Forum RPG futuriste se déroulant dans la ville de Paris.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Besoin d'air [Raphaël]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Besoin d'air [Raphaël]   Ven 10 Sep - 21:38

Ce soir là j’avais fini tard au restaurant. J’avais perdu un parie avec un collègue et j’avais du laver les sols de la salle à sa place. Je revoie encore l’expression exaspérée du patron en me voyant pesté contre un Sébastien plus qu’heureux … Enfin…
Quand j’étais sorti la nuit était déjà tomber sur Paris et l’éclairage donnait aux rues de la capitale un aire un peu surnaturel, comme hors du temps. Pour moi cela avait quelque chose d’inquiétant. Depuis ma dévastatrice rencontre avec ce chasseur je suis toujours excessivement méfiante dès que je soleil se couche.
J’avançais, plongée dans mes pensées ne prêtant pas attention aux quelques quidams complètement inconnus que je croisais. A vraie dire pourquoi aurais-je prêté attention à leur petite personne, leur vie m’importait peu, j’avais assez de la mienne.

J’était exténuer, mais la piquante fraîcheur du soir me revivifiant. Une sourde mais supportable douleur venait de mon genoux gauche, il fait dire que j’avais piétiné tout la journée perchée sur des talons hauts. C’était assez peu confortable comme uniforme, mais cela nous donnait un élégance et une tenue qui s’harmonisait avec le standing du restaurant.

Le trajet jusqu'à mon appartement était relativement long quand il était fait à pied, néanmoins ce soir je n’avais pas envi de m’entasser dans le métro avec une foule gênante. Je préférais être à l’aire libre et voir le ciel.
…Sûrement mon côté hybride qui s’exprimait…
Obnubilée par mon besoin d’air j’avais complètement oublié que mon itinéraire passait devant l’Opéra Garnier.
A peine m’en étais-je aperçue que je m’arrêtais, c’était plus fort que moi
Depuis qu’il m’était devenu inaccessible sa splendeur me sautait au yeux, un peu comme pour me narguer. J’avisais les grandes affiches sur la façade. Elles présentaient le ballet actuellement représenté dans l’Opéra… Le Lac des cygnes…
Quelle ironie… J’aurais été parfaite.
Contre mon gré une petite larme roula sur ma joue, je m’empressais de l’essuyer. Il fallait que je parte de là sinon j’allais sombrer et il n’était pas sûr que j’arrive à remonter.

Dans ma hâte de quitter les lieux, je ne fit pas attention au aux gens qui me frôlaient. Complètement englouti dans mes idée noire je heurtais une homme.
La surprise du choc et la fatigue me firent perdre l’équilibre et je tombais à terre sans vraiment comprendre.


« Veuillez m’excusez monsieur, j’aurais du faire plus attention à mon chemin » Fit-je profondément embarrassée

J’essayait je me relever pour repartir et aller rejoindre mon lit … Dormir et passer au lendemain… Mais mon genou refusait de me soulever.
Avec un soupire d’exaspération je passais le main sur mon visage où une nouvelle larme s’était frayer un chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël
Très ancien vampire -- Propriétaire du Midnight
avatar

Messages : 345
Date d'inscription : 27/10/2008
Age : 29
Localisation : Au coeur de la guerre...

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: indéterminé
Relations:

MessageSujet: Re: Besoin d'air [Raphaël]   Dim 12 Sep - 18:48

Lorsque Raphaël sortit de l'opéra, la nuit était tombée. Il était resté sur son siège, dans un balcon, tandis que la foule des spectateurs se déversait peu à peu à l'extérieur. Une de ses connaissances, une jeune artiste charmante, lui avait donné une invitation pour venir voir et écouter le lac des cygnes de Tchaïkovski. Le vieux vampire avait apprécié le spectacle, songeant qu'il avait connu l'une de ses premières représentations en Russie en 1877. Ayant une excellente mémoire, il ne put s'empêcher de comparer cette version du vingt-et-unième siècle avec l'originale, et constata qu'il y avait de nombreux changements, notamment la fin, qui était complètement différente, et beaucoup moins intéressante selon lui.

Il quitta l'opéra dans les derniers, plongé dans la lecture du livret du ballet. C'est pour cela qu'il ne remarqua pas la jeune femme qui ne fit pas plus attention, et qu'il en résultat un choc. Le livret valsa, mais Raphaël avait une constitution solide et il ne tomba pas, se rattrapant à un poteau. La femme par contre était assise sur le sol, et des larmes coulaient sur ses joues. Elle s'excusa et essaya de se relever, mais elle n'y parvint pas.

Raphaël se pencha alors vers elle, sortant de la poche de son costume un mouchoir blanc en dentelle pour qu'elle puisse essuyer son visage. Il lui tendit également son autre main, pour l'aider à se relever, tout cela en silence, avec un sourire aimable mais sans dire un mot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Besoin d'air [Raphaël]   Dim 12 Sep - 19:16

J’essayais de me relever une nouvelle fois, mais rien n’y faisait. Mon genou refusait de me soulever, catégoriquement…
Je ne pu m’empêcher de fondre en larme, je détestais ses moments de faiblesse, surtout quand il y avait une foule pouvant observée… Il fallait que je trouve un moyen, de me remettre sur pied et vite.
Mon cerveau marchait à plein régime, quand je vis une main se tendre vers moi, je levais le regard pour voir qui était cette bonne âme. C’était l’homme que j’avais bousculer tout a l’heure, j’en fut fort surprise, j’aurais penser qu’il aurais grommeler une insulte et se serait sauver me laissant dans le pétrin où je me suis mise.
Il me tendait également un mouchoir en dentelle finement travailler.
Ce n’était pas le moment de laisser parler ma fierté, j’attrapai donc le main de cet inconnu et réussi plus ou moins à me remettre sur mes pieds, enfin il fallait évité toute nouvelle collision sinon j’allais de nouveau finir pas terre, a coup sûre.

Je sorti un mouchoir en papier et essayait les larme qui avait rougie mes yeux.


« Merci. Mais garder votre mouchoir, je ne voudrais pas abîmer un tel ouvrage »

J’asseyait de reprendre mon chemin mais, mon genoux le lançait terriblement et j’avais a peine fait trois pas que je du me rattraper a un lampadaire.

« Décidément… » Pestais-je
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël
Très ancien vampire -- Propriétaire du Midnight
avatar

Messages : 345
Date d'inscription : 27/10/2008
Age : 29
Localisation : Au coeur de la guerre...

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: indéterminé
Relations:

MessageSujet: Re: Besoin d'air [Raphaël]   Dim 26 Sep - 23:32

La jeune femme put sentir les ongles de l'homme s'enfoncer très légèrement dans sa main, car en place d'ongles il avait en fait des griffes, longues et pointues. Pas suffisamment pour faire mal en lui attrapant simplement la main, mais assez pour que ça puisse se sentir.
Raphaël rangea son mouchoir tout en se disant qu'il n'était pas si extraordinaire, se rappelant ensuite que depuis l'invention du mouchoir en papier un siècle plus tôt les mouchoirs en tissu et dentelle étaient devenus rares, et donc précieux. Mais lui n'avait jamais pris l'habitude d'utiliser des mouchoirs en papier, n'aimant pas leur texture et leur fâcheuse manie de se déchirer trop facilement.
Il observa la jeune femme faire quelques pas chancelants, puis se rattraper à un lampadaire. Elle avait de toute évidence un problème à la jambe, peut-être dû à sa chute sur le pavé.
Il se précipita donc vers elle pour l'aider, l'attrapant sous les bras pour la redresser et la soutenir afin qu'elle ne retombe pas.


Tu veux que j'appelle un taxi ?

La phrase avait été prononcée sur un ton très poli, d'une voix grave et douce. Seul le tutoiement sonnait étrangement, vu qu'il ne la connaissait pas, mais il n'avait plus vouvoyé personne depuis longtemps, et il avait perdu cet usage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Besoin d'air [Raphaël]   Lun 27 Sep - 1:10

Toujours aussi obstinée, j'essayait de repartir mais je ne pu même pas lâcher le lampadaire. Cela me rendait dingue d'être complètement impuissante même pas entièrement maître de mon corps, moi qui autrefois le faisais dépasser ses propres limites... toujours plus léger, toujours plus souple, plus fluide plus gracieuse...
Un dernier geste d’acharnement désespéré et je lâchait mon support je me senti tomber pendant un un bref instant, puis l'inconnu que j'avais malencontreusement heurté tout à l'heure vint me soutenir, décidément il était mon ange gardien ce soir.


"Tu veux que j'appelle un taxi ?"

Sa voix était douce et apaisante elle eu le mérite de stopper un moment ma stupide insistance. Je fut légèrement surprise du tutoiement, mais cela ne me gêna pas outre mesure, après tout en anglais le mots pour toi et vous est bien le même.

"C'est très aimable a vous mais ça ira je vous ai déjà suffisamment dérangé. Vous avez surement d'autre choses plus intéressante a faire que d'aider une pauvre fille au genou en miette."

Je me dégageait de sa providentielle étreinte pour me remettre sur mes pieds, visiblement la crise était passée et j'était a peu près stable.
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël
Très ancien vampire -- Propriétaire du Midnight
avatar

Messages : 345
Date d'inscription : 27/10/2008
Age : 29
Localisation : Au coeur de la guerre...

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: indéterminé
Relations:

MessageSujet: Re: Besoin d'air [Raphaël]   Lun 27 Sep - 2:02

Elle se dégagea, refusant son aide, prétextant qu'elle ne voulait pas le déranger. C'était typique des personnes souffrant d'un handicap physique : ces personnes refusaient souvent qu'on les aide, s'obstinant à essayer de s'en sortir seuls. Mais ce n'était pas toujours la bonne solution, et une aide bien placée pouvait être parfois la bienvenue.
La jeune femme lui signala qu'il avait peut-être des choses plus intéressantes à faire... A cette remarque, Raphaël leva les yeux vers le ciel et observa la lune. La nuit était bien tombée mais elle n'était pas si avancée. Il y avait encore plusieurs heures avant le matin.


Le temps m'importe peu, j'en ai à revendre. Il est vrai que je ne te connais pas et que cela peut paraître déplacé, mais je te conseillerai tout de même de ne pas trop forcer. Ce n'est pas en sollicitant ton genou qu'il acceptera de te porter si tu es blessée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Besoin d'air [Raphaël]   Lun 27 Sep - 3:12

L'inconnu regarda le ciel, on n'y voyait que la lune les étoiles se voyant effacer par l'éclairage de la ville. Que cherchait-il ?

"Le temps m'importe peu, j'en ai à revendre. Il est vrai que je ne te connais pas et que cela peut paraître déplacé, mais je te conseillerai tout de même de ne pas trop forcer. Ce n'est pas en sollicitant ton genou qu'il acceptera de te porter si tu es blessée."

Il avait bien de la chance d'avoir du temps, personnellement j'aurais aimer qu'il y ai plus d'heure dans une journée, je les voyait passées tout morne et similaires les une au autres. Ces quelques heures en plus m'aurais permis de mettre un peu de grâce et de fantaisie dans mon quotidien.

"Vous avez raison, c'est déplacé. J'ai toujours forcé, c'était mon métier de forcé, modérément bien sur. Toujours se dépasser pour être la meilleure, la plus gracieuse... ça uniquement dans le but de transporte le spectateur dans l’univers doux et poétique du ballet."

Je posait un instant mes yeux sur l'Opéra et des grande affiche, le plus ironique dans l'histoire c'est que j'avais été choisi pour danser dans le lac des cygne quand ma vie avait basculée.

"Cela fait presque une ans que j'ai été blessée et qu'il refuse de me porté, et seulement quelques mois que je peu remarcher a peu près correctement, c'est frustrant de toujours avoir besoin de quelqu'un..."
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël
Très ancien vampire -- Propriétaire du Midnight
avatar

Messages : 345
Date d'inscription : 27/10/2008
Age : 29
Localisation : Au coeur de la guerre...

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: indéterminé
Relations:

MessageSujet: Re: Besoin d'air [Raphaël]   Ven 1 Oct - 18:42

C'était donc une ancienne danseuse... Peut-être était-elle allée voir le ballet ce soir, et Raphaël comprenait mieux à présent pourquoi elle avait pleuré : sa blessure ne datait pas d'aujourd'hui, et elle l'avait empêchée de continuer sa carrière.

Si la blessure était conséquente, c'est normal qu'elle soit longue à guérir. Mais je comprends que ce soit dur à accepter.
Je ne peux malheureusement pas soigner les blessures des autres, sinon sois sûre que je t'aurais aidée.


Il restait auprès d'elle, prêt à la rattraper si son genou la lâchait encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Besoin d'air [Raphaël]   Sam 2 Oct - 14:57

M'aider... Il avait déjà fait suffisamment en me permettant de me remettre sur mes pieds. Et de toute façon je doutais fort que ceux qui pouvait m'aider le feraient.
Dans ce cas, longue n'était pas vraiment l'adjectif que j'aurais choisi, plutôt éternelle, c'est vrai des ligaments ça ne se répare pas.

Il resta près de moi, surement aux cas ou une nouvelle crise pointait le bout de son nez.
Il y eu un silence que je trouvais un peu pesant.Je devais dévier la conversation... Enfin la s'était pas vraiment gagner.


"Vous étiez venu voir le ballet ?"
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël
Très ancien vampire -- Propriétaire du Midnight
avatar

Messages : 345
Date d'inscription : 27/10/2008
Age : 29
Localisation : Au coeur de la guerre...

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: indéterminé
Relations:

MessageSujet: Re: Besoin d'air [Raphaël]   Sam 2 Oct - 17:05

La jeune femme n'émit pas d'objection à ce qu'il reste auprès d'elle, bien qu'un silence s'installa. Silence qu'elle finit par briser en lui demandant s'il était allé voir le ballet. Il choisit bien ses mots pour répondre, par crainte de la blesser.

Oui... J'avoue avoir été surpris par cette version contemporaine, je n'avais pas revu ce ballet depuis... longtemps. La fin m'a déçu, j'en avais connu une bien différente à l'époque, que j'avais préférée.
Et vous, qu'en avez-vous pensé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Besoin d'air [Raphaël]   Sam 2 Oct - 17:30

Même sans empathie je sentais qu'il avait minutieusement choisi ses mots pour évité de me blessée peu être. Enfin il en allait plus que le bonne volonté d'un aimable inconnu pour me heurté.
Il avait trouver la fin décevante, il en avait préféré une plus anciennes. Cela m'intrigua, cette fin et ses variante étaient les plus rependu car était interprétation moderne de l'oeuvre.
Pour trouver un final différent il fallait commencer à chercher dans les versions les plus anciennes, qui n'étaient presque plus représentée.


"Je n'était pas à la représentation, j'aurais aimer mais malheureusement les places sont hors de prix."

j'avais répondu avec un sourire un peu gêné.

"Enfin pour ce que j'avais fait des répétition, je trouvais l'oeuvre en adéquation avec notre époque tous en gardant sa poésie et son authenticité.
Qui avait mis en scène le ballet la dernière fois que vous étiez aller le voir ?"
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël
Très ancien vampire -- Propriétaire du Midnight
avatar

Messages : 345
Date d'inscription : 27/10/2008
Age : 29
Localisation : Au coeur de la guerre...

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: indéterminé
Relations:

MessageSujet: Re: Besoin d'air [Raphaël]   Dim 3 Oct - 23:09

Ainsi donc, elle n'avait même pas pu assister à la représentation car elle n'avait pas eu les moyens d'acheter une place... Raphaël n'avait aucune idée des prix en vigueur au vingt-et-unième siècle, car son entrée lui avait été offerte par une amie faisant partie de l'orchestre.
La jeune ex-danseuse lui demanda qui avait mis en scène la dernière version qu'il était allé voir. Cette question le fit sourire, et il répondit mystérieusement :


Je ne pense pas que le nom t'aiderait, nous n'avons pas pu voir les mêmes versions.
Je n'ai rien contre l'idée d'adapter des œuvres anciennes pour le public de notre époque, certaines idées de chorégraphie étaient bien trouvées, je trouve simplement étonnant qu'ils aient changé la fin. Sigfried condamne Odette à demeurer un cygne, et elle l'abandonne dans son chagrin. Je ne trouve pas cela cohérent, leur amour est si fort qu'ils ne devraient pas se séparer, en dépit des circonstances.
J'ai connu une fin tout aussi triste, mais bien plus belle : alors qu'elle vivait ses derniers instants en temps qu'humaine, elle prenait son amant dans ses bras, et ensemble ils se jetaient dans l'océan, laissant la mer les emporter ensemble. C'est beaucoup plus poétique à mon sens.


La première fin dont il avait parlé était bien la version habituelle et la plus répandue, et ce depuis longtemps. Tandis que sa fin favorite n'avait pas été utilisée depuis plus d'un siècle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Besoin d'air [Raphaël]   Mer 6 Oct - 0:30

"Je ne peux être que d'accord avec vous, la cruauté de cette fin est sans égale. Mais, au moins elle reflète la cruauté du monde d'aujourd'hui."

Je ne pu regarder l'étranger dans le yeux au moment ou je disait cela, je ne voulais pas qu'il puisse lire l'amertume qu'il s'y reflétait.
Bien sur je parlait de ce qui m'était arrivé... Un homme avait un jour décider de me tuer juste parce j'avais certain gène qu'il n'avait pas. C'était cruel comme attitude. Surtout qu'il se cachant derrière Dieux pour commettre son méfait.
cruel et lâche en plus!
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël
Très ancien vampire -- Propriétaire du Midnight
avatar

Messages : 345
Date d'inscription : 27/10/2008
Age : 29
Localisation : Au coeur de la guerre...

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: indéterminé
Relations:

MessageSujet: Re: Besoin d'air [Raphaël]   Mer 6 Oct - 0:55

Bien que la jeune hybride ait détourné le regard, son sentiment d'amertume était si profond que le vieux vampire le ressentit. Selon elle, cette fin reflétait la cruauté du monde actuel... Raphaël était quasiment certain qu'elle parlait d'elle-même en disant cela. Avait-elle été abandonnée à cause de sa différence ? Il avait vu dès le départ qu'elle était une hybride, mais il n'en avait rien dit, car il estimait ne pas avoir à le faire en dehors de son bar. A présent il hésitait à lui avouer qu'il se savait, se demandant si elle le prendrait bien, acceptant son aide, ou si elle allait prendre la fuite. Aussi décida-t-il de poser une question simple et vague :

Pourquoi ai-je l'impression que tu parles de toi-même en disant cela ?

Ainsi, il la laissait libre de se confier ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Besoin d'air [Raphaël]   Mer 6 Oct - 2:02

Je ne fut que peu surprise par cette question. C'est vrai il m'avait vu tomber et essayer de me relever sans succès il avait bien vu mes nerfs lâcher. Ce n'était pas dur après ça de deviner que quand je parlais de la cruauté de la vie, je prenais la mienne en exemple.
Je suis certaine que d'autre personne était bien plus a plaindre que moi, mais c'est bien connue les choses sont plus insurmontable quand elles nous touches directement.
J’hésitais entre lui avouer, ou le laisser dans le vague. A voir son attitude il savait ou du moins se doutait, mais l’entendre de ma bouche était autre chose.


"Je ne sais pas, a vous de me le dire... Qui croyez vous que je soit ?"

Je m'étais rapprocher, tout a coup beaucoup plus intriguée par le providentiel inconnu.
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël
Très ancien vampire -- Propriétaire du Midnight
avatar

Messages : 345
Date d'inscription : 27/10/2008
Age : 29
Localisation : Au coeur de la guerre...

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: indéterminé
Relations:

MessageSujet: Re: Besoin d'air [Raphaël]   Mer 6 Oct - 2:12

La jeune femme se rapprocha de lui. Peut-être que sa barrière de méfiance était en train de tomber, ou peut-être qu'elle se sentait plus à l'aise à présent qu'ils avaient échangé quelques paroles.
Mais Raphaël ne se voyait clairement pas en train de parler d'hybrides au beau milieu d'une rue passante. Car même si la nuit avançait et qu'il y avait moins de monde qu'en journée, à l'extérieur on était jamais à l'abri des oreilles indiscrètes.
Et le vampire avait réappris récemment, et à ses dépends, qu'il n'était pas toujours avisé de se dévoiler à la vue de tous.

Je serais tenté de te comparer à Odette. Condamnée à être vue comme ce qu'elle n'est pas, et qui décide de rejeter ceux qu'elle aime parce qu'ils ne peuvent plus discerner qui elle est vraiment.
Mais je me trompe peut-être...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Besoin d'air [Raphaël]   Mer 6 Oct - 2:42

Quelle délicate attention de ne pas avoir dévoilé ma vrai nature a toute les oreilles indiscrète qui pouvais traîner. Je n'avais pas besoin de nouveau ennemis sur le dos, j'était déjà bien assez angoisser le soir quand je rentrais chez moi. J'avais peu de trouver ce chasseur sur le pas de ma porte a nouveau.
J'aurais volontiers déménager après l'accident pour être plus tranquille mais mes modestes moyens ne me le permettait pas je restait donc avec cette peur constante de voir des braquer les fanatiques...
Pourquoi ne pas rentré a Londres alors?
Je ne sais pas sûrement parce que ma mère refusait de me parler depuis six ans et que mes frères et ma soeur avaient tous leur vie...
D'ailleurs un léger détail sans grande importance me vint a l'esprit me sortant de mes sombres idée. Mon interlocuteur n'avait pas remarquer ou du moins relever mon accent so British.


" Vous ne savez pas a quel point vous pouvez avoir raison de me comparé a Odette, si ce n'est que je n'ai pas été rejeter pour ce que je suis, mais juste pour mes choix de vie."
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël
Très ancien vampire -- Propriétaire du Midnight
avatar

Messages : 345
Date d'inscription : 27/10/2008
Age : 29
Localisation : Au coeur de la guerre...

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: indéterminé
Relations:

MessageSujet: Re: Besoin d'air [Raphaël]   Mer 6 Oct - 3:38

Raphaël eut un léger sourire.

Je ne peux pas tout deviner.
En général, les personnes comme toi qui viennent à Paris y viennent parce qu'ils ont un passé à fuir ou à oublier.


Il avait remarqué l'accent, mais n'en avait pas tenu compte. Il avait voyagé un peu partout dans le monde, et se moquait bien des appartenances à un pays ou à une ethnie. De toute façon, depuis que les hybrides et les vampires avaient émergé en pleine lumière, les notions de racisme entre différents pays ou différentes couleurs de peau s'étaient singulièrement estompées, laissant place à un nouveau racisme, dont l'étymologie prenait à présent tout son sens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Besoin d'air [Raphaël]   Mer 6 Oct - 3:51

Je me fit d'un coup beaucoup plus grave. Le passer était un sujet qui fâchait beaucoup chez moi, seul l'avenir avait grâce à mes yeux aussi incertain puisse-t-il être.
Justement s'était cette incertitude qui me plaisait, tout pouvais arrivé, le pire, comme le meilleur. Avec le passer on avait pas cette souplesse, il était et sera toujours identique, rigide.
On ne pouvait pas changer le fait que ma mère était un élitiste, on ne pouvais pas effacer le soir de mon accident, on ne pouvait plus influer dessus...


" Personnellement c'est Paris que je voudrais quitter pour fuir mon passer et tout oublier "
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël
Très ancien vampire -- Propriétaire du Midnight
avatar

Messages : 345
Date d'inscription : 27/10/2008
Age : 29
Localisation : Au coeur de la guerre...

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: indéterminé
Relations:

MessageSujet: Re: Besoin d'air [Raphaël]   Mar 12 Oct - 18:53

Ah...

Peut-être était-elle parisienne d'origine alors, si elle avait l'envie de partir pour oublier son passé.

Un ami poète m'a dit un jour cette phrase : "images qui sitôt chassées reviennent plus vite au galop". Ce n'est pas de la grande littérature, mais cela exprime bien une idée vraie : la fuite n'est pas une solution. A mon sens en tout cas.
Mais je t'abreuve de belles paroles de morale alors que nous ne nous connaissons pas. Tu dois me trouver bien arrogant. Je ne me suis pas même présenté : je me nomme Raphaël.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Besoin d'air [Raphaël]   Mar 12 Oct - 20:07

Raphaël... Il ne fallu pas longtemeps pour que l'association d'idée sa fasse dans mon esprit. Un homme avec des manières semblant venir tout droit du passer, et qui se prénomait Raphaël. Le propriétaire du midnight peu être.
Je n'y était aller qu'une fois, avec une amie hybride, mais ça ne m'avait pas vraiment emballer...
je préfarait ne pas poser la question qui me tôtait dans la tête, il vallias mieux évité même si les rues étaient presques déserte il y avait toujours des oreilles indicrètes qui pouvaient traînées.


" Emma enchantée.
Laissez, j'ai l'habitude tout le monde crois que me faire le leçon pourra me raisonner, mais je suis très..."

AH le trou de mémoire, je n'arrivais pas a rétouver se fichue mot.

"très... stubborn... Enfin, une fois que j'ai une idée en tête elle y reste. Excusez moi j'ai perfois quelques difficulté a rétouver les mots en français."
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël
Très ancien vampire -- Propriétaire du Midnight
avatar

Messages : 345
Date d'inscription : 27/10/2008
Age : 29
Localisation : Au coeur de la guerre...

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: indéterminé
Relations:

MessageSujet: Re: Besoin d'air [Raphaël]   Ven 15 Oct - 17:57

Emma... C'était un beau prénom, indémodable, que Raphaël avait entendu plusieurs fois au cours des siècles. L'anglaise chercha ses mots, et finit par dire le mot dans sa langue d'origine, tout en expliquant sa définition.

Têtue ? Ou dirais-je plutôt "entêtée", dans ton cas. Ce n'est pas forcément mal tu sais?

Raphaël leva une nouvelle fois les yeux vers le ciel, puis il huma l'air et ajouta :

Je pense qu'il va bientôt pleuvoir. Tu ne veux toujours pas que je t'appelle un taxi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Besoin d'air [Raphaël]   Sam 16 Oct - 1:21

Être bornée n'était peu être pas un mauvaise chose, mais ce n'en était pas vraiment une bonne non plus. A cause de mon entêtement je m'était retrouver seul dans l'endroit le plus infesté de chasseur que le monde pouvait avoir.
Je regardait à mon tour le ciel, la voute étoiée s'assombrissait de plus en plus. Les nuages arrivaient, et en effet il allait bientôt pleuvoir.


" Ne vous inquiété pas, j'ai l'habitude, et au point ou j'en suis, un rhume ne me fera pas grand chose...
Vous avez très bien compris ce que je voulais dire tout à l'heure pourtant j'ai parler vite, avec l'accent londonien et plutôt dans mes dents.
Vous êtes déjà aller en Angleterre, à Londres ?"
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël
Très ancien vampire -- Propriétaire du Midnight
avatar

Messages : 345
Date d'inscription : 27/10/2008
Age : 29
Localisation : Au coeur de la guerre...

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: indéterminé
Relations:

MessageSujet: Re: Besoin d'air [Raphaël]   Mar 19 Oct - 19:04

Elle ne voulait pas de taxi. Ils restaient là, tous les deux, à discuter sur le trottoir comme de bons amis, alors qu'ils venaient juste de se rencontrer. La nuit avançait doucement mais inexorablement, le fond de l'air se rafraîchissait, et ils restaient là. Ne voulait-elle pas rentrer chez elle ? N'avait-elle rien à faire ? Lui pouvait perdre du temps à discuter, pour lui le temps ne se perdait pas vraiment, mais elle ?
Il garda pour lui ses interrogations. Il l'écouta lui demander comment il avait pu comprendre ce qu'elle avait dit, demandant également s'il était déjà allé à Londres.


Londres ? Oui, j'y ai vécu un moment. Mais cela remonte à une éternité.

Il n'ajouta rien de plus, se perdant dans ses souvenirs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Besoin d'air [Raphaël]   Jeu 21 Oct - 17:43

Raphël sembla se perdre dans ses pensés, si ce n'était ses souvenirs. Je luttais contre les miens pour évité qu'ils ne me submergent. Mes plus beaux souvenirs étaient à Paris, mais les plus douloureux également.
Londres, elle avait toujours eu une place spéciale pour moi, la ville qui m'avais vu naître et grandir. Plus personne en m'y attendais depuis que j'étais partis choisissant la passion a la raison. Mais peux être maintenant que la passion était proscrite pourrais-je retourner là bas... Je n'avais que 24 ans reprendre les études a cet âge s'était tout a fait faisable.

Comme annoncée la pluie arriva, froide et mordante. Il était peu être temps que je prenne congé.

Quelques pas hésitant pour voir si mon genou avait fini ses caprices, ce qui était visiblement le cas, puis je prenais la direction de mon appartement.
je m'arrêtais en arrivant a hauteur de Raphaël je marquais une pause.


" Merci, et au plaisir de vous revoir."


J'arborais un sourire en prononçant ces mots, puis j'ajoutais.


" Passer une bonne soirée"

Après cela je repris ma route... Rentré me mettre sou la couette et attendre un lendemain meilleur.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Besoin d'air [Raphaël]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Besoin d'air [Raphaël]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Besoin d''aide=>Panda air niveau 109(actuelement)
» J'ai besoin d'aide merci
» [Résolu] Besoin d'ami(e)s.
» besoin de publicité
» Besoin d'un tutoriel[résolu]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hybrid Parisiorum - ou quand le mythe devient réalité... :: Le Jeu : Paris :: Paris Nord :: Opéra Garnier-
Sauter vers: