Forum RPG futuriste se déroulant dans la ville de Paris.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La plume du Hibou

Aller en bas 
AuteurMessage
Robin Mauniet
Bubo Bubo | Half-Blood
avatar

Messages : 445
Date d'inscription : 14/10/2010
Age : 24

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 25 ans
Relations:

MessageSujet: La plume du Hibou   Mar 1 Mai 2012 - 14:31

« Franchement, JP… T’as pas l’impression parfois d’en faire trop ?
- En quoi est-ce que ça serait trop ?
- J’ai déjà un appart’, et il me plait bien.
- Et tu peux m’assurer qu’il ne te rappelle pas de mauvais souvenirs ? »

Le regard de Jean-Pierre était insistant, et Robin ne le soutint que quelques secondes avant de baisser les yeux, tel un enfant grondé. Depuis la mort de son François, Jean-Pierre avait été l’une des personnes les plus présentes pour le hibou, si ce n’était la personne la plus présente. Il était en quelques sortes devenu le confident de Robin, et c’était lui qui était allé chercher le blondinet pendant son excommunication. Il savait, lui, que Robin revoyait parfois Nelïya assise dans le canapé lui souriant, ou encore François à table, riant d’une bêtise qu’il venait de dire. Il savait que, tout comme sa tête, son appartement était plein de fantômes.

« Admettons… Il n’empêche que t’en fais un peu trop. »

Robin ouvrit une des portes qui donnait sur l’énorme balcon qui faisait le tour du logement, et regarda en bas. Ils étaient bien à une vingtaine d’étages du sol, dans une espèce d’énorme appartement sur trois étages uniquement entourée de baies vitrées, accessible uniquement par ascenseur, tout en haut de la nouvelle tour J.M.

« Comment tu veux que je vive là-dedans tout seul ? Le truc en lui-même fait deux fois la taille de mon appart’, alors sur trois étages…
- L’étage inférieur n’est pas réellement habitable, c’est l’équivalent d’une cave. Et puis, il se pourrait bien que tu ne vives plus seul très longtemps. »

Le regard blasé que Robin lui adressa fit éclater Jean-Pierre de rire.

« Je trouve pas ça particulièrement amusant.
- Rhoo, Robin. Souris un peu. Où est passé le petit garçon que je connaissais ? Celui qui s’amusait de tout ? Je veux bien comprendre que ce qu’il t’arrive en ce moment, et ce qui t’es arrivé auparavant ne soit pas vraiment joyeux, mais essayes de voir la vie du bon côté. Tu n’es pas seul. Tu m’as, moi, même si je commence à me faire vieux. Et puis tu as aussi la petite Durant.
- Tu parles. Je l’ai abandonnée comme un voleur la dernière fois. »

Avec un soupir, Jean-Pierre vint donner quelques petites tapes dans le dos du hibou.

« Tu verras que les femmes, c’est un peu plus compliqué que ça. Crois-moi, je ne pense pas que ce soit ça qui change quoi que ce soit. Allez, rentre. Jarvis, tu veux bien nous mettre une petite musique ? »

Alors qu’une musique légère s’allumait dans des enceintes installées un peu partout dans l’appartement, Robin resta figé sur place.

« Qu’est-ce que c’est que ça ? C’est qui, Jarvis ?
- Jarvis ? C’est l’intelligence artificielle.
- Bonjour, Monsieur. »

Devant l’air interloqué du hibou, Jean-Pierre crut bon de se justifier.

« C’est développé par une des branches de J.M. C’est en fait une intelligence artificielle qui contrôle à peu près tout dans ta maison. Lumières, appareils électriques, même ta salle de bain.
- Pourquoi Jarvis ?
- Ben initialement, ça s’appelle P.I.A, mais je trouvais que Jarvis ça rendait mieux.
- P.I.A ? Jarvis ?
- Oui, P.I.A. Pour Programme Intelligent d’Assistance.
- D’assistance ?!
- C’est fait pour les personnes à mobilité réduite. C’est destiné à les aider à se débrouiller sans aide à domicile.
- Et pourquoi tu m’installes ça ?
- Disons que le prix étant encore relativement élevé, c’est plus de l’ordre du produit de luxe que du produit utilitaire. Et puis, étant donné que c’est ton groupe qui finance tout ça, je me suis dit que tu avais le droit d’en profiter.
- Et Jarvis ? Tu m’expliques ?
- Ben tu sais, Jarvis, l’intelligence artificielle de Tony Stark dans les Marvel !
- … Si tu veux…
- Tu as vraiment de la culture à développer… Bref, viens, je vais te montrer. »

Jean-Pierre emmena Robin à l’étage du dessous, où il ouvrit par l’intermédiaire de Jarvis une salle des machines. Il entreprit alors d’expliquer au hibou le fonctionnement.

« Cette grosse machine, c’est Jarvis. Ça, là, c’est un PC que tu peux déployer pour avoir accès à tout ce que Jarvis touche, et le faire manuellement. C’est aussi là en cas de dysfonctionnement, mais il ne devrait pas y en avoir. Sinon, ça, c’est la machine d’énergie verte J.M, la dernière qui vient de sortir sur le marché. Elle permet d’énormément réduire la consommation d’électricité par… Je sais pas exactement comment, tu demanderas un rapport si ça t’intéresse. Le plus intéressant, c’est cette grosse machine-là. En fait, elle est reliée à la première, qui quand il y a du courant la recharge. Il s’agit en fait du système d’autonomie qui te permettra s’il y a coupure de courant que tu ne sois pas touché. Dès que la première machine s’arrêtera, la deuxième se mettra en marche, et tu n’y verras que du feu. En revanche, Jarvis te préviendra quand même, au cas où. Après tout, on n’a pas encore trouvé le moyen d’avoir de l’énergie illimitée, et même si la capacité d’autonomie de ce bébé est plutôt élevée, il peut toujours y avoir un problème qui ferait que le courant ne reviendrait pas à temps. Et… qu’est-ce qu’il y a ? »

Robin fixait Jean-Pierre avec un petit sourire depuis quelques instants.

« Tu t’arrêtes jamais, n’est-ce pas ?
- Bah écoute. Ton père voulait toujours que je lui détaille tout, c’est devenu une habitude.
- Non, ce que je veux dire, c’est que tu peux pas t’empêcher de faire des efforts. »

Robin alla alors vers Jean-Pierre et l’enlaça. Le gros homme en fut surpris, car ce n’était pas habituel chez le jeune PDG, mais rapidement un sourire se forma sur ses lèvres et il entoura le jeune homme de ses bras.

« Ton père était comme un frère pour moi, et je t’ai vu grandir. Alors, forcément, je veux le meilleur pour toi.
- … Merci.
- De rien. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La plume du Hibou
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hybrid Parisiorum - ou quand le mythe devient réalité... :: Interactions :: La parole aux joueurs :: Bibliothèque des Parisiens :: Journal Intime-
Sauter vers: