Forum RPG futuriste se déroulant dans la ville de Paris.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 De la chimère à l'amnésique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vesper Koreva

avatar

Messages : 139
Date d'inscription : 26/10/2010

Feuille de personnage :
Pouvoirs:
Âge du perso: 98 ans
Relations:

MessageSujet: De la chimère à l'amnésique   Ven 2 Mar - 18:04

Au fond d'un tiroir, dans une simple enveloppe, une lettre manuscrite attendait sagement d'être lue.

Citation :
Ephylie,

Je ne sais pas si tu liras ce mot, ni même si tu reviendras ici, chez nous. Si toutefois c’est le cas, je serai déjà loin.

J’ai failli, Amour. Je t’avais promis que je serais toujours là, que je ne laisserais rien t’arriver. Mais je n’ai pas été là quand tu en avais besoin, et aujourd’hui, je ne suis plus qu’un inconnu à tes yeux.
Peut-être est-ce mieux. Peut-être dois-je prendre du recul pour me donner la chance de me pardonner à moi-même avant de pouvoir affronter ton regard à nouveau.

Je réalise qu’à tes yeux, ce ne doivent être que les mots d’un étranger, mais ils me viennent de toi, c’est toi qui m’as appris à écrire ainsi. J’ai encore du mal à croire que tu n’es pas à côté de moi pour me les dicter.

Je ne sais pas où j’irai, et je ne veux pas que tu le saches non-plus. Ne cherches pas à savoir qui j’étais, ni à me retrouver. Nous nous retrouverons, nous avons l’éternité pour ça, sois-en sûre. Ça pourra être dans un an, dans une décennie, dans un siècle, qu’importe. Nous sommes liés, je l’ai enfin réalisé.

Ce n’est pas un adieu, Amour.

Une chimère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
De la chimère à l'amnésique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Irna L'amnésique
» Robertifi le Mage amnésique...
» Un roman d'une elfe amnésique
» Yin, l'elfe amnésique
» Muradin The nain.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hybrid Parisiorum - ou quand le mythe devient réalité... :: Le Jeu : Paris :: Habitations :: Appartement de Ephylie Buron-
Sauter vers: