, il avait ouvert le portière de sa voiture. J'avoue que ça changeait des rustre que j'avais plus l'habitude de fréquenté, a croire qu'il n'y avait que ce genre de personne capable de me supporter.


Je te pose où ?

Au coin de la rue, comme ça vous pourrez reprendre directement en allant tout droit. La rue est calme et je n'ai même pas 200m a faire. Il y a quand même peu de chance que je fasse une mauvaise rencontre dans un labs de temps aussi court.

Il y avait un petit quelque chose de moquer dans ma voie, il n'avais pas été obliger de me ramener.
Le fameux coin de le rue n'était pas très loin, la voiture profita d'un stop qui traînais là pour s'arrêter.


Merci de m'avoir raccompagner M.Chevalerie. A demain au bureau.

Je m'éloignais vite espérant ne plus jamais reparler de tout ce qui avait été dis lors ce cette soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maximus
Ancien aquatique - Hybride Orque

avatar

Messages : 518
Date d'inscription : 06/10/2010
Age : 26

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 111
Relations:

MessageSujet: Re: Le Morse le Phoque et l'Orque - acte 2   Lun 20 Juin - 18:37

    Conduisant avec souplesse Maximilien ignora la petite moquerie de Katheleen. Quelque part, il l'enviait d'être aussi insouciante du danger qui planait au dessus d'eux…
    Il aurait voulut être comme elle. S'endormir chaque soir en étant sur de se réveiller le lendemain…
    Il ne craignait pas la mort. Elle viendrait un jour. Mais il priait pour qu'elle lui laisse le temps de faire ce qu'il devait faire pour son peuple.

    Il arrêta sa voiture au "Stop" et laissa descendre la jeune femme. Ne voulant pas non plus passer pour trop soucieux et paranoïaque il ne l'avait pas raccompagnait jusque chez elle, mais attendit de la voir passer la porte de son immeuble pour redémarrer.


    Il rentra chez lui l'estomac toujours vide, mais sans avoir plus faim que ça… S'appuyant contre le dossier de son canapé, il croisa les bras et fixa son aquarium d'un air songeur. Il réfléchissait…

    Katheleen avait relevé la parole de son père. Celui-ci pouvait-il lui en dire plus qu'il ne devait… Après tout, ivre on ne maitrise pas ce qu'on dit.

    "Ne fait confiance à personne… et encore moins à un ivre"

    Voilà une pensée judicieuse… Cela voulait-il dire qu'il devait faire éliminer Marvin Hjetland ?

    Un frisson lui parcouru l'échine.

    ¤Si tu attends que l'un de ses poissons te sautent dans la gueule, ça ne marchera pas Humain. Le chat a déjà essayé… On ne peut pas pêcher ces poissons là. En plus ils sont trop petits.¤

    L'animal venait de bondir pres de Maximilien, et s'était assit juste à côté de lui, miaulant en fixant avec gourmandise les poissons.

    °Non Le chat, je ne veux pas les manger. Je les regarde juste en réfléchissant.°

    ¤Ce n'est pas en regardant une nourriture inaccessible qu'on se rempli l'estomac.¤

    °Tu n'as pas tord le chat… Aller viens, je vais te faire une assiette.°

    ¤Tu as du thon cette fois ?¤

    °Non. On ne mange pas de poisson chez moi. Mais j'ai du poulet. °


    Ajouta Max à l'adresse du chat en se dirigeant vers la cuisine. Le chat semblait très satisfait du repas du soir. L'orque quand à lui mangea sans grand appétit. Et dans son esprit... Toujours ce petit caillou.

Sujet finit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Morse le Phoque et l'Orque - acte 2   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Morse le Phoque et l'Orque - acte 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Vladam] [Orque] [ALL GREEN]
» Chaman orque chevaucheur de dragon
» Char orque
» Armée orque 1500 V8
» Demande d'un acte de décès

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hybrid Parisiorum - ou quand le mythe devient réalité... :: Le Jeu : Paris :: Habitations :: Appartement de Maximilien Chevalerie-
Sauter vers: