Forum RPG futuriste se déroulant dans la ville de Paris.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Souvenirs… [So']

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vesper Koreva

avatar

Messages : 139
Date d'inscription : 26/10/2010

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 98 ans
Relations:

MessageSujet: Souvenirs… [So']   Lun 15 Nov - 5:34

Cette nuit-là, un vieux rêve était revenu hanter Vesper. Il était dans une ruelle, avec une amie et sa fille quand un groupe débarquait en emmenait son amie. Lui, impuissant, les regardait partir avec elle, se retrouvant avec le bébé dans les bras. C’était un assez beau bébé, mais ce qu’on remarquait surtout, c’étaient ses yeux. Des yeux à la fois attendrissants et perturbants. Des yeux de différentes couleurs.

C’est sur cette image qu’il s’était réveillé en sueur. Cela faisait tellement longtemps qu’il n’avait pas rêvé de Katerina et de sa fille… Au moins dix ans, voire dix ans et demie. Bien sûr, il l’avait cherchée, mais elle avait fini par quitter ses rêves. Alors il repensa à Katerina. A celle qu’il avait connu, et à celle qu’elle était devenue.
Il se frotta les yeux, avant de s’allumer une cigarette. Quand il en arrivait à fumer au lit, c’était qu’il était vraiment troublé. Il se laissa retomber en arrière, plaçant ses mains sous sa tête, le torse nu dépassant du drap. Katerina… Depuis quand ne l’avait-il pas vue ? Cinq ans… peut-être bien plus. Il en avait mis du temps à la retrouver, mais une fois que ce fut le cas, c’était la petite Solène et son père qui avaient disparus. Il ne savait pas où, il n’avait pas voulu demander. Ou plutôt, il n’avait pas osé. Il avait simplement compris qu’ils changeaient de pays. Il n’avait pas su si c’était une bonne ou une mauvaise nouvelle. D’un côté ça l’empêchait de tenir la promesse qu’il avait faite à Katerina de veiller sur sa fille, mais d’un autre Solène et son père s’éloigneraient du danger.

Mais pourquoi pensait-il à ça exactement ? Qu’est-ce qui avait fait qu’il en rêvait à nouveau ?

C’est avec ces questions dans la tête qu’il s’était douché rapidement avant de s’habiller tout aussi rapidement et de sortir. Ce soir, il n’irait pas au Midnight. Il avait envie d’aller autre part.
Il suivait les chemins comme s’il les empruntait chaque jour et arriva là où tout était arrivé. Il laissa glisser sa main le long du mur, revoyant la scène avec plus ou moins de précision. Il se revoyait avec Solène dans les bras, tentant de rattraper les agresseurs tout en faisant attention à l’enfant. Il se revoyait trébucher, et pivoter pour que l’enfant tombe sur lui et non par terre.

Il rouvrit les yeux qu’il avait fermés pour mieux revoir la scène, et s’alluma une cigarette.

*Katerina… Solène… Où êtes-vous aujourd’hui ?*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solène Després

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 14/11/2010
Age : 26

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 20 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Souvenirs… [So']   Lun 15 Nov - 6:14

Cela faisait plusieurs minutes que Solène courait. En sortant d'un bar dans lequel elle avait été boire un verre avec quelques amis de l'université, elle avait été accostée par deux garçons pas très rassurants. Eux, contrairement à elle qui n'avait pas bu une goutte d'alcool, étaient complètement pleins. Aussi, dans leur ivresse, ils avaient décidé de lui du rentre-dedans. La blondinette, après avoir répêté maintes fois qu'elle n'était pas intéressée, s'était éloignée doucement, puis avait accéléré le pas. Il avait bien sûr fallu que ces deux ivrognes la suivent. C'est comme ça qu'elle s'était retrouvée à courir en robe noire et petits talons dans Paris, afin de leur échapper. Souffrir ne lui faisait pas peur, puisqu'elle ne savait même pas ce que c'était, mais elle ne tenait pas à tomber entre leurs mains pour autant.

Au fil de sa course, elle commençait à reconnaître le quartier. Et au moment de bifurquer dans sa rue, elle continua tout droit, et tourna un peu plus loin. C'était un geste à première vue complètement insensé, mais elle avait été attirée instinctivement vers cette rue en particulier, comme si elle avait eu l'impression qu'elle n'aurait pas le temps de rentrer chez elle autrement. Et puis, ce n'était pas n'importe quelle rue, c'était la rue dans laquelle elle se rendait plusieurs fois par mois le soir depuis un moment. Une rue dans laquelle elle se sentait à l'abri de tout, qui lui était à la fois familière et totalement inconnue. Un endroit qu'elle pouvait contempler des heures en attendant que quelque chose se passe. Mais à chaque fois, il ne se passait rien. Elle se cacha derrière une grosse poubelle après s'être violemment cognée dedans, et s'accroupit. Elle reprit peu à peu son souffle, et se releva doucement, penchant sa tête sur le côté, afin de voir si les crétins du bar étaient toujours derrière elle. Elle fut soulagée de ne voir personne.

C'est alors qu'elle ressentit de nouveau cette sensation à la fois appaisante et angoissante, un mélange de mystères qui lui rappelait à chaque passage qu'il s'était passé quelque chose ici même. Mais impossible de se souvenir quoi. Les lèvres étirées par un sourire, elle se baissa et posa sa main au sol.

- Tu ne comptes toujours pas m'aider n'est-ce pas ?

Solène soupira, puis se redressa. Et lorsqu'elle leva la tête, elle aperçut une ombre. Automatiquement, elle recula rapidement et s'écorcha le coude contre le mur rèche. L'avantage, mais aussi l'inconvénient de cette rue, c'est qu'elle était mal éclairée, et que par conséquent, si elle faisait office de bonne planque, il était facile d'être surpris par tout et n'importe quoi. Elle observa la silhouette, intriguée par ce qu'elle semblait faire. L'ombre semblait caresser le mur, un peu comme elle l'avait fait les premières fois. Solène sortit de son coin mal éclairé, et s'avança prudemment, jusque sous un lampadaire, à quelques mètres de la silhouette qu'elle distingua finalement comme un homme. Elle posa ses yeux vairons sur lui, et demanda timidement :

- Vous avez perdu quelque chose, Monsieur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vesper Koreva

avatar

Messages : 139
Date d'inscription : 26/10/2010

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 98 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Souvenirs… [So']   Lun 15 Nov - 7:21

« Vous avez perdu quelque chose, Monsieur ? »

Vesper baissa les yeux sur une jeune femme qu’il n’avait pas encore remarquée. Il crut perdre la boule, que ses yeux lui jouaient des tours, ou qu’il avait des hallucinations. Rien que ces yeux, à la fois fascinants et inquiétants, lui faisaient croire qu’il était en train de rêver. Du moins, lui auraient fait croire s’il ne sentait pas l’odeur de sang. Il se pencha légèrement et tendit la main vers la jeune femme. En plus de l’aider à se relever, ça lui permettrait de voir si elle était vraiment réelle. Si sa main traversait la sienne, c’était qu’il était devenu fou.

- Laissez-moi vous aider à vous lever.

Il ne savait pas quoi dire, quoi faire. Il ne se sentait pas de lui demander franchement si elle était celle qu’il pensait qu’elle était. Il observa l’égratignure à son coude. L’égratignure en elle-même n’était pas bien grave. C’était surtout le fait que la jeune femme ne semblait même pas l’avoir remarquée qui l’intriguait. C’était un point commun de plus avec la petite fille qu’il connaissait.
Il ne lui manquait plus qu’à vérifier si elle avait une tâche en forme de lune dans le bas du dos. Et ça, ça ne serait pas facile.

- Pour répondre à votre question : oui, j’ai perdu quelque chose ici. Deux choses, même. Mais il semblerait que je les ai finalement toutes les deux retrouvées. Et vous ? Il y a une raison particulière à votre présence ?

*Que tu as changée, Solène… Tu es devenue une femme, et particulièrement belle avec ça.*

Des bruits de pas dans son dos mirent fin à ses pensées. Il se retourna vers deux jeunes gens d’environs la vingtaine qui s’arrêtèrent en croisant son regard, puis semblèrent reprendre confiance en apercevant la jeune femme derrière lui.

- Vous cherchez quelque chose, jeunes gens ?

Bien évidemment, il ne fut pas surpris qu’ils lui répondent qu’ils étaient venus pour elle. Avec un soupir, il leur dit de passer leur chemin, qu’elle était avec lui, mais ils firent mine de ne pas entendre. Il joua alors sur l’intimidation. Il fit apparaitre une flamme dans le creux de sa main et les observa d’un air menaçant. Heureusement, cela suffit à les faire déguerpir. Il n’aurait pas vraiment aimé devoir se battre ce soir, et encore moins ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solène Després

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 14/11/2010
Age : 26

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 20 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Souvenirs… [So']   Lun 15 Nov - 16:43

Elle l'observait calmement. Lorsqu'il lui tendit sa main, pour l'aider à se relever, contre toute attente, elle s'en saisit immédiatement, lui adressant un petit sourire. Ni méfiante, ni inquiète, son angoisse précédente s'était envolée, en même temps que son appréhension. Une atmosphère étrange s'était mise à flotter, comme si tout à coup, le temps s'était figé.

- Merci.

Une personne dénuée d'un minimum de sens n'aurait pas trainé dans les parages, elle se serait contentée de le gratifier une dernière fois et de s'en aller. Solène, au lieu de ça, se contenta d'observer sa main après avoir relâché la sienne, avant de reposer son regard vairon sur cet inconnu. Elle avait l'étrange sensation de connaître cet homme, et pourtant, elle était bien incapable de se rappeler où. C'était comme la rue dans laquelle ils se trouvaient, elle lui était familière, mais ne se souvenait pas de ce qu'il s'y était passé.

Quand il lui annonca qu'il avait effectivement perdu quelque chose, au nombre de deux d'ailleurs, mais qu'il s'emblait les avoir retrouvées, Solène esquissa un second sourire.

- Oh, j'en suis ravie pour vous.

Et alors qu'elle s'apprêtait à répondre à sa même question, les deux ivrognes qu'elle avait tenté de semer réapparurent. Une moue se dessina sur son visage, un peu plus dégoûtée lorsqu'ils annoncèrent qu'ils étaient venus pour elle. Un frisson lui traversa le dos. Le jeune homme tenta de les faire partir en leur annonçant qu'elle était avec lui. Aussi, instinctivement, la blondinette se dissimula un peu plus derrière lui, appréhendant qu'ils soient si bourrés qu'ils ne passent en mode attaque. Mais ils n'en firent rien. Elle observa sa main se remplir de feu, pas si surprise qu'elle aurait dû l'être, et le regarda lorsqu'il se retourna vers elle. Les deux zozos avaient abandonné, sûrement une lueur de raison leur avait-elle soufflé de ne pas se frotter au gentleman sous peine de passer un sale quart d'heure.
Mine de rien, elle était intriguée. Elle se saisit doucement de la main qui avait fait apparaître du feu, et en observa la paume et le dos, cherchant à comprendre. Les magiciens avaient toujours une astuce secrète, c'était la clé de leur succès. Celui-ci, s'il en était un, venait de lui prouver encore une fois que la magie pouvait bien être réelle, l'illusion complète.

- Comment avez-vous fait cela ?

Elle avait beau retourner sa main dans les deux sens, elle ne voyait rien. Puis elle se rappela de sa question, avant qu'ils ne débarquent. Elle relâcha sa main, et lançant un regard vers là où les deux ivrognes étaient précédemment postés, elle dit :

- Ils étaient l'une des raisons pour laquelle je suis venue ici. Je vous remercie de les avoir fait fuir.

Elle s'arrêta un instant, replanta ses yeux vairons sur lui, et reprit :

- Vous avez déjà eu l'impression de connaître quelqu'un ou quelque chose, sans pour autant arriver à vous en souvenir, Monsieur ?

Quant à ce qu'il venait de se passer, elle avait une étrange impression de déjà vu. Comme si ce n'était pas la première fois qu'elle était en quelque sorte sauvée dans cette rue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vesper Koreva

avatar

Messages : 139
Date d'inscription : 26/10/2010

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 98 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Souvenirs… [So']   Lun 15 Nov - 19:00

Il fut soulagé de voir qu’elle était bien réelle. Son contact fut très réconfortant quand elle lui prit la main. D’ailleurs, que voulait-elle faire avec sa main ? Elle observa sa paume et le dos de sa main.

« Comment avez-vous fait cela ? »

Elle ne cessait de tourner et retourner sa main. Qu’est-ce qu’elle cherchait ? La flamme ? Il hésita un moment à la faire apparaitre à nouveau quand elle relâcha sa main.

« Ils étaient l'une des raisons pour laquelle je suis venue ici. Je vous remercie de les avoir fait fuir. »

Vesper sourit. Comme s’il allait les laisser faire. Il plongea son regard dans les yeux vairons de la jeune femme. Tantôt il la voyait elle, tandis il voyait un enfant en pleurs. Il s’imagina lui caresser la joue comme il l’avait fait presque vingt ans plus tôt. Il revit l’enfant qu’elle était se calmer presque immédiatement à son contact.

« Vous avez déjà eu l'impression de connaître quelqu'un ou quelque chose, sans pour autant arriver à vous en souvenir, Monsieur ? »

Une lueur de compassion naquit dans le regard du vampire qui retira ses lunettes et les rangea automatiquement. Il voulait la voir de ses propres yeux, et non-plus avec une teinte de bleuté.

- Ce sont des choses qui arrivent, c’est vrai. Il faut parfois du temps pour se souvenir, ou d’un coup de main.

Et ce coup de main, il comptait bien le lui donner. Il sourire naquit sur les lèvres du vampire.

- Je m’appelle Vesper.

Il avait bien envie de lui dire « Ravi de vous rencontrer », « Enchanté » ou quoi que ce soit d’autre, mais il ne trouvait pas ça adéquat s’ils se connaissaient déjà. Il ne voulait pas non-plus dire quelque chose comme « Heureux de vous revoir » si elle ne se souvenait pas de lui. D’ailleurs, il n’avait aucune certitude que ce fut bien elle. Elle avait les mêmes yeux, la même couleur de cheveux, plus ou moins les mêmes traits mais les bébés se ressemblent tous un peu, et ce pouvait très bien être quelqu’un d’autre. Certes, il y avait aussi son écorchure au coude, mais elle pouvait très bien l’avoir senti et ne pas y faire attention, tout comme lui le faisait.

- Vous devriez nettoyer ça avant que ça ne s’infecte, dit-il finalement en désignant la plaie. Venez avec moi.

C’était plutôt osé de dire ça, alors qu’elle ne semblait pas le reconnaître, mais il espérait que son inconscient ou quoi que ce soit d’autre lui souffle qu’elle pouvait lui faire confiance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solène Després

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 14/11/2010
Age : 26

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 20 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Souvenirs… [So']   Mar 16 Nov - 17:42

Quand il ôta ses lunettes aux reflets bleutés, Solène scruta ses yeux. Malgré la pénombre, elle visualisait très bien leur couleur, de très jolis yeux. Elle écouta ensuite ce qu'il avait à dire. Du temps... Ou un coup de main. Un coup de main ? Elle doutait étrangement. Elle n'était même pas sûre qu'il y ait eu quelqu'un capable de l'aider à se souvenir. Et si tenté qu'il y en ait eu un, elle n'était pas plus avancée que ces derniers mois. Elle se rendait peu à peu compte que tout cela était bien compliqué, et sa persévérance habituelle en prenait un coup. Et si elle ne se souvenait jamais ? Non, elle refusait d'être pessimiste de la sorte. Il fallait qu'elle se rappelle, ce n'était plus un devoir, mais une nécessité.

Il se présenta sous le nom de Vesper. Elle le regarda, et observa plus particulièrement le sourire naissant sur ses lèvres pâles. Celui-ci lui arracha aussitôt un joli sourire. Celui de Vesper était rassurant, il n'y avait rien de suspect dans son attitude, tout était d'un naturel sans bornes. C'est peut-être ce qui faisait qu'elle se sentait aussi bien. Bizarrement, sa présence s'alliait parfaitement avec la sensation qu'elle avait quand elle venait dans cette rue. Vesper...

- Enchantée Vesper, je m'appelle Solène.

Rien à faire, elle ne se souvenait vraiment pas de lui. Par la suite, il lui indiqua qu'elle s'était écorchée le coude. Elle afficha d'abord un air surpris, puis examina son coude. Ce n'était rien de très important, comme d'habitude en quelque sorte. Les cicatrices qu'elle avait à force de se prendre des murs ou de se blesser par inadvertance ne suffisaient pas pour autant à enlaidir son corps quasiment parfait. Au contraire, il la rendait fragile, comme une poupée de porcelaine. C'est sûrement ce qui avait plu aux photographes qui l'avaient engagée en tant que modèle.
Elle murmura :

- Raaah, encore... Puis elle reprit plus haut : J'habite à deux rues de là, et croyez-moi, à force de m'aggriper à tout et n'importe quoi, j'ai tout le matériel nécessaire.

Après tout, inutile d'aller dans une direction inconnue puisqu'elle logeait dans les environs. Néanmoins, cela voulait certainement dire que leurs présentations en resteraient là pour ce soir. Et si elle ne le revoyait plus ? Solène se mordit la lèvre inférieure, elle avait la solution pour ce soir, mais tout dépendait de lui.

- Dites, Vesper, vous trouveriez ça étrange si je vous invitais à boire un café pour vous remercier ? Elle désigna son coude. Je pourrais soigner cette égratinure, et, nous pourrions discuter davantage ?

Bon, ce n'était pas le genre de la blondinette d'inviter des presque inconnus chez elle, mais, là encore, elle ressentait qu'il était nécessaire qu'elle ne le perde pas de vue. Pas tout suite en tout cas. Un petit sourire gêné orna les traits de son visage, qui, visiblement, s'était coloré d'un léger fard rosé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vesper Koreva

avatar

Messages : 139
Date d'inscription : 26/10/2010

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 98 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Souvenirs… [So']   Mar 16 Nov - 21:47

C’est avec un incroyablement joli sourire qu’elle se présenta. Solène… Rien que l’entendre le dire lui faisait du bien. Il n’était pas étonné, vu qu’il en était certain. Mais qu’elle le confirme, que la jolie jeune femme qui se tenait devant lui se présente comme l’enfant qu’il avait tenu ici-même dans ses bras dix-sept ans plus tôt.

- Ravi, Solène, répondit-il avec un grand sourire.

Elle remarqua enfin son coude écorché. Plus de doutes, c’était bien elle. Vesper se sentait profondément heureux. Le nœud qu’il avait depuis sa « disparition », qu’il avait même finit par oublier, venait de se défaire. Il avait très envie de la prendre dans ses bras, mais il n’en fit rien. Elle n’était plus une enfant, et un tel comportement pouvait être mal vu.

« J'habite à deux rues de là, et croyez-moi, à force de m'aggriper à tout et n'importe quoi, j'ai tout le matériel nécessaire. »

Vesper cacha sa déception. Elle n’allait sûrement pas proposer à un inconnu de venir avec elle, si elle rentrait. Il se demanda d’ailleurs si elle vivait seule, ou si elle vivait toujours avec son père. Faisant le compte de son âge, il réalisa qu’elle avait à présent vingt ans, et qu’elle pouvait même très bien avoir un petit-ami, voire vivre avec lui.
Inexplicablement, cette idée ne lui plaisait pas du tout. Il la chassa rapidement de son esprit pour se dire qu’avec sa maladie, son père ne devait pas l’avoir laissée s’installer seule. Mais même là, il n’aimait pas trop l’idée de le revoir. Ils s’étaient déjà rencontrés, et n’étaient pas les meilleurs amis du monde, sans pour autant être ennemis. Alors si il le revoyait exactement le même après dix-sept ans, qui savait quelle pourrait être sa réaction.

« Dites, Vesper, vous trouveriez ça étrange si je vous invitais à boire un café pour vous remercier ? Je pourrais soigner cette égratinure, et, nous pourrions discuter davantage ? »

Ce n’était pas prévu. Soit la maladie l’avait rendue trop confiante, soit il ne lui inspirait pas de crainte. Il espérait que la deuxième solution soit la bonne. Le sourire gêné et les joues colorées ne firent que renforcer cette idée. Elle était tellement charmante comme ça…
Il remit ses lunettes, et plongea son regard dans celui de Solène avec un petit sourire. Avec un peu de chance, si elle habitait vraiment encore avec son père, il ne le reconnaîtrait pas. À l’époque, Vesper n’avait pas encore de lunettes, et était du genre à se peigner les cheveux en arrière, contrairement à ses cheveux qui n’en faisaient qu’à leur tête aujourd’hui.

- Avec plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solène Després

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 14/11/2010
Age : 26

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 20 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Souvenirs… [So']   Mer 17 Nov - 0:42

Fin du RP.
Suite ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Souvenirs… [So']   

Revenir en haut Aller en bas
 
Souvenirs… [So']
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hybrid Parisiorum - ou quand le mythe devient réalité... :: Le Jeu : Paris :: Paris Nord-
Sauter vers: