Forum RPG futuriste se déroulant dans la ville de Paris.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Proptection et appât... où comment passer un marché "au noir"

Aller en bas 
AuteurMessage
Rebecca Tumet
Hybride Caracal ~ Libraire
avatar

Messages : 269
Date d'inscription : 09/07/2010
Age : 26
Localisation : Dans ma boutique, ou alors...

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 32 ans
Relations:

MessageSujet: Proptection et appât... où comment passer un marché "au noir"   Sam 2 Oct 2010 - 22:45

Rebecca se tenait face au commissariat. Le bâtiment, non loin de la gare, l'écrasait de sa présence. Elle déglutit, regarda nerveusement autour d'elle. Depuis ce matin au marché, elle était nerveuse. Trop. La libraire scruta une nouvelle fois la foule. Personne ne semblait la filer. Ce n'était qu'une question de temps avant que Xander la retrouve. Elle évalua à nouveau le bâtiment. Et déglutit encore. Elle n'osait entrer.

Il fallut qu'un touriste égaré lui demande son chemin pour qu'elle se décide. Elle poussa la porte d'entrée. Une petite file d'attente encombrait le hall. Ce ne fut donc qu'après vingt minutes d'attente qu'elle atteint le bureau de réception. Le policier en charge lui lança un regard las. Il n'était pourtant que 14h58, selon l'hologramme remplaçant les anciennes horloges murales. Au vue du nombre de plaintes et autres demandes cependant, l'hybride le comprenait. Il n'était pas évident d'être cantonné à ce poste. C'est pourquoi elle déclara d'une voix claire et dénuée d'expression :


"Je viens faire une demande de protection.

- Votre nom, marmonna le policier tout en commençant à remplir un formulaire sur l'un des ordinateurs.
- Tumet, Rebecca.
- Quel type de protection, et pour quelles raisons ?
- Je suis hybride, lâcha-t-elle avec réluctance."

Le policier releva aussitôt la tête et la détailla avec insistance. Son regard devint vite lubrique. La libraire recula d'un petit pas, sur la défensive. Il s'en rendu compte, car il afficha un sourire qui se voulait rassurant, et voulu reprendre la parole quand un de ses collègues arriva :

"C'est la relève Olivier, je continue.
- J'y vais alors, acquiesça le pervers, déçut. "

L'arrivant consultât le fichier remplit par l'autre. Ses sourcils se froncèrent, et il continua à le remplir quelques minutes sans mot dire. Il finit par l'imprimer. Puis il la fixa un instant, avant d'annoncer :


"Je vais vous conduire à l'inspecteur Martel. Étant donné votre... condition, et votre demande, il me semble être l'une des personnes les plus indiquées, et il est disponible. Suivez-moi."

Il se leva, prit la feuille, et la conduit dans un couloir. En le traversant, Rebecca pu remarquer que les pièces attenantes étaient des bureaux, avec une plaquette indiquant le nom de l'inspecteur en question. Ils finirent par s'arrêter devant une porte, et le policier toqua. Il ouvrit la porte, invité à entrer par une phrase du propriétaire. La libraire lu la plaque avant d'entrer à son tour.

* Frédéric Martel
Inspecteur *


La pièce était sobre. Les murs peints de beige restaient vierges, le sol en parquet sombre ne s'agrémentait d'aucune tapis, et la petite fenêtre ne se parait que d'un store marron. Pour Rebecca qui aimait la profusion de petits bibelots, qui donnaient toute son atmosphère douillette et chaleureuse à sa boutique, la pièce était vide, sans âme. Seul le bureau démentait un peu cette impression. Mais elle ne s'y attarda pas, préférant évaluer l'inspecteur.

Ce dernier était dans la force de l'âge, des cheveux blancs et gris se mélangeaient au roux, des rides s'étalaient assez discrètement sur son visage. Mais surtout, il exultait une confiance en lui propre aux hommes sachant ce qu'ils faisaient, voulaient, et étaient capables de faire. Cela rassura la libraire. Le policier qui l'avait guidée ici donna le papier à l'inspecteur Martel, et s'en fut. Rebecca s'installa sur une chaise en face du bureau sans tenir compte du fait qu'il ne l'y avait pas invitée. Ses jambes ne la tiendrait pas plus longtemps. Elle était tellement stressée...

_________________
L'ANTRE D'YGGDRASIL
Librairie
Fantastique et Scientifique



Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frédéric Martel
Inspecteur de Police
avatar

Messages : 200
Date d'inscription : 18/04/2010

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 42 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Proptection et appât... où comment passer un marché "au noir"   Dim 3 Oct 2010 - 0:12

Je revenais à peine de mon entretien avec Xander et avais commencé à me plonger dans les dossiers, cherchant toute trace exploitable contre ce sombre personnage. Maintenant je savais que c'était un malade que j'allais devoir achever pour sauver Paris.
L'interphone sonna, J'appuyai sur le bouton et l'agent d'accueil m'annonça qu'on m'envoyait une jeune hybride. C'était comme une manie ces derniers temps, de m'envoyer tous les hybrides qui passaient par ce commissariat. J'étais le seul inspecteur à s'occuper volontairement des affaires d'hybrides, alors que personne ne voulait y toucher de peur de tomber dans un gros sac de noeuds. résultat : je passais pour une sorte de sympathisant, de protecteur de la communauté hybride. Bien sûr ce n'était pas le cas, mais je n'avais rien de personnel contre les hybrides et tenais à faire mon travail en les protégeant aussi bien que les citoyens humains.
J'accueillis donc la jeune femme. On me remit le formulaire la concernant et je le parcourus brièvement des yeux. Elle demandait une protection. C'est clair que tous les hybrides de Paris avait besoin d'une protection avec tous ces chasseurs en liberté, mais c'était bien sûr impossible. Mais bon, j'allais tout de même accueillir cette jeune femme comme il se devait, et peut-être même donner une suite à sa demande si ça me semblait vraiment nécessaire.
Elle s'assit dans le fauteuil en face de mon bureau. Elle semblait quelque peu intimidée par le manque de décorations de la pièce. Mais c'était étudié pour. Je faisais aussi des interrogatoires dans ce bureau, même si c'était techniquement interdit. Pour garder un maximum de crédit face à un suspect, il ne fallait laisser aucun indice sur ses goûts ou sa vie privée. Et puis seuls les flics ripoux encombraient leur lieu de travail avec des bibelots coûteux. Ainsi, la seule décoration dont je n'avais pu me séparer était la photo de mes enfants, Florian et Caroline. Et encore, elle était tournée vers moi. Pas question qu'on cherche à m'atteindre en s'en prenant à eux.
Pour en revenir à l'hybride, elle restait silencieuse. je décelai chez elle une grande timidité, aussi pris-je les devants. Je chaussai mon sourire affable de policier honnête et expérimenté (n'était-ce pas ce que j'étais ?) et pris la parole.

"Bonjour mademoiselle Tumet. Je me présente, inspecteur Martel, police criminelle. Hybride ? Allons, pas la peine de le cacher ici. Je suis bien placé pour savoir à quel point la ville peut être dangereuse pour les gens comme vous, mais où irait-on si on ne pouvait plus faire confiance aux policiers ?"

Il était vrai que cette question m'inquiétait. Notre police comptait de bons éléments entièrement dévoués à la justice, mais aussi d'affreux ripoux. Enfin, je me sentais moins inquiet depuis que j'avais commencé à les éliminer un par un. Depuis le début de l'année on déplorait trois morts parmi les flics du commissariat, des pourris qui donnaient dans le traffic de drogue, la prostitution ou le meurtre. Et j'avais aussi tué quelques policiers d'autres arrondissements. j'avais simplement été dégoûté qu'ils aient droit à des obsèques officielles (du moins, ceux dont on avait retrouvé le corps).

"Donc, vous cherchez une protection. Alors expliquez-moi ce qui vous a poussé à venir demander notre aide."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebecca Tumet
Hybride Caracal ~ Libraire
avatar

Messages : 269
Date d'inscription : 09/07/2010
Age : 26
Localisation : Dans ma boutique, ou alors...

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 32 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Proptection et appât... où comment passer un marché "au noir"   Dim 3 Oct 2010 - 17:10

L'inspecteur Martel parcouru le formulaire des yeux, puis l'examina elle, comme pour la jauger. Il engagea rapidement la conversation :

"Bonjour mademoiselle Tumet. Je me présente, inspecteur Martel, police criminelle. Hybride ? Allons, pas la peine de le cacher ici. Je suis bien placé pour savoir à quel point la ville peut être dangereuse pour les gens comme vous, mais où irait-on si on ne pouvait plus faire confiance aux policiers ?"

Le ton paternaliste agaça Rebecca. Étrangement, elle espérait que ce soit une façade. La libraire ne voulait pas d'un inconscient. Compte tenu de ce qu'elle avait pu voir cependant, elle se doutait qu'il en était autrement. La pièce était trop dénudée, et son attitude avant qu'il s'adresse à elle évoquait plus quelqu'un de consciencieux et déterminé. Il voulait sûrement la mettre à l'aise. Problème : elle était tellement sur les nerfs depuis une semaine qu'elle se méfiait de tout et tous.

"Donc, vous cherchez une protection. Alors expliquez-moi ce qui vous a poussé à venir demander notre aide."

Rebecca serra ses mains l'une contre l'autre, sur ses genoux, et baissa les yeux. Elle détestait avoir à faire cela. Elle déglutit. Encore. Cela l'insupportait. Le stress ne lui allait pas. Elle soupira, puis se lança :

"La semaine dernière, j'ai été en présence du prêtre Xander, à un marché aux puces sur la place de la Chapelle. Je ne sais si vous le savez, mais il est de notoriété connue chez les hybrides qu'il est à la tête des Chasseurs."

L'hybride marqua une petite pause, cherchant ses mots.

"J'ai manqué de prudence, et ne l'ai reconnu que trop tard. Je ne pouvais partir sans paraître suspecte. J'ai tout de même finit par me trahir. Je n'ai rien de concret à apporter, mais j'ai vraiment besoin de cette protection !"


La dernière phrase de Rebecca avait été dite d'un ton suppliant. Le semblant de calme qu'elle avait réussit à constituer était détruit. Le masque brisé. Elle n'en pouvait plus. Dormir à peine quelques heures, se retourner à tous les coins de rue, sursauter au moindre bruit. Ce n'était pas une vie. Il fallait qu'on la protège, elle se tuerait toute seule sinon. A petit feu.

_________________
L'ANTRE D'YGGDRASIL
Librairie
Fantastique et Scientifique



Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frédéric Martel
Inspecteur de Police
avatar

Messages : 200
Date d'inscription : 18/04/2010

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 42 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Proptection et appât... où comment passer un marché "au noir"   Dim 3 Oct 2010 - 18:56

J'écoutais d'une oreille attentive, mais c'est le nom de Xander qui dépassa du lot et me fit sourciller. Je crois même qu'un bref sursaut agita mes épaules sur le moment.

"Xander ?"

Je me levai, allai jusqu'à la porte, l'ouvrit et jetai un coup d'œil circulaire dans le couloir avant de refermer et de retourner m'asseoir à mon bureau. Je sortis alors d'un tiroir un objet qui ressemblait à un étui à cigarettes, le posai sur le bureau et appuyai sur un bouton. L'appareil émit alors un très léger vrombissement. C'était un brouilleur de micros, je préférait prendre toutes les précautions quand il s'agissait de parler de ce type. Il était fou, mais pas bête, il serait fichu d'utiliser contre moi tout ce que je pouvais dire s'il l'entendait.

"Vous avez été confrontée à Xander et vous avez survécu ? Vous avez de la chance. Vous savez, j'enquête depuis un moment sur cet individu. Je sais aussi bien que vous quelles activités il mène avec sa bande d'illuminés, mais il est assez malin pour ne jamais laisser de preuves."

La jeune femme semblait vraiment anxieuse. Sans doute avait-elle contracté une certaine paranoïa depuis sa rencontre avec le chasseur. J'aurais aimé pouvoir l'aider, mais assurer la protection de quelqu'un n'était pas si simple. Selon ses dires, Xander ne l'avais pas menacée ouvertement, et dans le cadre d'une procédure on ne pouvait pas prendre en compte la réputation de quelqu'un. De plus, parmi les hauts gradés de la police il y en avait quelques uns qui étaient favorables aux chasseurs. Jamais je n'obtiendrait la permission d'organiser la protection policière de cette jeune hybride. Le problème allait être de lui annoncer qu'elle retombait dans la fosse aux lions sans airbags.

"Et bien je suis bien placé pour savoir à quel point votre situation est épineuse et j'aimerais pouvoir vous aider. Mais malheureusement, la bureaucratie, tout ça, vous voyez ce que..."

Je me stoppai. évidement, il suffisait d'y penser. Je ne pouvais utiliser les moyens du ministère de l'intérieur, mais rien ne m'empêchait d'accompagner une amie pendant sa journée et de lui prêter main forte si les circonstances l'exigeaient.

"Mmh...il y aurait peut-être un moyen qui pourrait nous arranger tous les deux. ça pourrait impliquer quelques risques, mais moins grands que le danger d'être éliminée un soir au fond d'une ruelle. êtes-vous prête à m'écouter ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebecca Tumet
Hybride Caracal ~ Libraire
avatar

Messages : 269
Date d'inscription : 09/07/2010
Age : 26
Localisation : Dans ma boutique, ou alors...

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 32 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Proptection et appât... où comment passer un marché "au noir"   Lun 4 Oct 2010 - 19:13

De ses paroles, Rebecca nota que le nom de Xander fut ce qui fit réagir l'inspecteur. A peine eut-elle finit son histoire qu'il se leva pour vérifier si on pouvait les espionner depuis le couloir, puis il place un étrange objet sur le bureau. La libraire ne savait à quoi servait ce cylindre métallique qui vrombit quand l'inspecteur appuya sur le bouton. Mais aux vues de sa réaction, il devait s'agir d'un gadget pour empêcher que l'on sache ce qu'il se dise dans la pièce. Une fois cela fait, il prit la parole :

"Vous avez été confrontée à Xander et vous avez survécu ? Vous avez de la chance. Vous savez, j'enquête depuis un moment sur cet individu. Je sais aussi bien que vous quelles activités il mène avec sa bande d'illuminés, mais il est assez malin pour ne jamais laisser de preuves."

De la chance ? Un petit sourire ironique releva les coins de la bouche de l'hybride. Si elle avait eut de la chance, elle ne se serait pas évanouie, et ses instincts animaux n'auraient pas prit le dessus. Non, elle n'avait pas eut de chance, et ne devait sa survie qu'à la foule et ses jambes, qui là lui avaient permis de fuir. Au moins, Martel croyait ce que Rebecca lui disait, et semblait prendre la situation très au sérieux. Cependant, elle sentait que quelque chose n'allait pas. L'inspecteur continua :

"Et bien je suis bien placé pour savoir à quel point votre situation est épineuse et j'aimerais pouvoir vous aider. Mais malheureusement, la bureaucratie, tout ça, vous voyez ce que..."

Le choc fut rude. Pas qu'elle ne s'y attendait pas. Elle ferma les yeux pour se ressaisir. La sympathie dont faisait preuve Martel ne l'aidait pas. Au contraire, cela rendait la déception encore plus amère. Incapable de réfléchir correctement, Rebecca se rappela néanmoins qu'elle avait fait une liste de personnes à qui s'adresser si la police ne faisait rien pour elle. Après cette courte pause, l'homme en face d'elle parla à nouveau :

"Mmh...il y aurait peut-être un moyen qui pourrait nous arranger tous les deux. ça pourrait impliquer quelques risques, mais moins grands que le danger d'être éliminée un soir au fond d'une ruelle. êtes-vous prête à m'écouter ?"

Sa bouche était trop sèche pour qu'elle puisse émettre le moindre son, alors elle acquiesça. Elle écouterait ce qu'il lui proposait. Et déciderait si cela valait la peine. Le brouillard qui embrumait ses pensées se leva. Un peu d'adrénaline lui monta à la tête. Une solution s'offrait enfin à elle.

_________________
L'ANTRE D'YGGDRASIL
Librairie
Fantastique et Scientifique



Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frédéric Martel
Inspecteur de Police
avatar

Messages : 200
Date d'inscription : 18/04/2010

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 42 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Proptection et appât... où comment passer un marché "au noir"   Mer 6 Oct 2010 - 17:17

La jeune hybride hocha la tête dans ce que je pris pour un assentiment. Maintenant, elle était aussi impliquée.

"Je ne vais pas vous mentir, je prie tous les matins pour que Xander se noie dans sa bile. J'enquête pour pouvoir le coffrer, mais il ne laisse pas de preuves. Et si on apprend que je m'attache tant à cette enquête, je risque d'avoir des ennuis. Il a beaucoup de contacts dans la finance, la politique, et même parmi les hauts-gradés de la police. Donc, impossible de vous protéger légalement contre lui. Par contre, je peux vous aider...officieusement. Mais j'espère que vous n'avez pas peur de vous salir les mains."

Disant cela, j'ouvris mon tiroir, en sortis un pistolet et le posai sur le bureau, devant la demoiselle. C'était un petit revolver de 38. léger et compact, le genre de flingue qui semblait taillé pour des mains de femme.

"ça risque de me prendre des années pour coincer Xander par la façon légale, et il aura le temps de faire beaucoup de victimes. Et il vaut mieux ne pas l'affronter de face tant qu'il aura ses gorilles. Par contre, on peu le forcer un peu. Je vais aller droit au but : il faudrait que vous fassiez l'appât pour moi. D'après ce que vous dites, Xander sait qui vous êtes, ça veut dire qu'il cherchera à vous retrouver pour vous tuer. Comme je vous le disais, je n'ai pas le droit de mobiliser des policiers pour vous protéger. Mais rien ne m'empêche en dehors du service de vous suivre à distance et d'intervenir s'il vous arrivait quelque chose. Je ne vais pas vous mentir, c'est dangereux, mais pas plus que de se promener sans protection."

Je me levai et allai à la fenêtre. J'écartai un peu le store pour regarder dehors, laissant à mademoiselle Tumet le temps d'y réfléchir.

"Et prenez le revolver. Quoi que vous décidiez, ce sera plus sûr de l'avoir sur vous. Le numéro de série est effacé, il ne devrait pas vous pose de problèmes."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebecca Tumet
Hybride Caracal ~ Libraire
avatar

Messages : 269
Date d'inscription : 09/07/2010
Age : 26
Localisation : Dans ma boutique, ou alors...

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 32 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Proptection et appât... où comment passer un marché "au noir"   Mer 6 Oct 2010 - 23:55

"Je ne vais pas vous mentir, je prie tous les matins pour que Xander se noie dans sa bile. J'enquête pour pouvoir le coffrer, mais il ne laisse pas de preuves. Et si on apprend que je m'attache tant à cette enquête, je risque d'avoir des ennuis. Il a beaucoup de contacts dans la finance, la politique, et même parmi les hauts-gradés de la police. Donc, impossible de vous protéger légalement contre lui. Par contre, je peux vous aider...officieusement. Mais j'espère que vous n'avez pas peur de vous salir les mains."

L'inspecteur Martel fouilla dans son bureau, puis déposa une arme sur le bureau, devant Rebecca. Elle n'y prêta attention de suite. Les mots de ce flic étaient clairs, et éclaircissaient bien des choses. Déjà, elle avait eut une fois encore beaucoup de chance. N'importe quel autre policier aurait pu en référer avec des supérieurs. Et elle aurait été exposée encore plus sûrement. Ensuite, ils sonnaient le glas de la légalité. Bien sûr qu'elle accepterait d'aider Martel. Faire tomber Xander... Un doux rêve, qui mettrait fin à sa tourmente et celle des autres.

La libraire secoua la tête. Que venait-elle de penser ?
"Faire tomber Xander" ? L'adrénaline lui coupait ses instincts de survie ! C'est alors qu'elle fixa le pistolet devant elle. De part ses lectures, elle connaissait théoriquement les armes à feu. Elle ne saurait les identifier d'un simple coup d'œil, mais elle n'aurait aucun problème à suivre les instructions que ne manquerait pas de lui donner l'inspecteur.

"Ça risque de me prendre des années pour coincer Xander par la façon légale, et il aura le temps de faire beaucoup de victimes. Et il vaut mieux ne pas l'affronter de face tant qu'il aura ses gorilles. Par contre, on peu le forcer un peu. Je vais aller droit au but : il faudrait que vous fassiez l'appât pour moi. D'après ce que vous dites, Xander sait qui vous êtes, ça veut dire qu'il cherchera à vous retrouver pour vous tuer. Comme je vous le disais, je n'ai pas le droit de mobiliser des policiers pour vous protéger. Mais rien ne m'empêche en dehors du service de vous suivre à distance et d'intervenir s'il vous arrivait quelque chose. Je ne vais pas vous mentir, c'est dangereux, mais pas plus que de se promener sans protection."

Martel se leva, et regarda la rue à travers les stores. Il attendait une réponse. Rebecca réfléchissait. "Faire l'appât". Aussi stupide que "Faire tomber Xander". Mais aussi stupide que demander à ce dernier s'il lisait Voltaire. Elle était sûre qu'il n'avait pas compris. Le policier interrompis dans ses réflexions.

"Et prenez le revolver. Quoi que vous décidiez, ce sera plus sûr de l'avoir sur vous. Le numéro de série est effacé, il ne devrait pas vous pose de problèmes."

C'était noté. Rebecca le pris délicatement de la main droite, et le soupesa pensivement. Elle avait le moyen d'appâter le monstrueux prêtre...

L'hybride cligna des yeux. Que venait-elle de penser ? Elle songeait à accepter ce que lui proposait Martel ? Elle soupira. Bien sûr qu'elle acceptait. A sa prochaine rencontre avec Xander, elle serait protégée. Les arguments du policiers étaient convaincants. Et puis elle pourrait ainsi, peut-être, en finir. Elle fit part de ses conclusions :


"J'accepte. Et je sais comment le faire venir à nous, dans un lieu que vous aurez choisit. J'imagine que cela vous intrigue. Sachez que ce monstre est une contradiction. Il aime les livres. La littérature. Vous savez, celle qui apprend tolérance, nuance et recul. Xander est une abération. Ne pas s'imprégner de ce qu'on lit est contre nature. Bref. Au moment où je me suis enfuit, je lui ai posé une question. "Lisez-vous Voltaire ?" Je suis certaine qu'il ne l'a pas comprise. Il suffirait de lui envoyer un livre de Voltaire, choisit par mes soins, avec une adresse dedans. Il saura que le livre vient de moi, et il ira. Je doute qu'il envoie un de ses laquais."

Rebecca se tu. Elle en avait assez dit, Martel comprendrait. Et il devait connaître Xander beaucoup mieux qu'elle. Il pourrait lui dire si son idée était valable...

Elle se rendit compte que pendant son petit exposé, elle avait joué distraitement avec le pistolet. Comme si elle l'avait adopté. Il est vrai que sa petite taille le rendait adapté pour ses mains, fines et graciles. Plus habituée à tenir des livres, tourner des pages, écrire, que manier de lourds et encombrants objets. La précision n'étaient pas le fort des petits pistolets. La distance encore moins. Mais elle pourrait s'en servir pour effrayer, et si un chasseur s'approchait de trop, se défendre. En attendant la réponse de l'inspecteur, l'hybride regarda l'endroit où devait normalement se trouver le numéro de série, puis vérifia le chargeur, voir s'il contenait quelques balles.

_________________
L'ANTRE D'YGGDRASIL
Librairie
Fantastique et Scientifique



Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frédéric Martel
Inspecteur de Police
avatar

Messages : 200
Date d'inscription : 18/04/2010

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 42 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Proptection et appât... où comment passer un marché "au noir"   Jeu 7 Oct 2010 - 16:44

Mmh...pas bête, cette hybride, pas bête du tout. Au moins elle avait assez de couilles (si on pouvait dire ça d'une jeune femme) et de neurones pour ne pas s'enfuir en courant.

"Votre idée n'est pas mauvaise, mais je crains que Xander ne sente venir le piège si on lui envoie directement un livre avec votre adresse. Il ne faut pas que ça ait l'air d'une invitation. Laissez-moi réfléchir...."

Oui, c'est sûr que Xander ne devait pas pouvoir comprendre qu'il s'agissait d'un piège. Il fallait qu'il ait l'adresse de mademoiselle Tumet comme il aurait pu l'avoir normalement.
Un sourire plus malicieux qu'affable se dessina sur mes lèvres.

"J'ai trouvé ! Je sais comment nous allons faire."

Aussitôt je me rassis à ma place et me mis à écrire sur le dossier de la demoiselle.

"La semaine dernière, j'ai surpris une conversation téléphonique entre un autre flic de ce commissariat et une personne qui devait être un chasseur. Il lui transmettait le dossier d'un hybride qui était venu faire une déposition. Nous disposons ici de dossiers recensant les hybrides et vampires parisiens. Identité, âge, adresse, description des formes animales et hybrides, il y a tout. Ce recensement n'est pas obligatoire, on le fait juste pour ceux qui sont impliqués dans des procédures, et ceux qui désirent se faire recenser. ces dossiers sont sensés être secrets, c'est pourquoi il est si immoral de les mettre entre les mains de Xander et ses hommes. J'avais prévu un "accident" mortel pour cette balance, mais finalement il pourrait nous servir. Je vais laisser traîner votre dossier en vue en précisant dessus que vous avez demandé (et que vous n'avez pas obtenu) une protection policière contre Xander. Nul doute que ce benêt va s'empresser de tout raconter. Et là, il y a de grandes chances pour qu'il vienne lui-même frapper à votre porte...et je serais là. Qu'en pensez-vous ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebecca Tumet
Hybride Caracal ~ Libraire
avatar

Messages : 269
Date d'inscription : 09/07/2010
Age : 26
Localisation : Dans ma boutique, ou alors...

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 32 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Proptection et appât... où comment passer un marché "au noir"   Ven 8 Oct 2010 - 17:40

Martel eut un air étrangement satisfait en entendant la réponse de Rebecca. Il réfléchit un peu, puis prit la parole :

"Votre idée n'est pas mauvaise, mais je crains que Xander ne sente venir le piège si on lui envoie directement un livre avec votre adresse. Il ne faut pas que ça ait l'air d'une invitation. Laissez-moi réfléchir...."

Il n'avait pas tord, mais n'avait pas non plus compris ce que voulait dire la libraire concernant l'adresse. Elle n'eut cependant pas le temps de corriger le malentendu qu'il dit, un sourire vainqueur aux lèvres :

"J'ai trouvé ! Je sais comment nous allons faire."

Il se rassit et se mit à écrire sur le formulaire.

"La semaine dernière, j'ai surpris une conversation téléphonique entre un autre flic de ce commissariat et une personne qui devait être un chasseur. Il lui transmettait le dossier d'un hybride qui était venu faire une déposition. Nous disposons ici de dossiers recensant les hybrides et vampires parisiens. Identité, âge, adresse, description des formes animales et hybrides, il y a tout. Ce recensement n'est pas obligatoire, on le fait juste pour ceux qui sont impliqués dans des procédures, et ceux qui désirent se faire recenser. ces dossiers sont sensés être secrets, c'est pourquoi il est si immoral de les mettre entre les mains de Xander et ses hommes. J'avais prévu un "accident" mortel pour cette balance, mais finalement il pourrait nous servir. Je vais laisser traîner votre dossier en vue en précisant dessus que vous avez demandé (et que vous n'avez pas obtenu) une protection policière contre Xander. Nul doute que ce benêt va s'empresser de tout raconter. Et là, il y a de grandes chances pour qu'il vienne lui-même frapper à votre porte...et je serais là. Qu'en pensez-vous ?

- Je pense qu'il y a un malentendu. Vôtre idée n'est pas non plus mauvaise, mais je ne tiens ni à être recensée, ni à donner mon adresse à Xander. Si lui l'a, les autres l'auront, et vous ne serez pas tout le temps présent, surtout en journée. J'habite au-dessus de ma librairie. Xander respectera les livres, mais les autres chasseurs, non. Et pour mon idée, je pensais plutôt à un rendez-vous dans un autre endroit, dans un coin désert de la capitale à une certaine heure. Il est sûr qu'il flairerait le piège... De plus, il ne connait mon nom. Juste mon visage."

Rebecca s'arrêta, faisant marcher ses méninges. Puis elle eut une idée :


"Vous pourriez créer une fausse fiche, écrire un faux nom, et mettre une fausse adresse. Au niveau d'un appartement libre. Je n'ai pas de quoi en louer un. Mais je peux m'y installer pendant quelques temps, jusqu'à ce que Xander se montre."

_________________
L'ANTRE D'YGGDRASIL
Librairie
Fantastique et Scientifique



Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frédéric Martel
Inspecteur de Police
avatar

Messages : 200
Date d'inscription : 18/04/2010

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 42 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Proptection et appât... où comment passer un marché "au noir"   Lun 11 Oct 2010 - 21:59

"Mmh...ça devrait pouvoir se faire. Je sais exactement où on pourrait programmer ça. Je mène des activités plutôt inhabituelles pour un flic, et j'ai donc besoin d'endroits sûrs où je peux entreposer du matériel et cacher des gens en cas de besoin. De ce fait, j'ai plusieurs cachettes réparties dans Paris et ses alentours. Des appartements, des petites maisons enregistrés sous de faux noms."

Je me mis à remplir la partie "adresse" du dossier.

"Vous allez vous installer dans une maison de campagne à l'écart de la ville. Elle est entourée d'un terrain assez vaste rempli de pièges, son isolement en fait un bon endroit pour des activités clandestines, et il y a même un abri anti-retombées caché sous la cave. C'est ma planque la plus sécurisée, il y a même des chances pour que vous arriviez à piéger Xander sans mon aide. Mais bien sûr, ça ne m'empêchera pas de me charger de votre protection. Voilà, j'ai fini de remplir le dossier. J'ai inscrit le nom d'emprunt que j'ai utilisé pour l'acte de propriété de la maison. il ne se doutera de rien."

Sur le dossier, on pouvait lire le nom de Samantha Mauldes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebecca Tumet
Hybride Caracal ~ Libraire
avatar

Messages : 269
Date d'inscription : 09/07/2010
Age : 26
Localisation : Dans ma boutique, ou alors...

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 32 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Proptection et appât... où comment passer un marché "au noir"   Lun 11 Oct 2010 - 22:46

"Mmh...ça devrait pouvoir se faire. Je sais exactement où on pourrait programmer ça. Je mène des activités plutôt inhabituelles pour un flic, et j'ai donc besoin d'endroits sûrs où je peux entreposer du matériel et cacher des gens en cas de besoin. De ce fait, j'ai plusieurs cachettes réparties dans Paris et ses alentours. Des appartements, des petites maisons enregistrés sous de faux noms."

Rebecca hocha la tête tandis que Martel inscrivait une adresse sur le formulaire. Il reprit :

"Vous allez vous installer dans une maison de campagne à l'écart de la ville. Elle est entourée d'un terrain assez vaste rempli de pièges, son isolement en fait un bon endroit pour des activités clandestines, et il y a même un abri anti-retombées caché sous la cave. C'est ma planque la plus sécurisée, il y a même des chances pour que vous arriviez à piéger Xander sans mon aide. Mais bien sûr, ça ne m'empêchera pas de me charger de votre protection. Voilà, j'ai fini de remplir le dossier. J'ai inscrit le nom d'emprunt que j'ai utilisé pour l'acte de propriété de la maison. il ne se doutera de rien."


La libraire s'interrogeait. Se cacher dans un abri comme celui-là lui permettrait de rester en vie. Mais Xander allait-il vraiment venir ? Oui. C'était certain. Elle l'avait trop "nargué". Son regard dériva une nouvelle fois sur le formulaire. Elle pu constater que l'inspecteur avait noté un nom dessus. Samantha Mauldes. Il faudrait qu'elle s'y habitue, qu'elle le retienne. Et fermer sa boutique pendant quelques temps. Comme si elle se prenait quelques semaines de vacances. Elle ne pourrait revenir travailler à l'Antre d'Yggdrasil sans éveiller les soupçons sur sa véritable identité. L'hybride soupira, et se mit à parler :

"Très bien. Je fermerais ma boutique, et préviendrais mes proches que je pars en vacances. Seule. Ce genre de lubie m'est assez familière, ils ne s'inquièteront pas. Quand comptez-vous me faire emménager dans cette maison ? Il faudra que vous me montriez toutes vos installations, inspecteur. Mais sachez que je trouve dommage de donner aux chasseurs l'adresse d'un tel endroit. Je sais que vous comptez sur moi comme appât pour réussir à coincer Xander. Cependant, si jamais nous loupons notre coup..."


Et pendant qu'elle parlait, Rebecca continuait à jouer avec le petit révolver. Elle secoua la tête, et sortit un mouchoir pour l'envelopper et le ranger dans son sac à main. Enfin... Sac à main... Sa besace plutôt. L'idée même de se promener dans Paris avec ces petits sacs en cuir laqué noir ou blanc, très mode cette année, la faisait rire de dérision. Sa vieille besace en toile, élimée parfois jusqu'à la corde, lui convenait tout à fait. Parfaite pour transporte un livre sans trop l'abimer. Parfaite pour transporter une arme, aussi.

_________________
L'ANTRE D'YGGDRASIL
Librairie
Fantastique et Scientifique



Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frédéric Martel
Inspecteur de Police
avatar

Messages : 200
Date d'inscription : 18/04/2010

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 42 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Proptection et appât... où comment passer un marché "au noir"   Mar 12 Oct 2010 - 23:44

"Très bien. Je fermerais ma boutique, et préviendrais mes proches que je pars en vacances. Seule. Ce genre de lubie m'est assez familière, ils ne s'inquièteront pas. Quand comptez-vous me faire emménager dans cette maison ? Il faudra que vous me montriez toutes vos installations, inspecteur. Mais sachez que je trouve dommage de donner aux chasseurs l'adresse d'un tel endroit. Je sais que vous comptez sur moi comme appât pour réussir à coincer Xander. Cependant, si jamais nous loupons notre coup..."

Elle se souciait des ennuis que je pourrais avoir si nous loupions notre coup. Comme c'était mignon !

"Ne vous inquiétez pas pour ça. "Échec" ne fait pas partie de mon vocabulaire. Je serais là, prêt à l'abattre. Et même s'il parvenait à m'échapper, je n'aurais qu'à truffer la maison de caméras auparavant et nous aurons de belles images à montrer au juge. Il ira en prison, seulement un ou deux ans en arrosant les magistrats. Mais il peut lui arriver toutes sortes d'accidents en prison... Une fois que nous serons venus à bout de Xander, ses hommes seront désorganisés et tomberont plus facilement dans mes filets. Coupez la tête du serpent, le corps mourra aussi long soit-il."

Je notai quelques trucs sur un post-it, pris dans mon tiroir deux petites boîtes en carton rouges et tendis le tout à ma complice.

"Voilà les coordonnées de la maison, et des munitions pour le revolver. Si nous avons du temps avant que Xander ne vienne, je vous apprendrais à vous en servir correctement."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebecca Tumet
Hybride Caracal ~ Libraire
avatar

Messages : 269
Date d'inscription : 09/07/2010
Age : 26
Localisation : Dans ma boutique, ou alors...

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 32 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Proptection et appât... où comment passer un marché "au noir"   Ven 15 Oct 2010 - 19:52

"Ne vous inquiétez pas pour ça. "Échec" ne fait pas partie de mon vocabulaire. Je serais là, prêt à l'abattre. Et même s'il parvenait à m'échapper, je n'aurais qu'à truffer la maison de caméras auparavant et nous aurons de belles images à montrer au juge. Il ira en prison, seulement un ou deux ans en arrosant les magistrats. Mais il peut lui arriver toutes sortes d'accidents en prison... Une fois que nous serons venus à bout de Xander, ses hommes seront désorganisés et tomberont plus facilement dans mes filets. Coupez la tête du serpent, le corps mourra aussi long soit-il."

Il gribouilla rapidement une adresse sur un post-it, sortit deux boites rouges d'un tiroir de son bureau, et tendit le tout à Rebecca. Il lui expliqua ce que c'était :

"Voilà les coordonnées de la maison, et des munitions pour le revolver. Si nous avons du temps avant que Xander ne vienne, je vous apprendrais à vous en servir correctement.
- Très bien. Je m'y installerais dès demain si vous le voulez bien. J'aurais besoin de vous pour une petite visite guidée, lui rappela-t-elle."

Elle rangea rapidement les boites et le post-it dans sa besace. Elle réfléchit un petit moment, pour vérifier qu'elle n'oubliait rien. Tout semblait bon. Elle voulu cependant s'en assurer :


"Il me semble que tout est dit."

Elle guettait l'expression de l'inspecteur. Il n'était pas question de se faire entourlouper. Dès ce soir elle essaierai le petit révolver. Comme cela, elle même si elle avait une mauvaise surprise, l'hybride aurai un moyen de défense.

_________________
L'ANTRE D'YGGDRASIL
Librairie
Fantastique et Scientifique



Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frédéric Martel
Inspecteur de Police
avatar

Messages : 200
Date d'inscription : 18/04/2010

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 42 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Proptection et appât... où comment passer un marché "au noir"   Mar 2 Nov 2010 - 17:50

Tout semblait bien rôdé, aucun échec n'était à craindre.

"Il me semble que tout est dit."

"C'est aussi ce qu'il me semble. Bien, alors rendez-vous à la maison demain à la même heure. Si vous n'avez pas de question je vais vous laisser partir. N'ayez crainte, je veillerais."

Je rangeai le brouilleur de micros et fis comme si de rien n'était.

"Désolé, mademoiselle, je vous répète qu'on ne peut fournir une protection à toute personne se sentant menacée. Soyez sûre que j'aurais bien aimé vous aider. Éventuellement si vous recevez des menaces directes vous pourrez revenir m'en faire part. Mais en attendant vous devriez rentrer chez vous et essayer de ne pas vous inquiéter trop vite."

Je conclus par un clin d'oeil avant de la raccompagner jusqu'à la porte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebecca Tumet
Hybride Caracal ~ Libraire
avatar

Messages : 269
Date d'inscription : 09/07/2010
Age : 26
Localisation : Dans ma boutique, ou alors...

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 32 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Proptection et appât... où comment passer un marché "au noir"   Ven 5 Nov 2010 - 2:06

"C'est aussi ce qu'il me semble. Bien, alors rendez-vous à la maison demain à la même heure. Si vous n'avez pas de question je vais vous laisser partir. N'ayez crainte, je veillerais."

Alors que Martel rangeait le petit cylindre qu'il avait posé au début de leur entretien, Rebecca se rendit compte qu'elle avait effectivement omis une information. Ephylie Buron. Certes, ce n'était pas indispensable, puisque la détective agirait sans même que l'inspecteur ne s'en rende compte. La vampire ne ferait que l'intermédiaire entre la fausse information et Xander... Alors que l'hybride s'apprêtait à informer Martel, il reprit son jeu de flic modèle :


"Désolé, mademoiselle, je vous répète qu'on ne peut fournir une protection à toute personne se sentant menacée. Soyez sûre que j'aurais bien aimé vous aider. Éventuellement si vous recevez des menaces directes vous pourrez revenir m'en faire part. Mais en attendant vous devriez rentrer chez vous et essayer de ne pas vous inquiéter trop vite."


Rebecca prit une inspiration. Il lui faudrait faire passer le message d'une manière plus... indirecte cette fois. Et bien elle relevait le défis. Avoir un plan, une solution pour se sortir de ce cauchemar l'aidaient grandement, lui donnaient des ailes... Elle répondit discrètement au clin d'oeil, et c'est en dotant sa voix de zestes de désespoir, de colère et d'impuissance qu'elle s'exclama :

"Mais puisque je vous répète que quand je suis allée voir cette détective privée, Ephylie Buron, elle a refuser de prendre en charge mon dossier ! Je suis absolument certaine que c'est parce que les chasseurs l'on déjà recruté pour qu'elle enquête sur moi... Vous vous rendez compte qu'ainsi, ils pourraient obtenir les papiers que vous venez de remplir ? Quelle autre raison ferait qu'elle a refusé ?
Et ne me parlez pas des possibles préjugés que les humains ont envers mon espèce. Ce n'est pas parce que l'on refuse un dossier d'hybride que l'on est anti-hybride. Surtout qu'elle avait l'air d'avoir besoin de l'argent que je lui aurait apporté ! Ce n'est pas parce que je n'ai pas de preuves que vous pouvez refuser, comme se de rien n'était, ma demande. Ils sauront mon nom, mon adresse, où se trouve ma librairie. Ils me trouveront et me tueront...
Croyez-moi... J'ai besoin de cette protection..."


Rebecca s'était levée, mais restait dans la pièce, campée sur ses jambes, comme quelqu'un s'attendant à avoir son dû.

_________________
L'ANTRE D'YGGDRASIL
Librairie
Fantastique et Scientifique



Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frédéric Martel
Inspecteur de Police
avatar

Messages : 200
Date d'inscription : 18/04/2010

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 42 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Proptection et appât... où comment passer un marché "au noir"   Ven 5 Nov 2010 - 11:55

"Mais puisque je vous répète que quand je suis allée voir cette détective privée, Ephylie Buron, elle a refuser de prendre en charge mon dossier ! Je suis absolument certaine que c'est parce que les chasseurs l'on déjà recruté pour qu'elle enquête sur moi... Vous vous rendez compte qu'ainsi, ils pourraient obtenir les papiers que vous venez de remplir ? Quelle autre raison ferait qu'elle a refusé ?
Et ne me parlez pas des possibles préjugés que les humains ont envers mon espèce. Ce n'est pas parce que l'on refuse un dossier d'hybride que l'on est anti-hybride. Surtout qu'elle avait l'air d'avoir besoin de l'argent que je lui aurait apporté ! Ce n'est pas parce que je n'ai pas de preuves que vous pouvez refuser, comme se de rien n'était, ma demande. Ils sauront mon nom, mon adresse, où se trouve ma librairie. Ils me trouveront et me tueront... Croyez-moi... J'ai besoin de cette protection..."


Mm...voilà qui n'était pas prévu. Ainsi les chasseurs avaient déjà dépêché quelqu'un pour la retrouver. Bah, ça ne changerait rien, elle mourrait si elle s'intéressait trop à cette affaire. Peut-être même que cette mademoiselle Buron pourrait m'être utile. Mais que voulait dire Rebecca à propos des anti-hybrides ? La détective n'en serait pas une ? Pourtant, quand on accepte de travailler pour les chasseurs c'est qu'on doit être un peu givré...ou alors qu'on est prêt à toutes les bassesses pour de l'argent.

"Je suis désolé, mademoiselle. Si c'est nécessaire je reverrait votre dossier, mais pour l'instant je ne peux rien faire pour vous."

J'avais pris une mine formelle mais déçue, mais en fait je jubilais. Grâce à ce plan, Xander était à portée de main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebecca Tumet
Hybride Caracal ~ Libraire
avatar

Messages : 269
Date d'inscription : 09/07/2010
Age : 26
Localisation : Dans ma boutique, ou alors...

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 32 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Proptection et appât... où comment passer un marché "au noir"   Dim 7 Nov 2010 - 23:47

L'inspecteur affichait un air sérieux et sévère. Rebecca espérait que son message avait été compris. Peut-être devrait-elle insister ? Elle n'osait pas trop cependant. Martel ferait des recherches sur la vampire dans le meilleur des cas...

"Je suis désolé, mademoiselle. Si c'est nécessaire je reverrait votre dossier, mais pour l'instant je ne peux rien faire pour vous."

Elle lui expliquerait en détail sa rencontre avec la détective privée demain, quand il lui montrerait la planque. L'hybride prit une mine déçue. Très déçue.

"J'aurais osé espérer que vous m'aidiez. Quand vous retrouverez mon cadavre, souvenez-vous de ce que je vous ai dit."

Comme elle était déjà debout, elle tourna le dos à l'inspecteur et se dirigea vers la porte d'un pas démontrant tout son supposé énervement. Jamais elle n'avait pensé être un jour capable d'un tel jeu de comédien. Être obligée de jouer ainsi tout court, aussi. Elle aurait aimé pouvoir sortir comme une furie. Mais pas dans un commissariat. Elle n'avait pas besoin de plus d'attention.

Avoir une solution. Bon dieu ce que cela la soulageait et apaisait son stress !

_________________
L'ANTRE D'YGGDRASIL
Librairie
Fantastique et Scientifique



Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frédéric Martel
Inspecteur de Police
avatar

Messages : 200
Date d'inscription : 18/04/2010

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 42 ans
Relations:

MessageSujet: Re: Proptection et appât... où comment passer un marché "au noir"   Mer 15 Déc 2010 - 0:40

"J'aurais osé espérer que vous m'aidiez. Quand vous retrouverez mon cadavre, souvenez-vous de ce que je vous ai dit."

Elle avait tout compris et jouait bien son rôle, parfait. Dans le couloir, quelques collègues pointaient déjà leur nez. Tout le commissariat allait être au courant que l'inspecteur Martel avait éconduit mademoiselle Tumet.

-Croyez bien que j'en suis navré, mais c'est ainsi. Maintenant, je vais devoir vous demander de prendre congé, il me reste beaucoup de travail.

Je la laissai sortir en pensant déjà à notre future rencontre, puis fermai la porte d'un coup sec. Je retournai ensuite m'asseoir à mon bureau. J'appuyai sur un bouton de l'interphone.

-André, venez donc chercher le dossier de la demoiselle qui vient de partir, vous me le mettrez aux archives. Je vous fais confiance...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Proptection et appât... où comment passer un marché "au noir"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Proptection et appât... où comment passer un marché "au noir"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» comment passer niveau 3
» Comment passer fm en un rien de temps, soit en moins de 24H
» comment faire passer un message anonyme
» Tailleur/Costumage
» Chaud devant voici Padz ! (de niveau 164)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hybrid Parisiorum - ou quand le mythe devient réalité... :: Le Jeu : Paris :: Paris Est-
Sauter vers: