Forum RPG futuriste se déroulant dans la ville de Paris.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Problèmes en perspective... (pv Wyrlm)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Problèmes en perspective... (pv Wyrlm)   Jeu 11 Juin 2009 - 20:55

La journée avait été longue, et la compagnie des morts n'étaient pas toujours la plus agréable. Il faisait encore bien jour, logique, elle avait quitter la morgue en plein après midi; abandonnant le mort nu sur sa table. Il pouvais bien attendre après tout...
Ce n'était pas de l'irespect, non, juste une bonne conscience des priorités.

Elle avait salué son patron en sortant, il ne l'avait pas questionner. Il savait qu'elle avait des problèmes personnels, et du moment qu'elle faisait bien son travail... elle restait une jeune femme très agréable.
Raph était en manque, un manque lourd qui emcombre la tête et rend agressif. Un manque de drogue, qui imbibait son sang, mais aussi de sang... et cela était en soit beaucoup plus dérageant. Celui-ci c'était averrer être une drogue bien pire que l'éroine. Elle se maitrisait dans la mesure du possible, mais il arrivait qu'elle ne rentre pas chez elle a temps et qu'elle commette l'iréparable.

Elle habitait quelques rues plus loins, et en avait que pour une 20e de minutes. Le regard plonger sur le sol, elle rêvait de ces sommnifères qui la ferait dormir, et oublier pour l'espace de cette fin d'apès midi ce qui omnibulait toute ses pensées.

Des pas de sabots raisonnèrent sur le pavé, la tirant de son songe. Elle releva la tête; observant un groupe de trois policiers a cheval. Son regard se porta plus particulièrement sur un. Elle le fixa un instant, reconaissant ses traits, avant de faire violement demi tour, mains plongés dans les poches, accelerant sa vitesse. Elle esprait passé inapercut, mais avec sa coupe, cela risquait d'être difficile.

Elle avait déja eut a faire avec ce policier. Des histoires peu nette de drogue. Depuis, elle s'était ranger, ou du moins, ne s'était jamais plus faite choper. Mais tel qu'elle connaissait les policiers, ce genre de "controle de routine" serait pour elle. Elle avait l'habitude, mais pas de temps a perdre si elle souhaitait eviter tout problème...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Problèmes en perspective... (pv Wyrlm)   Jeu 11 Juin 2009 - 21:12

Forme Humaine

XIXème arrondissement. Un des plus problématique de Paris, à dire vrai je dirais le plus problématique. C'est d'ailleurs pour ça que j'aime être envoyé en patrouille ici. Habituellement quand nous venons ici, nous sommes en tenue d'ULI (Unité d'Intervention Légère) mais là la compagnie des chevaux a été préféré. Je suis avec le cheval que je préfère, étant donné qu'il m'appartient je me suis permis de lui donner un nom:Kouseki
Ce qui signifie Cristal dans la langue française.

Je suis en compagnie de deux nouvelles recrues. A peine plus jeunes que moi mais très enthousiaste pour leur premier mois de travail. Comme tout le monde au premier contact du monde du travail. les deux jeunes se nomment Stéphane et Tally. Je n'ai jamais travaillé avec le garçon mais par contre je connais assez bien la jeune femme. Tally est un peu trop énergétique et elle aime aller se battre. Sa chevelure brune s'accorde avec la mienne, cependant, ses yeux sont très clairs contrairement aux miens.

En ce moment, je parle avec le Central afin d'indiquer notre position, nous passons près du Commissariat du XIXème, après plusieurs embranchements nous bifurquons à droite pour nous engager dans une rue assez peu fréquentée. Mais contrairement à ce que je pensais, une personne est en train de marcher. Quand elle entend notre arrivée, elle baisse la tête et accélère le pas. Je reconnais la chevelure pour avoir déjà eu des soucis avec elle. Je claque des doigts afin d'attirer l'attention des novices qui sont en train de parler entre eux. Je leur montre la jeune femme dans la rue et ils comprennent immédiatement. Tally toujours aussi avide d'action met rapidement pied à terre et interpelle la femme. Je conduis les chevaux près du trottoir où je les attache et le temps de toucher le sol, les deux Gardiens de la Paix sont déjà auprès de la pseudo-fugitive. Je m'approche lentement et retire mes gants.


Bonjour Madame. Nous allons faire un contrôle des papiers.

J'offre un magnifique sourire avant de faire signe à Tally de reculer. Je regarde la jeune femme, elle n'a pas l'air dans son assiette.

Mademoiselle, vous allez bien?

Il ne faut pas vraiment être médecin pour voir qu'elle est totalement livide. Steph' me regarde et je lui fait signe de rester auprès de Tally. Je m'approche de la jeune femme et pose une main sur son épaule droite en attendant qu'elle me réponde.


Dernière édition par Wyrlm Alessa le Jeu 11 Juin 2009 - 22:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Problèmes en perspective... (pv Wyrlm)   Jeu 11 Juin 2009 - 21:32

Raphael ne met pas longtemps a comprendre qu'une fois de plus, avec sa sale gueule, elle est bonne pour le "controle" soit disant, commun et de routine. Effectivement de routine, et bizzarement, plus pour certains que pour d'autre. Elle était belle la France de l'égalité et de la fraternité...

Il ne suffit que de quelques secondes pour qu'une voix feminine l'interpelle. C'était idiot, mais Raph sentait dans son ton que si elle s'approchait, les deux femmes en finirait aux mains... Ce ton assuré et surtout, promt a juger. A l'areter.
Elle ne s'arreta pas, on ne sais jamais... mais comme ce qu'elle aurait put prévoir, cela ne fit qu'accelerer la venu des deux gardiens de la paix sur elle. Elle s'arreta bien obliger.
Alors que la jeune femme commencait déja a lui taper sur le système.
L'officier s'approcha plus lentement, affichant un sourire radieux. Ah ca oui, il devait être heureux de pouvoir retomber sur cette toxico qu'il allait pouvoir faire chier, jusqu'a ce qu'elle commette une faute qu'il la conduirait en garde a vue. Problème de quota a ce qui parrait...


"Bonjour Madame. Nous allons faire un contrôle des papiers."

Il fit reculer les deux jeunes, ce qui étaient peut être une bonne chose. Raph passa le revers sa mains sur son nez, avant de lacher, marmonant, juste assez haut pour qu'on puisse l'entendre un:

"Putin... c'est vraiment toujours sur les mêmes... Justice de merde."

Il lui demande si elle va bien. Mais quel abruti... Il déposa une main sur son épaule, et elle se degagea violement.

"J'ai l'air d'aller bien?! Mais qu'est-ce qu'on vous apprend dans la police hein?!"

La violence de la réaction fit inevitablement se rapprocher la jeune femme, qui se rammenait avec des propos qui se voulait calme, et qui lui demandait de se calmer.
Raphaël tendit un doigt vers elle, appuyantde son geste la menace. Son regard était noir.


"Toi tu m'approche pas! C'est déja suffisant d'avoir une sale gueule pour que les flics passes leur fichut temps a me questionner plutot que de faire leur boulot, por qu'une petasse vienne en plus m'emmerder!"

Elle disait sous le coup de la colère, et sur le manque croissant. En temps normal, elle était plutot respectueuse de la fonction publique. Mais c'était alergique... Elle ne pouvais s'en empecher.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Problèmes en perspective... (pv Wyrlm)   Jeu 11 Juin 2009 - 22:13

Forme Humaine


Elle n'est vraiment pas bien. Je pose à peine mon bras sur elle qu'elle me repousse violemment. Je m'écarte d'elle et pose instinctivement la main à la ceinture sur la crosse de mon arme.

"J'ai l'air d'aller bien?! Mais qu'est-ce qu'on vous apprend dans la police hein?!"

Elle a un grain ou alors c'est une hystérique. Mais en tout cas, il faut la maîtriser.

Mademoiselle, vous allez vous calmer s'il vous plaît. Ne nous obligez pas à vous faire du mal.

Tally fit la seule chose qu'il ne faut pas faire, s'approcher. Elle avance vers la jeune femme, en lui parlant calmement comme si celà pouvait changer quelque chose. Cependant, l'inconnue ne voit pas ça sous cet oeil. Son regard a d'ailleurs changer. Tout à l'heure il était un peu shooté mais calme, maintenant il est injecté de sang et effrayant.

"Toi tu m'approche pas! C'est déja suffisant d'avoir une sale gueule pour que les flics passes leur fichut temps a me questionner plutot que de faire leur boulot, por qu'une petasse vienne en plus m'emmerder!"

Je la comprends un peu, sa coupe de cheveux excentrique pousse à venir l'interroger. Mais bon c'est son choix de vie. J'essaie de calmer mes traits afin de donner un air confiant à mon visage puis je tire rapidement Tally vers moi afin qu'elle ne se prenne pas un coup et surtout parce que je crains la réaction de l'énergumène. Je regarde derrière moi et je vois Steph' qui tremble de peur. Il n'ira pas loin si il continue sur cette voix.

Stéphane, viens aider ta collègue bon sang!

Je me retourne et lui envoie Tally puis je fais face à la femme. Je m'avance doucement vers elle en écartant les bras de mon corps.

Ecoutez-moi, je peux comprendre que vous ne supporitez plus nos visages. Cependant, nous représentons la loi et nous nous devons de la faire respecter. Quand j'ai vu que vous essayez de vous soustraire à notre vue, j'ai tout de suite pensé que vous vouliez nous cacher quelque chose.

Là je pense que Tally a fait la pire chose qu'elle aurait pu faire. Elle s'est retirée de l'étreinte de Stéphane avant de me rejoindre et de braquer son arme sur la jeune femme.

Ecoute bien ma chérie. Tu vas te mettre à terre et écoutez ce que mon chef te dit OK? Au sol j'ai dit!

Je me tourne vers Tally, mais c'est trop tard.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Problèmes en perspective... (pv Wyrlm)   Jeu 11 Juin 2009 - 22:36

Elle les obligeait a lui faire du mal... Phrase ridicule, qui obligeait qui? Ils n'étaient pas obliger de venir lui chercher des noises... comment voulait ils qu'elle le prenne? Sa réaction n'était elle pas logique? En plus de l'agreser, Raphael aurait aimé qu'on reconnaisse qu'elle était dans son bon droit... mais les gens ne voyait pas cela comme ca, et pus, elle n'était pas tout a fait en pleine possession de ses moyens.

Le jeune flics qui les accompagnes fait dans son frocs, ce qui arrache un sourire ironique a la jeune femme. Il apprenait la rue? pas de chance... Il n'irait pas loin. Elle n'était pas une criminelle, mais si un jours il tombait sur un, elle ne donnerait pas chère de sa peau. En un sens, il evoquait en elle un sentiment de pitier, une pitier proche du degout. Ce même sentiment que devait ressentir ces représentant de l'ordre publique en l'observant...

Le commandant... quel était son nom déja? Ah oui... Alessa. Elle se souvenait vaguement. Il envoya la june femme qui venait de se faire violement insulter dans les bras de son collègue. Raph la surveille toujours de l'oeuil. Cette femme n'est pas nette. Dès qu'elle la regarde, elle ressent un profond sentiment de rage, de défie, de faire ses preuves... Raphaël comprend peut a peut que ces sentiments ne sont pas les siens, mais il est difficile pour elle de ne pas y réagir, et de sorte, les deux femmes ne pourraient que se conffrontrer.

Le commandant était plus calme lui. Il exhalait une certainne assurance dut a l'experience, et semblait vouloir une issus calme au conflit. Elle aurait put l'apprecier, dans d'autre condition... Il lui parlait calmement, ecartant faiblement les bras, des geste lents, comme on en fait devant les annimaux dangereux.

Raph as croisé les bras, reculant legerement. Elle se sent mal, et plus le temps passe, et plus elle sens qu'elle ne se controlera bientot plus. Quelques badau se sont attrouper, et le trouillard tente tant bien que mal de les eloigner.

"Je serait rester ca aurait été la même chose, vous m'auriez fat chier tout autant, pour n'importe quel motif, et pourquoi pas suspition de possession de drogue hein?!"

Elle avait insisté sur cette hypothèse. Elle ne savait pas si il se souvenait d'elle; mais elle mettait ici le doigt sur son integrité, qu'elle remettait en cause. C'était bas, certe, mais on se defend comme on peu...
Un mouvement brusque de la part de la jeune femme, Raph as un mouvement de recul. Celle ci as sortie son arme et la braqué sur son visage. Instantanément les pupilles de Raphël se dilatère. Elle la somme de se mettre a terre.

Raphaël meurt d'envi de planter ses cros qui apparaitrons bientot dans cette jugulaire si fraiche. Elle lève lentement les bras et place ses mains derière sa tête. Raph sens que le commandant aimerait intervenir, mais cela serait discredité sa collègue, ce qu'il ne peu se permettre en présence de tant de civils. Cela dit, cet acte etonnant avait porter rumeur dans la foule.

"Face contre terre!"

Raphaël la fixe, pupille entièrement dilaté, mais ne courbe pas l'échine.

"Quelle preuve de sang froid... Mes papiers sont dans la poche interieur de ma veste... Je suis medecin... vous pouvez verifier. Mais pas le genre de medecin que vous viendrez voir... a moins que vous ne finissiez morte à cause de ce genre d'imprudence...."

La femme commenca a pouffer, de colère et d'ironie, mais s'interrompie bientot, l'effroi passa, visible dans ses yeux. Elle ne pouvis plus emmettre le moindre son. Ses cordes vocales ne repondait plus a son appel. Elle se mit a trembler alors qu'elle pointait toujours son arme sur elle. Raphael pria pour qu'un des deux autres flics réagissent avant qu'elle n'appuie sur la détente...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Problèmes en perspective... (pv Wyrlm)   Jeu 11 Juin 2009 - 22:51

Je regarde impuissant Tally pointer son arme sur la jeune femme qui ne l'ait pas temps à mon avis. Je pencherais plutôt sur le fait qu'elle soit une vampire. Derrière moi, Stéphane éloigne la foule afin qu'ils ne gênent pas l'intervention. Quand nous rentrerons à le Préfecture, je le ferais affecter à la circulation ou dans les bureaux. Je regarde la vampire et essaie de prévoir son prochain geste mais ce n'est pas aussi simple que ça. Elle s'adresse calmement à ma collègue après que celle-ci l'ait sommé de se mettre au sol.

"Quelle preuve de sang froid... Mes papiers sont dans la poche interieur de ma veste... Je suis medecin... vous pouvez verifier. Mais pas le genre de medecin que vous viendrez voir... a moins que vous ne finissiez morte à cause de ce genre d'imprudence...."

Cette phrase sonne vrai mais quand on la voit vêtue ainsi et avec cette coupe de cheveux on n'y croit pas. A côté de moi je sens Tally qui tremble, je me tourne et la voit effectivement en train d'osciller de gauche à droite, l'amre tendue devant elle mais qui bouge dans tous les sens. Je recule un peu et me mets derrière elle. Je lui fais baisser les bras pour que sa cible soit le sol puis je tente de lui faire lâcher son arme. Ses doigts sont serrés autour de la crosse et ils ne veulent pas la lâcher. Contre son gré, je les fait desserrer mais le coup part. La balle s'est logée dans une voiture mais ça a suffit pour que la foule prenne peur et ne s'éloigne. Je prends l'arme de la jeune femme et la pose au sol.

Première erreur

Je secoue la jeune femme pour tenter de lui faire reprendre ses esprits mais elle semble ailleurs.


Steph' vient aider Tally, elle n'est pas dans son état normal.

Une fois que le jeune homme l'ait pris dans ses bras, je me retourne vers la vampire et la fixe du regard. A mon avis, elle ne se contrôle plus très bien. J'hésite à porter mon bras sur le talkie et appeler des renforts, ce geste risquant de passer pour une agression pour la femme. Je m'avance vers elle et écarte les bras. Je franchis la limite de sécurité existant virtuellement autour des gens agressives. Je m'avance vers elle puis une fois à un mètre, je tends les bras vers moi et essaie de la prendre dans mes bras. Ce que je réussis à faire.

Allez, ne vous inquiétez pas. Ca va bien se passer on va vous ramener chez vous et tout retournera dans l'ordre.

Mon menton se pose sur sa tête et j'essaie de la réconforter.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Problèmes en perspective... (pv Wyrlm)   Jeu 11 Juin 2009 - 23:13

Personne ne prend le temps de verifier ses dires. C'était pourtant pour qu'ils étaient la? Alors pourquo ne profitaint ils pas de l'occasion? Ils étaient vraiment venu pour l'emmerder? Se fichait bine de son identité?
Raph ne peut plus détourner son regard de la jeune femme qui semble paniquer interieurement. Elle voit le policier s'approcher d'elle et la contourner. Elle aurait put fuire, mais son instinc lui dit que si elle fait le moindre mouvement la decharge foudroyante partirait. Et puis, elle n'y arrive pas.

Ses yeux dilatés accentue un peu plus l'impression de femme shoutté qu'on as en la voyant. Le commandant parvient, a force de geste doux a lui faire baisser l'arme. Raph ne se sent pas mieu, et ne se sentira pas mieu avant d'avoir put faire quelque chose pour assouvir sa soif.
Le coup part, et Raph sursaute, détournantson attention, ses yeux revinrent legerement plus normal, alors qu'elle relacha son emprise sur la femme qui se mit a pleurer. Réaction normale dut au stress et au désamparement.

Alessa pose l'arme sur le sol, ce qui n'as pas echaper au regard de Raphaël, qui ne bouge pourtant pas. L'idée lui traverse pourtant l'esprit. Elle rabaisse doucement les bras. Ce regard vers l'arme n'aura certainnement pas echaper a l'hybride, qui s'approche d'elle, entre l'objet et elle, l'empechant inconciament de s'en saisir.

Raphaël semble totalement amorphe et ne ouge plus, se contentant de le suivre du regard. Des sirènes se firent entendre au loin. Il n'avait pas appeler de renfort, mais suite au coup de feu, de nombreux civils avaient appeler la gendarmerie.

Il s'approche, trop a son gout. Mais il exhale cette aura d'assurance et de calme qui la tranquilisait legerement. Il parcourut le reste de distance qui les separaient et la pris dans ses bras sous le regards effarer de ses collègue et de la jeune femme elle même.
Ce n'est pas un comportement normal pour un policier... Il murmure des paroles réconfortante, posant son menton sur sa tête. Sa coupe devait le gener legerement, mais cela ne l'avait pas rebuter.

Raphaël ne dit rien. Cela fait longtemps qu'elle n'as pas eut de temoignage d'affection de ce genre. Mais ce n'est malheureusement pas ce qui l'interesse sur le moment. Sa nuque est si proche... et elle sent ici a plein nez son odeur, douce et maculine. Elle tremble legerement, les yeux fermer, alors qu'elle sent ses cros prêt a le mordre.

L'intervention "divine" du reste de la police l'en empecha. Ils vinrent pour appréhender leur suspect, la tirant des bras de Wyrlm. Elle lui lanca un regard suppliant.

"Ne me laissez pas la... Je tiendrait pas..."

On lui tordit les bras, sans ménagement pour lui passer les menottes. Elle allait mal, c'était visible. Et il était prevut par la loi qu'elle avait le droit de voir un medecin. Elle esperait pouvoir appeler son patron, et accesoirement, son "père" spirituel a sa rescousse. Il ne connaissait pas toute la verité, mais savait qu'elle s'était droguer dans sa jeunesse, etaussi, qu'on ne se sevre pas en un coup, que cela peut être dangereux. Elle esperait qu'on la shoote suffisament, qu'on l'assome peut être, quitte a passé la nuit au post, mais surtout, qu'elle ne fasse pas l'erreur de se rebiffer, et d'en blesser un... C'était sa carrirèe qui était en jeu, plus que sa, sa vie...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Problèmes en perspective... (pv Wyrlm)   Ven 12 Juin 2009 - 18:35

Un peu inconscient de ce que je fais, je resserre légèrement mon étreinte autour de son corps afin de la rassurer. Après quelques secondes, je sens un souffle chaud près de ma nuque. Ce souffle me fait un effet bizarre, comme si quelque chose allait se passer. Mais mes collègues viennent stopper cette impression en nous séparant. Je la regarde se débattre doucement en implorant de l'aide.

"Ne me laissez pas là... Je tiendrait pas..."

Elle me lance un regard apitoyant et qui me force à la suivre jusqu'à la voiture où elle est emmenée. Je prends un policier à part et lui demande de ramener les chevaux à la Préfecture. Je monte dans la voiture à côté de la jeune femme. Je m'approche d'elle et lui prend la main en la caressant.

Ne vous inquiétez pas Mademoiselle, tout va bien se passer. Nous allons nous occuper de vous. Serait-il possible que vous me donniez votre prénom?

Je reste ainsi, à lui assurer une protection jusqu'à ce que nous arrivions au commissariat général où je travaille. Je sors rapidement de la voiture et vais lui ouvrir la porte. Un collègue l'aide à sortir puis me suit jusqu'à mon bureau où il la fait s'asseoir sur une chaise. Je prends place face à elle puis retire ma veste avant d'allumer l'ordinateur qui va me servir à écrire mon rapport. Je retire tout mon équipement tout en lui parlant.

Dites-moi, avez-vous une explication valable pour votre soudain énervement au milieu de cette rue?

Je m'assied et pose une main sur le bureau et l'autre dans mes cheveux. Je souris puis me tourne afin de préparer un verre d'eau à la jeune femme. Je le remplis d'eau froide et le lui tends. Puis je sors une tablette de chocolat .

Vous voulez un morceau? Ca vous détendra.

Avant qu'elle ne me réponde, je casse plusieurs carrés et pose la moitié en face d'elle et l'autre moitié en face de moi. Je commence à manger un peu avant de reprendre.

Je n'imaginais pas être aussi impressionnant. Mais votre silence me le prouve.Vous savez, je ne suis pas méchant et sans vouloir vous vexer, je ne mords pas.

Je finis sur cette phrase, un carré de chocolat dans la bouche en attendant qu'elle réponde.


Dernière édition par Wyrlm Alessa le Sam 13 Juin 2009 - 12:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Problèmes en perspective... (pv Wyrlm)   Ven 12 Juin 2009 - 20:02

C'est avec une facilité deconcertante qu'il parvint a prendre place dans la voiture, envoyant celui qui aurait normalement dut y être, rentrer les chevaux. On lui as fermer la porte, et elle l'observe par la fenetre. Il finit par monter par l'autre porte a côté d'elle. La porte claque et le moteur démarre, les conduisant tout droit la ou lle ne voulait surtout pas atterire. Raphaelne se tourna pas, restant le front coller contre la vitre fraiche. Les gens les observaient, et même quelques journalistes avaient pointer le bout de leur nez. Leurs flashs l'aveuglait, mais elle ne bougea pas.

Elle ne voulait pas le regarder. Elle avait faillit faire de lui sa victime. Elle sentit le contact chaud dans sa main, contrastant avec celui, froid des menottes. Elle tressaillit, serrant les dents. C'était un veritable supplice de se retenir. Ses paroles étaient douce, tout comme ces actes. Il n'était vraiment pas commun... Il demandait son nom. Elle ne pouvais repondre, elle était certainne que si le trajet durait trop longtemps,elle ne pourrait plus cacher ses attributs. Elle se retourna, brisant leur contact et se mit dos face a la vitre. Son regard était vitreux et elle eviter le plus possible de le fixer. Elle tirra sur ses bras, de manière manifestement douloureuse pour les faire passer au dessus de ses jambes, retrouver une mobilité plus grande. Le policier qui conduisait s'en étonnat.

"Mais elle fait quoi celle la?!"

Alessa pris soin de le rassurer, il conrolait la situation. Raphaël ouvrit alors son manteau et glissa ses deux mains liers a l'interieur, elle en sortit un petit carnet noir, dans lequel se trouvaient ses papiers avant de lui tendre, puis de se retourner a nouveau. Il devait trouver son comportement étrange, elle lui avait d'abbord demander de l'aide, pour ensuite, refuser de lui parler ou même de le regarder.

Ils arrivèrent. Et Wyrlm quitta la voiture pour venir lui ouvrir. Ce fut un policier qui travaillait sur le lieu qui vint la faire sortir de la voiture, s'étonnant que les menottes ne soint pas dans son dos; il n'y eut cependant aucun problème. Elle n'esssaya pas de s'échapper. Ce n'était plus la peine, elle était déja dans le poulallier, elle n'irait jamais très loin...

On l'installa dans un bureau, la porte toujours ouverte. Elle observa un instant le lieu. Ce n'était pas très spacieux, mais mieu que ce qu'elle avait déja eut l'occassion de visité. c'est a nouveau Alessa qui vient prendre place devant elle. Elle garde la tête baisser, et plonge dans ses souvenirs, cette scène lui donne l'impression de déja vut.

Il lui demande un explication tout en allumant son equipement avec lequel il va pouvoir immortalisé ce malheureux evenement. Il lui propose a boire, et a manger. Mais elle refuse par un simple silence.

Il essaie par la gentillesse de ses propos de la faire s'ouvrir. Raphaël le fixa un instant, et se pencha vers lui, pour murmurer, quelque chose que lui seul entendrait, pas même l'autre policier qui surveillait.

"Vous voulez me rendre un service?... Frappez moi aussi fort que vous le pouvez."

Son ton était serieux, et Alessa ne compris pas immediatement, mais cela arriverait vite. Raphaël d'un geste rapide s'étala a moitier sur le bureau et attrapa le flingue a la ceinture de Wyrlm, avant de se retourner de viser le policier qui commencait a réagir et tirer. Elle toucha le mur volontairement, cela leur donnerat l'occasion de la mettre hors d'etat de nuire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Problèmes en perspective... (pv Wyrlm)   Ven 12 Juin 2009 - 20:24

Elle refuse tout ce que je lui propose mais bon. J'allume le logiciel sur lequel je vais faire mon rapport puis me rapproche du bureau. Je pose mon regard dans celui de la femme puis elle se penche vers moi avant de m'adresser doucement la parole.

"Vous voulez me rendre un service?... Frappez moi aussi fort que vous le pouvez."

Je n'ai pas le temps de réfléchir qu'elle s'empare de mon arme et braque le collègue. Ce dernier sort son arme et ouvre le feu après que la demoiselle se soit collée contre le mur. Une balle vient se loger dans l'épaule de la femme et l'autre dans le mur. Quand il cesse le feu, je m'approche de l'hystérique et la colle contre le mur. Je pense que j'ai eu un peu trop confiance en elle et je vais en payer le prix. Je lui retire l'arme des mains avant de la relever. D'un signe de tête en forme de croix, je demande à mon collègue d'aller chercher une trousse de secours, ce qui me permet de rester seule avec la fille.

Vous allez croire que je suis le petit policier justicier etc, mais comprenez que je ne frappe qu'en dernier recours. J'aimerais que vous m'expliquiez pourquoi vous avez réagi ainsi.

Plus je la regarde et plus j'ai l'impression qu'elle se drogue et qu'elle fait une crise parce qu'elle n'a pas eu sa dose. Je lui relève la tête, désireux de la regarder dans les yeux. J'ai l'impression que son visage a changé de forme mais je prends ça pour une illusion d'optique. Ses yeux sont injectés de sang, preuve de son manque de drogue.

Mon collègue arrive rapidement avec le matériel et me le tends. Ensemble, nous lui posons un bandage sur la blessure après avoir désinfecter. Je demande à mon collègue de sortir afin d'empêcher les autres de venir s'informer de l'origine du coup de feu.


Bon. Vous ne semblez pas coopérative. Je vais vous faire plaisir et je vais vous taper mais c'est à contre-coeur.

Je lance mon poing dans son ventre de toutes mes forces, ce qui lui arrache un cri étouffé. Je relève sa tête et recommence. Je répète le geste cinq ou six fois avant d'arrêter. Une fois le passage à tabac terminé je me retourne et me dirige vers ma chaise où je m'assied plein de regrets. Je pose une main sur la table à l'emplacement précis de mon coupe-papier. Je relève rapidement la main, surpris par la douleur. Une grosse plaie est présente au centre de la paume, laissant échapper quelques gouttes de mon fluide sanguin. Je m'empare de la boîte à pharmacie et m'applique un pansement avant de regarder la jeune fille.

*Wyrlm t'es vraiment con!*

Je crois que c'est trop tard.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Problèmes en perspective... (pv Wyrlm)   Ven 12 Juin 2009 - 20:40

Elle ne s'attendait pas a une telle réaction de la part de l'autre gardien. Finalement, elle aurait peut être dut lui tirer dans la jambe, plutot que de faire semblant. La balle dans son épaule l'avait cloué au sol, et le commandant ne tarda pas a venir la cogner contre le mur. Il lui arracha l'arme des mains, mais n'eut pas vraiment de grande résistance...

La douleur est saisissante, la surprise aussi. Elle avait crut, qu'il aurait réagit, qu'il l'aurait assommé, et tout serait finit... Maintenant, elle allait être accusé de tentative d'hommicide, rien de très bon pour elle...
Il lui parle, mais ses mots n'ont plus rien de compréhensible. Raphaël ne l'entend plus, son regard est ardent, et semble vouloir le consumer. Elle hurle. Puisque c'est la seule chose qu'elle puisse encore faire elle hurle. Elle hurle contre lui, contre ce satané flic a qui elle doit la douleur, contre Alessa, qui n'as pas sut réagir assez vit, contre elle, sa faiblesse, son etat... Elle semblait démante.

Elle hurlait toujours alors qu'il tentait de la soigner, se debattant comme elle le pouvais. Elle ne voulait pas qu'il la touche. Ils durent se mettre a deux pour la maintenir, avant que l'autre ne reparte.

Wyrlm la regarde, il lui parle, mais elle ne comprend pas plus qu'avant, avant de lui envoyer un violent coup dans le ventre, qui ettouffe son cris dans un faible gargouillement, alors qu'elle se replit sur elle même. Mais loin de la laisser s'en tirer comme ca, il attrappe sa tête, la redresse et la frappe une nouvelle fois. La douleur est terrible et son ventre se tord alors qu'il la frappe encore. Elle as mal, et lui en veux. Pourquoi la frappe t'il? il as un train de retard! C'était avant, qu'il fallait la mettre hors d'Etat de nuire; il fallait lui frapper sur la tête, il fallait l'assomer! Pas la passé a tabac!

Quand il la relache; Raphaël tombe visage sur le sol. Elle tousse legerement, et du sang s'echappe de sa bouche, avec lequel elle est en train de s'ettoufé. Une odeur lui enivre les sens, elle releve la tête, difficilement, alors que tout ses attributs sont maintenant présent. Et voit la main de celui qui l'as faite tant souffrir blesser d'ou s'échappe ce qu'elle désire tant...

Elle le regarde insistant, et il semble s'inquièter. Mais la douleur est trop importante, et un voile noir sombra doucement sur son regard. Sa tête retomba sur le sol; elle avait sombré dans l'inconscience.

[Désolé, un peu court, mais la, je savait plus quoi mettre pour eviter de te bouffer, et de me suicider a mon premier topik ^^' ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Problèmes en perspective... (pv Wyrlm)   Sam 13 Juin 2009 - 12:05

Forme Humaine

Étonné, je la regarde s'évanouir alors que je pensais qu'elle allait me sauter dessus. Je me lève vivement et me dirige vers elle afin de prendre son pouls. J'appelle le jeune collègue derrière la porte afin qu'il prévienne les Secours. Je mets la jeune fille en PLS(Position Latérale de Sécurité) en attendant leur arrivée. Afin de faciliter le travail aux secouristes, j'écarte tout les objets se situant dans la pièce de sorte qu'ils ne soient aps gêner au moment d'intervenir.

Ils arrivent cinq ou six minutes après et ils la prennent en charge. Je reste dehors à attendre puis au bout d'une demi-heure, ils quittent la pièce, la jeune femme sur un brancard et ils m'annoncent le lieu où ils l'emmènent. Je mémorise le nom de l'hopîtal puis je retourne travailler.

A la fin de ma journée de travail, je suis toujours un peu bouleversé par ce qui s'est passé mais bien décidé à aller rendre visite à la jeune malade. Je quitte mon bureau que je ferme à clé puis je me dirige vers la cour afin de prendre ma moto. Je monte sur la bécane et démarre après avoir mis mon casque. Je quitte la préfecture en trombe et me dirige vers l'hôpital que m'ont indiqué les Pompiers. J'arrive rapidement sur les lieux et m'engouffre dans le bâtiment...Direction l'accueil.


Bonjour Madame, je viens voir une de vos patientes, elle est arrivée cet après-midi avec des Pompiers. Il me semble qu'elle était en manque de drogue. Pouvez-vous m'indiquer sa chambre?

Elle m'indique la chambre d'une jeune fille arrivée dans l'après-midi, j'espère que c'est elle. Je prends les escaliers et me dirige vers la dite chambre avant de frapper. J'entre doucement et regarde rapidement la personne allongée sur le lit... C'est elle. Je m'avance lentement et m'assied sur le siège en face du lit. Je la regarde dormir et espère qu'elle se réveillera bientôt. En attendant, je sors un livre et lit doucement.
La fatigue me rattrape et je m'endors sur le bouquin.

Je suis réveillé par le bip bip d'une machine. Je sors la tête du livre et me rappelle être dans la chambre d'hôpital. Je regarde la jeune fille et m'aperçoit qu'elle est réveillée. Je lève doucement la main au niveau de la tête afin de la saluer.


Bien dormie? Vous avez fait un malaise dans mon bureau et je suis venu prendre de vos nouvelles. Vous voulez quelque chose?

On me dit souvent que je suis trop généreux, trop gentil et je me rends compte que c'est vrai. A chaque fois que je rencontre une personne lors des interventions et bien je l'aide un peu pendant quelques jours. Je vais faire de même pour la demoiselle qui se trouve face à moi.

Je suis désolé pour les coups au ventre. Mais je n'ai pas compris immédiatement ce que vous vouliez.

Ses cheveux lui tombent devant le visage, ce qui lui donne un air très renfermé. Je l'observe puis retourne dans mon bouquin en attendant sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Problèmes en perspective... (pv Wyrlm)   Sam 13 Juin 2009 - 12:38

Un immense trou noir en guise de mémoire. Raphaël connaissait seulement la douleur, et quelques sons qui se propageaient autour d'elle. Quelques visages floues alors que les lumières du plafond qui bougeaient a grande vitesse, l'éblouissait. Et cet instinc primaire qui lui disait qu'elle n'avait aucun interet a rester sur se brancart, la poussa a se relever, et se pencher de côté; mais on la replaca rapidement dessus. Elle n'avait de toute facon pas la force necessaire pour resister. Sans l'avoir vut, elle sens quelque chose piquer son bras... puis c'est le noir a nouveau...

************

Un bip régulier se fait entendre, et parvient aux oreilles de Raphaël qui se reveille doucement. Elle entend avant même d'ouvrir les yeux une respiration lente et regulière, mais est incapable de dire si c'est la sienne ou non. Ou est-elle? Première question. Elle entreouvre les yeux, mais ceux ci aveugler de découvre d'abbord que la lumière, elle se redresse legerement, puis la douleur lui rappel les evenements passés. Son ventre la fait souffrir, mais ce n'est rien en comparaison de son épaule. Elle serre les dents avant d'oublier l'idée de pouvoir se lever.

Elle tourne la tête. Le jeune policier est la. Elle le regarde, il s'est endormit. Mais qu'est-ce qu'il faisait la? Il attendait qu'elle se reveille pour pouvoir la remener au post? ca serait de l'acharnement... ou alors il était la simplement pour prendre des nouvelles, et dans ce cas, cela n'avait rien a voir avec sa fonction. C'était quelqu'un de bien, mais s'il s'investissait de la sorte dans chacun des cas qu'il avait a traiter, il ne pourrait certainnement pas rester dans la fonction qu'il exercait. On demandait moins de proximité.

Elle avait la tête tournée posé sur l'oreiller tournée vers lui. Ses traits étaient calmes alors qu'il dormait. Quant a elle, elle ne ressentait plus aucun manque, et avait retrouvé son etat normal, la morphine avait dut faire effet... Elle se demandait comment il avait put entrer ici. On ne laisse generalement que la famille, ou les forces de l'ordres; mais il n'as pas son uniforme, et a moins qu'il se soit fait passé pour quelqu'un de proche...

En bougeant son bras, elle décrocha le capteur qui était au bout de son doigts, déclanchant le délire de la machine qui ne trouvait plus de poul, mais elle le raccrocha assez vite, n'ayant pas envi de voir toutes les infirmmière débarquer; mais cela reveilla le jeune Alessa. Il la salua doucement. Elle eut un faible sourire.

"Bien dormie? Vous avez fait un malaise dans mon bureau et je suis venu prendre de vos nouvelles. Vous voulez quelque chose?"

Elle rit alors doucement, avant de poser la mains sur son ventre, et maintenire son épaule. Rire lui provoquait plus de douleur que de plaisir. Mais c'était un rire leger, et legerement moqueur. Pas de lui, d'elle même.

"Un malaise... C'est pour parraitre plus agréable que vous minimisez les faits? Moi j'appelle ca une crise de démence..."

Il s'excusa pour les coups au ventre, la voyant se tordre. Il ne pouvais le voir, mais elle avait de jolies ematomes. Les cheveux dans les yeux, elle agita une mains pour signifier que ce n'était pas grave.

"J'ai connu pire... Mais la prochaine fois, tant que je serait lucide, je penerait a préciser que c'est la tête qu'il faut frapper pour assomer..."

Elle releva ses mèche avec son bras valide. Son visage refletait a nouveau la douceur, rien de ce qu'il n'avait put voir depuis le matin.

"Je suis désolé pour tout ca... J'espère que votre colègue n'aura pas trop de problème... La jeune femme, qui tient tellement a vous montrez de quoi elle est capable... Et puis celui sur qui j'ai tirer, j'espère qu'il n'aura pas été trop choquer..."

Elle le regarda, se mordant legerement la lèvre, signe de remord. Ca avait été "involontaire" mais tout de même. Son regard vert était serieux, legerement triste.

"Je vais avoir des problèmes... N'est ce pas..."

Ce n'était même pas une question. Elle le savait très bien, et lui dire le contraire aurait été un mensonge.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Problèmes en perspective... (pv Wyrlm)   Sam 13 Juin 2009 - 13:23

Forme Humaine

Le sourire me vient quand elle rit. Malgré la douleur qui déforme les quelques traits perceptibles de son visage, elle reste calme et ne cède pas à la panique. Mais je sens que dans son rire, il y a autre chose que de la joie. Je passe une main dans mes cheveux afin de libérer mon visage de cette masse capillaire.

"Un malaise... C'est pour paraitre plus agréable que vous minimisez les faits? Moi j'appelle ça une crise de démence..."

Un point pour elle, mais je préférais ne pas la choquer dès son réveil.

Vous avez raison mais je il n'y a que vous qui sachiez pourquoi... Et si ce n'est pas indiscret j'aimerais le savoir aussi.

Je regarde les machines afficher son pouls. Il augmente un peu, ce qui me fait sourire. Je souris encore plus quand elle m'avoue avoir connu pire que ce que je lui ai infligé comme blessures. Une autre remarque ironique quand elle m'informe que la prochaine fois elle précisera que la tête est l'endroit à frapper pour assommer.

Elle aborde un sujet plus délicat quand elle me demande si il y aura des suites à tout cela. Son mordillement de la lèvre me fait comprendre qu'elle regrette ce qui c'est passé. Si ça ne tenait qu'à moi, je me serais arrangé pour que tout cela passe incognito mais il y a des témoins et des collègues ont assisté à la scène.


Ce que vous avez fait est considéré comme tentative d'homicide et logiquement vous devriez être condamné.

Je préfère ne pas lui mentir. Mon regard vient se perdre dans le sien puis il dévie légèrement vers sa poitrine.

Arrête de mater ça idiot!

Instant de lucidité et repositionnement de mon regard. Je crians qu'elle n'ait remarqué ça mais bon. Je reprends un air plus sérieux et conventionnel.

[b]Quand vous serez rétabli, des agents viendront vous chercher et vous amener jusqu'au commissariat. Je suis désolé mais c'est la loi.

Je crois que le tour de la question a été fait et je me lève. J'ai pris des nouvelles de sa santé. Je me dirige vers la porte puis je m'arrête ignorant si je dois faire autre chose ou pas. Je reste ainsi, dos à elle près à partir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Problèmes en perspective... (pv Wyrlm)   Sam 13 Juin 2009 - 13:50

Il aimerait comprendre ce qu'il l'avait pousser a un tel etat. Elle biassa les yeux, toujours un faible sourire triste sur le visage. Que pouvais elle repondre? La verité? certainnement pas! Qu'elle état drogué? Cela ne jouerait pas en sa faveur, quoique c'était peut être encore sa meilleur chance. elle ne repondit cependant pas, elle aurait tout le temps de répondre a ce genre de question quand elle serait menotté et devant des flics moins cooperatifs...

Il sourit face a son ironie. Elle sourit aussi, et pourtant, ce sourire est amer et lui laisse un gout acre dans la bouche. Elle avait été idiote. Il lui aurait suffit de donner ses papiers. Après tout, qu'avait elle eut a cacher?
Il lui afficha le tarif. Tentative d'hommicide... elle le savait déja, mais l'entendre de sabouche, c'était comme sentir le couperet sur sa gorge.
Son faible sourire a disparut, laissant place a l'inquiètude. Elle releve la tête, il semble troublé, mais tente de garder son serieux. Elle ne relève pas. Elle tente de remonter un peu dans le lit, pour se redresser.

Il lui annonce que quand elle sera retablit, on l'emmenera au post. Avant de se lever et de commencer a partir. Elle le trouvais soudain froid, alors qu'il avait été jusque la chalereux. Il put l'entendre alors qu'il tournait le dos, c'est peut être pour ca qu'il s'arreta.

"Tout ca pour une vulgaire histoire de papier... Je suis vraiment trop conne..."

Sa voix était etrangler, et quand il se retourna, il put constater quie ses yeux étaient humides. Elle allait payer pour un vulgaire geste qu'elle n'avait pas put controler. Pour une condition qu'elle n'avait pas désirer, et a ce moment, le sort lui sembla terriblement injuste. Elle ne laissa pourtant aucune larme quitter ses yeux, cela aurait été un signe de faiblesse, et elle ne voulait pas l'appitoyer. Sa voix vacillait, mais elle la contenait comme elle pouvais.

"Vous savez. J'ai pas essayer de le tuer... J'ai l'habitude de la précision, et je vise plutot bien.. J'ai tirer avant lui, si j'avait voulut le toucher, ca serait fait..."

Elle était bien consciente que lui dire ca ne changerait rien au fait, celui qui avait été visé s'était pleinement sentit agresser, et cela passerait ainsi devant un juge. Pourtant elle ressentait le besoin de dire la verité, le besoin qu'on la croit...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Problèmes en perspective... (pv Wyrlm)   Sam 13 Juin 2009 - 14:33

Forme humain

Je sens que je n'ai pas été très sympathique avec elle et ce n'est pas dans ma nature. Avant de franchir le pas, elle commence à se parler à elle-même ou à moi.

"Tout ça pour une vulgaire histoire de papier... Je suis vraiment trop conne..."

Elle n'a pas tort, je me retourne et m'assied sur le rebord du lit. Elle continue à parler.

"Vous savez. J'ai pas essayer de le tuer... J'ai l'habitude de la précision, et je vise plutôt bien.. J'ai tirer avant lui, si j'avais voulut le toucher, ca serait fait..."

Ce n'est pas vraiment rassurant mais j'imagine qu'elle voulait juste être frapper et non pas tirer sur mon collègue. Je soupire, ne sachant vraiment trop que faire. Une fois de plus, je passe une main dans mes cheveux et je la regarde cherchant de l'aide dans ses yeux. Je ne peux pas me permettre de la laisser partir.

Je voulais juste contrôler vos papiers. Mais vous avez refusé d'obtempérer.

Je prononce cette phrase sur un ton très calme et rassurant. Je regarde maintenant le plafond, d'un blanc innocent. Blanc comme un cachet d'aspirine voire plus.

La jeune fille n'est pas chanceuse du tout. Je crois me rappeler qu'elle est une vampire mais je n'en suis pas certain. Je préfère en avoir le cœur net


Je sais que nous nous sommes déjà vu quelque part. Et je crois me souvenir d'une chose. Vous êtes une vampire n'est-ce pas? Ca pourrait changer le cours des choses. Si vous avouez, ils prendront ça comme une perte de contrôle et vous pourrez être innocentée.

J'aimerais qu'elle avoue mais il est difficile pour les membres de cette grande famille d'avouer leur appartenance. La plupart du temps ils sont devenus ainsi volontairement mais le regrettent.

S'il vous plaît, dites moi la vérité.

Je me rends compte que le métier de Flic n'est vraiment pas aisé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Problèmes en perspective... (pv Wyrlm)   Sam 13 Juin 2009 - 18:04

Il est revenu s'assoir. Mais elle voit dans ses yeux que ce n'était pas ces mots qui la sortirait d'affaire. Mais elle ne souhaitait pas qu'il lui evite quoi que ce soit, elle avait juste besoin qu'il la croit. Cela attenuerait peut être la gravité de l'acte.

Elle avait refuser d'obtemperer. A quoi servait il de le lui rappeller, elle en était bien consciente. Il regarde alors le plafond.

"Il fallait que je rentre... Il fallait que j'evite ca."

Sa phrase était vague, et ne justifiait pas son acte, mais elle ne pouvais en dire plus. Il repose son regard sur elle, alors elle relève la tête, l'écoutant. Quand il prononce ses mots, une veine ressort sur sa nuque dénudé, signe qu'elle se contract, bien que ses traits parraissent toujours aussi lisses... comment pouvait-il savoir qu'elle était une vampire? Elle ne l'était pas encore quand elle avait eut affaire a lui? Ou alors c'était une lubie de son esprit, après les derniers evenements. Il était fort probable qu'il ai vut de nombreuses choses pouvant le laisser penser.

Elle se frotta le front avec la paume de sa main, reflexe trahissant une cetainne nervosité.

"Ca fait plus de quatres ans, c'est pour ca que j'ai fait demi tour. Je me suis dit, il va me reconnaitre, et je suis bonne pour un controle..."

Elle ne dementait pas pour le moment; mais ca allait venir, elle n'avait aucune raison de le lui dire. De plus, les Vampires étaient très mal vut, pas comme les hybrides, et une perte de controle voulait dire une dangereusité potentielle. On ne la laisserait jamais en paix, l'histoire passerait dans les journaux, et elle serait abbattut dans les jours qui suivent... Elle ne pouvais décidement pas en parler.

"Detention et consomation d'eroine... Ca vous dit peut être quelque chose..."

Elle releva la tête le fixant, peu a peu plus sur de ses mots. Ce qu'elle disait hommetait une partie de la verité, mais cela n'en était pas moins vrai.

"J'arrete, du moins j'essai... C'est pas facile quand ca fait plus de 6 ans qu'on es dedant..."

Elle soutenait maintenant son regard, avec autant d'assurance qu'elle aurait put en avoir. C'était honteux? Oui elle se sentait faible de ne pas être capable de se sevrer de cette dependance. Mais non, elle n'avait pas honte de dire qu'elle essayait, même sans y parvenir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Problèmes en perspective... (pv Wyrlm)   Sam 13 Juin 2009 - 21:50

Forme humaine


Je l'écoute parler tout en réfléchissant à la situation. C'est un peu tiré par les cheveux. Je pars pour interpeller une femme, elle ne coopère pas et nous l'emmenons au commissariat où elle tente de tirer sur un de mes hommes. Et je suis là à l'écouter m'expliquer ce qui se passe. Je ne dois pas avoir toute ma tête. J'ai l'impression de commencer à avoir de la compassion pour ce qui lui arrive. Je sais qu'il est difficile d'arrêter la drogue, cependant le comportement ne devient pas souvent aussi agressif.

Je comprends votre situation. Ce que nous allons faire, c'est que je vais dormir ici et demain je vous emmènerai au commissariat. D'accord?

Je me lève de son lit et vais m'asseoir sur la chaise en face d'elle. Je commence à fermer les yeux puis m'endors rapidement.

Je suis emporté au pays des rêves immédiatement, des brides de mon passé défilent dans mon esprit. Je suis une fois de plus réveillé par un bip. Je sursaute et me lève rapidement. Je regarde autour de moi et regarde la jeune fille qui dort encore. C'est la machine qui lui injecte de la morphine qui bip ainsi. J'appuie sur le bouton d'appel des infirmières afin de remettre le liquide en place. L'infirmière règle la machine et repart. Une fois sûr du bon fonctionnement de la machine, je me rendors. Je me laisse emporter mais cette fois-ci, ceux sont des images qui apparaissent et disparaissent instantanément. Je sens que je bouge dans mon sommeil mais je ne me réveille pas.

Des images de mon corps éventré, attaché à une machine étrange. Je vois aussi des images joyeuses où je suis au côté d'une femme dont je ne vois pas le visage. Dans ses bras, il y a un nourrisson. Je vois aussi des images de cadavres ou encore des scènes de carnages total. Des hommes dans lesquels sont plantés des couteaux ainsi que des seringues.

Mon sommeil est agité mais je ne me réveille pas de mon plein gré. C'est une pression contre mon corps qui me réveille.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Problèmes en perspective... (pv Wyrlm)   Sam 13 Juin 2009 - 23:23

Il proposa de dormir ici. Elle n'en attendait pas tant, ce n'était normalement pas son rôle, mais elle ne pouvais pas dire qu'elle ne souhaitait pas sa présence. Rester seule dans cette chambre lui semblait étrangement glauque. Attendre patiament qu'on vienne la cueuillir... ce n'était pas son genre, mieu vallait qu'il reste la.

C'est homme devait aimer les bêtes, puisqu'il semblait s'enticher des pauvres choses en perdition. Mais ce genre de "passion" rapporte generalement peu, appart peut être du contact humain.

La journée qu'elle lui a fait subir as dut être éprouvante, il s'endore comme une masse. Elle reste eveiller un moment, l'observant et repensant a cette folle journée. Le moment qui lui revint tout particulièrement était celui ou elle l'aurait mordut, si personne n'était intervenu.

Un infirmière vint lui apporter un verre d'eau le plus silencieusement possible pour ne pas le reveiller. Elle as un sourire bienveillant.

"Vous avez de la chance d'avoir quelqu'un sur qui vous pouvez comptez."

Raphaël ne sut que repondre, elle se contenta d'un faible sourire. Pouvait elle réelement lui répondre que c'était le policier qui le lendemain la conduirait a l'abatoir? La femme s'approche et règle la pompe qui lui envoit directement la morphine sous la peau. Cela donne a reflechir. La morphine l'endort, peu a peu. Elle songe un instant, qu'elle pourrait s'en servir comme substitue a la drogue, mais elle n'as pas le temps d'y reflechir serieusement, elle finit par sombrer, sans être capable de se souvenir quand l'infirmière est partie. Son sommeil est lourd et sans rèves, la morphine ne lui en permet pas. Elle evite cependant les cauchemards...

********

Il est très tôt, cependant, la lumière a déja commencer a filtrer a travers les fenetres. Raph est reveiller par la lueur, aussi bien que par de faible gemissement. Elle se redresse, mais la douleur de son épaule ralentit son mouvement. L'attele qu'elle porte a rendu son sommeil plus difficile, et son bras est engourdit. Elle regarde Wyrlm. Il dort, mais il est agité. Elle l'appel doucement, mais il ne semle pas vouloir se reveiller. Elle est plutot seraine pour une femme qui sais ce qui va lui arriver. D'un autre côté, elle n'as blesser personne... et c'était ce qui importait vraiment.

Elle se glissa hors du lit, dans cette chemise trop grande, spécialité des hopitaux. Elle attapa sa veste et la passa sur ses épaules, avant d'aller s'accroupir devant le jeune homme.

"Hey... Alessa!... Reveillez vous."

Il est toujours agité de tremblement, elle pose alors une main sur sa jambe, et ce simple contact semble suffir a le reveiller. Il as sursauté, comme si son visage l'avait effrayer de si bon matin. Elle eut un faible sourire.

"Nuit difficile n'est-ce pas?"

Elle se redressa, pour retourné s'assoir sur le lit. Elle jetta un oeuil sur sa montre, posé nonchalement sur la table a côté du lit. Il est 6h30 environs. Plus beaucoup de temps avant de partir...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Problèmes en perspective... (pv Wyrlm)   Sam 13 Juin 2009 - 23:46

Forme humaine


"Nuit difficile n'est-ce pas?"

Euh oui...


Je la regarde, de la sueur coulant le long de mes tempes. Elle se lève et retourne sur son lit. Son regard est plein d'appréhension, elle sait que dans quelques heures elle sera dans une cellule de désintox' et que plus tard elle sera envoyé au tribunal. Je me lève, le corps totalement engourdi, surtout le bras droit sur lequel je me suis appuyé pour dormir.

Je vous laisse un peu seule, je vais chercher quelque chose à manger. Pains au chocolat ou croissants?

Elle ne me répond pas. Je choisirais donc pain au chocolat. Je sors de la chambre et me dirige vers la sortie de l'hôpital. Je quitte l'établissement et cherche une boulangerie. Mes sens m'indiquent que dans la rue adjacente, le bâtiment se met en marche. Je marche tranquillement vers la boulangerie, les mains dans les poches. L'odeur du pain qui sort du four m'absorbe complètement, je suis obnubilé par elle... En fait, c'est surtout mon ventre.. J'entre dans la boutique qui vient juste d'ouvrir, la boulangère semble étonné qu'un client vienne si tôt. Je lui souris.

Bonjour Madame, je vais vous prendre quatre pains au chocolat ainsi que... deux chocolats chauds s'il vous plaît.

La femme me prépare ma commande et m'indique le prix. Je lui tends l'argent et lui dis de garder la monnaie. Je repars avec mes deux paquets dans les mains en direction de l'hôpital. En moins d'une minute j'arrive dans le bâtiment et me rends dans la chambre de la jeune femme. Je toque doucement et passe ma tête dans l'entrebaillement de la chambre. Je souris en voyant qu'elle est assise sur son lit. Je rentre tranquillement et lui tends un chocolat chaud et dépose deux pains au chocolat sur un plateau. Je vais m'asseoir dans un coin et l'imite en mangeant le petit déjeuner improvisé.

On partira d'ici pour 8h00, ça vous va?

Je repasserais ensuite chez moi pour me changer. A moins que je ne fasse l'inverse, ce qui m'éviterais un aller-retour inutile. on verra une fois le moment arrivé
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Problèmes en perspective... (pv Wyrlm)   Dim 14 Juin 2009 - 11:46

Il repond evasivement, confirmant ses soupsons mais ne lui apportnt pas plus de précision. Elle n'en saurait pas plus, et après tout cela ne la regardait pas. pourquoi aurait elle voulut savoir ce qui le tourmentait? La curiosité était la panassé humaine, cette sorte de voyerisme tout a fait déplacer mais que chacun controle a sa manière...

Il se propose d'aller chercher de quoi manger. Il n'y est pourtant pas obliger. Il lui demande ce qu'elle prefère, elle hausse les épaules avant de se souvenir que ce geste lui est interdi. Elle serre la machoire et pose une mains sur son épaule touché. Il lui offre cela, il faudrait en plus qu'elle fasse sa dificile?

Il est partit. Elle se retrouve seule assise sur le lit. Elle sfouille dans sa veste qui repose mollement sur ses épaules. Elle n'as plus ses papiers, ils ont dut rester au post. Elle songe un instant qu'elle pourrait s'enfuire. Elle est en assez bonne forme même si son épaule lui fait défaut. Elle pourrait aisement disparaitre; mais quelque chose la retient. L'honneteté. Elle serait partie si n'importe qui d'autre l'attendait. Mais lui, il avait été honnete, et surtout a l'écoute. Pas comme ces autres promt a juger au premier regard. Il gagnait une certainne estime par ce comportement; et elle décida de ne pas trahir cette estime qu'elle avait pour lui.

Elle décida de se changer, de fait elle serait prête quand il reviendrait. Elle abbandonna donc la chemise peut elegante pour ses fringues pas beaucoup plus elegante... Le pantalon passa tout seul, mais elle eut plus de mal pour le T-shirt qu'elle était en train d'enfiler quand Wyrlm revint.
Quand il passa la porte, elle se depecha, puis se rassit sur le lit.
Il peut voir sur son T-shirt noir ecrit en blanc "WORLD'S END", et dessous, une terre xploser par un champignon atomic, parce qu'en plus d'être drogué, elle est un peu ecolo.

Il lui tend le chocolat et les pains au chocolats, elle le remercit d'un sourire, et d'un petit mot avant de se permettre de boire. Le liquide chaud dans sa gorge est appaisant. Il lui indique par la suite qu'ils partirons pour 8h00. Certainnement l'heure d'ouverture du commicaria. Elle acquièce d'un mouvement de tête tout en reflechissant legerement.
Elle aurait aimé repassé chez elle, ses vetements sentaient literralement la mort, et quitte a passé de long moment au post, autant que ce soit dans des vetements propres.

"Il reste un peu de temps. Je ne suis pas sur que ce soit très reglementaire, mais est-ce que vous acceptez que je puisse repassez chez moi. Je m'enfuirait pas, j'ai fait des conneries, mais je ne suis aps idiote a ce point. J'aimerait pouvoir me changer, et eventuellement prendre une douche avant d'avoir a passé du temps au trou..."

C'était legitime, mais pas forcement legal. De toute facon, elle savait que s'il acceptait, il l'accompagnerait, il n'était pas idiot au point de lui donner rendez vous au commicaria. Qui viendrait? Sachant que ce n'est pas pour du bien... Cela ne la genait aps, de toute facon, elle n'avait riena cacher chez elle, et n'en avait pas pour longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Problèmes en perspective... (pv Wyrlm)   Lun 15 Juin 2009 - 19:15

Elle a l'air d'avoir très faim car elle mange rapidement le peu de nourriture présent sur le plateau. J'observe son T-shirt et sourit, c'est assez rare de voir une droguée écolo. Elle me demande quelque chose que je ne suis pas sûr de pouvoir réaliser. Je réfléchis rapidement puis me dis qu'après tout personne ne serait au courant à part moi. Je la regarde dans les yeux avant de lancer.

Ok mais soyons d'accord, c'est juste pour prendre des affaires. Et avant nous irons chez moi, j'ai des affaires à prendre.

J'appelle une infirmière qui vient retirer la perfusion de la jeune femme puis nous partons. Je prends la direction du parking, sûr que la jeune femme est derrière moi. Une fois arrivé à ma moto, je lui tends mon casque et enfourche le véhicule. J'attends qu'elle monte puis je démarre lentement. Je me dirige vers mon domicile en évitant les rues à feux tricolores. En deux minutes nous sommes chez moi, j'ouvre le portail et approche la moto de son garage. Je descends rapidement et vais ouvrir la porte d'entrée. Je la laisse grande ouverte afin qu'elle entre puis je me dirige vers ma chambre où je prends une nouvelle tenue de travail ainsi qu'une autre tenue civile. Je me mets en civil, un haut clair avec des signes tribaux au niveau du poitrail, ce haut est accompagné d'un jean assez serré. Je mets par dessus le haut une veste afin de conduire la moto puis je descends après m'être brossé les dents. J'arrive avec mon sac contenant mes affaires et cherche la jeune femme du regard.

Hey Ho! Raph?On y va!

Elle apparait et je lui demande.

Où est-ce que vous habitez?


[HRP: Tu as le droit de faire bouger mon perso dans le prochain post^^]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Problèmes en perspective... (pv Wyrlm)   Lun 15 Juin 2009 - 20:18

[Je me serait pas privé Wink]

Il semble reflechir, décision difficile a prendre. Elle le regarde, et il peut être sur que le secret sera bien garder. Après tout, elle n'as aucun interet a le faire savoir. Il finit par accepter; mais précisa qu'il souhaitait d'abbord passé chez lui. Elle sourit, finalement ca arrangeait tout le monde.
Elle acquièce d'un mouvement de tête. Et va pour arracher sa perfusion; mais Wyrlm la devance en appelant une infirmière. C'est la même que cette nuit, elle lui enlève la perfusion avec un sourire aux lèvres, qui laissa appercevoir le sous etendu de leur discution de la nuit. Raph as un sourire gener avant qu'elle ne reparte.

Elle enfile sa veste avec difficulté, ne pouvant completement déplier son bras droit, puis le suis hors de la chambre. Raphaël signe une decharge a l'acceuil, Wyrlm egalement, puisqu'il était prevut qu'un policier la rembarque, puis ils se dirigèrent vers le parking. Elle s'attendait a trouvé une voiture, mais non, c'était une moto, plutot joliement calibré. Raphaël n'était pas très amatrice d'engin, mais elle devait avouer que c'était une belle bête. Il lui tend son casque, elle le prend et sourit.

"Je croyait que rouler sans casque était interdit?"

Il ne devait pas avoir prévut de la ramener lui même, sinon, il en aurait eut un autre, de plus, il était insensé de prendre une "uspect" derière soit sur ce genre de vehicule. La route devait être rapide, elle immaginait, sinon, il n'aurait probablement pas pris le risque. Elle enfile le casque et monte derière lui. Elle n'est pas très a l'aise, et as toujours eut peur des deux roue, si ce n'est du vélo biensur; alors elle s'accroche comme elle peut.
Elle as passé un bras autour de la taille du policier, tandis que l'autre reste plaqué contre elle, le blesser. Elle as les yeux fermer, pour ne pas voir la route défillé, et plaqué ainsi contre lui lui rammene a l'esprit une nouvelle fois la veille. Inconsciement elle ressere sa prise.

Ils arrivent, Raphaël descent la première pour ne pas déséquilibrer la moto, elle hote le casque et le lui rend, tandis qu'il va la ranger. Il ouvre la porte et monte a l'étage. Elle entre, et reste dans le salon. Il la laissait seule, sans surveillance. Il devait vraiment lui faire confiance, ou alors c'était un test... Elle serait digne de parole. Elle s'avana dans la pièce, observant la décoration. La decoration n'était pas son fort manifestement, et elle devina rien qu'en observant les lieux qu'il vivait seul.
Elle s'approcha d'un cardre, il y était, entouré de deux personnes plus agée dans un decors qui n'avait rien de Francais. Elle immaginait que c'était ses parents. Elle caressa le carde du bout des doigts, pensives. Elle n'avait rien de sa mère, et ne souhaitait rien de son père. Elle lui manquait. Raphaël n'avait jamais eut de nouvelles. Elle aimait cette mère et la haissait a la fois, pour l'avoir envoyer ici, pour lui avoit permit les pires tourments...

Raphaël est tiré de sa torpeur par la voix de Wyrlm. Elle lache aussiot le cadre et se retourne rapidement, comme une enfant prise en flagrant délit.

"Je suis la."

Il lui demande alors ou ils vont. Elle lui répond, et lui indique le lieu. Ils repartent alors. Elle l'observe un instant, la tenu lui va bien, mais habiller ainsi, il fait plus play boy que flic, elle pense un instant a ce vieu groupe "Village people" et sourit legerement a cette idée.

Ils repartent, et après une dizaines de minutes arrivent devant chez elle.
Son appartement est bien situé, elle n'est pas medecin pour rien... Pas de voisin en dessous, les gens qui y habitaient le concervent seulement comme pied a terre, il est loué de temps en temps, mais elle n'as pas de problème. Raphaël fouille dans ses poches, mais impossible de retrouvé ses clefs.

"Et merde... Elles ont dut tombé aux commicaria..."

Wyrlm pense sans doute qu'ils repartiront maintenant, mais elle s'approche de la porte, et y colle son épaule valide. Elle attrape la poigné, la tourne legerement puis essaie de la soulever avant de donner un coup de pied dans la porte. Celle-ci s'ouvre. Ce n'est manifestement pas la remière fois qu'elle ne trouve plus le trou de la serrure, elle semble avoir de l'experiene en matière d'ouvrir sa porte. Ils entrent. Son appartement n'est pas beaucoup plus soigné que celui de Wyrlm, si ce n'est que la décoration est en accord avec son état d'esprit.
Un chat vint les acceuillir, elle le carresse au passage, lui redonne des croquette avant de faire disparaitre une seringue vide qui trainait sur la table dans la poubelle. De la morphine, mais il ne le saurait que s'il fouillait...

Elle lui indiqua le salon. Un canapé lit était déplier et les draps défaits, a priorit depuis la veille, puisqu'elle n'était pas retrer. Elle retira des affaires d'un fauteuille.

"Installez vous; je n'en ai pas pour long. Si vous avez soif, il y a de quoi boire au frigo... Faites comme chez vous."

Elle part alors direction la salle de bain. La douche coule, et dix minutes après ele est de retour. Elle sort, un serviette autour de son corps trempé, et revient dans le salon. Ses cheveux retombes sur sa tête et laisserait presque croire qu'elle as une coupe normal. Elle se penche sur le lit avant de sortir un tiroire de dessous, et attrapé des affaires.

"Désolé..."

Elle repart. Quand elle revient, elle est prête cette fois-ci, et ils peuvent partir. Maintenant, c'est lui qui dicte, puisque c'est lui le représentant de l'odre... Elle claque la porte et tente de la rouvrir. Elle est fermer. Satisfaite, elle part pour le suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Problèmes en perspective... (pv Wyrlm)   Lun 15 Juin 2009 - 20:54

Je l'amène jusqu'à l'adresse qu'elle m'indique, nous arrivons devant un immeuble dont le loyer doit être assez modeste. Je l'accompagne jusqu'à la porte d'entrée de son appartement mais à mon avis, elle n'a pas les clés, ce qu'elle confirme quelques secondes après. je m'apprête à repartir quand je l'entends se coller à la porte et la soulever doucement. Je me retourne et elle pénètre dans son appartement. J'entre doucement et suis accueilli par un chat. Je le prends sur mes genoux pendant qu'elle fait un peu de rangement. Elle m'aménage un fauteuil où je m'assois en attendant qu'elle prenne sa douche. Son appartement est spécial, un peu sombre mais bon, je n'ai rien à dire sur ses goûts. J'entends l'eau couler puis s'arrêter, une porte s'ouvre et voilà qu'elle traverse le salon juste couverte d'une serviette de bain. Instinctivement, je la suis du regard, admirant ses courbes. Elle retourne dans sa chambre après s'être excusée. Je devrais me calmer, je ne la connais pas et je la mate... Un peu idiot. Elle revient rapidement, mais bien habillée. Je me lève et pose le chat avant de lui dire au revoir. Je passe devant elle puis descend les escaliers, je remonte sur la moto et lui tend une fois de plus le casque. Je démarre cette fois-ci immédiatement après son entrée en selle, elle serre ses bras autour de moi à chaque mouvement de la moto, ce qui me fait sourire. En quinze minutes nous sommes arrivés à destination. Je la laisse descendre puis je l'accompagne jusqu'à mon bureau où je me change sans aucune pudeur devant elle. Je lui demande de s'asseoir avant de faire appeler un gardien de la Paix.

Hier je vous demandais ce qui vous avait pris. Vous m'avez répondu que vous consommiez de la drogue. Puis vous vous êtes saisi de mon arme et avait mis un de mes collègues en joue. Je me trompe? Non. Je vous donne deux choix: Soit vous allez en prison pour une durée qui sera définie par le procureur, soit vous coopérez avec nous pour arrêter un dealer ou deux.

J'ai réfléchi à cela toute la nuit et j'espère qu'elle coopérera.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Problèmes en perspective... (pv Wyrlm)   Lun 15 Juin 2009 - 21:35

Ils sont repartis. Sa manière de conduire la met réellement mal a l'aise, non pas qu'il ne sache pas conduire, mais elle as l'impression qu'ils vont s'écraser a la moindre courbe et cela la rend d'autant plus malade qu'elle as l'impression que ca l'amuse.

Ils arrivèrent bientôt. La moto ne connaissait pas les embouteillage de Paris a 8h. Elle songea que c'était une bonne diée pour se rendre au boulot, si elle ne vomissait pas a chaque fois qu'elle montait dessus. La croix qu'elle portait autour du coup rongeait legerement sa peau, mais c'était invisible, elle le ressentait seulement.

Elle descend, et il l'accompagne dans le commicaria, sous l'oeuil effarer de ceux qui ont assisté a la scène hier. Elle n'as ni menotte, ni attache, et se contente de le suivre. Une personne dangereuse comme elle, devrait pourtant être sous bonne surveilance. Ils entrent dans le bureau de Wyrlm et contre toute attente, celui-ci commene a se changer. Cela la surprend, elle se retourne pour lui laisser sa pudeur; d'ailleur elle as quelque chose a faire...

Elle sort du bureau alors que celui ci occupé ne le voit même pas. Il se passe un certain temps avant qu'elle ne soit interpeller; mais elle as déja atteint ce qu'elle voulait. Un autre bureau, et assis devant l'ordi, l'homme qu'elle avait visé la veille. Celui ci sembla inquiet, et prê a degainer la voyant ici, sans personne ne l'accompagnant. Elle montra ses mains vides en signe de non agressivité, puis entra.


"Je tenait a m'excuser. Je n'était pas dans mon etat normal, mais croyez moi, en aucun cas je n'aurait souhaitez vous faire du mal. Je suis heureuse que vous n'ayez rien."

Il ne sut que repondre, trop effarer devant l'imprévisible jeune femme. Elle retourna dans le bureau de Wyrlm, accompagner par un autre policier, qui lui se faisait plus pressant. Cela était normale, mais elle ne pouvais pas nier qu'elle avait preferer le comportement de Wyrlm. Biensur il était dangereux, mais tellement plus humain...

Elle s'assit alors comme il le lui demanda. L'autre policier se tenait toujors droit derière elle et veiller a ce qu'elle ne fasse aucun mouvement de trop.
Il commence par une question réthorique qui resume les faits. Elle continue a l'écouté. Cachant l'ironie qu'elle éprouvait sur la facilité avec laquelle elle avait put acceder a son arme. Elle le regardait dans les yeux. Puis le détaillait. Avec cet uniforme et ce ton, la distance qui avait avant été franchit était de nouveau la.

La suite l'intrigua plus particulièrement. Un marché? Et pas des moindres. On lui proposait de faire tomber quelques têtes en échange de sa liberté. Elle ne repondit pas de suite, c'était trop grave comme implication.


"Ces gars sont dangereux... Si je me fait pincé je risque d'avoir des problèmes..."

D'un autre côté, des problèmes elle en avait déja. Elle le voyait déja lui servire un discours moralisateurs sur les bienfaits de cette action. Il n'aurait pas besoin. Elle porta la main a son cou et posa ses doigts sur la croix, qui appartenait jadis a son frère et compagnon. Les seuls personnes qu'elle connaissait d'un peu haut placé dans le millieu, c'étai par son intermediaire. Sinon, elle n'avait jamais acquis sa drogue que par de petit insects insigifiant.

Elle releva les yeux vers Wyrlm, un regard troublant, et troublé.

"Je ne veux pas mourir..."

Le ton n'était pas categorique, mais plutot comme une supplication; une condition. LA phrase n'aait pas la forme d'un accord, mais ni celle d'un refus. Il allait falloir la mettre en confiance pour qu'elle accepte...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Problèmes en perspective... (pv Wyrlm)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Problèmes en perspective... (pv Wyrlm)
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hybrid Parisiorum - ou quand le mythe devient réalité... :: Le Jeu : Paris :: Paris Est-
Sauter vers: