Forum RPG futuriste se déroulant dans la ville de Paris.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Retour au lycée [PV : Milady x)]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Adel Caïn

avatar

Messages : 294
Date d'inscription : 02/11/2008

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 18
Relations:

MessageSujet: Retour au lycée [PV : Milady x)]   Jeu 1 Juil - 22:53

Le réveil s'était mis à sonner, Adel se retourna est posa sa main sur le bouton avant de dire "Burn to ashes"... Il avait vu ça dans un manga, il avait envie d'essayer juste pour voir mais ça marchait pas avec lui, dommage. Il y avait toujours une autre option. Il attrapa le réveil et le balança sur l'un des murs. L'appareil, étant donné la puissance avec laquelle il l'avait envoyé, se brisa lors du choc répendant des composants un peu partout dans la pièce. Aahh il devrait nettoyer ça maintenant ! Moué il fera ça plus tard, pour l'instant retour au dodo... Non, pas cette fois. Il séchait trop souvent les cours, s'il n'y allait pas de temps en temps il risquait d'être viré, et être viré un peu avant le bac c'était pas très malin. Il ne s'inquiétait pas pour l'examen, il avait essayé plusieurs fois de le passer avec d'anciens sujets et à part la première fois, le reste du temps il n'avait eu aucun mal à obtenir des résultats lui permettant de l'obtenir largement. C'était cool d'être un génie quand même...

Bon fallait se lever maintenant. Il sortit de son lit tel une larve et se prépara tout aussi lentement. Il enfila un jean noir qu'il plia comme d'habitude et une chemise blanche et il était prêt à partir. Il passa par la chambre de Tama qu'il réveilla à coup de pied.


Je vais en cours aujourd'hui, tu fais comme d'habitude. A 'taleur !

Il lui avait déjà répété les choses qu'il devait et ne devait pas faire quand il était absent, il faisait confiance à Tama à ce niveau... Au fait, il était toujours en train de dormir là nan ? Moué bref peu importe. Il sortit de chez lui, referma derrière lui, mis les oreillettes de son mp3, sortit une cigarette et enfin se dirigea vers son lycée. Il aurait put aller dans un bien meilleur lycée que ça mais il avait juste pris le plus proche, il n'avait pas envie de se casser la tête pour les études. Ah... Rien que de voir cet établissement l'énervait passablement. C'était ennuyant et il n'avait aucune liberté ici. Allez hop, vers la salle de classe. Il était déjà un peu en retard, mais il n'était pas du tout pressé.

Il était devant la porte, il frappa. Nan, pas comme une personne normale le ferait, lui il s'amusait à faire de la musique en même temps. Tien, le prof n'avait pas pété une durite ! C'était qu'il n'était aps encore arrivé. Il entra et alla s'asseoir à sa place sous les regards de certains "camarades" si on pouvait les appeler ainsi. Restait plus qu'à espérer que le prof ne soit pas absent, sinon ça voudrait dire qu'il s'était réveillé aussi tout pour rien...


Aujourd'hui on a une intervention sur la sensibilisation pour les animaux. C'est cool ça, on aura pas à écouter les cours.

Tien, il était pas au courant. Bon c'est vrai que ça faisait presque un mois qu'il n'était pas venu mais quand même. Sensibilisation sur les animaux... Faudrait allez faire ça chez les chasseurs ou même chez son père, ça serait une bonne idée. Peut-être que ça en calmera un ou deux. Enfin faudrait peut-être pas trop rêver non plus, pour convaincre des fanatiques fallait le faire. Bon en attendant qu'ils arrivent, autant piquer un petit somme. Trop tard, le prof venait d'entrer suivit de l'intervenant, qui était en fait une intervenante...


Dernière édition par Adel Caïn le Ven 2 Juil - 0:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retour au lycée [PV : Milady x)]   Jeu 1 Juil - 23:23

Une journée peu ordinaire s'annonçait. Sur le calendrier accroché par un aimant au frigo de sa cuisine, Emy avait marqué une grosse croix en à l'indélébile rouge. Aujourd'hui serait un jour spécial, car c'était la toute première fois qu'elle allait se rendre dans un lycée pour parler de son métier et pour sensibiliser les jeunes sur les animaux. Elle savait de source sure que les chasseurs se recrutaient de plus en plus jeune ces derniers temps, peut-être que ça en dissuaderait certains de rejoindre leur clan, qui sait ? Mais ce n'était pas pour cette raison première qu'elle s'y rendait et qu'elle avait proposé un programme à plusieurs établissements de Paris. Emy voulait avant tout faire partager sa passion, rappeler aux jeunes générations à quel point il était important de prendre soin des animaux, autant pour la biodiversité que pour l'écosystème de la planète.

Ainsi donc, levée de pied ferme, elle avait chargé tout le nécessaire dans un camion de location - qu'elle laisserait conduire par un professionnel - et elle se mit en route vers un lycée du nord de Paris. Vêtue d'un jean simple et d'un tee-shirt tendance, elle avait posé sur sa tête des sortes de bouts de serre-tête afin de ne pas attirer l'attention sur ses oreilles animales. Ainsi, ses oreilles de fennec apparaissaient comme artificielles et dépendantes d'un simple arceau qu'elle aurait posé sur sa chevelure en guise d'accessoire. Une vingtaine de minutes sur la route, en passant par le périphérique, et elle était arrivée à destination.

Quand elle arriva devant la porte de la salle de classe, elle entendit les exclamations d'impatience et de curiosité des élèves. Ca lui arracha un sourire. Le professeur rentra en premier, histoire d'imposer le silence dans la salle, ce qui n'eut pas grand effet avouons-le, puis après quelques haussements de voix, la classe sembla plus calme. La jeune femme passa alors la porte, observant la classe entière un sourire sur les lèvres, une vraie joie de vivre sur le visage, puis le professeur lui laissa la place au tableau devant lequel avait été disposé deux grandes tables. Elle inscrivit son nom sur l tableau, puis se retourna vers les élèves, attendit un instant que les bavardages s'estompent, puis d'une voix claire aux accent australiens, dit :

- Bonjour à toutes et à tous ! Je m'appelle Emily Stanford, je suis vétérinaire indépendante sur Paris depuis maintenant un peu plus d'un an. Si je suis venue aujourd'hui, c'est pour vous parler de mon métier, qui diffère assez d'un simple statut de vétérinaire, mais aussi pour vous en apprendre plus sur le monde qui vous entoure, et pour vous familiariser avec des espèces que vous n'avez certainement jamais croisé.

Elle entendait déjà les railleries de certains, leurs chuchottements paraissaient limpides comme de l'eau de roche à ses oreilles avisées.

" Depuis un peu plus d'un an, elle doit pas connaître grand chose alors, je savais que j'aurais dû faire semblant d'être malade tss"
" J'vois pas trop c'qu'elle va pouvoir nous apprendre de plus qu'on sait déjà perso."


Très vite alors, elle entama une reprise de contrôle de la situation :

- Je vois à certaines mines, pour ne pas citer les quelques commentaires indiscrets de quelques uns de vos camarades, que vous êtes assez dubitatifs quant à ce que je pourrais bien vous enseigner. Pour commencer donc, je vous propose une séance de questions. Libre à vous d'intervenir. Qui veut commencer ?
Revenir en haut Aller en bas
Adel Caïn

avatar

Messages : 294
Date d'inscription : 02/11/2008

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 18
Relations:

MessageSujet: Re: Retour au lycée [PV : Milady x)]   Ven 2 Juil - 1:34

Le blondinet se balançait sur sa chaise, les bras croisés en regardant le ciel. Par chance, on l'avait placé juste à côté de la fenêtre tout au fond. Il avait une cigarette dans la bouche, elle n'était pas allumée mais disons qu'il avait simplement besoin d'avoir quelque chose dans la bouche, sinon ça le stressait. Enfin le silence, le prof avait réussi à calmer la classe, celle-ci étant pourtant l'une des plus calme et studieuses parmi les Terminales, ce mec ne savait pas se faire respecter, il aurait du faire un autre job, ça ne lui allait pas du tout.

Enfin elle entrait. Une jeune femme plutôt charmante mais... Elle s'amuse à porter ce genre de trucs ? Il parlait de ces serre-tête avec des oreilles de chats ou d'autres animaux. C'est vrai que c'était devenu assez répandu mais s'amuser à porter ça lors d'une intervention... Bref elle semblait plutôt heureuse, sûrement contente de pouvoir intervenir et expliquer son métier à des jeunes. Il voyait le genre, très fier de son travail et voulant partager avec tout le monde son amour pour son métier. Il jeta un œil sur ce qu'elle venait d'écrire. Elle s'appelait Emily Stanford, joli nom. Ce qui l'interpella fut son accent. Il pouvait dire qu'elle n'était pas française d'origine mais il lui était impossible de dire d'où elle venait. Peut-être une anglaise. Non, l'accent n'était pas le même, elle venait d'un pays anglophone mais ce n'était ni l'Angleterre ni l'Amérique, il aurait reconnu l'accent. Arf encore son côté génie qui essayait de deviner son origine, mais il s'en foutait un peu en fait.


- Bonjour à toutes et à tous ! Je m'appelle Emily Stanford, je suis vétérinaire indépendante sur Paris depuis maintenant un peu plus d'un an. Si je suis venue aujourd'hui, c'est pour vous parler de mon métier, qui diffère assez d'un simple statut de vétérinaire, mais aussi pour vous en apprendre plus sur le monde qui vous entoure, et pour vous familiariser avec des espèces que vous n'avez certainement jamais croisé.

Les chuchotements avaient commencé, s'il s'était trouvé à la place du prof ou même d'Emily, il en aurait claqué un ou deux. Il détestait ça, ces gamins se la jouaient "je sais tout" et ça l'agaçait vraiment. C'était pas pour elle mais au lieu de se la jouer ils devraient juste la fermer et écouter. Ah voilà qu'elle reprenait le contrôle.

- Je vois à certaines mines, pour ne pas citer les quelques commentaires indiscrets de quelques uns de vos camarades, que vous êtes assez dubitatifs quant à ce que je pourrais bien vous enseigner. Pour commencer donc, je vous propose une séance de questions. Libre à vous d'intervenir. Qui veut commencer ?

Elle avait reussi à les entendre ? Chaud, ils avaient pas parlé si fort que ça pourtant... Eh mais c'était le moment de faire son entrée ça non ? Allez hop, il devait bien défendre sa réputation de "perturbateur du fond de la classe". Il se leva, les mains dans les poches, toujours cette cigarette éteinte dans sa bouche et un sourire discret. Le prof le remarqua immédiatement et comme vous l'avez deviné, il commença son pétage de plomb. Il semblait détester Adel et c'était tout à fait compréhensible.

Adel ! Qu'est-ce que tu fais avec un cigarette en classe ?! Tu tiens vraiment à être viré ?! Et c'est quoi ce comportement ? Enlève les mains de tes poches !

Relax man, elle est éteinte, j'ai juste besoin d'avoir quelque chose dans la bouche. Fin bref, j'ai une question Mademoiselle : On est obliger de prendre soin des animaux du genre de ceux qu'il y a dans cette classe ?

Quelques rires parmi les filles de la classe. Ceux qui s'étaient reconnus avaient tourné la tête dans sa direction. C'était jouissif de voir leur regard ! Il s'était foutu ouvertement de ses mecs mais il savait qu'ils ne feraient rien, du moins pas individuellement. Il était connu pour avoir éclater plusieurs des caïds du bahut, assez surprenant pour une crevette comme lui et pourtant il n'utilisait presque pas ses "capacités", ses pouvoirs d'hybrides. Il les regardait à présent de haut, toujours son sourire, en train de jouer avec cette cigarette. Il savait qu'il aurait des représailles, il s'était fait pas mal d'ennemis mais lui, ça l'éclatait. Ah mais au fait, comme elle va répondre à ça ? Il avait hâte d'entendre, finalement il avait peut-être bien fait de venir.


Dernière édition par Adel Caïn le Lun 5 Juil - 21:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retour au lycée [PV : Milady x)]   Ven 2 Juil - 21:32

Un élève s'était levé, le genre qui paraissait plutôt comme le caïd hautain de la classe à première vue. Cigarette au bec, les mains dans les poches, une attitude déterminée, assurée, rebelle et prétentieuse à la fois. Et aussitôt en vue du prof, ce dernier s'affola et haussa une fois de plus la voix.

Adel ! Qu'est-ce que tu fais avec un cigarette en classe ?! Tu tiens vraiment à être viré ?! Et c'est quoi ce comportement ? Enlève les mains de tes poches !

Et l'intéressé de répondre aussitôt :

Relax man, elle est éteinte, j'ai juste besoin d'avoir quelque chose dans la bouche. Fin bref, j'ai une question Mademoiselle : On est obligé de prendre soin des animaux du genre de ceux qu'il y a dans cette classe ?

Elle haussa les sourcils de surprise, mais malgré tout, un léger sourire amusé se dessina sur ses lèvres, à la fois discret et distingué. Evidemment, il fallait s'attendre à ce que l'un des garçons visés ne réplique à cette "offense" sans attendre.

Besoin d'avoir un truc dans la bouche ? Ah ouais, vous voyez les mecs je vous l'avais dit que c'était une grosse pédale ! J'ai une question moi aussi : pourquoi Adel est l'animal le plus con du monde ?

Vous allez sortir si vous continuez ! Un tour chez le proviseur vous tente ?!

Le brouhaha avait pris possession de la salle, et pourtant, Emy restait calme et silencieuse. Pendant que les deux élèves s'échauffaient grandement, elle marcha d'un pas tranquille jusqu'à eux. Arrivée à leur niveau, elle s'adressa d'abord au vulgaire (j'ai pas trouvé mieux xD) d'un ton ferme et autoritaire :

- La maternelle, c'est deux rues plus loin, si tu t'es trompé d'établissement, tu peux sortir.

Puis elle se tourna vers le dénommé Adel, et lui ôta sa cigarette de la bouche, avant de la poser sur sa table. Elle y avait également posé une sucette à la cerise, et lui chuchotta :

- Tu fais ce que tu veux de ta santé, mais ici, c'est une salle de classe. En attendant, s'il-te-plaît, occupe-toi avec ça.

Puis elle retourna au tableau, et reprit un peu plus fort :

- Donc. Adel, pour répondre à ta question : Prendre soin des animaux ne signifie pas seulement leur apporter le confort quotidien ou les nourrir, cela consiste aussi à leur apprendre les bonnes manières, à les éduquer. Tu vois l'importance d'en prendre soin ?
Quant à ta question jeune homme (au vulgaire), je la considère comme invalide, alors soit tu la reformules, soit tu passes ton tour.
Revenir en haut Aller en bas
Adel Caïn

avatar

Messages : 294
Date d'inscription : 02/11/2008

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 18
Relations:

MessageSujet: Re: Retour au lycée [PV : Milady x)]   Sam 3 Juil - 1:51

Elle semblait assez surprise par sa question, c'était prévu. Tien, il avait même réussi à faire sourire la demoiselle. C'était assez discret mais sa vue était excellente, surtout du à "l'animal" qu'il était, il remarqua donc assez facilement ce petit détail. D'un autre côté il y avait ce mec qu'il ne pouvait supporter depuis le début, ils étaient souvent en conflits, toujours à se charrier l'un l'autre. Ca amusait Adel mais à force, ça semblait énerver l'autre. Et il venait de craquer.

Besoin d'avoir un truc dans la bouche ? Ah ouais, vous voyez les mecs je vous l'avais dit que c'était une grosse pédale ! J'ai une question moi aussi : pourquoi Adel est l'animal le plus con du monde ?

Bah, c'était quoi ça ? Pas marrant, tout ce qu'il avait fait c'était l'insulter, aucune finesse. Il espérait mieux. Une grosse pédale... C'est vrai que ce mec ne l'avait jamais vu lors d'une de ces bagarres, il avait l'air de penser que tout ce qu'on disait sur Adel était faux. Laisse le croire, s'il n'est pas une "pédale" lui même, il comprendra bientôt... Un sourire encore plus grand, il en fallait beaucoup plus pour l'énerver. "Le minus", comme il l'appelait (car il était assez petit en fait) semblait par contre bien en colère et voir le blondinet ainsi semblait l'énerver plus encore. Il allait répondre, il ferait tout pour le mettre hors de lui, mais Emily agit en première.

- La maternelle, c'est deux rues plus loin, si tu t'es trompé d'établissement, tu peux sortir.

Ouh, ça c'était bon ! Le voir se faire humilié comme ça était encore plus amusant ! Il aurait pu en rajouter en sortant un truc du genre "Tu verras ils ont tous ta taille" mais non, c'était pas son style. Il se contenta de s'adosser au mur et lassa échapper un "paf" discret. Ah, elle venait vers lui maintenant, il sentait qu'il allait s'en prendre pleine les dents, elle avait l'air d'avoir de la répartie. Elle uli enleva sa cigarette et lui posa une sucette sur la table. Cool !

- Tu fais ce que tu veux de ta santé, mais ici, c'est une salle de classe. En attendant, s'il-te-plaît, occupe-toi avec ça.

C'était un cadeau, d'une si jolie femme en plus, il pouvait pas refuser. Il enleva l'emballage et la mis dans sa bouche. Elle était plutôt interessante... Le minus avait laché un "Tss" et avait les bras sur la table et y avait posé sa tête signe qu'il n'écouterait plus la suite, réaction typique de celui qui ne pouvait plus rien dire. Ca avait été rapide aujourd'hui. Emily retourna près du prof qui semblait assez épaté, il n'avait jamais reussi à se faire respecter comme ça alors voir qu'elle y pazrvenait alros qu'elle n'était "que" vétérinaire ça devait le rendre un peu jaloux.

- Donc. Adel, pour répondre à ta question : Prendre soin des animaux ne signifie pas seulement leur apporter le confort quotidien ou les nourrir, cela consiste aussi à leur apprendre les bonnes manières, à les éduquer. Tu vois l'importance d'en prendre soin ?
Quant à ta question jeune homme (au vulgaire), je la considère comme invalide, alors soit tu la reformules, soit tu passes ton tour.


Elle avait vraiment répondu à sa question ? Et en plus, le genre de réponse qu'il attendait, magnifique ! Mais ça lui rappelait sa situation. Son père n'avait pas pris soin de lui après cet incident, et en effet disons que son éducation était incomplète. Il se disait que finalement, il était vraiment un animal et c'était la raison de tous ses problèmes. S'il n'était aps hybride, il aurait pu continuer à vivre avec sa soeur et son père sans problèeme... Mais finalement il n'aurait pas rencontré Tama... Il sortit de ses rêveries, c'était trop tard pour se lamenter. Il se rendit compte qu'il tirait une face plutôt sérieuse, il se rassit et reprit son sorurei discret habituel.

Great ! Je comprend tout à fait maintenant, merci !

Puis il rajouta assez discrètement pour que personne ne puisse l'entendre.

Je m'occupe de prendre soin de ce lycée alors, même si personne n'a pris soin de moi.

Le calme était revenu dans la salle, certains en profitaient pour poser leur question, cette fois en rapport avec le sujet contrairement aux deux premiers. Il jeta un oeil à son camarade de jeu car tout ceci était un jeu pour lui. Il ne doutait pas qu'il aurait quelques soucis tout à l'heure mais c'était encore mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retour au lycée [PV : Milady x)]   Dim 4 Juil - 1:48

Great ! Je comprends tout à fait maintenant, merci !

Elle se contenta de lui adresser un léger sourire. Et alors qu'elle allait porter son intention sur une jeune fille qui voulait poser une question à son tour, elle perçut ces quelques mots, presque murmures, effacés, susurrés :

Je m'occupe de prendre soin de ce lycée alors, même si personne n'a pris soin de moi.


Ses oreilles avaient légèrement bouger pour percevoir ses paroles, un mouvement presque invisible, qui serait certainement passer inaperçu aux yeux de tous. Mais elle ne se permit pas d'y penser pour l'instant, elle devait rester concentrée sur le but de sa visite, même si elle était à présent intriguée par ce qu'il avait tenté de cacher à tous. Elle le fixa un instant, cherchant comme à le sonder, pour comprendre, puis se reconcentra sur la jeune fille.

Le reste de l'intervention se déroula sans "incident". Même le passage des quelques animaux qu'elle avait amené s'était passé calmement. L'heure de fin arriva rapidement, certains la remercièrent, d'autres, encore curieux, se regroupèrent autour des tables à côté du tableau pour poser quelques dernières questions, puis la salle se vida peu à peu. Elle rassembla ses affaires, laissa son "homme de main" ramener les animaux au camion et se rendre au cabinet pour tout déposer, et se prépara à sortir sous les éloges du professeur.

Elle sortit par la cour arrière de l'établissement, pour se diriger vers le parking où elle avait laissé sa voiture en arrivant. Elle en profita pour ôter les morceaux qui avaient servi à donner l'illusion d'un serre-tête et enfila un petit bonnet. Certes vu le temps, il y avait de quoi se poser des questions, mais c'était mieux que de laisser ses oreilles à découvert. Elle arriva alors sur le parking. Mais à croire qu'elle allait de nouveau interrompre un conflit, elle ralentit le temps d'entrevoir ces mots :

Alors, on fait moins le malin maintenant hein Monsieur le goss de riche délaissé par son "pôpa" ! Tu veux jouer non ? Ben on va s'marrer tu vas voir.

Le gnome de tout à l'heure comptait visiblement se venger de l'attaque de son camarade, et qui plus est comptait se rendre justice entouré de deux acolytes. Emy continua son chemin cependant, l'avisant d'une manière froide et vigilante. Elle se demanda un instant si elle n'aurait pas mieux fait d'aller chercher un surveillant ou autre, car elle pressentait que la situation risquait de vite dégénérer. Et pour cause, le "nain", en la voyant, ne manqua pas de s'approcher d'elle et de la toiser d'un regard vicieux en disant :

C'est dommage, si j'avais pas à m'occuper de ce minable, je me serais fait une joie de t'montrer de quoi est capable un gars que tu crois sortir de la maternelle.

L'australienne fronça les sourcils, le toisant à son tour, mais reprit vite un air indifférent et complètement jem'enfoutiste à souhait, puis continua d'avancer sans avoir à son égard un quelconque intérêt, elle ne prendrait même pas le temps de répondre à sa stupidité. C'est certainement ce qui irrita davantage le garçon, qui lui attrapa violemment le bras en rajoutant :

Alors quoi ? Tu fais la meuf devant toute ma classe et dès que y'a plus personne tu la fermes ?

- Lâche-moi.

Tss', tu manques pas de culot, t'es une étrangère, tu m'fous la honte devant tout le monde, et tu t'casses sans rien dire !

Emy se tourna alors vers lui, et d'une voix sèche lui répondit :

- Je n'ai pas de temps à perdre avec les crétins. Tu crois impressioner tes "copains" avec ce genre de propos ? Avant de recracher ta haine sur les autres, regarde-toi plutôt dans un miroir. Tu es pitoyable. Maintenant, lâche-moi.


[HORS-RP : Je te laisse gérer la suite]
Revenir en haut Aller en bas
Adel Caïn

avatar

Messages : 294
Date d'inscription : 02/11/2008

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 18
Relations:

MessageSujet: Re: Retour au lycée [PV : Milady x)]   Lun 5 Juil - 22:09

Pour la suite, Adel n'écoutait pas, il regardait dehors, vers la liberté, comme d'habitude. A part les deux perturbateurs du début, tout le monde semblait avoir apprécié ça. Adel n'était pas vraiment intéressé et l'autre après s'être fait humilié n'avait plus vraiment envie d'écouter la suite. Puis un cours de math dans l'après-midi et enfin la sonnerie qui indiquait la fin du cours, c'était fini pour aujourd'hui. Le temps avait passé plutôt rapidement. Il resta un moment dans la salle, jusqu'à ce qu'il n'y ait plus personne. Son sac n'était pas à côté de lui... Ah c'est vrai, il était venu en touriste. Il se leva pour sortir mais comme il le pensait, son camarade l'attendait. Il avait la flemme de s'embrouiller avec lui pour le moment, il pouvait pas l'emmerder un autre jour ?

Viens à côté du parking des profs.

Pas le choix, sinon ce minus ne le lâchera pas, et puis un peu d'exercice ça fait pas de mal. Musiques dans les oreilles, cigarette dans la bouche, il se dirigea vers le point de rendez-vous. Comme prévu, il était là mais avec deux autres amis à lui... Ils pouvaient bien s'amener à dix il s'en foutait royalement. Ses deux partenaires ne semblaient pas vraiment forts, le même gabarit que l'autre si ce n'est un peu plus grands. Il les observa quelques secondes avec son air endormi. Voyant que notre emmerdeur n'était pas du tout impressionné par leur supériorité numérique, il s'énerva un peu plus et tenta la provocation.

Alors, on fait moins le malin maintenant hein Monsieur le goss de riche délaissé par son "pôpa" ! Tu veux jouer non ? Ben on va s'marrer tu vas voir.

En effet, tout le monde savait qu'il était riche, le nom Caïn n'était pas inconnu et, se connaissant depuis la primaire, il avait sans doute remarqué par exemple le fait qu'il venait à présent seul en cours. Il était pas si con que ça en fait. Quelqu'un approchait derrière lui, un surveillant ? Un prof ? Au prie ils finiraient ça autre part. Mais non, c'était Emily Stanford, la vétérinaire de tout à l'heure. Elle passa visiblement méfiante envers le plus petit des trois. Après tout, c'était aussi un peu de sa faute. Adel observa, son camarade s'approcha de la demoiselle et continua son petit jeu de caïd.

C'est dommage, si j'avais pas à m'occuper de ce minable, je me serais fait une joie de t'montrer de quoi est capable un gars que tu crois sortir de la maternelle.

Allez défends-toi, un coup de poing dans le nez ça devrait le faire taire ! Mais elle semblait être plus mature que lui-même (normal d'un côté), elle n'en fit rien. Elle avait pris à la place un air totalement indifférent, ça risquait de l'énerver ça ! Adel ricana en voyant Seb (fallait bien que je lui donne un nom u__u) se faire humilier une seconde fois et celui-ci n'en supporta pas d'avantage et attrapa le bras d'Emily. Là, c'était une erreur, Adel ne supportait pas de voir quelqu'un s'en prendre à un enfant ou une femme sans défense, oui il est pas totalement mauvais !

Alors quoi ? Tu fais la meuf devant toute ma classe et dès que y'a plus personne tu la fermes ?

Il continuait de se chercher des excuses pour se justifier devant ses deux amis, c'était ridicule. Il avait fini sa cigarette déjà, tout en regardant la scène il se mit à chanter les paroles de la musique qu'il écoutait sans faire attention à ce que son camarade disait.

"I am free, I am freee !"

- Je n'ai pas de temps à perdre avec les crétins. Tu crois impressioner tes "copains" avec ce genre de propos ? Avant de recracher ta haine sur les autres, regarde-toi plutôt dans un miroir. Tu es pitoyable. Maintenant, lâche-moi.

Ca, il l'avait entendu ! Il en avait pas marre de se faire humilier comme ça ? C'était hilarant, mais Adel devait faire son entrée maintenant. Il s'avança vers les deux acolytes et sans qu'ils ne s'y attendent, leur envoya un coup dans le ventre. Ils étaient venu à trois contre, pourquoi jouer fair-play ? Ils plièrent en deux de douleur et restèrent à genoux sur le sol, il avait frappé en faisant en sorte de leur couper la respiration et ça avait bien marché. Ils allaient bientôt se relever, maintenant il fallait s'occuper rapidement du troisième. Il lui attrapa le poignet et utilisant son pouvoir pour la première fois depuis un moment, il exerça une pression qui lui fit lâcher la demoiselle à cause de la douleur.

C'est pas très classe ça, s'en prendre une femme. Un peu de dignité voyons. Et puis elle a raison tu sais. Alors, on commence ?

Adel le lâcha, le minus recula tout en massant son poignet, ça devait faire mal en effet. Les deux autres s'étaient levé, le blondinet ne les attendit pas, il fonça vers eux avant même qu'ils n'aient le temps de réagir. Un coup de genoux dans le ventre pour l'un, un coup de pied retourné pour l'autre et un direct du droit pour le dernier. Voilà qui était reglé, il s'était pris un ou deux coups en même temps mais peu importe.

Délaissé par mon père, c'est vrai, mais d'un côté c'est ce qui m'a permis de devenir fort, tandis que toi tu resteras une lopette toute ta vie !

Il se tourna vers Emily et lui sourit, pas vraiment le genre de sourire destiné à être rassurant.

Vous n'avez rien, Milady ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retour au lycée [PV : Milady x)]   Lun 6 Sep - 16:36

Et comme prévu, la situation dégénéra rapidement. Concentrée à toiser ce goss qui commençait vraiment à l'irriter, elle eut à peine le temps de se rendre compte que ses deux camarades se tordaient déjà de douleur, recroquevillés sur eux-même. Puis elle vit Adel approcher, et poser sa main sur le poignet du gnome. Visiblement, il exerça une pression assez forte pour le faire lâcher, et pour qu'il se le frotte après prise. Elle recula de quelques pas par réflexe. Elle aurait bien voulu intervenir pour les empêcher de se battre, mais franchement là, elle ne voyait pas comment faire. Tout s'enchaîna très vite, et bientôt la bagarre fut terminée. C'est ce moment-là que choisirent deux surveillants pour arriver en trombe sur le parking. L'un deux accourut vers les rescapés du combat, l'autre se dirigea vers Adel et Emy, commençant déjà à hurler sur ce dernier :

" Ca va pas non ? Un tour chez le proviseur, pour tous les quatres !"

Quoi ? Ah ça non, il en était hors de question ! S'ils s'étaient battus, c'était un peu de sa faute. Certes Adel avait frappé le premier, mais dans tous les cas ils auraient fini par se battre. Le surveillant allait porter sa main pour chopper le bras du jeune garçon, Emy l'arrêta net.

- Non, non, il n'y est pour rien, il n'a fait que se défendre, et me défendre. Vous feriez mieux de vous occuper de ces trois-là et de leur façon de parler.

Le surveillant afficha un air dubitatif, visiblement pas décidé à laisser Adel s'en tirer aussi facilement. Alors Emy prit un ton plus ferme, et ajouta :

- Vous savez, avec ce qu'il vient de se passer, je serais bien tentée d'appeler les flics, et ce garçon serait vu comme mon témoin. Ne m'obligez pas à faire ça.

Là, l'homme soupira, et se résilia. Ils rentrèrent dans l'établissement. L'australienne soupira à son tour, posant son regard sur le visage d'Adel. Elle sortit un mouchoir de son sac, et avança sa main vers la lèvre entaillée du garçon, où elle tamponna doucement le sang qui avait perlé.

- Je vais bien, je te remercie. Mais c'était pas malin, regarde-toi, tu saignes !

Elle repassa en boucle la dernière phrase qu'il avait adressé au dénommé Seb. Comment pouvait-on délaisser un enfant ? Qui plus est, le sien, la chair de sa chair. Cette révélation lui serrait le coeur. Il était encore si jeune. Elle remarqua un autre détail, il avait une entaille sur le front. L'un des gamins avaient dû se munir d'une pierre en lui assénant ce coup. Elle était un peu sur les nerfs là, déjà qu'elle ne supportait pas la violence, mais qu'en plus on se serve "d'armes", ça la révoltait. Elle sortit les clés de sa voiture, et déverrouilla les portes.

- Allez, monte, tu as besoin de deux ou trois points de suture. J'ai tout ce qu'il faut à mon cabinet. C'est soit ça, soit j'appelle les pompiers, et c'est à l'hôpital que tu finiras ta journée.
Revenir en haut Aller en bas
Adel Caïn

avatar

Messages : 294
Date d'inscription : 02/11/2008

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 18
Relations:

MessageSujet: Re: Retour au lycée [PV : Milady x)]   Dim 26 Sep - 0:12

Les trois autres se relevaient déjà, ou du moins essayaient. Il pouvait sembler faible comme ça, avec des bras aussi fins mais ses coups étaient de ceux qui partent à la vitesse de la lumière et qui vous envoie valser quelques mètres plus loin. Là il s'était retenu, comme toujours. Il ne savait pas lui même pourquoi il essayait de blesser le moins possible ses "adversaires", mais c'était toujours comme ça. Finalement il avait beau faire la caïd lui aussi, il était peut-être un peu trop doux.

Ceux là, en face de lui, en voulaient encore. Ils avaient été mis au sol en un coup chacun, lui s'était pris quelques coups mais saignait à peine. Ils ne savaient pas quand abandonner semblait-il... Enfin, Adel était très mal placé pour dire ça, il était de ceux qui ne poseraient jamais un genou à terre, ceux qui n'abandonnent pas, peu importe qu'ils n'aient aucune chance. Ceux qu'on ne qualifierait pas de courageux mais d'idiots plutôt. Et il le savait très bien, mais il était comme ça, pas moyen de le changer.


"Ca va pas non ? Un tour chez le proviseur, pour tous les quatre !"

L'intervention des surveillants, c'était tant mieux d'un côté, sinon les trois autres n'allaient pas abandonner, et sachant qu'il n'irait jamais jusqu'à leur casser le nez pour les calmer une bonne fois pour tout, cette petit bagarre aurait continué pendant un moment. Il se retourna vers l'un des deux surveillants, prêt à le suivre. Le proviseur, il ne changerait rien. Quoi, des heures de retenue ? Des jours d'exclusion ? Ces trucs là ne changeront pas grand chose. Il fit donc un pas vers le surveillant, la tête haute, pour lui montrer clairement qu'il se foutait carrément de ce qui allait lui arriver, histoire de l'énerver un petit peu plus. Par contre ce qui lui plut moins, c'était la main qu'il tendait vers lui pour l'attraper, bien qu'il avait décidé de le suivre "gentiment"... Plus moyen, il détestait qu'on le force à quelque chose. Il fit un pas en arrière cette fois, pour lui faire comprendre qu'il ferait mieux de ne pas le toucher. Ce fut Emily qui fit passer le message.

Il n'y était pour rien... plus ou moins, c'était en partie de sa faute aussi mais bon, cela ne nous regarde pas ! Par contre il était vrai que ce coup-ci, il s'était contenté de se défendre, ou plutôt de défendre la demoiselle. Par contre ce genre d’excuse ne marcherait pas. Ceux qui se battent, peu importe leur raison, auront toujours des emmerdes avec les proviseur. La preuve, il n'avait pas l'air d'être d'accord avec la jeune femme, il avait bien l'intention de l'emmener voir des responsables.


Vous savez, avec ce qu'il vient de se passer, je serais bien tentée d'appeler les flics, et ce garçon serait vu comme mon témoin. Ne m'obligez pas à faire ça.

C'était peut-être un peu trop. Mais ça ne devait être qu'un moyen de persuasion. Mais grâce à ça, il avait été tiré d’affaire. Les deux surveillants suivis des trois autres loubards qui lui jetaient des regards "Scarface". Il leur retourna un sourire mais reprit un air sérieux quand la vétérinaire se retourna vers lui.

Hum... me-

Pas le temps de finir, elle approcha sa main de son visage pour lui essuyer le sang sur sa lèvre. Il n'était pas habitué à ce genre de contacts, d'où le mouvement de recul qu'il eut. Finalement il se laissa faire sans discuter, même si c'était pas dans ses habitudes.

Je vais bien, je te remercie. Mais c'était pas malin, regarde-toi, tu saignes !

Bah, j'ai l'habitude maintenant.

Allez, monte, tu as besoin de deux ou trois points de suture. J'ai tout ce qu'il faut à mon cabinet.

Wow attend... dez un peu, j'ai rien demandé moi, je peux me déb...

C'est soit ça, soit j'appelle les pompiers, et c'est à l'hôpital que tu finiras ta journée.

... Bon d'accord...

Pas moyen d'aller à l'hosto, c'était ennuyant à mourir. Il passa sa main sur sa blessure, ressentant une douleur vive. En effet, ça devait être assez grave, mais même pour ça, il n'avait pas envie d'y aller. Il monta dans la voiture après elle, du côté passager, en s'assurant de ne pas foutre du sang partout.

Et donc, c'est où votre cabinet ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retour au lycée [PV : Milady x)]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retour au lycée [PV : Milady x)]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Vds] Carte retour de force Atomiswave + Maximum Speed/FTS
» Retour du magazine Casus Belli
» Retour au Pays Imaginaire(libre)
» Euh,C'Thun le retour ?
» [Event PvP Serveur] Retour a Hautebrande.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hybrid Parisiorum - ou quand le mythe devient réalité... :: Le Jeu : Paris :: Paris Nord-
Sauter vers: