Forum RPG futuriste se déroulant dans la ville de Paris.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 A prey too big for my web [Raphaël]

Aller en bas 
AuteurMessage
Heise Varen

avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 13/02/2011

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 20 ans
Relations:

MessageSujet: A prey too big for my web [Raphaël]   Mar 15 Fév 2011 - 16:13

    Il courait, passait par les ruelles les plus sombres, de sorte que personne ne puisse le voir, encore moins à cette heure-ci de la nuit. Il se rendit compte que c'était son erreur justement, de chasser aussi tard, car une fois que lui même devenait la proie, l'obscurité et les avantages qu'elle lui procurait se retournait contre lui, pour devenir un inconvénient. Aucun moyen de savoir où il allait, il n'avait pas le temps de réfléchir, pas le temps de regarder autour de lui pour se situer, ou plutôt même s'il regardait autour de lui, il ne verrait que ces ténèbres inquiétants, angoissants, et dans ces ruelles, c'était encore pire. Toujours est-il qu'il continuait à courir, il ne s'arrêterait pas, s'il s'arrêtait cela signifiait la mort. Il ne l'entendait plus... il l'avait semé ? Surement, il pourrait s'arrêter maintenant, le temps de réfléchir et de reprendre son souffle... Il ressentit une douleur sur sa joue... un liquide chaud... c'était du sang, quelque chose venait d'entailler sa joue, il s'arrêta net. Il était foutu, il venait de le comprendre, depuis le début il courait droit dans le piège, cet hybride léopard venait de se jeter dans la toile de l'Araignée Noire.

    Heise apparaissait derrière lui, il semblait calme, peut-être un peu trop. Il marchait lentement, comme pour signifier à sa proie qu'il s'approchait, que celui qui lui ôterait la vie arriverait bientôt, tout ça dans le but de faire monter la pression, la peur, et toutes ces émotions et sentiments. Tout était calculé, pas une seule chose n'était laissée sans considération. Le lieu, le temps entre autres, mais aussi le caractère de sa proie. Cet hybride était nerveux, très nerveux, et toute cette pression était dans l'unique but de lui faire commettre une erreur. C'est simple de manipuler une proie apeurée. Aussi la dernière pièce du puzzle était maintenant posée, ce qui mettrait fin à cette chasse, ce qui allait l'obliger à faire cette erreur. Le visage du chasseur apparaissait devant lui, à peine éclairé par un rayon de lune qui passait entre deux bâtiments. Un visage calme, qui ne laissait paraitre aucune émotion, c'était le Chien de l'Eglise qui se tenait là, sans la moindre arme. Ses pendules ? L'hybride les avait déjà vu, il avait vite compris leur utilité, il était loin d'être idiot, à présent ils formaient cette toile qui aurait dû l'attraper, il était sans défense, sans armes maintenant, cet air calme n'est qu'un masque, il veut juste lui faire croire qu'il a gagné, mais lui même sait qu'il n'a plus aucune carte à jouer. L'hybride pensait à tout ça, avec un sourire naissant sur son visage. Il n'avait plus qu'à attaquer maintenant, et il aurait gagner, Heise était sans défense... Il passa sous forme hybride, un mélange d'homme et de félin, et il sauta sur Heise, avant d'être retenu par quelque chose... Trop tard, il n'était plus qu'un tas de viande, tenu à quelques centimètres du sol par les fils de la toile, de la vraie, pas du seul fil qui n'avait d'autre intérêt que de lui faire croire en la présence d'une fausse toile devant lui. Non, la vraie avait été tissée au moment même où Heise sortait des ténèbres en face de lui.


    J'ai pris ta vie en échange de toutes celles que tu as volé... brûle dans les feux de l'Enfer.

    Le corps retomba au sol comme une marionnette dont on venait de couper les fils, une quantité de sang abondante coulant encore de sa gorge à moitié tranchée. Il ramena ses pendules à lui, il avait accompli sa mission, il n'avait plus rien d'autre à faire ici, il ferma les yeux, et les réouvrit quelques secondes plus tard avec une expression de pitié cette fois sur son visage. Il n'aimait pas ce travail, mais il était obligé, il l'avait demandé, et avait hérité de la place d'Assassin parmi les chasseurs, l'ombre cachée parmi les lumières. Il se retourna enfin, mis la capuche noire de son sweat sur sa tête et se dirigea vers la rue grande rue éclairée, très peu fréquentée à cette heure de la nuit, mais après tout qui penserait que cet homme venait d'assassiner quelqu'un juste là-bas ? Mais il fut arraché de ses pensées à ce moment... il y avait quelqu'un ici, qui l'observait. Il se retourna brusquement pour voir le visage de cet homme...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphaël
Très ancien vampire -- Propriétaire du Midnight
avatar

Messages : 345
Date d'inscription : 27/10/2008
Age : 30
Localisation : Au coeur de la guerre...

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: indéterminé
Relations:

MessageSujet: Re: A prey too big for my web [Raphaël]   Mar 15 Fév 2011 - 17:56

La nuit était belle, douce, mais sombre. Des nuages de printemps masquaient la lune, un vent léger les déplaçait lentement. Les rues étaient presque désertes à cette heure, les derniers bars avaient fermé, les parisiens étaient rentrés chez eux.
Raphaël avait confié la gestion du Midnight à ses collègues, comme souvent ces derniers temps. Depuis qu'il était revenu à Paris, il y passait de moins en moins de temps. Il sortait beaucoup plus, s'entraînant dans les bois avec des amis ou errant dans les rues de la capitale à la recherche de conflits...
Et il venait d'en trouver un.

Un homme passa devant lui en courant à toute allure, comme si la mort même était à ses trousses. Le vampire sentit la peur, et décida de le suivre de loin. Il se dissimula dans les ombres pour se rendre invisible, et observa l'homme s'arrêter, à bout de souffle.
Il sentit l'odeur du sang, et vit l'homme porter la main à sa joue qui se fendait d'une entaille pourpre.
Un autre homme fit son apparition, avec un calme démontrant qui était le chasseur et qui était la proie.
L'hybride montra sa nature en se transformant et en bondissant, mais avant d'avoir pu atteindre sa cible, il fut stoppé dans les airs, découpé par des fils acérés et presque indétectables. Il retomba lourdement au sol, tandis que le chasseur récupérait ses fils en prononçant sa sentence.

Un travail de professionnel. Il rabatit sa capuche sur sa tête et se détourna du cadavre. Il passa juste devant Raphaël, sans le voir puisqu'il s'était fondu dans les ténèbres. Le vampire s'apprêtait à agir, à punir ce justicier, mais il ressentit alors de la peine et de la pitié dans le cœur du chasseur, et en fut étonné. Il n'avait pas agi par conviction ou fanatisme, il n'était pas satisfait de son action, comme s'il y avait été forcé...

Le vampire sortit des ombres et redevint visible. C'est alors que le chasseur se tourna vers lui...
Raphaël ne lui dit rien. Il ne voulait pas engager la conversation. Pour le moment, il se contentait de le fixer de ses yeux gris perçants, attendant de voir la réaction du jeune homme...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphaël
Très ancien vampire -- Propriétaire du Midnight
avatar

Messages : 345
Date d'inscription : 27/10/2008
Age : 30
Localisation : Au coeur de la guerre...

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: indéterminé
Relations:

MessageSujet: Re: A prey too big for my web [Raphaël]   Mer 15 Juin 2011 - 18:25

Hum... Up ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heise Varen

avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 13/02/2011

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 20 ans
Relations:

MessageSujet: Re: A prey too big for my web [Raphaël]   Mar 28 Juin 2011 - 20:02

Il observa ces yeux gris qui semblaient briller dans le noir. Il ne bougea pas tout de suite, il ne dit rien, et se contenta de rester calme. Il venait juste de remarquer cet homme, ce n'était pas normal. Soit il était là depuis le début, et auquel cas il l'aurait remarqué en passant devant lui, soit il venait d'arrivé, et dans cas il l'aurait remarqué également. Tout ceci ne collait pas. Mais au final la plus grande question était...

... Qui êtes vous ?

Il brisait le silence qui s'était installé par cette simple question, se doutant que l'homme en face de lui ne lui répondrait probablement pas. Qui donne son nom à un inconnu simplement parce qu'il lui a été demandé ? Un inconnu qui venait d'éliminer une personne devant lui, qui plus est. En gros, si vraiment il lui donnait son nom, c'est que cette homme avait sacrément confiance en lui, et que par conséquent il devait être assez puissant. D'ailleurs il le sentait, qu'il n'était pas normal... car après tout la seule conclusion à laquelle il venait concernant le fait qu'il ne l'ai remarqué qu'aussi tardivement, était qu'il n'était pas humain, et qu'il avait usé d'un pouvoir quelconque... et aussi loin qu'il s'en souvienne, il n'avait pas entendu parlé d'un chasseur capable d'une telle chose, il était donc très certainement un ennemi... ou du moins pas un allié.

En attendant, le corps inerte de sa victime gisait toujours sur le sol, le sang continuant de couler pour former une grosse flaque rouge sous le cadavre. S'il restait trop longtemps ici, il risquait de se faire remarquer, et ça c'était vraiment pas bon... Il devait faire vite, soit l'éliminer vite fait... ou continuer ça autre part, ne serait-ce qu'un peu plus loin dans ces ruelles étroites et sombres... il restait ainsi dans son élément...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphaël
Très ancien vampire -- Propriétaire du Midnight
avatar

Messages : 345
Date d'inscription : 27/10/2008
Age : 30
Localisation : Au coeur de la guerre...

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: indéterminé
Relations:

MessageSujet: Re: A prey too big for my web [Raphaël]   Ven 1 Juil 2011 - 0:10

Le chasseur paraissait surpris. Rien de plus normal. Une simple question jaillit de ses lèvres, une question que Raphaël entendait rarement cependant. Qui était-il ? Il existait tant de réponses... Mais il n'était pas d'humeur à les donner. Le vampire ne quittait pas le chasseur des yeux. Son visage était insondable, il ne laissait paraître aucune émotion, un visage de marbre. Sa voix ne fut pas plus expressive quand il répondit :

C'est sans intérêt.

Il laissa une courte pause avant d'ajouter :

Pour le moment.

Raphaël détacha alors son regard du chasseur pour le poser sur le corps mutilé et couvert de sang. La méthode de Heise avait été certes expéditive et efficace, mais sournoise et horrible. Le vampire n'avait jamais vu ça, et pourtant, il en avait vu...
D'une voix toujours très neutre, il demanda :


Ce qui m'intéresserait plus, ce serait de savoir qui il était, lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heise Varen

avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 13/02/2011

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 20 ans
Relations:

MessageSujet: Re: A prey too big for my web [Raphaël]   Mar 9 Aoû 2011 - 16:35

S'il y a bien quelque chose qui a le don d'agacer pas seulement tout le monde, c'est d'être confronté à quelqu'un qui ne laisse paraître rien de ce qu'il pense, quelqu'un que l'on n'arrive pas à comprendre, et Heise n'échappait pas à cette vérité. Ou plutôt, c'était surtout vrai pour lui. Rien de plus frustrant que celui pour celui qui profite des failles dans la psychologie de chacun pour mener à bien ses missions – s'il n'est pas de mauvaise humeur, auquel cas il se contente de foncer dans le tas.

Il était en face de l'une de ces personnes. Il n'arrivait pas à comprendre ce qu'il voulait, ce qu'il pensait, il était aussi neutre que... Black Spider lui même... Pourquoi était-il là ? Qu'est-ce qu'il lui voulait à lui ? Pourquoi s'était-il montré devant lui alors qu'il aurait été beaucoup plus simple de continuer à se cacher et d'aller, pourquoi pas, reporter ses aces à la police ? Non au lieu de cela il s'était montré devant le chasseur qu'il était, qu'il avait vu exécuter un pas-si-innocent-que-ça hybride de sang froid... ou pas.


C'est sans intérêt.

Bien sûr, il aurait répondu la même chose, ou en tout cas quelque chose dans le genre. Eh bien s'il n'avait aucune intention de se présenter, s'il ne voulait pas parler, alors il n'allait pas se déranger plus longtemps avec cette individu, plus longtemps il restait ici, plus il avait de risque d'être découvert.

Pour le moment.

Pour le moment... Donc il avait l'intention de lui dire qui il était vraiment finalement ? Ou peut-être pas. L'homme en face de lui détourna les yeux pour les poser sur le corps de la victime. Pauvre de lui, ça n'avait pas dû être sans douleur. Mais pas le temps de se lamenter sur son sort, premièrement parce qu'il était l'auteur de ce qui était un « crime » aux yeux du monde, et qu'à moitié à ses yeux – notez que c'est déjà pas mal pour un chasseur de se sentir un minimum coupable – et deuxièmement parce que le temps qu'il n'avait plus les yeux sur le chasseur, il allait pouvoir agir. Un pendule glissa de sa manche pour aller longer un mur et essayer de se rapprocher de l'individu le plus silencieusement possible. Son but n'était pas d'attaquer, juste d'utiliser ce que son mentor avait appelé Lock-On. Ca manquait de style comme nom de pouvoir mais pourquoi pas, ça résumait bien le principe, avec ça le pendule était « verrouillé » sur cet homme. On n'est jamais trop prudents.

Ce qui m'intéresserait plus, ce serait de savoir qui il était, lui.

Encore une fois, sa voix ne laissait paraître ni de la douleur à la vue de ce cadavre, ni de la pitié, ni quoique ce soit d'autre. En tout cas, il comprit une chose : monsieur X – puisqu'il faut bien lui donner un nom – voulait peut-être jouer, à sa façon, aux devinettes. Pourquoi pas. Heise jouerait avec lui, en espérant l'occuper assez longtemps pour pouvoir le toucher avec son pendule.

C'est sans intérêt... Il est mort...
Mais je sais au moins qu'il était dangereux : meurtres, vols... Recherché pour ses crimes, il se trouve que j'ai été celui qui lui a rendu le jugement.



[HS : Vouala ! Me rend compte que je te fait vraiment attendre, désolé >< Je ferai un effort maintenant pour ne pas être trop en retard >.> ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphaël
Très ancien vampire -- Propriétaire du Midnight
avatar

Messages : 345
Date d'inscription : 27/10/2008
Age : 30
Localisation : Au coeur de la guerre...

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: indéterminé
Relations:

MessageSujet: Re: A prey too big for my web [Raphaël]   Lun 5 Sep 2011 - 18:47

Les yeux gris du vampire revinrent vers ceux du chasseur, aussi inexpressifs que les siens. Il se justifia en expliquant que sa victime était dangereuse, qu'il avait commis des vols et des meurtres...

Curieuse façon de te justifier...

Oui, il venait bien de le tutoyer, alors qu'il était pour lui un parfait inconnu. Mais c'était l'une des habitudes, certains diront "manies", de Raphaël, que de tutoyer tout le monde, du plus insignifiant des humains au plus âgé des Anciens. Si cela surprenait parfois, les gens n'en prenaient que rarement ombrage, ou n'en faisaient pas la remarque.

Tu le tues parce qu'il a tué... Sans un contexte plus développé, c'est plutôt incohérent.

Si le vampire était curieux de la méthode employée, il voulait avant tout savoir pourquoi il l'avait tué, avant de comprendre comment il l'avait fait. Il pouvait s'attendre à la réponse habituelle des chasseurs, tout le blabla des créatures infernales à éradiquer pour le bien de Dieu, et cætera, mais il sentait qu'il pouvait y avoir autre chose. Il avait perçu les remords et la peine du jeune tueur après qu'il ait accompli son œuvre macabre, et cela l'intriguait.

Raphaël resta silencieux un moment, le temps de "sonder les environs". Par chance, à cette heure de la nuit et en cette petite ruelle, il n'y avait personne qui s'approchait pour le moment. Ils étaient seuls...
Le vampire rompit ce face à face et commença à tourner autour du chasseur, lentement, comme une proie tourne autour de sa victime qu'il s'apprête à achever, ou comme un animal intrigué observe attentivement un phénomène qu'il tente de comprendre. Il ne le quittait pas des yeux et gardait soigneusement ses mains croisées dans son dos, pour que ses griffes ne soient pas visibles au regard inquisiteur du chasseur.


Ainsi tu punis les criminels en appliquant la loi du Talion...
Tu es "celui qui rend le jugement"... C'est une périphrase qui désigne Dieu généralement, non ?


Le premier semblant d'émotion avait enfin percé dans ses paroles, lorsqu'il teinta sa question d'une pointe d'ironie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heise Varen

avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 13/02/2011

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 20 ans
Relations:

MessageSujet: Re: A prey too big for my web [Raphaël]   Mer 21 Sep 2011 - 17:39

Curieuse façon de te justifier...

Pourtant n'était-il pas vrai que les humains depuis toujours justifient la mort d'une personne ainsi ? Du moins, les vainqueurs, les puissants, peu importe la justification, tant qu'ils parviennent à faire passer les autres pour des « mauvais », ils n'hésitent pas à tuer, et personne ne leur dira rien. Voilà le pessimisme de Heise qui revenait en force, les humains sont pourris, pourquoi les protéger en éliminant ces créatures dangereuses ? Pourquoi porter ce rôle, de celui qui tue pour le bien des autres, celui qui se salit, celui qui sombre de plus en plus dans le mal alors qu'il n'avait toujours voulu que le bien... Au final, ça résumait bien Heise, et la plupart des chasseurs qui réfléchissent un minimum à ce qu'ils font, des tueries au nom du bien... Une musique lui revenait étrangement en tête, lui qui n'en écoutait pas tant que ça, mais il l'avait entendue, et même s'il ne comprenait que le titre, cela résumait bien tout ça. Killing in the name of

Tu le tues parce qu'il a tué... Sans un contexte plus développé, c'est plutôt incohérent.

Il n'avait pas encore remarqué le tutoiement, en vérité il avait l'habitude, tout le monde le tutoyait, parce qu'il paraissait faible, qu'il était parfois trop gentil, qu'il laissait tout passer... mais au final il n'en avait plus rien à faire, et puis le tutoiement de cet homme ne signifiait pas grand chose, car s'il avait voulu lui communiquer quelque chose de cette façon, le chasseur l'aurait au moins remarqué. Ou peut-être pas, puisque les paroles de l'individu continuaient de résonner dans sa tête et de réveiller des tonnes de questions, avec des réponses ou non. D'ailleurs cela commençait à agacer Heise, parce que tout ça, il le savait déjà, et s'il avait essayé de l'oublier, c'était uniquement pour ne pas être gêné par son incertitude lors de ses missions...

*Oublie, n'y pense plus... pas maintenant...*

Concentration sur son pendule qui faisait son chemin discrètement vers sa cible immobile fort heureusement... et merde, pourquoi maintenant ?! Il commençait à lui tourner autour, comme un... vautour tiens, et ça lui déplaisait franchement. Black Spider restait immobile, le suivant simplement des yeux pour le moment. Que faire maintenant ? L'attaquer ? Il avait peut-être une chance qui sait ? Ou continuer cette petite conversation, qui le ramènerait au point de départ, au jour où il s'était perdu, à cause des même questions que cet homme lui rappelait maintenant...

Ainsi tu punis les criminels en appliquant la loi du Talion...
Tu es "celui qui rend le jugement"... C'est une périphrase qui désigne Dieu généralement, non ?


Ironique ? Il venait de faire de l'ironie ? En plus il se foutait de lui... Non, il ne devait pas se laisser emporter, dans ce contexte s'il attaquait, cela signifierait qu'il est à court d'arguments... Mais c'était pourtant le cas, cet homme venait de rouvrir complètement la plaie qui s'était ouverte il y a de cela quelques temps, quand il s'était rendu compte que ce qu'il faisait était mauvais... Lui qui avait accepté finalement de prendre le rôle du méchant, si ce n'est au moins jusqu'à avoir repayé sa dette auprès de David, et avait ainsi cessé de se remettre en question, le voilà de nouveau assaillit par les points d'interrogation dans son esprit. En cet instant, il n'avait envie que d'une chose, tomber à genou par terre, crier, peut-être même pleurer, et s'il avait assez de force faire taire cet homme définitivement par tous les moyens. Mais il n'en ferait rien, pas encore... Son esprit comme pour étouffer toutes ces questions criait maintenant de le tuer, et sa raison lui disait de patienter, de ne pas se précipiter... Il était dans un état de confusion totale.

Je tue au nom de Dieu, je me salis pour lui, j'endosse le rôle du mauvais, ça vous va comme explication ?! Est-ce que Dieu... le veut vraiment...?

Sans s'en rendre compte il avait finalement laissé place de nouveau à ses sentiments et émotions, Heise avait repris le dessus de Black Spider, si l'on peut dire, même si cela impliquerait une sorte de double personnalité, ce qui n'est pas le cas pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphaël
Très ancien vampire -- Propriétaire du Midnight
avatar

Messages : 345
Date d'inscription : 27/10/2008
Age : 30
Localisation : Au coeur de la guerre...

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: indéterminé
Relations:

MessageSujet: Re: A prey too big for my web [Raphaël]   Ven 4 Nov 2011 - 20:54

Raphaël sourit intérieurement quand il vit que ses paroles avaient fait mouche. Le jeune homme restait immobile tandis qu'il lui tournait autour, mais il percevait ses sentiments, des émotions particulièrement fortes et un peu contradictoires... De la colère, de la haine presque... mais également de la tristesse, une grande détresse, et un sentiment profond de doute.
Le vieux vampire songea que ce ne pouvait pas être simplement son ironie sur Dieu et les chasseurs qui avait ainsi fait naître le doute chez le jeune tueur endoctriné. Il devait certainement avoir de sérieux doutes auparavant, et les questions de Raphaël n'avaient fait que ramener ces incertitudes à la surface.

Bien ! Il y avait peut-être bien quelque chose à en tirer.
Depuis son retour en France, Raphaël avait changé de démarche, il sortait beaucoup plus, et agissait surtout, traquant les êtres, toutes races confondues, qui en tuaient d'autres, pour les punir, les blesser grièvement ou les tuer. Mais dans le plan qu'il échafaudait, il avait besoin d'aides, d'alliés, de bras, il lui fallait se constituer une petite armée... Et ce jeune chasseur empli d'incertitudes pourrait peut-être lui être utile, s'il parvenait à briser totalement sa foi.

Heise lui expliqua qu'il tuait au nom de Dieu, et lui demanda si cela lui convenait comme explication.
Le vampire s'arrêta à nouveau devant lui et agita une main comme on chasse une mouche, signifiant un certain mépris.

Pas vraiment... Oh je connais les doctrines de ta race, et je les respecte, car j'estime qu'il est important de croire en quelque chose et d'avoir des idéaux mais...

Il se rapprocha du chasseur, collant presque son visage au sien, et termina sa phrase dans un murmure :

Vois-tu, ton Dieu et moi, nous sommes fâchés depuis longtemps.

Ses yeux scintillèrent un bref instant d'une lueur dorée, surnaturelle, avant qu'il ne reprenne sa position et sa voix normale.
A présent le chasseur, s'il avait été bien éduqué, devait savoir de quelle race il était. Mais il ne comptait pas lui dire tout de suite qui il était exactement.
Ce devait être exaspérant de voir ainsi quelqu'un s'immiscer dans votre vie et poser de grandes questions en essayant de casser tous vos principes. Mais Raphaël s'amusait à le provoquer ainsi, il aimait ce genre de jeux, et il avait de toute façon toujours préféré les joutes verbales aux combats physiques.


Et j'ajouterai également que si cette explication ne me sied guère, elle ne semble pas te convenir non plus... Je me trompe ?

C'était une question rhétorique, pour lui il était clair qu'il ne se trompait pas. Mais ce genre de question pouvait amener des réactions intéressantes du chasseur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heise Varen

avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 13/02/2011

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 20 ans
Relations:

MessageSujet: Re: A prey too big for my web [Raphaël]   Mar 6 Déc 2011 - 1:22

Non, son explication ne lui allait pas visiblement. Ce petit geste de la main allié à une expression de mépris en était la preuve. C’est étrange comme cet homme, dans es moindres faits, gestes et paroles avait le don d’agacer Heise, l’homme le plus cool du monde… Si on ne prend en compte les rastas, hippies et autres consommateurs de cannabis. Il ne s’était jamais énervé pour quoique ce se soit (sauf quand il avait découvert que son frère était un vampire), mais voilà que cet homme parvenait à lui taper royalement sur le système. Bah, il y a de quoi, quand un homme s’immisce dans votre vie et se met à remuer votre esprit et à faire remonter à la surface toutes les questions que vous vous êtes un jour posé… Au final ce qui l’agaçait vraiment était bien le fait qu’il ait raison sur toute la ligne.

Pas vraiment... Oh je connais les doctrines de ta race, et je les respecte, car j'estime qu'il est important de croire en quelque chose et d'avoir des idéaux mais...

Il ne bougeait pas, il restait droit, seuls ses yeux rivés sur ceux de l’individu en face. Et il s’approchait de plus en plus, tandis qu’Heise avait carrément oublié ses pendules. Cet affrontement n’était plus qu’une bataille verbale… non en fait ce n’était même pas le cas, Heise avait l’étrange impression que peut-être aujourd’hui il trouverait des réponses à ses questions, peut-être chez cet homme, et peut-être que son intuition était fausse, mais il voulait risquer le coup inconsciemment. Bref, ses yeux ne quittaient pas ceux de notre individu jusqu’à ce que leurs visages ne soient plus qu’à un centimètre l’un de l’autre. Cela aurait pu être sensuel et tout dans une autre situation, mais là ce n’était pas le cas.

Vois-tu, ton Dieu et moi, nous sommes fâchés depuis longtemps.

Il ne comprit pas tout de suite ce qu’il voulait dire, jusqu’à ce qu’il voit cette lueur dorée dans les yeux de celui qu’on pouvait maintenant appeler « le vampire » à défaut d’un autre nom. La lueur disparut rapidement, mais il n’avait aucun doute qu’il l’avait effectivement vue, il n’avait pas rêvé, il lui avait révélé exprès sa nature. Maintenant ils étaient à égalité.

Et j'ajouterai également que si cette explication ne me sied guère, elle ne semble pas te convenir non plus... Je me trompe ?

Tu ne crois pas si bien dire. Mais il n’avait pas d’autre choix que de s’en convaincre, comme il essayait de se convaincre de tous les enseignements et principes qu’on lui avait enseigné jusqu’à maintenant en tant que chasseur. Les vampires sont mauvais, les hybrides également, des créatures du diable qui ne méritent pas de vivre. Non, en fait lui-même n’y croyait pas, sa seule excuse pour continuer ce « travail » si l’on peut appeler cela ainsi, c’est qu’il ait une dette envers David et il devait porter le titre de Chien de l’Eglise jusqu’à son retour. Mais que devait-il répondre donc à la question de ce vampire ? Lui déballer toute sa vie ? Il y a une limite…

Peut-être que vous avez raison…

Pour la première fois depuis le début, Heise se décida enfin à bouger, et lui-même tournait maintenant autour de cet homme, mais pas tel un vautour. Juste comme un homme perdu, regard vers le sol, mains dans le dos tandis qu’il fait les cent pas autour du vampire.

Peut-être que ce travail de chasseur n’est pas fait pour quelqu’un comme moi. Je manque de conviction, de foi en cette cause. J’ai l’impression d’être le méchant… et c’est sûrement le cas. Mais… en même temps, ne suis-je pas capable de sauver des gens en mettant hors d’état de nuire certains… non-humains qui usent de leurs capacités surhumaines de la mauvaise façon ? J’ai reçu des pouvoirs moi-même par le père Alexander, alors je veux mettre ces capacités qu’il m’a accordé à bon escient…

Il s’arrêta un instant, il avait l’impression de trahir non seulement l’ordre des chasseurs mais aussi David lui-même… Devait-il continuer cette discussion avec cet homme ou était-ce en soi un acte de trahison que de révéler ses états-d’âmes à une des créatures qu’il était censé éliminer ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphaël
Très ancien vampire -- Propriétaire du Midnight
avatar

Messages : 345
Date d'inscription : 27/10/2008
Age : 30
Localisation : Au coeur de la guerre...

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: indéterminé
Relations:

MessageSujet: Re: A prey too big for my web [Raphaël]   Mar 6 Déc 2011 - 16:26

Ça aurait pu être risqué de révéler à son "ennemi" sa nature vampirique, mais le chasseur n'eut quasiment aucune réaction. Il n'esquissa aucun geste, alors que le plupart de ses collègues auraient immédiatement tenté quelque chose pour lui nuire, ou auraient au moins manifesté du dégoût ou du mépris.
Au lieu de cela, le chasseur accepta le dialogue, et répondit honnêtement à sa question, lui exprimant ses doutes et ses envies.

Et ce qu'il lui révéla était très intéressant.

Il commença par admettre qu'il avait sans doute raison, concernant ses doutes. Puis il expliqua ce que Raphaël avait bien pressenti : il manquait de conviction et perdait en partie la foi en la cause qu'il servait. S'il s'était arrêté là, le vampire l'aurait poussé à arrêter complètement, à "déserter" le mouvement de Xander, pour pouvoir vivre en paix. Mais il alla plus loin, expliquant que d'un autre côté, il voulait pouvoir employer ses dons pour mettre hors d'état de nuire ceux qui employaient leurs capacités surnaturelles à mauvais escient.
Pour Raphaël, c'était décidé : ce jeune homme pourrait bien être, s'il parvenait à le convaincre, le premier chasseur qui lutterait à ses côtés pour sa cause.
Il profita que le chasseur se soit arrêté de bouger et de parler pour reprendre la parole.


Je te comprends. Et je t'approuve, bien plus que tu ne pourrais l'imaginer.

Il avait entretenu jusque là cette sorte d'aura de mystère autour de lui, pour intriguer le chasseur et le pousser à s'expliquer, mais à présent c'était à lui de faire part de ses pensées. Et pour cela, il fallait commencer par un petit cours sur "comment fonctionne notre monde".

Le fond du problème après tout, pour toute créature non-humaine, est de trouver l'usage à faire de ses dons.
Nous ne les recevons pas par hasard.
Tu as reçu les tiens à l'origine pour exterminer les miens, et les hybrides. Mais tu te rends compte toi-même que ce n'est peut-être pas la bonne démarche. Tous les vampires ne sont pas des monstres, certains hybrides sont plus humains que les hommes. Et qui peut alors être considéré comme un monstre, lorsqu'un chasseur tue de sang froid un honnête citoyen et père de famille, qui n'a jamais fait de mal à personne et qui a uniquement commis la faute de naître différent des autres ?

Je ne dis pas que les chasseurs ont tort d'agir ainsi. Bien sûr, il y aura toujours des hybrides qui se laisseront aller, il y aura toujours des vampires qui perdront le contrôle et égorgeront des innocents. Et il y aura toujours des enfants de créatures assassinées qui traqueront leurs ennemis pour réclamer vengeance. La haine ne peut qu'engendrer la haine.

Que faudrait-il faire alors ? Continuer à exterminer tous les non-humains qui croiseront ta route, en espérant que dans le lot tu auras tué plus de coupables que de victimes ?
J'en doute.


Il avait terminé sa petite exposition de sa vision des choses, il était à présent temps d'aborder la question d'un point de vue plus personnel et plus concret.

Tu dois te demander pourquoi je te dis tout cela. Tu dois te demander pourquoi un inconnu, vampire de surcroît, vient te déblatérer un beau sermon sur le bien et le mal.
Et bien... il se trouve que j'ai peut-être une solution à te proposer.


Il laissa un silence, le temps que la chasseur ingurgite tout ce qu'il venait de lui dire, puis il reprit :

Sais-tu qui je suis ?
Ou tout du moins, l'auras-tu deviné ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heise Varen

avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 13/02/2011

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 20 ans
Relations:

MessageSujet: Re: A prey too big for my web [Raphaël]   Dim 18 Déc 2011 - 20:33

Il comprenait Heise et l'approuvait ? Est-ce qu'il était capable de réellement le comprendre ? Si c'était le cas, peut-être bien qu'il avait raison en pensant qu'il trouverai ses réponses chez cet homme... ou plutôt vampire. Et d'ailleurs n'allait pas tarder à le lui confirmer. Son petit monologue était assez intéressant, il résumait bien tous les doutes que pouvait avoir Heise, le chasseur était tout à fait d'accord avec le vampire, chose assez surprenante en soi mais peu importe. Finalement il finit par une question qui acheva de lui faire douter de tout ce qu'il avait fait jusqu'à maintenant. Espérer qu'il y a plus de coupables que de victimes... Le simple fait de penser à la possibilité de s'en prendre à des innocents le dégoûtait, et pourtant il avait déjà dû se salir les mains en quelques occasions, mais il devait obéir aux supérieurs, il n'avait pas son mot à dire...

Tu dois te demander pourquoi je te dis tout cela. Tu dois te demander pourquoi un inconnu, vampire de surcroît, vient te déblatérer un beau sermon sur le bien et le mal.
Et bien... il se trouve que j'ai peut-être une solution à te proposer.


Finalement la curiosité avait prit place, en virant toutes ces émotions négatives qu'il avait pu avoir à l'égard du vampire. Cet « homme » l'intriguait, quelle solution pouvait-il lui proposer en réponse à ce dilemme ? Mais surtout qui était-il ? Après tout, un chasseur qui écoute sans broncher un vampire c'est assez... exceptionnel, mais un vampire qui tente de raisonner un chasseur ça l'est tout autant. Il prenait de risque, qu'est-ce qu'il lui garantissait que le vampire en face de lui n'était pas un fanatique tout ce qu'il y a de plus courant chez les chasseurs, le genre impossible à raisonner ? Il n'était pas n'importe qui...
Il leva la tête vers cet inconnu, comme pour montrer qu'il était prêt à l'écouter, après avoir assimiler tout ce qu'il venait de lui balancer.


Sais-tu qui je suis ? Ou tout du moins, l'auras-tu deviné ?

Sous-entendu qu'il devait savoir qui il était ? Quel vampire pouvait être assez connu pour pouvoir prétendre une telle chose ? Les seuls vampires qu'il connaissait, et encore vivants du moins, étaient Weiss, Dared et... un autre vampire dont on lui avait parlé, en lui recommandant de ne jamais croiser sa route, parce qu'il était encore trop faible pour espérer tenir ne serait-ce que quelques secondes face à lui. Raphaël... Est-ce qu'il pouvait réellement s'agir de ce mythe vivant dont on lui avait si souvent parlé ? Si c'était le cas il serait déjà mort à l'heure qu'il est non ? Ou peut-être l'épargnait-il volontairement... cela expliquait beaucoup de choses à vrai dire...

Vous êtes... Raphaël... ?

Allez savoir quels émotions occupaient l'esprit de notre jeune chasseur. De l'admiration, de la peur, de la curiosité... En tout cas maintenant il était sûr, ses questions finiront par trouver des réponses chez cet homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphaël
Très ancien vampire -- Propriétaire du Midnight
avatar

Messages : 345
Date d'inscription : 27/10/2008
Age : 30
Localisation : Au coeur de la guerre...

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: indéterminé
Relations:

MessageSujet: Re: A prey too big for my web [Raphaël]   Mer 21 Déc 2011 - 19:44

Le chasseur l'écouta sans rien dire. Il n'essaya pas de l'interrompre, de discuter, de débattre. Il ne lui sortit pas le discours habituel des "envoyés de Dieu", il ne tenta pas de contredire les paroles du vampire. Sans doute parce qu'il était d'accord avec lui.
C'était une situation plutôt exceptionnelle. Deux représentants des deux races les plus éloignées, les plus opposées, qui semblaient avoir le même point de vue.

Les yeux de Raphaël scintillèrent à nouveau lorsque son prénom retentit, hésitant, dans la bouche du chasseur. Il se contenta d'acquiescer lentement d'un mouvement de tête, sans le quitter des yeux.


Je ne sais pas ce que tu penses savoir de moi. Me considères-tu comme un monstre ou comme un sage ? Comme un ennemi à abattre extrêmement puissant, ou comme celui qui pourrait t'apporter des réponses ?

Probablement un peu des deux. Comment le plus puissant vampire pouvait-il être décrit à un chasseur autrement que comme un ennemi redoutable, qu'il valait mieux éviter de contrarier ? Mais d'un autre côté, comment un être qui pouvait cerner les peurs d'un chasseur et lui proposer des solutions aurait-il pu être perçu comme un monstre ?

Comme je te l'ai dit, j'ai une solution à te proposer.

Il marqua une pause avant de continuer, et son regard sembla regarder à travers Heise. Il faisait une simple vérification, pour confirmer d'une part qu'il n'y avait toujours pas âme qui vive dans les environs, et d'autre part que le chasseur n'était pas équipé d'un micro.
Ils étaient bel et bien seuls.


Je m'atèle depuis une cinquantaine d'années à un projet d'extrêmement grande envergure et s'étendant sur un temps presque infini. Mon but, à long terme, est de permettre à toutes les races, vampires, hybrides, chasseurs et humains, de pouvoir vivre ensemble. Dans le monde entier.
Utopie... c'est ainsi que cela peut sonner.
Mais comme je l'ai dit, ce projet s'étend sur des siècles, et il n'en est qu'à ses débuts. La première étape était le Midnight. Je ne vais pas te faire un cours sur mon établissement, si tu veux de plus amples renseignements tu pourras trouver nombre de tes collègues pour t'en parler.


Il fit un mouvement de la main marquant une certaine insignifiance, comme s'il chassait une mouche, puis il joignit ses deux mains comme en signe de prière et les dirigea vers Heise.

C'est de la seconde étape dont il est question. Le projet OPUR a récemment été lancé. Il s'agit d'étendre la zone de pacification à un quartier entier de Paris. Le principe est simple : nous - entends par là "mes troupes et moi" - prenons le contrôle total d'un quartier. Aucune altercation entre les différentes races ne sera permise. Quiconque sera pris à attenter à la vie d'un autre être en ces lieux sera sévèrement châtié. Nous agirons ainsi jusqu'à ce que le quartier soit... disons, "purifié"... jusqu'à ce que tous puissent y vivre en paix, puis nous passerons à l'échelle d'un arrondissement, puis de plusieurs, puis de la ville, de l'île de France, et caetera.

Tu disais vouloir employer tes dons pour empêcher de nuire ceux qui utilisent leurs pouvoirs à mauvais escient ? Je t'en donne l'occasion.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heise Varen

avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 13/02/2011

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 20 ans
Relations:

MessageSujet: Re: A prey too big for my web [Raphaël]   Jeu 9 Fév 2012 - 0:24

Alors il s'agissait bien de Raphaël, le plus ancien des vampires, le plus redouté, et celui que même les plus fanatiques tentaient d'éviter. Il fallait bien ça pour que les individus de toutes races puissent cohabiter dans son bar, le Midnight, sans qu'aucun conflit ne survienne. Tous reconnaissaient la puissance et l'importance de ce vampire.

Je ne sais pas ce que tu penses savoir de moi. Me considères-tu comme un monstre ou comme un sage ? Comme un ennemi à abattre extrêmement puissant, ou comme celui qui pourrait t'apporter des réponses ?

Rien, Heise ne savait rien de lui, si ce n'est ce qu'on avait déjà pu lui dire, et il était bien placé pour savoir que ce qu'on dit d'une personne est rarement la vérité. Un monstre ou un sage, un ennemi ou une réponse à ses questions... Pour le moment, il était potentiellement tout cela à la fois. Selon l'avancement des choses, ils pourraient rester ennemis comme les deux créatures antagonistes qu'ils étaient, mais il avait une étrange impression que cela allait évoluer dans l'autre sens, et le premier pas vers une paix qu'il espérait voir naître à Paris serait fait, car si un vampire et un chasseur peuvent s'entendre, pourquoi pas croire en une entente entre toutes les races ? La paix, voilà un idéal qui correspondait mieux à Heise, plutôt que l'extermination de tout ce qui n'est pas « saint ».

Et il semblait que Raphaël était plus ou moins en accord avec lui sur ce point. Une chose était sûr, il avait de grands rêves et était ambitieux, la marque de ceux qui réussissent dans ce monde, et plus il écoutait le vampire avancer dans l’explication de son plan, plus Heise avait la certitude qu'il était digne d'être suivi dans ce plan utopique qu'était le sien. Du moins il comprit rapidement que c'était là où voulait en venir l'ancien, obtenir la coopération du chasseur.


Tu disais vouloir employer tes dons pour empêcher de nuire ceux qui utilisent leurs pouvoirs à mauvais escient ? Je t'en donne l'occasion.

Heise n'avait pas quitté du regard les deux points gris scintillants dans l'ombre, et continua de le fixer pendant encore quelques instants après qu'il ai finit sa tirade. Peut-être le temps d'assimiler tout ça, il avait eu beaucoup de choses à assimiler en si peu de temps. Ou alors le temps de réfléchir à cette proposition, ou plutôt dilemme. Trahir les chasseurs pour aider un « ennemi » à atteindre un but commun ou rejeter sa proposition, risquer de mourir sur le champs, mais garder son honneur de chasseur même s'il n'aura plus l'occasion d’œuvrer pour ce en quoi il a toujours cru... Il ne pouvait décidément pas prendre une décision si importante sur un coup de tête

... Je.. J'ai besoin de temps pour y réfléchir...

Il sembla replonger en réflexion avant de poursuivre.

J'imagine que vous n'aurez aucun mal à me retrouver, je pourrai vous donner ma réponse à ce moment là... et si j'en viens à la conclusion que je ne peux trahir les miens, je pourrai toujours trouver un moyen de m'en sortir, ainsi je prendrai ma décision objectivement, sans la crainte, dans le cas d'un refus de ma part, de perdre la vie ici et maintenant...

Il avait fini sur un sourire, pour la première fois depuis le début de leur échange. Maintenant, Raphaël accepterait-il de lui laisser un délai ou désirait-il une réponse immédiatement?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphaël
Très ancien vampire -- Propriétaire du Midnight
avatar

Messages : 345
Date d'inscription : 27/10/2008
Age : 30
Localisation : Au coeur de la guerre...

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: indéterminé
Relations:

MessageSujet: Re: A prey too big for my web [Raphaël]   Ven 10 Fév 2012 - 23:00

Raphaël réalisa, par le silence qui suivit la fin de son discours, qu'il avait beaucoup parlé, tandis que le chasseur n'avait laissé filtrer que peu de choses. Mais on peut comprendre bien des choses lorsque l'on sait entendre au-delà des mots.
De toute façon, que risquait-il ? Dans le pire des cas, le chasseur allait refuser et faire un rapport détaillé à ses supérieurs. Qu'il le fasse, le vampire n'en avait cure. Lorsqu'un plan est mis à exécution, il finit toujours par être dévoilé, en toute logique. Que les chasseurs l'apprennent maintenant, cela ne changerait pas grand chose. Ils n'oseraient probablement pas venir l'affronter sur son propre territoire, surtout tant qu'Alexander serait aux commandes.

Le chasseur lui annonça en fin de compte qu'il avait besoin de temps pour y réfléchir. Logique. La décision n'était pas sans importance, et pouvait totalement changer sa vie s'il acceptait la proposition. Ce qu'il lui dit ensuite le fit sourire à son tour. Il lui désigna le corps ensanglanté de l'hybride au sol et répondit :


Jeune homme, si j'avais voulu te tuer, tu aurais rejoint cette carcasse avant même d'avoir eu le temps de me voir.

Il avait dit cela sur un ton léger, comme s'il avait parlé du temps qu'il faisait. Pour un vampire vieux de plusieurs siècles, la mort d'un mortel ne représente pas grand chose.
Puis il ajouta, plus sérieusement :


Cela étant dit, je te laisse le temps de la réflexion.
Mais je t'invite à ne pas prendre en compte les éventuels désagréments que ta décision pourraient provoquer. Je ne chercherai pas à t'exterminer si j'essuie un refus. Quant aux éventuelles représailles que pourraient vouloir accomplir les tiens si tu venais à les quitter, sois sûr qu'à mes côtés tu en seras protégé.
Il ne s'agit pas des chasseurs, il ne s'agit pas des vampires. Il s'agit de toi, uniquement de toi, et de ce que tu veux accomplir.


Il leva son regard vers le ciel, et observa la lune. Il était temps pour lui de partir. Mais avant de le faire, il adressa un dernier sourire au chasseur, et lui dit :

En attendant, je te conseille de faire un peu le ménage. Le soleil se lève dans moins de deux heures, et ton travail accompli ce soir ne décore pas cette rue de la meilleure manière.

Après un dernier regard à l'hybride en morceaux, puis un pour le chasseur, il tourna le dos à la scène et s'en fut à toute vitesse, trop rapidement pour pouvoir être poursuivi, et avant même que Heise ait pu dire quoi que ce soit.



[ hrp : aaaaah, nous allons enfin pouvoir achever ce sujet qui dure depuis un an ! J'espère que le prochain ne sera pas aussi long ^^ ]

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heise Varen

avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 13/02/2011

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 20 ans
Relations:

MessageSujet: Re: A prey too big for my web [Raphaël]   Sam 17 Mar 2012 - 23:50

Il marquait un point. D'après ce qu'on lui avait dit, Raphaël n'était pas un petit joueur. Donc s'il avait réellement voulu l'éliminer... eh bien Heise serait déjà probablement un cadavre, il n'en doutait même pas. Et le ton de Raphaël confirmait bien que ce n'était pas du bluff, comme si cela semblait évident presque. Après cela il reprit plus sérieusement, lui annonçant qu'il laissait le temps d'y réfléchir. C'était honnête, et pour que le jeune chasseur puisse y réfléchir sans pression d'un côté comme de l'autre, le vampire lui promis qu'il n'aurait rien à craindre, de lui comme de ses confrères s'il venait à les quitter. Heise se surprit à l'apprécier de plus en plus, malgré les forts sentiments négatifs qu'il avait éprouvé à son égard quelques minutes auparavant.

Il ne s'agit pas des chasseurs, il ne s'agit pas des vampires. Il s'agit de toi, uniquement de toi, et de ce que tu veux accomplir.

Cette simple phrase acheva d'écarter tous les doutes encore présents dans l'esprit d'Heise. Il devait choisir ce qu'il voulait, pour lui, et pas pour les autres... Chose qu'il n'avait jamais vraiment fait, finalement.

En attendant, je te conseille de faire un peu le ménage. Le soleil se lève dans moins de deux heures, et ton travail accompli ce soir ne décore pas cette rue de la meilleure manière.

Il releva la tête pour capter le regard du vampire, puis il disparut sans que Heise ne puisse le suivre du regard. Il avait raison, il était temps de nettoyer ça et de quitter les lieux du crime. Il s'en occupa rapidement grâce à sa télékinésie et disparut à son tour, tandis qu'il se remémorait sans cesse son échange avec le vampire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A prey too big for my web [Raphaël]   

Revenir en haut Aller en bas
 
A prey too big for my web [Raphaël]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sainte Raphaëlle
» du Nôôôrd au suddd
» [Porte-parole] Remarques et suggestions
» Be the Judge : PTQ du 19/12 à Bruxelles
» ETC 2012, l'équipe suisse cherche son 8ème homme.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hybrid Parisiorum - ou quand le mythe devient réalité... :: Le Jeu : Paris :: Paris Ouest-
Sauter vers: